UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Citation de Jung : commettre des erreurs | Page d'accueil | Point d'interrogation »

14/05/2012

La femme qui rétrécit

centimètres.jpg

Je suis allée chez le médecin qui m'a mesurée. Cela ne m'était pas arrivé depuis mes lointains vingt ans et j'ai appris que j'avais perdu pas mal de centimètres ... Cela fait drôle de rétrécir ainsi. On dit que dans la nature rien ne se perd alors où sont partis ces centimètres ? 

J'ai l'impression de me dissoudre lentement dans l'atmosphère. Cela ne me fait pas peur, je viens du cosmique et j'y retournerai mais quand même, cela me donne à réfléchir.  Mon corps est un précieux véhicule et il ne faudrait pas qu'il devienne trop petit pour contenir son passager ...

Ariaga

Commentaires

C'est amusant, mais il vient de m'arriver la même chose il y a peine deux mois. Je n'avais pas été mesuré depuis le service militaire. J'ai perdu cinq centimétres en 40 ans... Vu ma très petite taille de départ, cela me fait vers les cinquante centimètres à 200 ans. Bonjours le crabe ridé !!!!.

EPHÊME

Écrit par : EPHÊME | 14/05/2012

Hihihi ;)
C'est avec cette règle qu'on t'a mesuré ? ça alors, la vie m'étonne parfois !

Je sais en tout cas, que plus on s'ouvre à l'universel, plus notre être amplifie en lui, dans l'univers. Alors il est évident que l'aspect terrestre rétrécit, au point de vue physique/matériel bien entendu. Donc la part de toi qui n'es plus là ici sur Terre est dans le subtil, avec l'expérience terrestre en plus.
En vérité tu n'as rien perdu mais plutôt gagné, car la part qui s'ouvre au-dessus ne doit plus être vu façon 3D. La dimension s'est élargit.
Alors tout comme les bébé qui naissent à au nouveau monde, la forme matérielle doit se fondre pour naître à quelque chose de supérieur tout en passant par un trou noir (ce que les humains appellent la mort) est identique à celui du cosmos où les galaxies entrent pour se transformer de l'autre côté en autre chose. C'est le fameux passage d'une réalisation. Le microcosme et le macrocosme sont pareils.
En espérant ne pas trop m'être écarté du sujet, je vous salue bien bas.
;)

Écrit par : eipho | 14/05/2012

Il a fallu dans la jeunesse laisser toute la place au corps, à la chair, au désir afin d'y confondre l'esprit.

Et puis l'âge arrivant, la chair transcendée se retire doucement, laissant alors tout l'esprit se déployer et laisser apparaître la véritable beauté de l'être, jusqu'à l'envol final: la mort, un nouveau passage...

C'est maintenant Ariaga que tu touches sans doute le coeur du sujet. C'est maintenant que tu laisses place à l'Être... :)

("la poupée dans la poche" de Vassilissa y est sans doute pour quelque chose! ;) )

Écrit par : Nout | 14/05/2012

Je dirai donc..."la femme qui grandit!"

Bien à toi, Nout

Écrit par : Nout | 14/05/2012

"Mon corps est un précieux véhicule et il ne faudrait pas qu'il devienne trop petit pour contenir son passager ..."

t'inquiètes pas Ariaga il paraît que" le poids de l'âme est de 21 grammes"(film) alors il y aura je pense toujours assez de place.....
allez rions un peu!!!!!!

je t'embrasse amie

Écrit par : mariedumonde | 14/05/2012

@ Nout, depuis que j'ai lu ton commentaire mon être s'est étiré et j'ai déjà repris tous mes centimètres et même plus. J'espère que ÉPHÊME va te lire ce qui lui évitera de se transformer en crabe ridé !

Écrit par : ariaga | 14/05/2012

Chère Ariaga,

----------------------------------------
Ici, encore quelques centaines d'années, et tu pourras à nouveau enfiler tes habits de petite fille.
Là, juste comme il est dit ici, je souris à cette idée.

Avec toute ma tendre affection, Jack the poétiste

Écrit par : © Jack the poétiste | 14/05/2012

@ ÉPHÊME, je vois que tu est optimiste au sujet de ta longévité ...

Écrit par : ariaga | 14/05/2012

@ Eipho, finalement c'est un problème de vases communicants. Il faut que l'un se vide pour que l'autre se remplisse.

Écrit par : ariaga | 14/05/2012

@ Mariedumonde, 21 grammes, ce n'est pas beaucoup mais c'est mieux que rien ...

Écrit par : ariaga | 14/05/2012

@ Jack the poetist, le problème c'est que je n'ai pas envie de redevenir une petite fille. J'étais malheureuse et très mal habillée.

Écrit par : ariaga | 14/05/2012

Ne vous inquiétez pour moi. Je suis depuis 38 ans un mari comblé, père de trois enfants...et la suite, maintenant très grands, et avec le recul, je pense que ma petite taille a été le moteur essentiel de ma vie. Sans s'en rendre compte, on doit alors se prouver que l'on vaut mieux que la toise. Détail amusant: ma fabuleuse femme a découvert ma petite taille lorsque sa mère, comme la mienne farouchement opposée à notre mariage, lui a envoyé une lettre incendiaire pour me déchiqueter. Nous vivions ensemble depuis des mois...

