UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« ATHANOR | Page d'accueil | Le feu mystérieux des philosophes »

23/05/2007

Les blogs sont-ils des athanors ?

Sur mon précédent texte, ATHANOR, Jaipi à écrit dans son commentaire que nos blogs sont des "creusets troublants où se préparent les nourritures subtiles". Cela, je voulais l'écrire et puis j'ai retenu mes doigts sur le clavier. En effet, j'ai dit dans les débuts du laboratoire, pour répondre définitivement à des questions indiscrètes, "Ariaga est un mythe"et je trouve que, depuis quelques temps, je parle un peu trop de moi en tant que "personne". Le mythe est en train de se miter. Je vais m'acheter une muselière mais puisque djaipi a commencé...

Bien sur , en tous cas pour moi, nos blogs sont des athanors, surtout quand bouillonne la poésie et je crois que tout texte qui part du coeur est poésie. J'ai appelé, certains le savent déjà mon ordinateur Athanor. Il est bon de nommer les objets, Jung le faisait pour ceux qu'il fréquentait quotidiennement. La relation via athanor avec le blog est souvent brûlante et, dans mon cas, elle est devenue progressivement de plus en plus cuisante et exclusive. Tout devait être cuisiné maison. Textes, poésies, photos, quelques citations acceptées. C'est aussi pour cela que je n'utilisais pas d'iconographie, des illustrations alchimiques par exemple. Si je m'étais décidée, j'aurais du faire des "d'après", de ma main et je ne suis pas douée ; pas de musique, je ne compose pas. 

C'est pendant mon dernier "repos" méditatif que j'ai pris conscience (moments cruels) que moi, pourfendeuse des détestables jaloux, j'étais abominablement possessive avec ce malheureux blog auquel j'ai même envisagé de rendre sa liberté. Il souffre, son feu faiblit et va devenir cendres.  

En un sursaut de lucidité j'ai décidé de me soigner et de soigner avec moi ce pauvre Athanor qui va se transformer , si je ne fais pas attention, en un vulgaire fourneau de cuisine. Pour commencer, j'ai décidé, pendant quelque temps, de publier en fin de semaine, trois abominables jours ou IL n'est plus à MOI des notes (contributions) écrites par d'AUTRES. Si ce n'est pas de l'héroïsme ...

La prochaine médecine me sera administrée vendredi par Arianil qui a écrit un très beau texte sur le rêve et la spiritualité. Peut-être quand même demain une petite poésie-photo, je ne sais, l'envie est grande. 

       Je vous embrasse tous, amis connus et inconnus.

                 Ariaga.
 

 

Commentaires

Votre blog est votre véhicule, votre monture, et j’ai l’impression qu’elle a envie de ruer.
Lâchez vous, chère amie, (dit le djaipi qui met ses doigts partout) et faites sonner vos cornues muses !

Écrit par : djaipi | 23/05/2007

... bises temps boules

Écrit par : djaipi | 23/05/2007

un-vulgaire-fourneau-de-cuisine
la cuisine est l'art du philosophe

Écrit par : phyta | 23/05/2007

La pierre d'angle est celle qui a été rejetée par les bâtisseurs - dixit un certain Jesus - donc le "fourneau vulgaire" peut cuire en son sein des nourritures célestes ignorées des bien-pensants.
Pour ce qui est de la personne qui prendrait le dessus sur le mythe, bravo pour la vigilance, mais après tout c'est aussi un bien : le moi se fond dans le mythe, comme en son modèle, et lui donne un peu de sa vitalité en échange.

Écrit par : Arianil | 23/05/2007

Athanor c'est un joli nom pour un ordinateur .
Le mien a un nom moins poétique je l'appelle Charlie et comme il est vieux et qu'il marche mal je l'appelle maintenant : Papy-Charlie !!!

Écrit par : Alice | 23/05/2007

Cher (Chère?) Ariaga,

Avant toute chose, je vous remercie de vous être penché(e?) sur mes divagations. J'espère vous y revoir de temps en temps...

Je découvre votre blog, j'en parcours rapidement le contenu. Mon attention est attirée puis... fixée sur vos élucubrations (ne prenez pas ce mot de mauvaise part, je l'aime c'est tout). Athanor, je ne connaissais pas ce mot... Rien que pour ça je remercie la fée, l'elfe ou tout autre personnage mythologique qui vous poussa à créer cet espace si reposant pour l'âme et enrichissant pour l'intellect.

Comme tout ce qui est enrichissant se doit d'être partagé, je vais renseigner cet espace dans mon espace. Interaction magique.

