UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le concept de Dieu | Page d'accueil | C.G.JUNG, les gnostiques et l'alchimie »

24/01/2007

Méditations sur le Tarot

Il y a quelques années, en furetant chez un bouquiniste, je suis tombée par hasard, je ne crois d'ailleurs pas au hasard pour ce genre de choses, sur un livre qui m'a beaucoup marquée. C'est un gros bouquin de près de 800 pages, que j'ai "explosé", à force de l'explorer. Commencé par tous les bouts, jamais terminé, ses morceaux sont maintenant dans des chemises car il ne veut pas se laisser recoller. Le titre exact est Méditations sur les 22 arcanes majeurs du Tarot  "par un auteur qui a voulu conserver l'anonymat". Editions Aubier montaigne, 1984. Je ne veux pas savoir si on le trouve toujours, qui est véritablement l'auteur, car ma relation particulière avec cet ouvrage demande le mystère. A vous de chercher si vous êtes tentés et alors vous trouverez...

Ces méditations s'inspirent de l'hermétisme chrétien (mystique, gnose, magie), de la Kabbale juive et des traditions astrologiques de Chaldée et d'Inde. Il fait aussi référence à des anciens comme Jacob Böhme. " Voici deux citations, l'une concerne l'idée de Dieu et l'autre "le Pendu". 

"L'un des sens du premier commandement : "Tu n'auras pas d'autre dieux devant ma face" est qu'il ne faut pas substituer à la réalité spirituelle de Dieu l'abstraction intellectuelle de Dieu. On pèche donc contre le premier commandement lorsqu'on substitue à l''Être igné, lumineux et vibrant de vie, le "principe" ou l'"idée" abstraits soit de "cause première" soit de l'"absolu"qui ne sont, à vrai dire, que des "images taillées" mentalement ou des idoles construites par l'intellect humain."(p. 219)

 

"Le Pendu, qui est-il ? Le Saint, le Juste, l'Initié ?

Tous les trois ont cela en commun que leur volonté est organe du Ciel. Le Pendu peut être regardé comme l'un ou l'autre, mais il représente individuellement quelque chose qui est la synthèse de la sainteté, de la justice et de l'initiation. Le Pendu est le Job éternel, l'Êprouvé de siècle en siècle, celui qui représente l'humanité envers Dieu et Dieu envers l'humanité. Le pendu, c'est l'Homme véritablement humain et son sort est celui de l'homme véritablement humain.

Le Pendu est le représentant de l'humanité qui se trouve entre deux royaumes, celui du monde et celui des cieux. Car ce qu'il y a de véritablement humain dans l'homme et dans l'humanité, c'est le Pendu.

Commentaires

L'auteur est Valentin Tomberg : un des trois meilleurs livres de toute ma vie ! Un chef d'oeuvre absolu, avec en plus une préface de Hans Urs Von Balthazar... Excusez du peu . On ne comprend rien tant qu'on ne l'a pas lu !!!
A part ça ...
Dîtes comment je vais faire pour être à la hauteur de votre fidélité ? Soyez remerciée...

Écrit par : joruri | 24/01/2007

Zut, il fallait pas donner le nom ! Pardon. Mais n'empêche, quel bouquin...Un truc à bouleverser une vie à tout jamais, pas vrai...C'est marrant, depuis cette lecture (j'ai acheté plusieurs exemplaires que j'ai bien usé aussi) je ne peux plus lire un "initié" quelquonque, ça me paraît vain et pompeux...

Je m'en tiens à la Bible.

signé N°9 l'ermite...

Écrit par : joruri | 24/01/2007

je connais le livre que j'ai dans ma bibliothéque
je ne l'ai pas aussi "maltraité" que vous mais il est très interessant.
J'ai eu par "hasard" (je n'y crois pas) l'opportunité de me rapprocher de "la voie du tarot" d'alexandro Jodorowsky qui m'a passionné j'aime beaucoup son approche très spiritualisée
et l'auteur est interessant.. mon préféré c'est le Mat, l'éternel chercheur toujours en quête....

Écrit par : mariedumonde | 24/01/2007

En fait, je suis "opposé" à l'occultisme sous quelque forme que ce soit. Pas mal de rencontres et d'expériences m'ont montré que rien de ce qui est vrai n'a besoin de se cacher. J'ai été contacté par un grands initié rosicrucien à une époque, et je l'ai trouvé pleins de MOTS. Et voilà tout. Ce qui m'a fasciné dans les arcanes Majeurs , c'est que précisément on en sort, on sort des "cercles" (fermés donc) initiatiques mais "par le haut". Toutes ces choses sont transcendées et permettent de passer de l'occulte, du secret, au Mystère dans l'acception spirituelle du terme. Aujourd'hui, je peux à peu près suivre une conversation ésotérique, mais sans y croire...C'est simplement comme une culture, sans plus, mais certainement plus du tout une voie. Je suis sur un tout autre chemin. En fait, je ne cherche pas le "savoir". Mais cette conception est la mienne, je ne critique personne, ce qui d'ailleurs ne sert jamais à rien. :)))

