UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dans le sillage de Ervin Laszlo | Page d'accueil | C.G.Jung et le milieu de la vie »

21/05/2017

Habiter les reflets

La vie est parfois trop dense alors j'ai eu envie de m'évader, juste un instant, dans un monde de reflets.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

J'ai plongé vers ma nouvelle maison dans la foret des mâts.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

Je l'ai décorée de fugitifs tableaux, oeuvre de la nature.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

J'y ai cueilli d’invraisemblables fleurs.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

J'ai rencontré des voisins, un peu "différents" ... qui m'ont enseigné l'amour de l'Autre.

photos,art,philosophie,rêve,poésie,nature,ariaga,jung

Et j'ai ouvert grand les volets de mes nuits sur la lumière du rêve.

Ariaga

 

 

 

Commentaires

C'est bien joli, ça !!!!!!

Écrit par : Miche | 21/05/2017

Envie de te répondre par ces mots de François Arnold

"L'instant éternel de l'image
capture et libère les reflets d'une vie
qui se déploie par-delà les discontinuités de l'oubli...

La mémoire qui s'efface n'est pas le blanc de l'oubli.
La mémoire qui s'efface n'est pas la perte d'identité.
Au-delà des couleurs,
au-delà des mots,
au-delà de l'oubli,
il y a la présence d'une vie intérieure qui bat...
La présence d'un monde qui n'en finit pas de se construire "

**********************
"Il y a peut-être dans l'oubli
une forme de joie...
D'éternel recommencement
D'éternelle inquiétude
D'éternel émerveillement
D'éternel retour à l'origine
D'éternelle création
Toute création est origine
Et l'oubli est au coeur de la création"

******
et un de mes vieux poèmes

http://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.fr/2011/06/poeme-sur-une-danse-de-reflets.html

Écrit par : Marie Minoza | 21/05/2017

C'est très joli... Tout est si beau !

Écrit par : Aloysia | 21/05/2017

Les reflets, la tête à l'envers, le sans dessus dessous qui fait chavirer nos sens; ici tout est réuni aujourd'hui pour un "lâcher prise" qui nous ouvre la porte de la liberté.

Écrit par : Chinou | 21/05/2017

Et les reflets sont matière infinie qui allie photographie et poésie.
Amitié

Écrit par : Louis-Paul | 21/05/2017

Très belles photos !Le monde des reflets....De l'autre côté du miroir....

Écrit par : Daniel | 22/05/2017

Magnifiques !
Et je te vois dedans,
Toute souriante,
Dans les reflets !

Écrit par : Binh An | 22/05/2017

@ Miche, joli je ne sais pas, la beauté est question de modes mais ce sont des instants ...

Écrit par : Ariaga | 22/05/2017

@ Marie Minoza le temps n'a pas d'effet sur la poésie et je dois dire que la tienne : "sur une danse de reflets" me semble faite pour illustrer mes photos. Comme si elle venait d'être écrite. Je vous invite tous à aller la lire en suivant le lien du commentaire.

Écrit par : Ariaga | 22/05/2017

@ Aloysia, comme à Miche, beau pour les uns, laid pour d'autres.

Écrit par : Ariaga | 22/05/2017

@ Chinou, j'aime bien cette expression "sans dessus dessous" elle est très alchimique : "tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et l'inverse" peut-on lire dans la Table d'Émeraude.

Écrit par : Ariaga | 22/05/2017

Très beaux reflets. La poésie habite tes photos. Merci !

Écrit par : Amande | 22/05/2017

Un rêve magnifique
empli d'amour et beauté
un rêve digne
de Luther King

c'est très beau
merci

Écrit par : Maria-D | 23/05/2017

Que c'est beau Ariaga,
Merci de nous faire rêver
Belle journée à toi :)

Écrit par : plume bleue | 23/05/2017

C'est un bien joli monde que celui que tu nous offres ici. Quelle chance avons nous, toi, moi, tous ceux qui aiment regarder, s'extasier, prendre des photographies, de pouvoir ainsi nous évader!
J'étais, hier, non pas dans un monde d'eau mais dans un monde de briques rouges par endroit vallonné d'un passé minier. C'est agréable aussi, de ne pas oublier.
Je t'embrasse fort, Ariaga.

Écrit par : Ambre | 23/05/2017

@ Louis Paul, j'aime les reflets parce que ce sont des instants.

