UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2017

Train à grande vitesse

écriture,philosophie,pensées,trains, voyage,Ariaga,Jung

 

Elle est la passagère d'un train qui va de plus en plus vite dans le paysage de la vie vers une destination inconnue.

Fascination, curiosité.

Le temps est précieux, les mots pleins sont  difficiles à extraire car enfouis profondément dans les strates de l'habitude.

Parfois vient le besoin de se saouler de diversions pour oublier l'extérieur que la vitesse brouille.

Peut-être qu'elle a de l'eau dans les yeux.

Parfois aussi s'installe l'impatience de l'arrivée ...où que ce soit.

Ariaga

15/07/2017

Devenir un nouveau né

 

écriture,poésie,philosophie,alchimie,ariaga,rêve,mort

 

Laisser se dissoudre le vieux corps,

devenir un nouveau né qui tête aux racines de l'univers,

quand on vibre d'un si fort désir,

faut-il pour cela mourir ?

Ariaga

21/05/2017

Habiter les reflets

La vie est parfois trop dense alors j'ai eu envie de m'évader, juste un instant, dans un monde de reflets.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

J'ai plongé vers ma nouvelle maison dans la foret des mâts.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

Je l'ai décorée de fugitifs tableaux, oeuvre de la nature.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

J'y ai cueilli d’invraisemblables fleurs.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

J'ai rencontré des voisins, un peu "différents" ... qui m'ont enseigné l'amour de l'Autre.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

Et j'ai ouvert grand les volets de mes nuits sur la lumière du rêve.

Ariaga

 

 

 

12/05/2017

Dans le sillage de Ervin Laszlo

philosophie,science,spiritualité,photo,voyage,ervin laszlo,ariaga,poésie

Photo Ariaga

Toujours dans l'esprit de mes relectures scientifiques, la poétique  postface du livre de Ervin Laszlo : Aux racines de l'univers dont le sous titre est : Vers l'unification de la connaissance scientifique. Je n'ai pu respecter la présentation en médaillon ovale du texte et je l'ai remplacée par des à la ligne. Ariaga.

Viens, navigue avec moi sur une mer calme. Nous somme de minuscules vaisseaux qui fendent les eaux tranquilles. Les côtes sont brumeuses, l'eau est un miroir. Nous sommes des vaisseaux sur la mer, ne faisant qu'un avec elle. 

Les eaux de la mer gardent le souvenir de notre passage. Un fin sillage se développe derrière nous, se diffusant sur les eaux et se perdant dans les horizons embrumés. Les vagues se rencontrent tandis que toi, qui est aussi moi, parcours la mer qui est aussi nous. Ton sillage et le mien s'unissent et dessinent le reflet de ce qui est à la fois ton mouvement et le mien. D'autres vaisseaux - qui sont aussi nous - parcourent les mers, leurs vagues se croisent aussi, et la surface s'anime de vaguelettes et de rides. Elles sont la mémoire de notre mouvement - les traces de notre être.

L'empreinte que nous laissons sur les eaux crée un effet subtil qui se propage de toi à moi et de moi à toi, et de nous à tous les autres qui sont sur cette mer. Nous, qui somme aussi les autres, agissons sur chacun et sur tous les vaisseaux de la mer.

Notre existence séparée est une illusion. Nous sommes parties intégrantes d'un tout : Nous sommes une mer qui a un mouvement et une mémoire. Notre réalité est plus grande que toi et moi, plus grande que tous les navires de la mer, plus grande que les eaux sur lesquels ils naviguent. 

Ervin Laszlo

 Sur le site, j'ai publié un texte intitulé : Analyse du cas Nietzsche par Jung dans Psychologie de l'inconscient.

 

 

12/04/2017

Le vide et la création

michel cassé,philosophie,poésie,science,jung,ariaga,photo

Photo Ariaga

Depuis que ce blog est devenu plus "personnel" je vous fais part de mes humeurs et de mes goûts. Alors voilà, j'aime beaucoup certains scientifiques, en particulier les physiciens, astrophysiciens, mathématiciens. Il y a une condition : qu'ils soient aussi poètes avec, si possible une goutte de mysticisme. C'est une espèce assez rare mais il en existe.

