UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Portraits ... | Page d'accueil | La tribu Éphême au Pérou »

28/07/2014

L'aquarium de La Rochelle

 

 

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

Éphême et sa femme sont allés à ma place visiter l'aquarium de La Rochelle. J'ai demandé à Éphême de prendre des photos car les miennes, datant d'une visite l'année dernière, étaient toutes plus ou moins ratées. Je vais vous faire une confidence, je suis pas mal claustrophobe et je me sentais tellement mal que j'avais la tremblote et une seule envie : sortir... Parmi quantité de photos j'en ai choisi huit. Je ne connais aucun des noms de ces êtres aquatiques mais cela n'a pas d'importance, rien qu'au regard ils racontent la visite. Et puis je suis persuadée que certains d'entre vous me diront de quoi il s'agit.

La première photo est pour moi celle de l'accueil. C'est fleuri, très gai et on dirait qu'ils chantent la bienvenue.

 

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

 

Voici le gardien du seuil revêtu d'une redoutable armure cloutée. Il est censé demander un droit de passage, comme dans les contes de fées, mais il fait semblant de dormir pour ne pas effrayer les petits enfants.

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

 Celui-ci est un timide curieux, un peu rugueux, mais je trouve très affectueux le regard qu'il jette vers le visiteur.

 

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

En voilà un qui, la bouche ouverte pour parler, les "oreilles " grandes ouvertes pour entendre les compliments, s'est paré d'une magnifique couleur jaune. On ne saurait quand même être trop prudent et il reste en partie caché. 

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

Enfin entier et en pleine lumière, même si il semble un peu grognon et snob, celui-là a quand même joué de la transparence.  Beau comme un joyau et insaisissable telle une chose tellement précieuse que personne ne pourra jamais l'obtenir. 

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

Et voici le "gentleman" de l'aquarium. Admirez son élégance, le superbe costume, l'alliance des couleurs, l'air blasé de celui qui sait qu'il fait partie du club des importants. Je lui trouve une allure un peu anglais chic.

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

C'est la rencontre. Rencontre entre le visiteur et les beautés marines, image symbole de la visite où deux mondes se croisent et se regardent ...

aquarium,la rochelle,poissons,nature,photos,voyage,vacances,visite

 

car il y a toujours un œil qui surveille le visiteur et aussi l’œil du photographe qui nous donne à voir et laisse libre cours à notre imagination ...

Finalement, même cette année, nous avons fait un tour dans le monde des vacances imaginaires.

Texte ARIAGA  photos ÉPHÊME

 

 

Commentaires

Mon imagination m'entraîne dans un monde qui me fait peur et je ne voudrai pour rien au monde rencontrer ces poissons. Je sais que le monde aquatique peut être très beau, mais je préfère voir des algues ou des coraux. Je ne me sens pas très à l'aide dans la mer, c'est peut-être pour cela que j'ai peur.

Écrit par : Lauriza | 28/07/2014

Merci à Ephême pour les clichés et à toi pour les commentaires.

Écrit par : Lechantdupain | 28/07/2014

Point d'ichtyologues en vue mais tous ces poissons ne sont pas des poisons et puis le vives vulgaires sont bien assez piquantes comme ça !
La coloration marine pour qui marine dans son jus n'est pas une loi parfaite mais quand on sait que certains poissons tropicaux et pas trop piquant ont une vision très étendue dans le spectre on les imagine bien parés de traits marquants et caractéristiques, ou trompant les prédateurs par des têtes à queue subtils ou au contraire attirant la proie par des artifices, des artefacts et des orifices ! Certains poissons sans poinçons sont gonflants, gonflables ou naturellement gonflés comme des ballons, d'autres sont d'une platitude à mourir sans savoir s'ils sont platoniques dans leurs relations. Bref ces poissons nous ont au moins autant à l’œil que nous les y avons et sont sur leurs gardes sauf certains spécimens redoutables et naturellement armés pour s'éviter la fuite, un poisson qui se dégonfle lui ne l'évite pas quand son heure est venue il décampe. C'est la crampe et pas cœlacanthe mais on aime toujours autant les herbiers de Posidonie (et pas de Marcel) .
Merci encore de me faire revenir de si beaux souvenirs déjà vieux.

