UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« J'ai fait un Rêve | Page d'accueil | Pourquoi C.G. JUNG plutôt que S. FREUD ? »

22/10/2006

Convoi de rêves

Regarde passer le grand train sans début ni fin qui voyage tout au long de tes nuits poussé par un souffle venu d'ailleurs 

Dans la lueur métallique des wagons tu devines des films absurdes hoquetant leurs aller et retour et des ombres si antiques qu'on ne sait plus rien d'elles

Ecoutes le train pulser dans ta nuit sous peine de mourir de silence

Regarde bien tu es dedans 

 

 

 

Commentaires

Un peu froid dans le dos comme un sourire de métal mais le coeur bat et pulse d'avancer...tous les wagonnets qui se lient et la locomotive devant qui crie : voyageur tu ne débarqueras jamais sauf si tu tais...
J'écoute...et je me vois

Ariaga...je me fais une plongée en archives...t'embrasse

Écrit par : Asl& | 27/05/2008