UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fin des TRAVAUX, réouverture de la cuisine ALCHIMIQUE | Page d'accueil | Obscurité et poésie chez les alchimistes »

01/02/2007

La vie du blog

Avant de reprendre ce que j'appellerai une deuxième phase, du travail dans ce laboratoire onirique et alchimique, après les fêtes de fin d'année et les travaux chez moi (et aussi en moi...) je vais préciser un certain nombre de choses. Ceci d'une manière un peu froide et aussi rapide que possible pour essayer de faire court.

1) Mise à la portée de tous des notes écrites par Ariaga

Il est possible que je me sois parfois éloignée de mon "à propos" mais cela est du au fait que celui qui arrive sur le blog lit la dernière page et que je ne peux sans cesse me répéter. De plus ce blog est"pluraliste" ce qui complique les choses.

Je ne suis pas un maître à penser et j'ai besoin de m'appuyer sur des concepts déjà existants. Ceux de Jung et de certains "philosophes de la Nature me conviennent mais il est nécessaire de les expliquer. Une maison se construit à partir de ses fondations. J'ai, naturellement, des idées personnelles mais je n'ai pas la présomption de fabriquer des outils nouveaux qui demanderaient, eux aussi, des explications. Tout ceci devrait évoluer avec la vie du Laboratoire. 

Que faire pour améliorer ? 

Selon les suggestions qui m'ont été faites par des lecteurs créer des liens entre la note du jour et une note plus ancienne qui traite du terme un peu difficile contenu dans la note. (A réaliser petit à petit et selon le temps sont je dispose).

Faire des notes plus courtes et traiter les sujets en deux fois si nécessaire.

Donner plus d'importance à l'interprétation des rêves qui semble être un grand sujet d'intérêt et devrait avoir sa place ici car les séries de rêves sont un processus alchimique... Le problème est le suivant : pour une interprétation classique il faut un dialogue avec le rêveur et connaître des détails sur les associations qu'il fait avec les éléments de son rêve. Reste une possibilité d'interprétation(comme l'a fait Jung) au niveau symbolique et archétypique des rêves. Mais pour cela il est souhaitable d'avoir une série. Je pense cependant que quand quelqu'un nous "offre"un rêve il est possible d'en dire quelque chose. Etienne perrot le faisait. C'est à méditer...

Certains voudraient plus de poésie ou de photos, hélas ! je n'ai pas assez d'inspiration et de talent pour cela mais je ferai un effort... j'essaierai aussi d'alléger les notes avec des jours de citations courtes ou d'aphorismes.

2) Les commentaires 

Il paraît que certains pensent que des discussions d'un haut niveau culturel s'installent parfois sur ce blog et dissuaderaient des lecteurs de mettre des commentaires. Je pense qu'ils ont tort. Qu'il profitent des commentaires "culturels" et qu'ils disent ce qu'ils ont à dire sans se préoccuper ce que "on" pense d'eux. Moi un "Je suis passé, j'ai passé un bon moment" me suffit. Et puis qu'ils aillent donc voir les bêtises que je raconte sur certains blogs...Autre chose, avec les temps qui s'annoncent j'aimerais que sur ce blog la politique soit évitée. C'est un sujet tout à fait passionnant mais tout le blog n'y suffirait pas.

J'essaie, parfois en groupant, de répondre aux commentaires et questions mais je n'y parviens pas toujours. Cependant, je range ça dans un coin de ma mémoire et j'y pense pour des notes.  

3) Ariaga 

Je n'ai aucune envie de parler de moi. Je l'avais  d'ailleurs déjà dit dans une note intitulé qui est Ariaga il y a un moment. Certains "intimes" de ce blog ont du deviner certaines choses et encore, l'Ariaga est un animal du genre caméléon ! J'ai trop vécu dans un monde où la "persona", le regard des autres, était important. J'adore, pour être franche, l'anonymat des blogs. Je dirai simplement que je suis une femme et que, jusqu'ici, (peut-être vais-je ouvrir un jour une rubrique contributions) j'ai toujours été seule à écrire sur ce blog.

Je vous embrasse tous, maintenant le travail du laboratoire va reprendre. Si vous le désirez je parlerai de temps en temps de la vie du blog, en tenant compte de vos suggestions.  

