UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2018

Remonter des abysses

écriture,poésie,photo,philosophie,spiritualité,psychologie,alchimie,jung,ariaga,ogie

Photo Patricyan C.R.

 

Ami

quand tu touches le fond

des abysses intérieurs

quand la nuit des limites

te transforme immobile

en momie prisonnière

de portes interdites

quand tes ongles sont usés

à force de gratter

aux portes de l'espoir

Ne renonce jamais

à creuser le chemin

vers un puits de lumière

car

le sais tu ami

le plus grand des obstacles

c'est toi même.

Ariaga

 

29/10/2018

Un rien si bien rempli

écriture,poésie,pensées,philosophie,photo,inspiration

Photo Ariaga

 

J'ai l'impression de n'avoir rien à dire, mais le rien c'est quand même quelque chose, alors, comment le dire ?

J'ai essayé le bavardage in-sensé.

J'ai essayé le silence, mais le silence est encore plus rempli que le bruit car les possibles peuvent se culbuter en une terrible cacophonie.

J'ai essayé de naviguer sur de nouvelles eaux, mais mon bateau est revenu vide de sa cargaison de mots.

Alors ? Absence, présence, feuille blanche, feuille noircie, l'instant, toujours ...

Tout mon être assoiffé de la pluie des mots attends la réponse.

Ariaga

10/06/2018

Prise dans les sables

écriture,santé,déménagement,philosophie,ariagaphoto,mer

Photo Ariaga

Non seulement le déménagement et l'emménagement se sont révélés calamiteux mais quand les chose ont semblé commencer à s'arranger ma foulure du genou d'il y a trois ans a refait des siennes avec en plus des problèmes de tendons. Et de reprendre ma béquille et de beaucoup souffrir ...

L'ambiance n'est pas à l'écriture et la position assise genoux pliés impossible. J'ai l'impression d'être, comme sur la photo, un chapelet de boules plus ou moins cassées perdues dans les sables  de la marée descendante !

Heureusement je sens autour de moi plein de pensées bienveillantes et cela me donne des forces. Je me suis sortie d'autres pièges de la vie.

Vos commentaires sur la précédente note m'ont fait plaisir, je les ai lus attentivement et je vous en remercie.

À bientôt, j'espère, pour une note plus intéressante que des lamentations au sujet de ma petite personne. Il y a des gens très malheureux qui souffrent tellement plus. Et j'ai la chance d'avoir un toit sur ma tête.

Je vous embrasse tous amis connus et inconnus.

Ariaga

25/04/2018

Une robe de poésie

écriture,poésie,image,photo,robe,Ariaga,arts

 Photo Ariaga

 

Sortant du taillis des mots, revêtue d'une robe de poésie, une image est venue vers moi sur la pointe des pieds, à la recherche d'un lieu où vivre.

Je lui ai dit, tu es tellement belle, et elle a rougi d’émerveillement d'être ...

Ariaga

01/04/2018

C.G.Jung:langage, rêve, chemin

citations,C.G.Jung,rêve,écriture,livre Rouge,philosophie,spiritualité,photo,Ariaga

En ce jour de fête, en cadeau, quelques courtes citations de Jung retenues au hasard de mes errances méditatives dans Le Livre Rouge. Ariaga.

***

"Mon langage est imparfait. Ce n'est pas par désir de briller avec des mots, mais par incapacité à trouver ces mots que je parle en images. Car je ne peux pas exprimer autrement les paroles des profondeurs."(p.145)

***

"Les paroles qui oscillent entre non-sens et sur-sens sont les plus anciennes et les plus vraies."(p.167)

***

"Tu plonges dans le sommeil et traverses les mille années solaires et tu remontes au réveil en retraversant les mille années solaires, et tes rêves pleins d'un savoir ancien décorent les murs des appartements où tu dors.

Tu te vois aussi dans le Tout. "(p.279)

***

"Mon chemin n'est pas votre chemin ; je ne peux donc pas vous instruire. Le chemin est en nous, mais pas dans les dieux, ni dans les doctrines ni dans les lois. C'est en nous qu'est le chemin, la vérité et la vie "(p.147)

 

 

08/01/2018

Se dissoudre ou brûler

écriture,philosophie,alchimie,pensées,Ariaga,Jung,photo

Les livres fermés, arrivent les pensées qui vont trop loin et ne sont plus les idées auxquelles je suis accrochée comme à de rassurantes bouées.

Je peux m'égarer dans l'incertitude ou me laisser aspirer par la passion de l'Inconnu.

Se dissoudre ou brûler ? Je suis le créateur de mon devenir.

Ariaga

21/10/2017

Des idées comme elles viennent ...