Écrit par : joruri | 24/01/2007

Figurez-vous Ariaga que j'ai possédé ce livre à une époque. Je l'avais apprécié. Malheureusement j'étais bien trop jeune et inculte pour en absorber toute la substance.
Un peu plus tard je me suis penché sur celui d'Oswald Wirth. Magnifique et bourré de renvois à l'alchimie.
Pourquoi avoir choisi le pendu ? Est-ce le hasard ? Par goût ? ou avez-vous été dans ma page "à propos". C'est ma lame fétiche.

Écrit par : profdisaster | 24/01/2007

@Joruri comment me remercier? Eh bien, d'abord en faisant un lien avec moi comme je l'ai fait avec vous..Pour ce qui est des initiés, ceux qui le sont vraiment, grands ou petits, ne le disent pas. Bien sur j'avais "entendu dire" pour Tomberg, je pense que s'il désirait l'anonymat c'était par modestie, et besoin de "silence" pour s'effacer derrière son Oeuvre. Pouvez vous vous arranger pour que, quand on clique sur joruri en signature de l'un de vos commentaires on aille sur votre blog. C'est pour vous que je dis cela...

Écrit par : ariaga | 25/01/2007

@mariedumonde : pas de hasard, pour ce livre et aussi que nous nous soyons rencontrées sur ce blog.
@profdisaster : Comment pouvez vous croire, cher Désastre, que j'ai choisi cette lame par hasard ? Bien sur que j'avais lu le à propos, et que je savais que c'était votre lame fétiche. Ce que c'est que d'être incomprise snif!!!snif!!!

Écrit par : ariaga | 25/01/2007

Mais il y en a qui le disent. Il me croyait un futur acolythe. Oui, mais avant tout ça je suis d'abord un foutu caractériel à moitié fou et anarchiste ! Après m'avoir montré sa bibliothèque secrête, il lui a fallu me supporter tout un week-end ! C'était un fan de Jacob Boehme le cordonnier. Il m'avait repéré justement à cause de mes textes-quelqu'un avait cafté ! Il avait dit : "mais comment sait-il tout cela ? Amène-le moi !" Moi je me demande aujourd'hui : commente est-ce que je sais quoi ? ha ha ha !
Puis j'ai vécu l'expérience qui efface tout le disque dur, projetté au sol pendant trois jours avec une flamme de délices insuportablement merveilleux dans le plexus solaire. Quand ça s'est calmé, je ne parlais, ne pensais, n'éprouvais, ne voyait, n'entendais plus pareil... J'ai perdu tous mes amis en une semaine, ils ne me reconnaissaient en rien. D'ailleurs, je me souviens, je suis sorti dans la rue en disant : "Tiens, je vais aller essayer ma nouvelle vie dehors !" Je suis allé faire tester mes empreintes digitales pour vérifier si elles avaient changées. Et depuis, ça continue !
Je sais, "de source sûre, de science certaine et de première main", selon la formule de Valentin çi-dessus...Mais je vous ennuie avec mes histoires. Promis, la prochaine fois je vais essayer de coller au texte...Excusez-moi...

Écrit par : joruri | 25/01/2007

peut être qu'on sait déja vraiment rencontré
ariaga
peut être aussi
qu'on a acheté le livre au même endroit...
qui sait...
en tout cas merci car je l'ai ressorti et je vais m'y replonger...

Écrit par : mariedumonde | 25/01/2007

Ariaga/Ne sanglotez pas Ariaga. Je l'avais fortement soupçonné mais je trouvais un peu vaniteux de ma part de le penser. Vous me voyez très honoré de ce choix.Merci. ;)
Joruri/Elle est captivante ton histoire.

Écrit par : profdisaster | 25/01/2007

Oui, captivante est bien le mot. Et mon coeur crédule y croit tout à fait. Merci à Ariaga et Joruri pour ce coup de projecteur sur un livre que j'ai vu cent fois en librairie dans les années 80, et qu'étrangement je n'ai pas lu. Comme dit Prof ' : "j'étais (sans doute) bien trop jeune et inculte pour en absorber toute la substance." En est-il autrement aujourd'hui ? Je vais récupérer l'un des deux derniers exemplaires d'Amazon, pour en avoir le "coeur net".

Écrit par : Arianil | 25/01/2007

Merci à tous de vos commentaire si intéressants qui maintiennent une belle vie sur mon blog un peu engourdi. Merci à jouri pour ce beau moment initiatique. Je lui raconterai un moment exceptionnel, vécu dans un car, quand je serai plus détendue.

Écrit par : ariaga | 26/01/2007