UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Alchimie et cuisine | Page d'accueil | Photo : s'asseoir et regarder »

29/03/2007

Ce sera après les élections

J'avais annoncé, au moment de la publication de la liste des notes déjà publiées sur "Jung et la psychologie des profondeurs", liste précédée quelques temps auparavant par celle sur l'alchimie, que j'allais , enfin, aborder des thèmes qui me semblaient essentiels ; thèmes liés à la voie de l'alchimie spirituelle, aux rêves, au Soi et au processus d'individuation. Ce que j'ai écrit sur ce blog, ces derniers mois, aidée par la qualité des commentaires, conduisait à ces sujets essentiels. Cependant, il me semble, qu'en ce moment, la politique a pris le pas (dans les tags, par exemple, repoussant les autres tags) sur la spiritualité. Rien de plus normal et, croyez moi, si je me l'interdis sur ce blog, dans la vie pratique je me sens, moi aussi, très concernée, et j'agis en conséquence. 

Je préfère, pendant un certain temps, écrire des notes plus ou moins en connexion avec ce qui me semble essentiel, mais garder le coeur de la recherche du Laboratoire pour le moment où chacun aura retrouvé sa sérénité.

Pas d'inquiétude pour les fidèles, il y aura toujours de quoi se nourrir chez Ariaga. Au menu de la géomancie et des runes, de l'Amour et de la Nature, des symboles alchimiques, des rêves et de bien d'autre choses. Et puis, je mettrai peut-être plus de photos. 

Je vous embrasse tous, chers amis inconnus.

Ariaga. 

Commentaires

Je suis (un peu) connu de vous, mais je vous pique quand même une bise… le cirque politik est bien sûr l’occasion de s’échauffer la cervelle, de s’identifier à tour de bras et de justifier des opinions qui sont souvent des copié-collé (ah ! le père &pictète doit grogner…), et puis j’ai l’impression que ça fait un moment que ce show bizz a pris le pas, le boucan est la peur du silence que l’être est capable de goûter. Amitiés, jp

Écrit par : djaipi | 29/03/2007

Ce menu "de substitution" m'a l'air très bien ma foi.
Et tu as sans doute raison, les esprits s'échauffent...

Bises.

Écrit par : ada | 29/03/2007

Et oui, ils s'échauffent...
J'ai d'ailleurs fait une gaffe... sorry Ariaga.

Écrit par : profdisaster | 29/03/2007

Bonjour et amitiés à Ariaga et à vous tous,

Je ressens également la tension et la passion collective montante autour des prochaines élections. Il m'arrive souvent de pressentir avec avance les futures évolutions des sondages, ce qui me laisse perplexe : cela ne signe pas une véritable opinion politique, mais dénote simplement une sensibilité accrue aux vents psychiques de l'inconscient collectif.
D'où un va-et-vient entre recentrage essentiel sur le Sens et l'éternité, et les choix existentiels à prendre, dans cette époque "apocalyptique" dont nous sommes témoins.

Écrit par : Arianil | 29/03/2007

Je t'embrasse aussi amie inconnue ... :=) Mais le mystère reste entier, qui Ariaga va t'elle soutenir ?? J'aimerais beaucoup que ce soit mon candidat !! lol J'ai énormément d'espoir comme je n'en ai plus eu dans les gens ou dans les choses depuis bien longtemps ... Parfois je me fais à l'idée d'une défaite pour ne pas être trop déçu le jour venu ! Mais le plus souvent je rêve d'une France forte et réconciliée avec elle même, parcequ'au fond de moi, malgré tout je sais que l'amour est plus fort que la haine. Malgré tout ...

Bisous encore
Stef91

Écrit par : Stef91 | 29/03/2007

Du moment que tu ne nous laisses pas trop dans le silence, moi ça me convient.
Les runes ! très bien
Les photos ! très bien
Et toi .. parfait !

Écrit par : cile | 30/03/2007

Bonjour Ariaga ! Peut-être faut-il s'efforcer de ne pas penser le monde en termes de "séparé" !

Écrit par : Ray | 30/03/2007

oui bon Ariaga tu trouves pas qu'ils nous saoule assez comme ça ! non raconte nous en plutot une bien bonne ! tu connais celle du type et de ses charentaise non !!!!!!!!! va plutot écouter une tite blague de par chez ... à http://aloredelam.hautetfort.com
mdr !

Écrit par : aloredelam | 30/03/2007

@ aloredelam je n'ai pas trouvé ta blague. On m'a parlé d'ouvrir des pluies de gin et ça n'a pas marché. la ligue antialcoolique ? évidemment ça m'a saoulée et puis tes textes, je me demandais si j'étais sur la planète terre. (hi! hi!)

@djaipi, i vous rencontrez le petit père Êpictète faites lui un bisou de ma part et puis essayez de m'obtenir un rendez vous.

@ profdisaster, vous savez bien que j'ai pour vous des trésors d'indulgence.

@ Ray Eh oui, mon cher ami, le monde est dualité.

@ Stef il est évident qu'Ariaga ne répondra pas. Bises.

Écrit par : ariaga | 30/03/2007

@ Cher Arianil, je comprends très bien cette sensation. Il me semble, en effet qu'un inconscient collectif (de niveau superficiel) se crée.Les être sensibles pour lesquels, comme le disait Jung, parlant de lui même, les cloisons sont minces entre la conscience et les inconscients sont particulièrement sensibles aux ambiances, surtout quand les pensées des divers groupes deviennent violentes. Des familles se sont entretuées pour des "opinions".

@ Ada et @ Cile, je vais faire de mon mieux pour vous procurer une nourriture pas échauffante et variée et sous une forme digeste. Pour l'instant je médite et mijote. Bises à toutes deux.

