UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Joyeuses fêtes de fin d'année | Page d'accueil | Quelques photos pour patienter »

09/01/2015

Pierrot pleure CHARLIE

écriture,charlie hebdo,indignation,automate,pierrot

Plein d'indignation et de tristesse, Pierrot est en larmes.

Il a pris sa plume pour écrire un mot

à Charlie Hebdo.

Commentaires

Paix à ses larmes, nos muses aiment guère les maux,
la mort s'en fait l'écho, lors de toutes levées d'âmes.

Écrit par : NéO~ | 09/01/2015

puissent nos larmes êtres des armes
et nous conforter dans nos idées
du respect de la pluralité

Écrit par : THierry | 09/01/2015

Comme tu dis,
pourvu que la haine de l'autre ne s'attise pas
JE SUIS CHARLIE
à bientôt l'amie

Écrit par : dany2121 | 09/01/2015

J'ai grandi avec eux, d'Hara Kiri à Charlie Hebdo, une aventure irrévérencieuse. Et voilà que les vieux tirent leur révérence de manière inattendue. Cette fois-ci ils ne me font plus rire... La poésie de ton automate est fragile face à la haine et aux fusils automatiques. Continue d'écrire Pierrot et de dessiner, pour la liberté.

Écrit par : Lechantdupain | 09/01/2015

Armes et pluralité ne font pas bon ménage Thierry.

J'aurais aimé citér Voltaire :
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire."
Erreur qui mènerait à une lettre de 1670 :
"Monsieur l'abbé, je déteste ce que vous écrivez, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez continuer à écrire"
Mais rien de tel dans cette lettre, la seule chose un peu proche viendrait d'un extrait de dictionnaire philosophique :
"J’aimais l’auteur du livre De l’Esprit. Cet homme valait mieux que tous ses ennemis ensemble ; mais je n’ai jamais approuvé ni les erreurs de son livre, ni les vérités triviales qu’il débite avec emphase. J’ai pris son parti hautement, quand des hommes absurdes l’ont condamné pour ces vérités mêmes."

Je n'ai jamais apprécié le dogme provocateur de Charlie hebdo, aujourd'hui devenu, dans l'ordre des choses, le symbole de la liberté d'expression réduite à silence...mais je doute que les barbares agissant se soit posé la moindre des questions évoquées ici.

Jean

Écrit par : Jean Bissur | 09/01/2015

Tendre Pierrot, prête nous ta plume pour écrire le mot "liberté".
Nous essuierons nos larmes, ensemble, ce dimanche dans notre beau pays.

Écrit par : Fanchon | 10/01/2015

La vie et la liberté sont deux valeurs fondamentales. Je suis triste de ce monde d'intolérance. Je suis triste de la mort d'innocents et je ne comprends pas les motivations qui poussent à de tels actes.

Écrit par : Daniel | 10/01/2015

Des mots sur le blog d' Emmilia Gitana, avec lesquels je me sens en profond accord :
Je suis ...
A lire ici : http://emmila.canalblog.com/archives/2015/01/07/31276720.html

Bonne soirée à toi Ariaga
Amitié

Écrit par : Miche | 10/01/2015

Je suis le coeur qui lie vers l'unité, je suis Charlie
Je t'embrasse dans la paix

Écrit par : amista | 10/01/2015

Il nous reste les mots avec l'espoir qu'un jour toute cette barbarie cesse.
cassiopee.binhoster.com

Écrit par : Sedna | 11/01/2015

Pauvre Pierrot ; encore un sujet de tristesse !

Écrit par : Aloysia_Martine | 11/01/2015

UN pour tous, tous pour l'UNité fraternelle des cœurs !... Belle semaine, chère Ariaga

Écrit par : Phène | 12/01/2015

Quel magnifique hommage Ariaga ! J'ai également posté un poème en hommage aux victimes de cette barbarie intitulé "liberté, fraternité" sur mon autre blog Eldorad'Oc

http://eldorad-oc.midiblogs.com/archive/2015/01/11/liberte-fraternite-824537.html

Écrit par : old nut/Ulysse | 13/01/2015

Sourires et gravité dans les marches, humanité que l'on aimerait tant retrouver dans les rapports humains de tous les jours.

Écrit par : Louis-Paul | 13/01/2015

J'ai connu Charlie Hebdo en 1973, mon mari (fiancé) l'achetait régulièrement. A l'époque, pas de polémiques comme maintenant au sujet des dessins. Bonne journée à toi Ariaga. (Je n'ai pas essayé d'acheter le journal aujourd'hui, je suis allée à la gym...)

Écrit par : elisabeth | 14/01/2015

quelques mots égrenés dans ma gorge serrée
juste pour que tu saches que je suis passée....

Écrit par : _Petit Sucre_ | 15/01/2015

Copie de mon message sur la note précédente :
ARIAGA À TOUS, je remercie ceux qui ont mis des commentaires sur le blog ces derniers temps. Je comptais vers le 15 reprendre le blog d'une manière un peu différente comme je l'avais annoncé avant les fêtes mais, pas de chance, j'accumule en ce moment les problèmes de santé (sont la grippe !) et il y aura un peu de retard. Il ne me reste que quelques neurones mais je les mobilise dès que je peux ...

Écrit par : Ariaga | 15/01/2015

Soigne tes précieux neurones, ma chère Ariaga, nous avons tant besoin de les garder en forme en ce moment…

Écrit par : venezia | 16/01/2015

Bonne récupération Ariaga

Écrit par : Francine | 16/01/2015

Bonsoir chère Ariaga, je suis commePierrot je suis triste, cependant je trouve qu'il y a des limites dans l'irrespect des religions et qu'on ne peut pas tout écrire ou dessiner. Cependant je défends la liberté d'expression comme vous tous. Bon week end

Écrit par : danae | 16/01/2015

Je ne suis pas Charlie.
Je ricane quand je vois "liberté d'expression"...
Comment se fourvoyer davantage avec des mots fallacieux.
Charlie Hebdo a assumé ses responsabilités, et ils ont été tués en connaissance de cause.
Combien de ces gens qui se proclament "Charlie" sont capables de cela ? J'honore le courage et l'intégrité des gens de Charlie Hebdo. Je ne veux pas me lier à ceux et celles qui prétendent leur soutien à des gens dont ils n'avaient cure et qu'ils insultaient copieusement...
L'hypocrisie est le fleuron de la France, alors je ne suis pas Français.
Je ne suis pas Charlie, et je tourne le dos à cette foule hypocrite.

Prétendre à la liberté d'expression et insulter, humilier, n'est rien que arrogance et insolence égocentrique. Les Français peuvent prétendre à cela...

;-)

Écrit par : Shirokuma | 18/01/2015

@ Shirokuma, JE N''ADHÈRE ABSOLUMENT PAS À CERTAINES PARTIES de ton commentaire. Je suis trop affaiblie en ce moment pour argumenter sur le sujet. J'ai d'ailleurs toujours refusé ce genre de polémiques sur mon blog. Cependant je ne supprime pas ton commentaire car je suis pour la liberté d'expression.
À bientôt sur un autre sujet ...

Écrit par : Ariaga | 19/01/2015

La liberté d'expression est si indispensable ! Dommage que cela soit devenu si tragique .

Écrit par : Hécate | 19/01/2015