UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Radiographie d'Ariaga | Page d'accueil | Fièvres »

16/07/2007

Alchimie : transmutation d'un cerveau

c55298573fc1b5868c8bb1456483098b.jpg

 

   " Ceux qui savent " se sont penchés sur les résidus encore fumants de mon cerveau, qui avait emprunté la voie sèche sur l'athanor, et subi de redoutables transmutations. Des recherches approfondies leur ont permis de retrouver, pas très loin d'un trou noir tout prêt à les engloutir, deux neurone résiduels un peu rouillés mais peut-être récupérables.

   Les doctes alchimistes ont proposé une longue macération dans le dégrippant. Ils espèrent que je pourrai ainsi récupérer un soupçon d'activité intellectuelle. 

   Moi, je pense que ce cerveau et le corps qui l'accompagne (si on peut encore appeler cela un corps, voyez la photo précédente) doivent revenir sur le banc des "vacances dans la tête" et s'épanouir à nouveau à la lumière de ses amis fidèles, qui ont veillé pendant que s'opérait la combustion. Même s'il y a des ratés, le moteur va repartir.

       Ariaga.
 

Commentaires

"Mon corps est plus dans mon âme que mon âme n'est dans mon corps" a écrit Maître Eckhart ! Bonne reprise !
Bises

Écrit par : Ray | 16/07/2007

Alors, après cette "Check-liste": Contact...!
Je sens que ça va redémarrer au quart de tour...!
J'attends la prochaine décoction...!

Écrit par : grainsdesel | 16/07/2007

Belle photo… morceau d’épave remontée à la surface…mais l’alchimie de ton esprit, en grande restauratrice, déjà se met au banc de « ceux qui savent » et élabore dans son cortex cérébral (redondance ? insistance !) la seule formule qui puisse être la bonne : « le banc des vacances dans la tête »…
Alors je t’attends et nous échangerons quelques neurones…

…bises douces…

Aslé

Écrit par : gardienne de phare(ex.veilleuse de nuit) | 16/07/2007

passage
en venant de chez Aslé l'a beille
il y a tellement de neuronnes en nous que deux ou trois
puis ça repoussent les neuronnes
et et ben je te souhaite
de neuronner doucement
en vitesse réduite au début
faut pas emballer la machine
et d'après ce que je lis
ça fonctionne
pas trop de douleurs i hope
amicalement

Écrit par : jeanne | 16/07/2007

...Jeanne...coucou...Ariaga se repose...et moi...je suis loin...de mes ruches...

pour les neurones en naissant on en perd déjà...ce n'est pas le nombre qui importe...mais la formule...

Ariaga, j'espère (zut j'ai oublié... encore un neurone memorial parti)...si...si...ce sont les moins graves...

...porte-toi bien...

!surtout!

Écrit par : l'a beille ex.gardienne de phare(ex.veilleuse de nuit | 16/07/2007

ce blog me plait infiniment ! J'adore ses mystrères, cette folie en quelque sorte ! J'ai l'impression d'être dans le monde de Merlin l'Anchanteur.

Je viendrai souvent le lire !

A bientôt !

Écrit par : longuesjambes | 17/07/2007

Je vois déjà frémir les bouillons de la métamorphose ...
Entends-tu, ma Mie l' appel des horizons vierges te murmurer des formules à inventer et expérimenter ?

Écrit par : Kaïkan | 17/07/2007

oh combien j'espère que ces neurones se rétablissent et combien je leur souhaite de se reposer en attendant leur retour que je sais, d'ores et déjà, très brillant ! hé hé !

Écrit par : marie.l | 17/07/2007

il est vrai que lorsque l'on voit ces pauvres neurones grippés, on leur souhaite une mise au vert et ce banc me semble tout indiqué...

Écrit par : muse | 17/07/2007

La rouille au dehors et l'or au dedans ?
Le carburant est un mélange de sucre et d'imaginaire, pour ce moteur neuronal.

(La conscience obéit-elle à une mécanique quantique à taille humaine, respectant le principe de correspondance, qui fit dire à Einstein : "Toute théorie sera tuée tôt ou tard... Mais si la théorie a du bon quelque part, ce bon est incarné et continué dans la théorie suivante." De la transmutation des théories scientifiques comme cas particulier de la transmutation de notre vision du monde ?...)