Écrit par : ariaga | 30/03/2007

bon je la remets la blague , il faut que tu mettes en marche le window media player
biz de la planète lam

Écrit par : aloredelam | 31/03/2007

Qu'est-ce à dire, que ce non-sujet de l'élection doit encore prendre plus de place ? Les problèmes politiques mériteraient certes qu'on en parle, mais quand il ne s'agit plus que de communication, ça devient un non-sujet.

Écrit par : Marc | 01/04/2007

Moi je m'autoriserai à parler de politique dans une perspective psychanalytique avec refoulement et projection de l'ombre, avec une promesse de Paradis perdue. Je vois les candidats comme des gens qui s'annoncent être les sauveurs de la France.
J'ai parlé de politique sur mon blog. Je la mets en lien avec le cheminement intérieur. Cela est essentiel, pour moi, de garder contact avec la réalité objective même si c'est inconfortable. Cela me permet de me protéger de la dissociation et d'être ouvert à une autre alchimie que la mienne qui se passe sur un autre plan : celui du collectif. J'ai une alchimie intérieure dans mon inconscient. Le collectif a aussi son inconscient avec son propre processus alchimique. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Mettre le mien et le collectif en parallèle me permet d'être attentif aux synchronicités et archétypes : il y a un extrémiste de droite en moi, il y a un collectiviste en moi, il y a un écologiste en moi, un socialiste, un capitaliste, ... M'intéresser à chacun de leur discours, c'est discuter avec ses archétypes en moi ... et cela pour moi fait partie du processus alchimique. Je ne veux pas le sacrifier. Je veux l'intégrer. Le politique parle de pouvoir. Qui est au pouvoir au centre de ma psyché ? Comment sont en interaction les archétypes qui veulent être au commande ?
Je suis en chemin là-dessus.
Qu'en pensez-vous ?

Je vous livre ici ce que j'ai écrit sur mon blog concernant la politique :

Il y a eu élection en Belgique hier et je suis consterné en voyant ce qu'il se passe dans le système actuel : une fois que la majorité est désignée, la minorité n'a plus de pouvoir décisionnel et leurs besoins ne sont pas pris en compte à mon sens.
J'ai vraiment à cœur de construire une société où les besoins de tous sont reconnus, pris en compte en vue d'en combler un maximum dans une interdépendance bienveillante en prenant en compte l'Ombre intérieure de chaque personne.
Je vois aussi que des personnes disent des choses et ne les appliquent pas nécessairement dans les faits. Cela ne nourrit pas en moi l'intégrité, la cohérence, un besoin de voir les choses évoluer vers cette intégrité. A mon sens, l'ombre est là derrière. Je ne vois pas aussi les politiciens exprimer leurs émotions et j'en suis profondément attristé : j'ai de la peine à me sentir proche d'eux et j'aimerais créer un espace où ils puissent apprendre à les exprimer.
Dans ce sens, je propose de construire une société selon le modèle sociocratique en y alliant la communication de Marshall Rosenberg, la psychologie analytique de Jung (en ce qui concerne l'intégrité/l'ombre) et plus particulièrement l'écoute.
J'ai espoir qu'ainsi les choses vont se transformer car cela est mon but : transformer la violence dans l'homme à partir de l'intérieur en non-violence. C'est à partir de l'intérieur que la société se transformera, j'en suis profondément convaincu

Propositions de transformation dans la société :

1) « Education » :

Besoin : Redonner du sens à l'école en la voyant comme un processus initiatique qui confronte le jeune à lui-même : à ses besoins, ses ombres, ses élans et ses émotions et lui proposer des modules de formation en fonction de ceux-ci afin qu'il choisisse sa vie et le soutenir à devenir qui il est.

Actions proposées pour aller dans ce sens :

- Développer des écoles à la SummerHill, non-directives, centrées sur la personne.
- Proposer des modules de gestions de conflit, d'expression des émotions dès la maternelle.
- Mettre en place dans les écoles et toutes les structures de la société un observateur des Ombres qui observent leurs manifestations, invite les personnes à les confronter.
- Centrer l'apprentissage sur l'expérience, le sens et la non violence en proposant aux accompagnateurs que sont les adultes en charge des jeunes une formation elle-même centrée sur l'expérience, le sens et la non-violence.
- Equilibrer théorie et pratique : « Pas de théorie sans pratique, pas de pratique sans théorie. »

2) Cheminement intérieur :

Besoins : Accompagner et soutenir les gens dans leurs souffrances, leur proposer des formations ainsi que des espaces d'échanges et d'écoute gratuits où ils ont accès à des outils de résolution de conflit, à une écoute bienveillante en vue de transformer leurs tensions et souffrances en Or pour les aider à aller vers qui ils sont réellement.

Actions proposées pour aller dans ce sens :

- Création de groupes de thérapie gratuits et auto-gérés par quartier qui proposent : écoute empathique, interprétation commune des rêves, groupes de soutien et de paroles, travail sur l'ombre et sur son chemin de vie.

- Proposer le « mentoring » comme un espace concret et de direct et d'écoute : chaque citoyen a un mentor : un autre citoyen. Il appelle celui-ci quand il veut pour parler de ce qu'il veut. Il y a ainsi toujours une personne qui est là pour écouter.

- Accès gratuit à toutes les personnes aux outils de communication, d'écoute et à la psychanalyse en leur offrant la possibilité de suivre une formation.

- Reconnaître le cheminement intérieur comme premier agent de transformation d'un individu, d'une société en rémunérant symboliquement les personnes qui choissent de travailler sur elle-même : la prise en compte de leurs ombres, la transformation de leurs violences, l'évolution personnelle contribue à l'évolution de la collectivité et au bien-être des personnes.

Qu'en ditez-vous ?

Bien à vous,

Alexandre

Écrit par : clidre | 17/04/2007