UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Handicapé | Page d'accueil | Préalable à l'Alchimie Spirituelle »

09/09/2008

La vie du Laboratoire

 

banc doré par l'amitié.jpg

Banc doré par l'amitié, création numérique de Muttifre

Le Laboratoire du Rêve et de l'alchimie spirituelle, après les vacances d'été, va retrouver ses sujets préférés spiritualité, nature, poésie, C.G.Jung et la psychologie des profondeurs, tous les matériaux que je mijote sur l'athanor du blog pour les laisser transmuer par un lent processus.

Pendant  ce temps hors du temps, sur un banc doré par l'amitié, comme le représente si bien muttifree, j'ai, bientôt rejointe par d'autres amis virtuels, voyagé dans l'imaginaire. Ce banc, qui était devenu un train de bancs propulsé par la force de l'amour de l'autre, a emmené avec lui   tous ceux qui ne pouvaient pas partir retenus par des chaînes physiques, mentale ou par  l'absence de moyens matériels.  Nous avons fait un beau chemin et je remercie tous ceux qui ont collaboré, en particulier par la régularité de leurs commentaires.

Le laboratoire va certainement évoluer, comme j'évolue moi-même. Pour les nostalgiques des débuts je signale que je poste régulièrement des textes, déjà publiés, sur le blog " Extraits du Laboratoire d'Ariaga " (clic, en haut à droite de ce blog.) en particulier des textes assez "théoriques", mais d'une lecture aisée, et des poésies.

Je me sens un peu " vidée " ces jours-ci mais je suis un chat à plusieurs  vies  et je pense que je vais émerger des profondeurs où j'ai tendance à stagner dans une phase alchimique de nigredo. Cet été j'ai compris que j'avais besoin des autres si je voulais continuer, on pourrait dire durer. J'envisage d'ouvrir ce blog, avec lequel j'ai une relation un peu jalouse, à des collaborateurs, mais j'envisage seulement...dans un avenir indéterminé...Pour l'instant je vais reprendre la barre et écrire des notes, autant que possible assez courtes, sur les thèmes qui me tiennent à coeur. Certains de ces textes demanderont peut-être un petit effort de lecture. Cela ne fait rien, attendez, j'écrirai aussi sur des sujets moins ennuyeux pour certains. Et puis j'ai des liens plein de talents : peintres, photographes, amoureux de la nature,voyageurs, musiciens, poètes, humoristes. Vous pourrez cliquer !

Je vous embrasse tous amis connus et inconnus et vous remercie encore de m'avoir aidée à tirer le train de banc.

Ariaga

 

Commentaires

Très chère,

Une excellente iniatiative qui me ou nous permettra de savourer à nouveau les thèmes chers à ton coeur, et ainsi de me laisser emporter par les vagues profondes de ton océan...

Très sincèrement, Jack.

Écrit par : Jack Maudelaire | 09/09/2008

Sourire !!! Tu te refais une santé ?

Bises et bonne soirée.

Écrit par : patriarch | 09/09/2008

Merci pour ce grand train de l'été où tu nous a tenu !

Allons-y pour la suite.

Écrit par : PataTy | 09/09/2008

En attendant je viens de te taguer...

Écrit par : aliscan | 09/09/2008

Hé oui, la locomotive a besoin des wagons pour exister, mais les wagons, sans la locomotive, restent immobiles.
De là où je me tiens, je vois un grand sourire qui se lève pour toi...

Écrit par : chronophonix | 10/09/2008

chat va quand même ? ;)

je t''embrasse

Écrit par : Lung Ta | 10/09/2008

Revenez! J'espère des textes faciles à lire, sur des sujets difficiles à développer.

Des textes comme un banc, sur lequel l'esprit vagabond peut trouver un bref repos.

Un banc pour la contemplation, humble et modeste, parce qu'il ne doit pas monopoliser notre attention ou distraire notre contemplation.

Écrit par : r_i_d | 10/09/2008

@ Jack maudelaire, c'est bien laisse toi emporter par les vagues ...

Écrit par : ariaga | 10/09/2008

bonjour ariaga,

tout d'abord merci , je suis allée voir " little brother" c'est tout simplement bouleversant d'amour....je retournerai sur ce site, son auteur comme toi va bien au dela de simples mots...
c'est vrai que si on le désire, on arrive à rencontrer des "chercheurs en quête d'autre âmes à contacter"
le train des bancs est en gare, j'aperçois en face sur le quai, dans l'autre sens celui du labo, il ressemble à l'athanor en pleine ébullition...

je te suis ariaga tu es notre "loco"

bisous en ce mercredi matin
marie

Écrit par : mariedumonde | 10/09/2008

@ Patriarch, une santé je ne sais pas, mais j'essaie de retrouver un rythme !

Écrit par : ariaga | 10/09/2008

@ Pataty, de toi aussi j'attends beaucoup de suites, poétiques de préférence.

Écrit par : ariaga | 10/09/2008

@ Chronophonix, j'aime la manière dont tu présentes la réciprocité indispensable à toute réalisation. Il en est de même pour la musique et celui qui l'écoute.

Écrit par : ariaga | 10/09/2008

plein de bises.

Écrit par : patrick | 10/09/2008

Irréel, ce banc, carrément...

Écrit par : le Pierrot | 10/09/2008

elle est très jolie la création de Mutti,
pour tes mots bien nostalgiques Ariaga, mais tu sais bien qu'après le creux vient la crête .. de la vague :-)
je t'embrasse

Écrit par : ambre | 10/09/2008

@ Lung Ta, mimiaaaaaaaaOU.....je m'entraine.

Écrit par : ariaga | 10/09/2008

ça y est tu peux venir lire...

Écrit par : patrick | 10/09/2008

@ r-i-d, tu demandes l'impossible mais il faut viser l'impossible pour obtenir un petit peu, modestement.

Écrit par : ariaga | 11/09/2008

@ Mariedumonde, Un peu frêle pour être une locomotive, mais je m'efforce... tout en sachant quand j'ai des moments difficiles que je suis soutenue par la force de pensées comme la tienne. Mutti est un être rare.

Écrit par : ariaga | 11/09/2008

@ Le Pierrot, oui irréel mais un irréel qui nous fait voyager dans la tête.

Écrit par : ariaga | 11/09/2008

@ Ambre, la nostalgie est parfois nécessaire car j'ai remarqué, comme tu le dis symboliquement, que souvent la nostalgie engendre des réactions et des transformations.

Écrit par : ariaga | 11/09/2008

Cette image est très belle. J'ai évoqué ton banc dans mon dernier billet, sur mon blog. J'espère que cette fois-ci les photos ne te feront pas cauchemarder, Ariaga. J'en suis désolé...

Écrit par : Chris-Tian Vidal | 11/09/2008

Très joli banc
à bientôt
danae

Écrit par : danae | 13/09/2008