 

 

 

Commentaires

quand même , Ariaga , ne va pas céder à la pression d'un public ignorant et fatigué ! maintiens le niveau à la hauteur de tes ambitions , tous te suivront , tu verras , à quoi bon douter! sauf si tu fatigues , bien sûr ,
fidèlement L

Écrit par : aloredelam | 01/02/2007

Tout à fait d'accord avec aloredelam.
Les néophytes seront charmés et vous suivront Ariaga.

Écrit par : profdisaster | 01/02/2007

Oui, tu as raison de dire que certains pensent que tes sujets sont d'un haut niveau culturel et moi-même il m'arrive de venir sur ton blog et de repartir sans rien avoir écrit mais je reviens car au fond, mon coeur me dit de ne pas avoir peur de passer pour une idiote ; de toutes façons, je sais que je ne possède pas l'intellect de beaucoup de ceux qui passent sur mon blog mais j'aime être confrontée à moi-même et sans les autres, on ne peut avancer aussi ne t'embarrasse pas des sentiments que chacun peut avoir et ose être ce que tu es puisque tu l'es, pourquoi changer ?

Tendres amitiés HOJIKA

Écrit par : HOJIKA | 01/02/2007

0) "Froide" : je ris ... ne sais tu donc pas qui tu es ?!

1) Les concepts des autres .. des "avants nous":
Ils nous sont indispensables pour ne pas être .. trop .. dans la répétition .. et avancer juste un peu plus loin qu'ils n'ont pu, eu le temps, de le faire .. merci la chaine !

2) Ceux qui débarquent : ils débarquent .. comme chacun d'entre nous là ou il est, là ou il en est .. des enfants naissent tous les jours .. merci la Vie

3) Améliorer : pense à toi .. prends soin de toi .. suis ton chemin .. il n'y a que le tien que tu peux suivre ..
Nous avons le privilège de te voir l'accomplir .. sois en remerciée.

4) Les commentaires : chacun fait comme il peut dire, comme il entend la raisonnance de tes propos .. je lui souhaite, même silencieux, de repartir de chez toi avec un moins .. une question !!!

5) Ariaga : qui que tu sois .. je t'entends souvent comme "une soeur".. ça me fait revenir .. encore et encore ... même si je reste silencieuse .. peut être trop souvent.


la sérénité se travaille tous les jours.
je t'embrasse. Merci de tes mots.

Écrit par : Cil'Honorine | 01/02/2007

Ariaga je savais que tu étais une femme.....
tu te poses beaucoup trop de questions
tu vas quand même pas devenir un "prof" de quelque chose j'espère que ce n'est pas ce que tu voulais car ça prouverait que je me suis trompée de blog....
ton site est très bien tu sais...
restes naturel et fait ce que tu ressens
ne gamberges pas trop
et ceux qui doivent venir vers toi
trouveront le chemin
amitiés

Écrit par : marie du monde | 02/02/2007

@mariedumonde il n'y a aucun risque ! J'ai consacré, jusqu'à maintenant, l'essentiel de mes efforts à ne pas ressembler à ma mère (paix à son âme) et à ne pas devenir un "prof". Tes encouragements me vont droit au coeur.
@aloredeban, je ne suis pas du genre à céder à la pression, malgré la grand douceur de mon caractère (quelle menteuse!) mais j'ai de l'affection pour les timides qui n'ont pas confiance en eux.
@cil'honorine, HOJIKA, profdisaster vous m'avez trop émue pour que je vous réponde ici.
Mon affection à tous.

Écrit par : ariaga | 02/02/2007

Bonsoir,
Je te soutiens et tu fais ce que tu veux avec ton blog... Je te remercie d'être passée chez moi quelquefois et d'avoir mis des commentaires.
Je te souhaite de rester telle que tu es. Bonne continuation.

Écrit par : elisabeth | 02/02/2007

Je regrette de ne pas vous laisser assez de commentaires, (je sais pourtant le plaisir que cela procure), mais je me permets d'enregistrer vos pages pour les lire à tête reposée. Je passe ici quand je navigue, assez peu concentré, j'explore en quelque sorte, pour enregistrer une carte que j'étudie attentivement plus tard. Le Laboratoire du Rêve et de l'Alchimie Spirituelle est un véritable territoire à explorer.

Écrit par : saint-rich | 04/02/2007

Merci, saint-rich de ces lignes, si bien pensées et si agréables à lire. Pas besoin de beaucoup de commentaires, je sais que vous existez et cela suffit. Amicalement.

Écrit par : ariaga | 04/02/2007