écriture,philosophie,spiritualité,pensées,psychologie,photo,ariaga

Parmi les tiroirs où sont rangés mes mots, celui du bas n'a pas de fond.

***

Quand on a longtemps voyagé pour se trouver on est parfois surpris par le paysage qui se dessine à l'arrivée.

***

Depuis l'enfance, nous nous sommes entraînés à mentir pour faire plaisir, pour être aimables et aimés. Il est difficile de passer du "Tu dois" au "Je veux".

***

Apprendre à murir et à mourir est le travail de toute une vie ...

Ariaga

06/10/2017

Auto punition

écriture,philosophie,spiritualité,humour,citations,liberté,don miguel ruiz,ariaga

J'ai trouvé cette citation en prenant au hasard, selon mon habitude, un livre dans ma bibliothèque. J'avais, à l'époque oubliée où je l'ai lu, fortement souligné ces lignes, alors il devait bien y avoir une raison ...

" Les humains se punissent indéfiniment, à défaut de ce qu'ils croient devoir être. Ils se maltraitent constamment, et se servent aussi des autres pour se faire du mal. Mais personne ne nous maltraite plus que nous-mêmes, car ce sont le Juge, la Victime et le système de croyances qui nous poussent à agir ainsi. Bien sûr, des gens diront que leur mari ou leur femme , leur père ou leur mère, leur ont infligé de mauvais traitements, mais vous savez comme moi que nous nous automaltraitons encore plus. La manière dont on se juge est la plus sévère qui soit. Lorsqu’on commet une erreur en présence d'autrui, on essaye de la cacher ou de la nier. Mais dès qu'on se retrouve seul, le Juge devient si puissant, la culpabilité si forte, que l'on se sent stupide, mauvais ou dénué de valeur."

Don Miguel Ruiz, les quatre accords Toltèques p. 31

Et il y avait aussi celle-ci que que je trouve d'un délicieux humour noir :

"Si vous avez besoin qu’on vous maltraite, vous trouverez toujours quelqu'un pour le faire."

Bonne journée !

Ariaga

25/09/2017

Train à grande vitesse

écriture,philosophie,pensées,trains, voyage,Ariaga,Jung

 

Elle est la passagère d'un train qui va de plus en plus vite dans le paysage de la vie vers une destination inconnue.

Fascination, curiosité.

Le temps est précieux, les mots pleins sont  difficiles à extraire car enfouis profondément dans les strates de l'habitude.

Parfois vient le besoin de se saouler de diversions pour oublier l'extérieur que la vitesse brouille.

Peut-être qu'elle a de l'eau dans les yeux.

Parfois aussi s'installe l'impatience de l'arrivée ...où que ce soit.

Ariaga

18/08/2017

Emma Jung : Animus et Anima

écriture,Jung,philosophie,psychologie des profondeurs,photo,Ariaga

La femme de C.G.Jung, Emma Jung, ne s'est pas contentée de lui apporter l'aisance financière et d'élever leurs cinq enfants. Elle fut aussi associée aux recherches de Jung et à ses activités. Elle a écrit un ouvrage remarquable intitulé La légende du Graal  (Albin Michel). Il a été publié à titre posthume par Marie-Louise von Franz. De son vivant elle faisait des conférences à partir desquelles a été publié un livre : Animus et Anima (ed. La fontaine de Pierre). Dans l'introduction à cet ouvrage elle donne une définition très claire de ces concepts d'animus et anima qui, je le pense, peut être utile à ceux qui ne sont pas des lecteurs "éclairés" de Jung.

Voici un extrait où j'ai mis en caractères gras ce qui me semble essentiel. 

Après avoir parlé des représentations universelles et intemporelles que Jung nomme archétypes et qui sont devenues des concepts elle écrit :

" Jung a nommé ces deux figures - l'une masculine et l'autre féminine - l'animus et l'anima. Par ces termes il entend un complexe fonctionnel dont le comportement compense la personnalité extérieure ; c'est en quelque sorte une personnalité intérieure dont les attributs sont précisément ceux qui font défaut à la personnalité extérieure consciente et manifeste. Ce sont des attributs féminins chez l'homme et masculin chez la femme qui, normalement et dans une certaine mesure, sont toujours présents mais ne trouvent pas leur place chez les êtres tournés vers l'extérieur, car ils gênent leur adaptation sociale ou l'image idéale qu'ils se font d'eux-mêmes.