J'ai choisi aujourd'hui de vous proposer la poésie que Michel Cassé, astrophysicien, a publiée à la fin de son ouvrage : Du vide et de la création. C'est un peu long mais je préfère la partager en entier. Il la présente ainsi dans son livre : "Si chacun pouvait dire sa genèse, voici en substance ce que serait la mienne".

 

Le vide est partout et toujours

Porteur de toutes les naissances

Puis vient le temps zéro

L'univers-oiseau insomniaque

Se retourne dans son nid de vide

Plasma rutilant il déploie ses ailes

Et l'espace se donne

Le temps s’écoule

L'énergie se matérialise

Tout est mélangé à tout

Dans la chaleur créatrice

Toutes choses sont ensemble

Donc les choses n'existent pas

Alors se déchire la robe sans couture du monde

Il y a genèse et il y a également meurtre

Meurtre du double antagoniste et mortel

Annihilation de l'antimatière

À la première seconde

Les particules se donnent un bal

Dansent dans les flammes

Sur la musique des lois

Volent et convolent

Volage, l'une est mise à feu par l'autre

Le bal de la chaleur

est redonné dans chaque étoile

Les étoiles fleurissent et meurent comme fleur

Elles cèdent au vent du ciel

Leurs essaims d'atomes ailés

L'atome porte au cœur le secret de sa brulure

Né Un, l'univers meurt multiple

Ainsi s'éteint la genèse.

Michel Cassé

 

Je ne peux m'empêcher en lisant ce texte de penser à certains passages Des Sept Sermons aux morts de C.G.Jung. Vous pouvez lire des textes sur ce sujet à la partie La relation Jung Nietzsche du site.

Ariaga

28/03/2017

Vibrations des âmes

écriture,poésie,philosophie,spiritualité,photo,alchimie,ariaga,Jung

Photo Ariaga

 

En d'inaudibles octaves,

vibrent les âmes de ceux qui vont venir,

vibrent les âmes de ceux qui s’en sont retournés,

vibrent les âmes de ceux qui vont revenir,

encore, et encore ...

Ariaga

Sur le site, je viens de publier un texte intitulé : Les Sept Sermons aux morts de C.G.Jung

22/03/2017

Connaissance et expérience

alchimie,philosophie,poésie,citations,saadi,photo,ariaga,jung

Parfois on tourne en rond, cerné par les livres. Plus on s'isole dans cette prison de papier, plus on a l'impression de se perdre. Et on tente de s'évader, mais on retombe vite dans les mauvais habitudes et on dévore à nouveau les idées des autres.

Je crois amis du Laboratoire que passer une bonne partie de sa vie à étudier pour tenter de trouver une Sagesse n'est probablement pas la bonne solution et je vous propose de méditer cette citation d'un philosophe perse du treizième siècle Saadi :

 " Quiconque acquiert la Connaissance et ne la met pas en pratique ressemble à celui qui laboure son champ et ne l'ensemence pas. Quelles que soient l'importance de ses lectures théoriques, s'il ne les applique pas, il est ignorant. Il n'est ni un philosophe, ni un sage, mais une bête de somme avec un fardeau de livres. Et comment une bête de somme sans conscience saurait-elle si elle transporte des livres ou des fagots".

 CO-NAISSANCE, c'est naître avec et pour cela il faut sortir de sa bibliothèque et être en relation avec la réalité de ce qui est.

Ariaga

 

 Sur le site C.G.Jung rêve ... j'ai récemment publié deux textes : Le langage du rêve et pensée dirigée et pensée spontanée.

 

 

21/02/2017

Vacances dans la tête

 

écriture,spiritualité,jung,vacances,quotidien,art,poésie

Illustration  (esquisse) Éphême

Amis du Laboratoire, je dois vous avouer que je sature. Le plaisir n'y est plus, la poésie me fuit, la spiritualité n'arrive pas à s'exprimer. Les difficultés de la vie quotidienne ont, pour le moment, pris le dessus. Je perds ma créativité et aussi, pire encore, je ne profite pas suffisamment des très beaux textes des blogs amis. Le caquetage mental me pollue.