À MÉDITER...

ÉPHÊME

Écrit par : EPHÊME | 14/05/2012

la sagesse tient-elle dans la petitesse ? :) J'ai l'impression que plus notre compréhension du monde qui nous entoure s'accentue, plus il nous semble petit. Mais alors s'ouvrent de nouvelles questions inattendues, de nouveaux espaces, et alors nous redevenons tout petit, petit ! Bises éthérées bien sur.

Écrit par : lechantdupain | 14/05/2012

Je vais avoir peur, moi aussi, de rétrécir. J'aime ta phrase "mon corps est un précieux véhicule...."
J'avais vu dans un magazine que si après 50 ans on avait perdu quelques centimètres c'était à cause de l'ostéoporose ! on aurait des vertèbres cassées ???? Je ne sais pas ce qu'en pense ton médecin. S'il n'en a pas parlé c'est qu'il ne s'inquiète pas. Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | 14/05/2012

C'est un phénomène naturel. J'aime être devenue à la même hauteur que mon père sans avoir à me dresser sur la pointe des pieds. Mon tour viendra à rapetisser...je me demande jusqu'où ? Ma tête sortira-t-elle encore des champs de tournesol ?
Je souris. Merci douce Ariaga.

Écrit par : Aslé | 14/05/2012

il suffit de se coucher pour grandir un peu mais c'est vrai que tout se tasse et rapetisse, les disques intervertébraux provoquent le début de nos maux, je n'ai pas fait de classe ayant été sursitaire mais je sais aussi qu'il ne suffit pas la cinquantaine passée de se tenir bien droit.

Écrit par : Thierry | 14/05/2012

"La bonne mesure est celle de l'infini en nous", semble dire le beau mouvement de ces entrelacs de lumière dorée sur fond de rouge apaisé qui n'a ni début ni fin décelable.
Voir au delà des apparences, demandait Saint François dans sa prière...

Écrit par : Amezeg | 14/05/2012

Alice au Pays des Merveilles ! Elle me semblait heureuse et bien habillée
pourtant; Serait-elle en train de te tirer la manche, si je puis me permettre Ariaga ?

Moi je vais essayer d'écouter mieux la mienne, qui sait..

Beaux rêves Ariaga

Écrit par : noëlle | 14/05/2012

Nous nous tassons, ma chère amie, voilà tout. o))))

Écrit par : Miche | 15/05/2012

du coup je n'ose même pas me mesurer ! ;o))

Écrit par : Frédéric | 15/05/2012

Bonjour chère Ariaga,
Ainsi est le corps, peau de chagrin illusoire qui disparaît progressivement et redonne sa place à la Réalité que nous sommes... Belle journée, douce âmie

Écrit par : Phène | 15/05/2012

Ma pauvre riaga, (tiens je te raccourcis aussi !) tu n'es pas la seule à qui ça arrive, mais je te vois encore grande, sinon par la taille, mais par l'esprit ! Bisous

Écrit par : danae | 15/05/2012

Tu le remarquerai, car souvent ce que tu pers en taille tu le gagnes en volume... (Rires) Moi aussi je diminue de taille, et de plus, le jeunes d'aujourd'hui sont de bonne taille. Plus de 1m80 à 15 ans... oui ,oui. pour embrasser les deux aînés de mes petits enfants, je me mets les deux bottins sous les pieds....

Belle journée avec bises

Écrit par : patriarch | 15/05/2012

Bonjour,

Je suis de temps en temps votre blog qui est fort intéressant. Votre post me fait penser aujourd'hui à l'évangile de Jean :

"Il faut qu’il grandisse, et que moi, je diminue » (Jn 3,29s)

Écrit par : ? | 15/05/2012

ta note me fait penser a cette phrase de Coluche : Mon grand père il était philosophe, il disait « y'a pas d'grand y'a pas d'petit, la bonne taille pour les jambes, c'est quand elles touchent par terre ...
:)
belle journée chère Ariaga

Écrit par : Virginie | 15/05/2012

@ Lechantdupain de l'infiniment petit du point à l'infiniment grand du cosmos, on ne parle "finalement" que de la Totalité, ne crois tu pas ?

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

@ Élisabeth, oui c'est un précieux véhicule et je ne suis pas d'accord avec ceux qui le méprisent.

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

@ Aslè, tu tourneras ta tête vers Le soleil, Princesse ...

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

@ Thierry, je ne vais quand même pas passer ma vie au lit ! Sourires.

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

Et moi je m'élargis doucement mais surement...qu'importe Ariaga, c'est le signe que nos corps vivent.

Amitiés,
Jean

Écrit par : Jean | 15/05/2012

@ Amezeg, je vois que tu as lu la prière.Tu as de l'a- tension, une qualité que j'apprécie beaucoup.

