UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2013

Les bouches de la terre

écriture,littérature,science fiction,jules vernes,jacques van herp,photo

 

(suite de l'article précédent)

Sans aller très loin, sur notre bonne vieille terre et depuis longtemps, des auteurs ont supposé qu'il y avait des lieux inconnus ou oubliés. Cela se passe, le plus souvent, dans une vallée cernée de rochers infranchissables ou dans de hautes montagnes , des forets inextricables, des régions polaires inexplorées. Où encore sous terre ou dans les abysses marines.

Le thème de la terre creuse avait déjà été exploité en 1741 par Ludwig Holberg qui, en latin mes amis, avait raconté Les voyages de Niels Klim dans le monde souterrain. (Je ne l'ai pas lu !) D'autres, ont imaginé, au contraire, une terre solide jusqu'au coeur et creusée de gigantesques cavernes . Elles peuvent être peuplées par des êtres de la préhistoire, comme dans le "best seller" de Jules Verne Voyage au centre de la terre  ou par une civilisation supérieure prête à remonter à la surface pour apprendre aux hommes raison et bonne manières comme dans la race à venir de Bulwer Lyton.

Si je vous ai parlé de ces auteurs plus ou moins anciens c'est pour monter que, depuis très longtemps, comme l'écrivait Jacques Van Herp à la fin de son chapitre : " Certains auteurs ont mis le doigt sur de possibles originaux. Et il y a aussi, derrière tout cela , le thème du voyage initiatique ainsi que des implications psychanalytiques qui contribuent à sa magie."

Si je n'ai pas plus parlé des contemporains et mieux creusé le sujet c'est que il a été remarqueblement bien traité et illustré sur le blog de Jacqueline W.  : Bright moments. Je vous recommande de lire son article intitulé : Logique de l'art des permutations : copy right. En plus vous découvrirez, si vous ne le connaissez pas déjà, un blog superbe.

Ariaga