UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Alchimie : un dictionnaire | Page d'accueil | Paroles de la mystique juive »

16/01/2007

le rêve du vieux sage

Depuis un rêve du 21/10/2006 où j'avais eu le privilège d'entrevoir C.G.Jung, je n'avais reçu aucun "grand rêve"au sens qu'il donnait à ce mot. Cette nuit j'ai eu ce privilège et je veux le partager avec vous.

J'avais la surprise, en arrivant dans la pièce à vivre, de voir pendu sur le dossier d'une chaise l'éternel veston bleu marine d'un très vieil ami, X,  décédé à un âge avancé il y a quatre ans. Je me disais : "mais comment ce veston a-t-il pu rester ici depuis si longtemps ?". Je le prenais pour l'examiner et, à l'intérieur, il y avait une grande poche. Cette poche contenait trois brosses à cheveux, divers papiers et un portefeuille. Dans le portefeuille rien que la clef d'un coffre. Elle portait le numéro 44. Cette clef me fascinait, je l'ai prise dans ma main et je l'ai regardée longuement. Réveil.  

Je vais devoir contempler ce rêve, relevant de mon intimité spirituelle, pendant longtemps avant d'en retirer tous les enseignements mais je veux m'arrêter ici sur le personnage central, le propriétaire du veston, car sa figure illustre un échange de commentaires que j'ai eu avec Arianil sur ce blog. C'était un homme beaucoup plus âgé que moi, (compagnon autrefois du philosophe indien J.Krishnamurti (1895-1986)) qui a été pour moi ce qui se rapprochait le plus de l'incarnation du "sage", bon, dévoué à autrui, non sectaire. 

En cette période où je m'interroge souvent sur la valeur de ma démarche spirituelle sa présence, car, pour moi, sa veste vide était une présence, est un message.

Sur un plan plus général de l'analyse des rêves, ce vieux sage est à la fois une représentation archétypique du sage et une manifestation de mon animus positif. Il est toujours intéressant de voir que le rêve peut répondre aux questions, même si elles sont posées par d'autres. 

Et les 3 brosses à cheveux ? et la clef ? et le numéro 44 ? et le coffre ? Tout ceci va avoir une réponse ou sera éclairé par d'autres rêves. En tout cas, celui-ci ressemble fort à ce qu'un cher ami appelle un "rêve d'école" tellement sa symbolique est riche.  Je remercie "celui" qui me l'a envoyé. Rêvez bien, mes amis sur le blog. 

 

 

Commentaires

Je ne me souviens jamais de mes rêves. Par contre à l'état de veille ça marche plein pot... :)))

Écrit par : koan | 16/01/2007

Petite question : les notez vous à votre réveil, vos rêves, ou restent-ils imprimés en vous ? J'ai l'impression que les miens m'échappent dans les deux-trois minutes qui suivent mon réveil, s'écoulent comme du sable entre mes doigts...

Écrit par : saint-rich | 16/01/2007

@saint-rich pour ne pas les perdre il faut noter quelques mots essentiels, en aveugle avant même d'avoir allumé et tout de suite après compléter. Dès que le conscient redevient très actif il reprend le dessus et recouvre le rêve.

@Koan, merci de la visite et quelle chance d'arriver à rêver éveillé.

Écrit par : ariaga | 16/01/2007

qu'est ce que j'aurai voulu rencontrer ton vieux sage !

Écrit par : aloredelam | 17/01/2007

La clef des songes n'ouvre l'esprit que du rêveur...

Écrit par : Phène | 17/01/2007

Je vais aller de ce pas m'offrir un petit moleskine.

Écrit par : saint-rich | 17/01/2007

Merci Ariaga pour ce témoignage de rêve. Comme le rappelle à sa manière Phène, nul mieux que toi ne peut en saisir le sens. Les nombres semblent importants : 4 ans, 3 brosses, 44. La veste est là, témoignant d'un passage, qui a laissé quelque chose. Bonne contemplation intuitive.

@ Saint-Rich : je confirme la technique décrite par Ariaga. Plus on s'intéresse aux rêves, plus il devient aisé de s'en souvenir. Conseil complémentaire : bouger le moins possible au réveil et, avant de noter les mots-clés du rêve dans le noir, repasser le film à l'envers : souvent c'est la dernière scène qui reste la plus présente ; mais comme il y a un lien mémoriel caché entre les rêves successifs, en tirant "le fil de la pelote" à partir du dernier rêve, on peut ainsi remonter plusieurs scènes, et les revisualiser.
Pour l'interprétation, elle commence aussitôt que possible, et peut se confirmer au moment de la rédaction exhaustive à partir des mots-clés notés au vol. Il suffit de se questionner sur le sens d'une figure ou d'une situation pour qu'un début de réponse surgisse, ouvrant une piste symbolique qui sera renforcée par d'autres éléments devenus soudain intelligibles...
Attention cependant : l'anamnèse onirique est, à haute dose, une pratique occulte qui peut éveiller certains états par forcément souhaités (projection astrale, fascination sans issue pour les limbes...)

Écrit par : Arianil | 17/01/2007

Arianil/Vous m'avez l'air d'être un spécialiste, Arianil. ;)
Ariaga/Effectivement, c'est rempli de symboles tout ça. Vous seule détenez les réponses.

Écrit par : profdisaster | 17/01/2007

Arianil, merci de vos précisions. Dites-moi, votre mise en garde ressemble plutôt à une incitation !

Écrit par : saint-rich | 18/01/2007

Il y a 1000 et 1 façon d'interpréter un rêve, mais quand un rêve marque à ce point, il est intéressant de le comprendre.
Je vous propose une interprétation très simple:

la veste bleue se trouve dans la pièce de "vie" (cette veste n'est pas dans le placard, n'est pas accrochée dans l'entrée), cette veste est le symbole de votre présent, tel que vous le voyez, cet homme en fait partie malgré son départ. Les trois brosses appartiennent à 3 personnes car il s'agit d'un effet personnel (en général pour cheveux longs). La clé ouvre le coffre qui permettra de découvrir des richesses : "un savoir", "une découverte nécessaire". Cette clé porte le numéro 44 : ce chiffre peut être "un âge", "un lieu", "un symbole numérologique". Il existe un lien entre les brosses et la clé et le 44 n'est qu'un code, la vérité se trouve dans le coffre, la clé va-t-elle l'ouvrir : oui

Écrit par : Marie | 18/01/2007

quand un de mes deux sages vient me visiter, le message est toujours très puissant, et en général assez évident pour moi à comprendre.

Écrit par : cile | 19/01/2007

@merci beaucoup marie pour votre commentaire, il m'a éclairée au sujet de la veste. Personnellement j'attache beaucoup d'importance aux chiffres, en particulier les relations entre le trois et le quatre, mais comme vous le dites il y a des tas d'interprétations et surtout elles sont individuelles.

@cile, quelle chance d'avoir deux sages comme amis intérieurs. sont-ils du même sexe ?

Écrit par : ariaga | 19/01/2007