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

@ Noelle, le pays des merveilles il est en nous tu ne crois pas ?

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

arrêt à la prochaine station "debout" et en marche vers un ailleurs !
un itinéraire bis qui ne manquera ni de surprises ni de découvertes
bonne soirée Ariaga, j'ai un gros rhume mais ça ne s'entend pas ;)

Écrit par : Thierry | 15/05/2012

On perd quelques centimètres en vieillissant pour que nos enfants puissent nous prendre dans leurs bras comme on a fait nous-mêmes lorsqu'ils étaient petits ..
Bonne soirée Ariaga Jolie

Écrit par : ambreneige | 15/05/2012

@ Miche, "tassons" c'est pas terrible cela me fait penser à tas !

@Frédéric, courage !

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

@ Phène, "peau de chagrin", pas toujours, j'ai de bons souvenirs au sujet de ma peau ...

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

@ Danae, c'est pas mal Riaga, il reste le ri de rire !

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

@ Patriarch, oui, les bottins c'est pas mal mais comme j'étais "habituée" à me considérer comme relativement grande pour une femme de ma génération je n'ai pas vu venir le coup. J'ai cru que les autres grandissaient alors que c'était moi qui rapetissais !

Écrit par : ariaga | 15/05/2012

Ariaga à Phène : n'est-ce pas plutôt ta peau qui a de bons souvenirs ? ;-)

Écrit par : ambreneige | 16/05/2012

et combien mesurais-tu au fait, Ariaga ????

Écrit par : ambreneige | 16/05/2012

Si, bien sûr, amie ;)

Écrit par : Phène | 16/05/2012

@ ? Merci pour la citation très pertinente et aussi pour tes visites au Laboratoire. Ton "pseudo" à été le déclencheur de ma note d'aujourd'hui.

Écrit par : ariaga | 16/05/2012

@ Virginie, Coluche était bien plus philosophes que certains universitaires qui publient des ouvrages lisibles seulement par leurs pairs.

Écrit par : ariaga | 16/05/2012

@ Jean, expansion, diminution, nos corps vivent, ce sont de petits mondes, des iles que la mer érode ou agrandit.

Écrit par : ariaga | 16/05/2012

Les médecins dès mon enfance disaient que je serais assez grande .Hors ,ma taille s'est fixée à 1m53 .J'ai souvent été complexée de cette mensuration .Dans les moments les plus dépressifs ,dehors ,dans la foule ,je me sentais comme un chien ,un basset ( très drôle ,n'est-ce pas ? ) .Et puis ,à certains jours ,il me semblait être haute ,de voir les choses ,les gens ,comme si ma taille était devenue égale à la moyenne . Dernier examen :j'ai perdu 1 cm.
Mes sensations sont toujours variables selon mon état d'âme !!!!
Amicalement . H

Écrit par : Hécate | 16/05/2012

@ Miche, "tassons" c'est pas terrible cela me fait penser à tas !

Lolllll, t'aime pas les tas ???
Bisous

Écrit par : Miche | 17/05/2012

vla aut chose tu retrecis tout comme moi les ,jambes du jean font des plis ce que tu perd en taille tu le prends en poids la belle affaire et quand tu vas chez le medecin il te dit :"vous etes en surpoids" et de te preconiser un medicament pour maigrir . on se tasse corporellement l'esprit aussi quand il n'est pas entretenu .je le promene alors au bord des rivieres du conscient avec apn il jubile .

Écrit par : lecracleur | 23/05/2012

vla aut chose tu retrecis tout comme moi les ,jambes du jean font des plis ce que tu perd en taille tu le prends en poids la belle affaire et quand tu vas chez le medecin il te dit :"vous etes en surpoids" et de te preconiser un medicament pour maigrir . on se tasse corporellement l'esprit aussi quand il n'est pas entretenu .je le promene alors au bord des rivieres du conscient avec apn il jubile .

Écrit par : lecracleur | 23/05/2012

Bonjour , j'arrive de chez Patriarch et j'ai fait ma curieuse , sans regret ..
sourires .
Pour en revenir a ton article ma grand mère nous disait toujours après un de nos énième constat quelle devenait de plus en plus petite
"Mon enfant , c'est la terre qui m’appelle" c'est une petite phrase que je n'ai jamais oubliée car moi aussi j'ai l' impression de perdre quelques cms à mon tour...sourires
Bonne journée à toi

Écrit par : canelle56 | 24/05/2012

@ canelle56j'aime la phrase de ta grand mère, je disais même que c'est beau et poétique. Merci de ta visite.

Écrit par : ariaga | 24/05/2012

Bonjour
Mon association « J’attends donc je lis » propose de publier des textes courts 5 fois par an. (Gratuitement, bien sûr !)
Vous pouvez tenter votre chance avec vos propres textes à cette adresse:

http://jattendsdoncjelis.unblog.fr/

Cordialement
Sabine, la présidente

Écrit par : Sabine | 13/05/2013