UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2007

Ariaga : le retour 4

   Ce titre parce que la vie du blog me fait penser à ces films- tiroirs qui exploitent toujours le même scénario avec des variantes. Nous avons eu Ariaga malade, Ariaga déprimée, Ariaga prise par un désir de silence méditatif, Ariaga envahie par le désordre. Pour vous raconter ce que furent ces prétendues vacances il faudrait le talent et la plume ironique de mon lien Ambreneige (Zen pour les nulles).
   Je me contenterai de vous dire que mes essais de rangement, en particulier en ce qui concerne mes notes, bouts d'écriture et autres paperasses, ont été désastreux.  Question repos, la tempête qui a sévi sur les côtes bretonnes m'a privée de sommeil pendant trois nuits et coupée plusieurs jours du téléphone, des mails et des blogs. Côté positif, c'est agréable d'être sous sa couette, au chaud, pendant que, dehors, les éléments se déchaînent. Autre déception, je  comptais mijoter sur mon athanor quelques bons petits plats d'avance pour vous les servir réchauffés plus tard et éviter ainsi l'angoisse de la page blanche. Rien, je n'écris que dans l'urgence. De vagues idées poétiques ou philosophiques/alchimiques/psychologiques traînent bien sur mon bureau, ayant échappé aux erreurs de rangement, mais rien de bien abouti.
   Alors, me direz vous, amis lecteurs, ce n'était pas la peine d'abandonner lâchement ton blog, de le priver de nourriture, pendant deux semaines. Erreur ! J'ai enfanté ...Le bébé, encore bien fragile, en couveuse, est un blog photo (en haut à droite du Laboratoire). Rien d'original, mas cela me permet de mettre mes photos indépendamment des textes et dans une meilleure présentation.
   La photo est pour moi un loisir artistique et je suis un amateur. Mon outillage est modeste mais va bientôt s'améliorer avec l'arrivée d'un réflex. Je n'utilise pas photoshop et me contente, si nécessaire, de changer le cadrage ou la couleur. La photo est l'expression d'un moment et je pense, à mon niveau, qu'elle doit rester spontanée. Photographier me donne beaucoup de PLAISIR et représente un moyen d'expression qui en dit, parfois, plus que les mots.
   Il me semble, après un rapide "tour de blogs" que certains ont beaucoup écrit pendant ma courte absence.
   Au travail/plaisir pour vous lire et pour écrire.
   Je vous embrasse tous.
        Ariaga