Écrit par : Thierry | 28/07/2014

Il me semble que nous faisons le tour des camps romains qui entouraient un certain petit village gaulois que, ma foi, l’on peut situer sans trop se tromper non loin de Morlaix....

Ces camps sont au nombre de quatre : Aquarium – Babaorum – Petibonum – Laudanum.

Aquarium, nous y sommes.

Petitbonum était le précédent avec tous ses automates.

Laudanum, c’était lorsque le sire Ephême, comte et seigneur de Ganleveker et des plages de Carantec, de Plouezoch en Freudiland, de la Motte Cachée Fendue de Jung du Fou, de la Baronnie des Grands Varechs de Dolto …. et autres lieux découvrant à marée basse, nous contait ses mésaventures peu communes, ses histoires extraordinaires que les mânes d'Edgar Poe lui jalousaient secrètement.

Babaorum, c’était lorsque nous voyagions à fond de cale dans les vapeurs enivrantes et le parfum des îles lointaines, sous la houlette éphémère d’un bon berger nommé Éphême qui égarait ses brebis plus qu’il ne les ramenait dans le droit chemin de la sobriété heureuse.

Écrit par : Amezeg | 28/07/2014

Ah, cette première photo... il me semble reconnaître le poisson pierre, si venimeux. Avec ça le roi du camouflage si bien qu'on peut mettre le pied dessus sans le voir, et là !!!!

Le langage des couleurs dans la nature...

Écrit par : Miche | 29/07/2014

AMEZEG est décidément irréductible
heureusement qu'il n'y a pas de village du nom de aquabonum, les gaulois ne sont jamais résignés !

Écrit par : THierry | 29/07/2014

Merci Ariaga pour ce voyage autour du monde, ces poissons sont extraordinaires, quelle imagination une fois encore dans la Création !!! J'aimerais tout de même avoir une baguette magique et les "libérer" de leur cage de verre. À bientôt, belle après-midi. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 29/07/2014

« Je plie mais ne ‘romps point’ », murmure un carrelet qui, replié au fond de l’aquarium, se met en quatre pour pas un rond afin de réaliser, si Dieu veut, la quadrature du cercle...

Écrit par : Amezeg | 29/07/2014

j'ai couché au mercure tout près sans avoir le temps de le visiter
ce sera pour une autre fois
j'aime bien le graphisme des raies, la transparence du bleu et
l'oeil coquin du dernier.

Écrit par : telos | 29/07/2014

@ Lauriza, j'aime beaucoup ton lapsus d'écriture : "Je ne me sens pas très à l'aide dans la mer." Il est révélateur !

Écrit par : Ariaga | 30/07/2014

@ Lechantdupain, et merci à toi pour le travail quotidien et magnifique que tu fais sur ton blog : http://lechantdupain.blogspot.fr/

Écrit par : Ariaga | 30/07/2014

@ Thierry tu dis que tes souvenirs sont vieux mais cela ne t'empêche pas de les évoquer de bien belle façon dans ton inimitable style.

Écrit par : Ariaga | 30/07/2014

@ Amezeg, tu est peut-être irréductible , comme le dit Thierry, mais tu apportes une conclusion qui m'enchante à ce mois de Juillet qui était un peu moins voyage imaginaires que les autres années. Je suis prise par d'autres tâches et c'est pour moi d'un grand secours que les fidèles du blog écrivent des commentaires vraiment originaux. Le mois prochain on va aller au Pérou, c'est loin de cette chère Bretagne mais je suis certaine que ton imaginaire y trouvera de la nourriture.

Écrit par : Ariaga | 30/07/2014

@ Telos, alors, comme cela, le dernier à l’œil coquin. je vais le regarder d'un autre œil !

