UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2017

Nécessité du bruit contre l'angoisse selon C.G.Jung

citations,jung,bruit,philosophie,psychologie,angoisse,vie quotidienne,ariaga

Probablement parce que je suis, en ce moment, avec mon travail sur le site, immergée dans l’œuvre de Jung, je n'ai pas d'idées originales. Ce que je voudrais écrire, Jung l'a écrit avant moi, et mieux que je ne saurais le faire ... alors je continue avec les citations extraites de sa correspondance. Aujourd'hui, il s'agit d'une longue lettre de septembre 1957 adressée à un professeur de droit à l'université de Zurich qui avait fondé une ligue contre le bruit et lui demandait d'écrire un article sur le sujet.

Jung, âgé et en mauvaise santé, refuse l'article mais rédige cette lettre qui est, en elle même, un article complet sur le sujet. Je n'en donnerai que quelques phrases mais, si certains d'entre vous le peuvent, elle mérite d'être lue dans son intégralité. (C.IV,p. 225sq) J'ai retenu les lignes où il explique pourquoi le bruit est nécessaire pour certains. Évidement il explique aussi tous les effets néfastes du bruit et de l'agitation.

"Le bruit nous protège contre les désagréments de la réflexion, il dissipe les rêves angoissants, il nous assure que nous sommes tous ensemble, n'est-ce pas, et que nous faisons un tel raffut que personne n'osera jamais nous attaquer."

... "Dans le silence, en effet, l'angoisse l'angoisse inciterait l'homme à la réflexion, et l'on ne peut se faire une idée de tout ce qui lui viendrait alors à la conscience. La plupart des gens craignent le silence et c'est pourquoi toujours il faut sans cesse le bruit permanent ... Le besoin qu'on a du bruit est quasiment insatiable, même si parfois le vacarme devient insupportable : c'est quand même encore mieux que rien du tout. Dans ce que l'on appelle de façon significative un "silence de mort" on se sent mal à l'aise. Pourquoi? Y aurait-il des revenants dans l'air? Peu probable. Ce que l'on craint en réalité , c'est ce qui pourrait vous venir de l'intérieur : tout ce qu'on a tenu à distance grâce au bruit.  ...

Avec la lutte nécessaire contre le bruit ...vous ôtez aussi à ceux qui sont sans importance et dont on entend jamais la voix l'unique joie de leur existence, et l'incomparable satisfaction qu'ils éprouvent à crever le silence de la nuit avec la pétarade de leur moteur, ce qui leur permet de troubler par un vacarme d'enfer le sommeil de leur prochain. À ce moment-là, ils sont quelque chose dont il faut tenir compte. Le bruit est pour eux une raison d'être et une confirmation de leur existence. Il y a bien plus de gens qu'on ne le soupçonne qui ne sont pas dérangés par le bruit, car ils n'ont rien en quoi ils pourraient l'être. ; au contraire, le bruit leur apporte quelque chose. "

Que ceux d'entre nous qui, à un moment de leur existence, ne se sont pas saoulés de musique ou d'autres protections contre les voix de l’intérieur jettent la première pierre à ces "accros" au bruit !

Ariaga