Le caractère de ces deux figures n'est toutefois pas uniquement déterminé par les particularités de l'autre sexe, il est aussi conditionné par l'expérience que chacun fait, au cours de sa vie, des représentants du sexe opposé, ainsi que par l'image collective du masculin héritée par la femme et du féminin par l'homme. Ces trois facteurs s’agrègent pour former un ensemble qui n'est pas uniquement une image ou une expérience vécue, mais plutôt une sorte d'entité dont les activités ne sont pas coordonnées de façon organique avec les autres fonctions psychiques. Cette entité suit ses propres lois et intervient dans la vie de l'individu concerné à la manière d'un élément étranger, parfois utile, parfois indésirable, voire destructeur. ..."

Après avoir beaucoup lu Jung, voici ce que j'ai lu de plus simple et de plus juste sur l'animus et l'anima. Évidemment, ensuite si on fouille l’œuvre de Carl Gustav cela devient plus compliqué ... Merci Emma.

Ariaga

 

 

 

 


11/08/2017

Rêveries à Vic en Bigorre

Quelques jours à Vic en Bigorre, charmante petite ville non loin de Tarbes, m'ont incité à de douces rêveries ...

écriture,rêve,photos,vic en bigorre,philosophie,pensées,ariaga

Remplir ces jolis paniers de tant de mots d'amour pour l'humanité qu'il n'y aurait plus de place pour la haine et l'insulte.

écriture,rêve,photos,vic en bigorre,philosophie,pensées,ariaga

Faire des rondes autour des grands arbres rouges d'une forêt métallique.

écriture,rêve,photos,vic en bigorre,philosophie,pensées,ariaga

Partir à l’aventure sur un cheval de pierre vivifié par l'eau de la cruche alchimique. 

écriture,rêve,photos,vic en bigorre,philosophie,pensées,ariaga

S'imaginer qu'il est revenu, le tant aimé disparu et que nous nous blottissons l'un contre l'autre dans la petite maison au bord de la rivière.

écriture,rêve,photos,vic en bigorre,philosophie,pensées,ariaga

Se raconter des histoires à donner le frisson sur ce qui a bien pu se passer derrière ces volets clos. 

écriture,rêve,photos,vic en bigorre,philosophie,pensées,ariaga

Et s'endormir, épuisée et ravie, sur un doux matelas végétal.

Ariaga

 

 

15/07/2017

Devenir un nouveau né

 

écriture,poésie,philosophie,alchimie,ariaga,rêve,mort

 

Laisser se dissoudre le vieux corps,

devenir un nouveau né qui tête aux racines de l'univers,

quand on vibre d'un si fort désir,

faut-il pour cela mourir ?

Ariaga

05/04/2017

Interrogeons nous

 

écriture,philosophie,spiritualité,questions,civilisation,pensée,jung,ariaga

Photo Ariaga

 

Des civilisations ont disparues dans le sable des temps. Que va t-il advenir de la notre ?

***

Quand la marée montante arrive vite, nous courons. Et pourquoi pas essayer de nager ?

***

 Dans un monde où les informations circulent à une vitesse phénoménale il ne faut pas croire à une chose parce que beaucoup l'affirment. Mais alors, allons nous devenir comme Saint Thomas et ne plus être certain que de ce que nous voyons ou touchons ? Pas facile ...

Ariaga

Sur le site un nouveau texte  (Un peu théorique ...) Intitulé : Les moments d'harmonie dans les séries de rêves.

28/03/2017

Vibrations des âmes

écriture,poésie,philosophie,spiritualité,photo,alchimie,ariaga,Jung

Photo Ariaga

 

En d'inaudibles octaves,

vibrent les âmes de ceux qui vont venir,

vibrent les âmes de ceux qui s’en sont retournés,

vibrent les âmes de ceux qui vont revenir,

encore, et encore ...

Ariaga

Sur le site, je viens de publier un texte intitulé : Les Sept Sermons aux morts de C.G.Jung

21/02/2017

Vacances dans la tête

 

écriture,spiritualité,jung,vacances,quotidien,art,poésie

Illustration  (esquisse) Éphême

Amis du Laboratoire, je dois vous avouer que je sature. Le plaisir n'y est plus, la poésie me fuit, la spiritualité n'arrive pas à s'exprimer. Les difficultés de la vie quotidienne ont, pour le moment, pris le dessus. Je perds ma créativité et aussi, pire encore, je ne profite pas suffisamment des très beaux textes des blogs amis. Le caquetage mental me pollue.

Dans ces moments, que j'ai déjà connus, il faut savoir lâcher la branche ! 

Je vais donc prendre des vacances dans ma tête, d'une durée indéterminée, jusqu'à ce que je retrouve une forme digne de ce blog auquel je suis très attachée. Des vacances silencieuses ...

Ariaga

 

Les publications continuent sur le site C.G.JUNG, rêve alchimie, homéopathie.