Dans ces moments, que j'ai déjà connus, il faut savoir lâcher la branche ! 

Je vais donc prendre des vacances dans ma tête, d'une durée indéterminée, jusqu'à ce que je retrouve une forme digne de ce blog auquel je suis très attachée. Des vacances silencieuses ...

Ariaga

 

Les publications continuent sur le site C.G.JUNG, rêve alchimie, homéopathie.

 

 

08/02/2017

Juste une escale

 

écriture,poésie,philosophie,spiritualité,photo,jung,ariaga

Photo Ariaga

 

Habitant du vaisseau de l'instant

remonter vers l'estuaire pour y faire

juste une escale

sur la courbe infinie

de la Vie.

 

Ariaga

08/01/2017

Tombent les bombes ...

amour,poésie,guerre,philosophie,pensées,jung,ariaga

 

Tombent les bombes

fini les rondes

blancs

se vitrifient les pas

des danseurs de la fuite

rouges

des fleurs de chair

s'impriment sur les murs.

 

Se rencontreront-elles

les parcelles

des corps qui s'aimaient ?

 

Ariaga

17/12/2016

Rouge sang

philosophie,poésie,spritualité,photo,écriture,guerre,amour,jung,ariaga

Photo Ariaga

 

Aveugle et méchant,

sourd aussi,

c'est un être rouge sang, de sexe indéterminé.

Il s'agite dans les profondeurs et crie vers la surface.

Et que je jacasse !

Et que je tracasse !

Et que j'envoie des ondes de crainte vers tous ceux qui ont les yeux de l'âme et les oreilles du cœur !

Il a peur des Autres,

il a peur d'aimer,

il a peur d'être aimé,

et ne connait que ses semblables qui sont innombrables

enfouis dans la vase

et gonflés du désir de remonter.

Ariaga

 

08/12/2016

Vieilles mains

écriture,poésie,spiritualité,vieillesse,photo,jung ariaga

Photo Ariaga, vieux bois

 

Carte des taches brunes, refuge de soleils éteints,

veines bleues itinéraire de vie,

ses mains sont vieilles et assoiffées d'amour.

 

Ces petites mains sèches,

elle les voudrait immenses,

absorbant toutes les souffrances,

buveuses des larmes du monde,

avant que ne s'ouvre la grande faille

où va se dissoudre sa peau.

Ariaga

19/11/2016

Pierres sur le chemin

écriture,philosophie,spiritualité,pensées,poésie,photo,Jung,Ariaga

 Photo Ariaga

J'ai reçu quelques volées de pierres sur les chemins de la vie mais je les ai ramassées et m'en suis fait des colliers plus beaux qu'une rivière de diamants.

Ariaga

28/10/2016

Petits miracles du quotidien

écriture,philosophie,poésie, spiritualité,photo,mer,navire,viequotidienne,Jung

Photo Ariaga

Trop longtemps elle a navigué vers les rives de la vérité, trop longtemps elle a dispersé comme poussières dans le vent des milliers de pensées.

Le vaisseau de sa vie s'est lentement détérioré, sans jamais atteindre la côte tant désirée.

Elle ne cherche plus.

Le cœur grand ouvert, vase d'incertitudes, elle a regagné le port et noué une solide corde au quai des petits miracles de la vie quotidienne.

Ariaga

 

09/10/2016

Déployer les voiles

écriture,poésie,philosophie,voyage,mer,photo,bateaux,spiritualité,jung

 Photo Ariaga

Déployer à nouveau les voiles du navire de la vie.

Les voiles carguées depuis trop longtemps.

Larguer les amarres et quitter le port si rassurant pour retourner au grand large.

Ce n'est qu’en affrontant les hautes vagues de l'océan que l'on peut aller vers le Grand Inconnu.

Ariaga