UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« C.G.Jung sur le grand problème de notre temps | Page d'accueil | Voeux pour l'année 2020 »

09/12/2019

C.G.Jung et la nouveauté

nouoveauté,création,conscient,citations,jung,ariaga,photo

Photo Ariaga

Voici quelques phrases que je trouve inspirantes. Elles sont extraites du Commentaire sur le Mystère de la Fleur d'Or de C.G.Jung (p.33). Inspiré par la pensée chinoise, Jung nous parle de surprise et de simplicité. Ariaga.

***

" J'ai en effet été impressionné au plus profond de moi-même en constatant que la nouveauté ne correspond que rarement ou jamais à l'attente consciente et, chose plus remarquable encore, qu'elle contredit également les instincts enracinés tels que nous les connaissons, tout en constituant pourtant une expression singulièrement pertinente de la personnalité, expression dont on n'eût pu imaginer une forme plus complète.

[...]ainsi que le maître Lu Tsou l'indique dans notre texte, la lumière tourne suivant sa propre loi si on ne cesse pas d'exercer ses occupations habituelles.  Le "laisser advenir" , l'action non agissante, l'abandon de maître Eckhart est devenu pour moi la clé permettant d'ouvrir les portes qui mènent à la voie : dans le domaine psychique, il faut pouvoir laisser advenir. C'est pour nous un art véritable auquel quantité de gens ne comprennent rien : leur conscient ne cesse d'aider, de corriger et de nier, de multiplier les interférences et, dans tous les cas, il ne peut laisser en paix le pur développement du processus psychique. La tâche serait assez simple si la simplicité n'était pas ce qu'il y a de plus difficile. "

Commentaires

Comme c'est bien dit : "laisser advenir" ! En effet, plus il y a de recul et de respect de la personne face à ce qui advient, plus l'effet de surprise peut être grand, et par conséquent la joie. L'innocence de l'enfant, c'est cela même : ne jamais s'attendre à quoi que ce soit, mais croquer tout ce qui se présente avec reconnaissance.
Je suis un peu optimiste par rapport aux évènements qui pourraient être qualifiés de "désagréables" : c'est là qu'il faut adopter l'attitude la plus neutre possible de l'observateur détaché ; tout est expérience, tout fait partie d'un processus qui nous échappe totalement.

Écrit par : Mayalila | 09/12/2019

Heureuse de te revoir chère Ariaga
Amicales pensées

Écrit par : Miche | 10/12/2019

"La tâche serait assez simple si la simplicité n'était pas ce qu'il y a de plus difficile. " : tout est dit.. l'humain aime rendre difficile ce qui est simple.
quel dommage en effet ! j'espère que tu vas mieux.

Écrit par : Sedna | 11/12/2019

Le bol ne demande pas a être vidé ou remplit..c est ce qui fait qu il est bol et Dieu sait de combien il a étanché de soif.Merci bcp Mamzelle.Biz

Écrit par : Marco Ristretto | 21/12/2019

Solaire, radiale et immanente

quel beau morceau d'architecture à la texture complexe, subtile et presque sibylline

que de scories pour des scores qui n'en sont pas, laisser les spores agir et éviter de de trop interagir sur un mode réflexe

conditionnalité de l'être, incommensurabilité de l'esprit

Merci Ariaga c'est encore une source profonde de réflexion que tu nous soumets là, bonnes fêtes

Écrit par : Thierry | 21/12/2019

Un soleil d'or en ce jour de grande pluie

Je t'embrasse chère Ariaga

Écrit par : Maria-D | 27/12/2019

ARIAGA À TOUS, merci de votre fidélité et de vos commentaires. En ce moment, dans ma famille, nous vivons des moments tristes mais cela ne m'empêche pas de vous souhaiter beaucoup de joies et d'amour. Je vous embrasse tous.

Écrit par : Ariaga | 28/12/2019

Écrire un commentaire