Écrit par : Ariaga | 30/07/2014

@ Plumes d'Anges et @ Miche, ma vue se brouille et je ne vous avais pas vues. Il faut dire que les plumes d'anges sont tellement légères et que Miche doit se cacher pour éviter les poissons pierre.

Écrit par : Ariaga | 30/07/2014

Je quitterai donc crabes, vives, torpilles et mérou pour le Pérou qu’on me promet. Je ne saurais boucler le voyage en m’y rendant à pinces et mes roues n’y suffiront pas non plus. Il me faudra les ailes de l’image in air ou bien la nef des fous et des sages...comme des images.

Écrit par : Amezeg | 30/07/2014

Pas dormeur pour dessous ni doreur pour pilules quand je vois la gente poissonnière qui pullule ici hier comme demain peut être , a t il lieu de tiquer face à la bisque (halieutique) qui forte à lacer (Thalassa) ne monte plus à lasso mais fait montre sans tic tac de tics ! Fac e aux faces de loustics, avaleurs de lombric et des couleurs miroitantes que l'on brique aussi d'ailleurs, il n'est pas bon de s'effrayer dans la frayère.
Le crabillot ne mettrait pas sa tête à couper, par où commencer?
Le crapouillot est plus à la mode commémorative et émotive.
Vive la friture même quand la ligne est encombrée.
N'allons point piller ces richesses modérées que nous consent la nature car à trop monter dans la mature on vas tomber dans le filet.
J'en pince, sans rire pour quelques espèces qui me font rougir sans gronder, et je ne me lasse pas de certains joues contre joues au moment du festin, mais la mesure est nécessaire, non pour abattre que le seul rythme mais ne pas forcer la dose et ne pas se mettre à dos l'alose.
La carpe est muette et pourtant j’entends venir le quipus qu va nouer le message secret d'un cas à l'autre, la transmission n'a qu'à bien se tenir, le message dans son jus ne vas pas se ternir !

Écrit par : Thierry | 30/07/2014

Coucou Ariaga, j'adore aller sous l'eau voir les poissons ! Le premier poisson est bien un poisson pierre, mieux vaut ne pas mettre le pied dessus,il est mortel. La photo 6 est un poisson napoléon, sa chair est délicieuse, et la 7 ce sont des raies guitares si je ne me trompe. Superbe l'oeil dans les piquants ! Merci et bravo à Ephême. Bises à toi

Écrit par : danae | 31/07/2014

@ Danae, grand merci pour cette identification des poissons. Je me demande ce que sont les curieux êtres de la photo 1, ma préférée. Ces silhouettes rouges avec une bouche en haut m'intriguent beaucoup.

Écrit par : Ariaga | 31/07/2014

Très belles images. Pour ma part, je me contente d'un bassin extérieur avec des poissons rouges qui sont satisfaits de leur environnement car ils se sont reproduits !!
cassiopee.binhoster.com

Écrit par : Sedna | 31/07/2014

@ Sedna, en effet, je pense que le milieu leur est favorable et que tes poissons sont un bel exemple d'adaptation ...

Écrit par : Ariaga | 31/07/2014

merci de ta visite et en plus venant te visiter tu m'offres une séance de plongée sous marine alors en cette fin d'aprés midi c'est kool et délicieux et je suis en plus une fille femme fleur de la rochelle alors
surprise des visites chez nos voisines du coeur où l'espace d'une pensée couren comme le futret au bois jolie
bel été pour toi et à très bientôt là ou chez blog home

Écrit par : lamangou | 31/07/2014

Le monde du silence, un monde étrange, séparé par une vitre. Elles sont belles tes photos !
A mon avis, ils seraient bien mieux dans la mer...

Écrit par : Daniel | 01/08/2014

Très belles photographies,et savoureux textes qui les accompagnent. Il y a des années de cela j'avais visité cet aquarium assez fascinant et particulier. Amitiés

Écrit par : Hécate | 01/08/2014

Une question me taraude, le poisson pierre tombe t il ? et s'il flotte n'est ce pas parce que la pierre ponce sans doute et ne redoute pas grand chose.
Je vous conseille le livre de jean marie Pelt "La raison du plus faible" sur le mimétisme , c'est vraiment bluffant et une sacrée leçon de chose.