Écrit par : Ariaga | 23/05/2017

@ Daniel, oui c'est un monde à la fois semblable et différent.

Écrit par : Ariaga | 23/05/2017

@ Binh An, souriante, tu crois, je vais aller voir ...

Écrit par : Ariaga | 23/05/2017

@ Amande, merci, bienvenue et j'aime beaucoup passion peinture.

Écrit par : Ariaga | 23/05/2017

S'endormir, s'imaginer entouré de reflets de soi..tout déprogrammer et encoder une autre vision de soi: un travail parfois à entreprendre. J'aime beaucoup tes interprétations poétiques que tu nous offres sur ce blog.

Écrit par : Sedna | 23/05/2017

Dans ces miroirs changeant qui déforment et pourtant font vivre des images il y a du mouvement et de la souplesse , belle succession colorée, décorée et narrative que voilà ; c'est bien apaisant comme un léger clapotis qu'on imagine néanmoins et des ondes qui sans marteler la cadence font danser la surface et dévoilent d'autres reliefs insoupçonnés.
Image animée pour imago dans la transformation presque métamorphose

Écrit par : Thierry | 23/05/2017

Bravo pour ces photos oniriques

Écrit par : ulysse | 23/05/2017

Tu as eu une belle idée de note avec des photos "aériennes" et des petites phrases personnelles. Merci beaucoup pour tes petits mots. Bonne soirée (je reprends le cours de blogs avec une semaine de voyage et deux jours de panne internet)....

Écrit par : elisabeth | 24/05/2017

ces belles photos prises en mode argentique noir et blanc seraient d'un bel effet lors d'une exposition à venir .un grand merci à toi si je puis dire tu apportes de l'eau à mon moulin avec ce sujet aqueux

Écrit par : lecracleur | 24/05/2017

@ Maria-D, oui, c'est un rêve mais où est la frontière entre le rêve et la réalité ?

Écrit par : Ariaga | 25/05/2017

@ plume bleue, j'ai été faire une grande promenade chez toi et j'ai vu plein de belles et intéressantes choses. Bravo !

Écrit par : Ariaga | 25/05/2017

@ Ambre, on s'évade mail il ne faut pas oublier de revenir, ce sont juste des permissions de sortie !

Écrit par : Ariaga | 25/05/2017

@ Sedna, rêver éveillée ...

Écrit par : Ariaga | 25/05/2017

Ce sont là de beaux gestes poétiques que tu as accompli et de bien troublantes photos!

Écrit par : alezandro | 25/05/2017

@ Sedna, hélas les interprétations poétiques sont capricieuses, parfois elles viennent en grappes, parfois ce sont des fruits secs.

Écrit par : Ariaga | 27/05/2017

Thierry, tu as une âme de poète.

Écrit par : Ariaga | 27/05/2017

@ Ulysse, nous faisons de beaux voyages, chacun dans notre style.

Écrit par : Ariaga | 27/05/2017

@ Élisabeth, internet est une plaie que nous aimons gratter !

Écrit par : Ariaga | 27/05/2017

Comment pourrait-on oublier de revenir, la réalité nous rattrape toujours ;-)
Je t'embrasse, Ariaga, je te souhaite un bon dimanche!

Écrit par : Ambre | 28/05/2017

superbe série avec une petite préférence pour la deuxième photo, bonne journée Ariaga

Écrit par : Joëlle | 28/05/2017

Quelle poésie Ariaga et quelle belle idée que celle de s'échapper dans les reflets... C'est reposant et inspirant me semble-t-il. Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 29/05/2017

je voulais habiller les reflets d'un babil tranquille mais malhabile je l'ai refourgué à la note d'avant, un coup d’évent taille plus surement son chemin.

Écrit par : Thierry | 29/05/2017

Plumes d'Anges, heureuse d'apporter un peu d’inspiration même si tu n'en manques pas.

Écrit par : Ariaga | 30/05/2017

@ Alezandro, troublantes pourquoi ? ....

Écrit par : Ariaga | 30/05/2017

@ Joëlle, j'ai la même préférence que toi.

Écrit par : Ariaga | 30/05/2017

rien que le titre !!!! j'adore
alors le reste...
muchos besos
tilk

Écrit par : tilk | 01/06/2017

Écrire un commentaire