A bientôt

Écrit par : MG | 24/05/2007

Salut Ariaga : tout cela doit être fort sage. L'athanor nous contient. L'athanor nous cuit. Nous étions prêts en l'allumant ; nous somme prêts en prenant soin des régimes du feu --- autant d'instants autant de régimes. L'athanor des possibles brûle de ses eaux claires dans le ventre de mon coeur. C'est un poème strict comme un poème, l'immense liberté, qui nous dit de nous le dire. L'athanor de vos "élucubrations" est miroir, reflet, coffre à la banque des songes, croissance, mort et perfection d'avant, pendant et après la naissance. Vive la vie !

Écrit par : Patrick | 24/05/2007

Le blog a vocation curative, le blog permet l'expression d'une émotion qui n'arrive pas à se dissiper, la même que possèdent les artistes.

Si tu cherches à savoir pourquoi tu as moins le goût d'écrire, éclaire nous sur ce qui t'as poussé à commencer ton blog ?

Et au passage n'arrête pas !!

B.

Blog Carl Jung
http://blog-carl-jung.blogspot.com

Écrit par : B. | 24/05/2007

@ Djaipi, très cher, vous me prenez pour une jument ? Sphère en boule !

@ B. Non, cher junguien,(pas de faute d'horthographe dans junguien, c'est un choix) mon problème n'était pas de ne plus avoir envie d'écrire mais un excès d'envie que mon blog m'appartienne exclusivement alors que à l'origine j'avais commencé ce blog par désir de partager avec d'autres les quelques connaissances et expériences que j'ai égoïstement accumulées. Je ne me savais pas aussi possessive et cela m'a interpelée. Amitiès.

@ M G Merci de la visite. Moi aussi j'aime les élucubrations, elles sont poésie. J'ai mis un message sur votre intéressant blog.

@ Phyta, quand je parlais de vulgaire fourneau je pensais cuisine minable genre sachet délayé. Mais nous savons tous deux que c'est dans la boue que l'on trouve l'or.

@ Patrick merci pour la visite et pour ce beau commentaire.

@ Alice contente de t'avoir retrouvée et bises oursines à Papy-charlie.

Écrit par : ariaga | 24/05/2007

Il est bon de temps de temps de laisser les autres parler. Vous avez raison ma chère Ariaga. Mais moi, j'aime particulièrement ces textes très personnels que vous composez. Vous avez une manière très élégante et séduisante de nous présenter cela.

Écrit par : C. | 24/05/2007

hi hi , le terme "micro onde" eût particulièrement trouvé sa place à faire tiédir un brouet dans une tasse en plastoc;
pas d'or en ces lieux, des dividendes; pas de putréfaction, tout est ionisé.

Écrit par : phyta | 24/05/2007

@ Arianil j'espère que tous mes amis de blog seront pour moi des sentinelles affectueuses comme toi.

@ C. merci de ce commentaire dont le ton me rappelle un très vieil ami que j'aimais.

@ Phyta je crois que je vais faire un recueil de tes perles...

Écrit par : ariaga | 25/05/2007

Rooo... mais non, la jument c'est le blog ... mettez vous toujours une bombe lorsque vous montez?
Sinon vous avez l'option mystique hindoue avec les cravaches sacrées...
Bises de Boules ...et Bill

Écrit par : djaipi | 25/05/2007

Très intéressant votre réflexion sur la démarche blogostique. Il ne vous ai jamais arrivé de considérer que vous étiez possédé par l'image que vous renverrai un mirroir taillé par vos soins ?

Écrit par : yubai | 29/05/2007

Oh ! oui ! yubai vous avez raison, je crois que les blogs sont des miroirs à multiples reflets taillés par chacun de nous. Espérons qu'ils ne sont pas les miroirs déformants et grotesques que l'on voit dans les foires. Mais je ne crois pas être possédée car, je suis d'une terrible et angoissante lucidité. Vos visites me font toujours plaisir et vos photos sont un enseignement. Amitiés.

Écrit par : ariaga | 29/05/2007

Cette note est une beau témoignage de ton affection pour ton blog et ses visiteurs. Mais j'adore tes petits plats maison hi-hi... Cependant, les contributions que j'ai pu lire démontrent qu'il s'agissait là d'une excellente idée, puisqu'elles se fondent très harmonieusement dans le travail du laboratoire.
Bises à l'héroïne.

Écrit par : ada | 03/06/2007

Athanor... c'est ainsi que je nomme les studios où j'enregistre ma musique...

Écrit par : Nebo | 04/06/2007

Le blog est paradoxal (et tout ce qui est paradoxe m'est cher)
IL part(le) de soi
partage avec les autres
permet une circumbulation autour de soi et en même temps tel un filet crée des noeuds et tisse des liens
Que les mailles soient assez grandes pour permettre à chacun de passer

Écrit par : Lung Ta | 28/06/2007