Écrit par : Thierry | 01/08/2014

le monde s'élance mais les poissons ont de la retenue eux , pas un barrage sur le pacifique, pas un naufrage dans une vielle épave , ils voudraient croître et se multiplier mais les conditions n'y sont pas favorables!
L'immonde est là dans cet océan poubelle où nous stockons force déchets depuis bien trop longtemps, l'acidité le ronge et nous plonge dans l'expectative.
A mille lieux tiquent les populations qui en vivent encore de plus en plus chichement ! Un drame en soi qui aura de telles répercutions !
mais chut, c'est le monde du silence mais où la science a encore si peu pénétrée, tant il est difficile d'accès, secret mais complexe, multiple et presque un fusible !

Écrit par : Thierry | 01/08/2014

@ Hécate, ta visite me fait plaisir. Finalement, quand je lis les commentaires, je vois que cet aquarium est vraiment très visité.

Écrit par : Ariaga | 01/08/2014

@ Thierry tu est, en ce moment dans un courant poétique dans lequel nagent des poissons d'or.

Écrit par : Ariaga | 01/08/2014

@Ariaga j'ai probablement le sang plus chaud que celui des poissons encore qu'ils fassent preuve d'une belle vivacité mais les turbulences du moment m'empêchent de me concentrer, et dans les filets souvent le menu est fretin et pas frotté à l'ail (en escabèche s'il vous plait) , mais surtout je déplore que les pécheurs gazaouis ne puissent pas aller dans les zones les plus poissonnières pour nourrir leur population ! Quand aux poissons dehors ils serrent le volant pour éviter les écarts de conduite tandis que les animaux de la famille des espadons mais à grandes nageoires fendent l'air doublement entre rostre féroce et corps élancé, taquiné naguère par Hemingway qui ne faisait pas le marlin quand il avait une telle prise en ligne..directe !

Écrit par : Thierry | 01/08/2014

dernier mot pour le soir, passons l'été à frétiller !

Écrit par : Thierry | 01/08/2014

il y a quelques années je l'avais visité avec mes enfants...
depuis j'ai visité celui de Valencia et les morces et les belougas m'ont impréssionés ...
besos
tilk

Écrit par : tilk | 02/08/2014

@ Merci, ami Tilk de m'avoir donné signe de vie.

Écrit par : Ariaga | 02/08/2014

Je ne connais aucun de ces poissons et Danae a su en identifier quelques uns et nous donner plus de précisions. Chapeau ! et puis je me suis régalée de lire tes commentaires sous les photos. Et tu as raison, ils ont la tête que tu leur donnes. Un beau voyage. Merci.

Écrit par : elisabeth | 02/08/2014

À TOUS, merci pour les commentaires sur les photos. Ce n'est pas évident, car tout est pris , évidemment, sans flash, avec peu de lumière, des vitesses basses. Il faut savoir jeter beaucoup. Mais les appareils actuels sont fabuleux... sans se ruiner (c'est pris avec un bridge LUMIX qui coute de nos jours moins de 400 €)...

Écrit par : ÉPHÊME | 06/08/2014

Amezeg, un grand merci pour ton commentaire qui m'a fait bien rire.... Mon frère jumeau, venu chez moi pour terminer un gros boulot, a lui aussi beaucoup aimé. Je n'ai pas répondu avant, car je ne voulait pas "bâcler" une réponse à la va-vite, et que le sus-dit frère est venu pour que je lui corrige une partie de livre d'une centaine de pages, très techniques, sur le vent dans les désert... d'où mon retard, car ce n'était absolument pas prévu. La lignée de mes ancêtres divers te remercie aussi, ainsi, sans que je l'ai consultée, que ma descendance. Mais mon autorité légitime de père m’autorise à le faire.
Amitiés.

Écrit par : ÉPHÊME | 06/08/2014