Bises du vacancier revenu.

Écrit par : Arianil | 17/07/2007

Ca tombe bien ton billet car je viens de rentrer d'un processus d'épuration de l'esprit.

Écrit par : lancelot-de-retour | 18/07/2007

Je viens de laisser un commentaire. Il n'a pas passé ? Ouinnnnnnnnnn !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : lancelot-de-retour | 18/07/2007

Je reprends doucement mon activité mais ne suis pas encore complètement guérie. Il paraît que ce sera long...Je préfère donc repartir de zéro et JE REMERCIE TOUS CEUX QUI M'ONT LAISSE DES COMMENTAIRES CES DERNIERS TEMPS. Je vais d'abord lire tous les amis de blog et ensuite je reprendrai doucement le cours normal. Je vais aussi aller faire un tour chez les "petits nouveaux". Et retourner sur mon banc.Je vous embrasse tous. Ariaga.

Écrit par : ariaga | 18/07/2007

Et si les neurones dépendaient d'une chanson ?
Je ne sais par où commencer pour continuer une idée que j'avais eue, et que j'ai toujours, pour unifier, réellement faire UN dans une seule pensée, à un certain moment précis - comme une heure GTM précise de par le monde, tous ceux qui ont le désir de faire UN dans la race des HUMAINS.

Voici comment mon idée est venue et a mûri :
lors de concert rock ou autre, lorsque la foule chante en choeur une chanson, il se dégage une énergie d'UNITE unique !

J''ai pensé qu'il y a une chanson que le monde entier connaît, dont les paroles sont universelles et belles d'amour inconditionnel : "IMAGINE" de John Lennon.

J'ai alors imaginé - oui - que nous pouvions créer ce rêve de John Lennon, que ce n'était pas une utopie, que c'était possible grâce au Net. Un jour précis, une fois par an, toujours le même, un jour qui serait un jour dédier au Bonheur et à la Paix dans 'L'Univers. Ce jour, à une heure précise, la même dans le monde entier, on chanterait tous en choeur, et d'une seule voix "IMAGINE" de John Lennon.

Cette idée, cela fait maintenant 8 ans que je la sème un peu partout, même dans les radios et auprès de gens qui pourraient la diffuser de par le monde.

Mais rien de concret encore pour l'instant.
Je SAIS, comme je suis sûre que vous le savez aussi, chanter tous en choeur les mêmes mots, les mêmes paroles, au même moment déclanchera une énergie encore plus puissante que celle un peu vague - bien que forte quand même - d'amour personnel et sincère diffuser partout dans le monde. Puisque nous avons tous un concept de l'amour très personnel, cela est bon, mais un peu "brouillon". PLus l'énergie est canalisée dans une UNITE, plus son effet est fort et puissant.
Rien n'empèche chacun de "charger" la chanson "IMAGINE" de John Lennon de sentiment d'amour qui lui sont propres. Il est important que ce soit IMAGINE" car cette chanson est déjà connue dans le monde entier, elle n'a aucune connotation religieuse spécifique.

Toutes les anciennes traditions ont bien connu la puissance du chant, des mots dit tous en choeur.
Il y a hélas de nombreux exemples de cette énergie qui ont été utilisé dans le sens négatif, comme les chants militaires entre autre. ( Hitler en a fait un usage puissant, déplaçant des foules par le chant )

Usons , de part le monde, cette énergie puissantissime en chantant tous cette sublime chanson venue directement "du Ciel " : " IMAGINE" de John Lennon.

Choisisson un jour, une heure et reprenons le même travail fait pour ce beau 17 juillet 2007 mais chantons tous d'une seule voix, soyons vraiment UN pendant quelque minutes partout dans le monde !

Écrit par : longuesjambes | 18/07/2007

Je n'ai pas encore retrouvé mes forces et je fais des réponses globales. Je sais que vous serez indulgents. Je préfère aller me ressourcer sur vos blogs plutôt que de vous écrire des banalités. Merci à tous. Une mention spéciales pour un "petit nouveau", @ longuesjambes qui a écrit un texte auquel je souscris à cent pour cent.

Écrit par : ariaga | 20/07/2007

Chère Ariaga,

Puis oser te dire que tes trous noirs sont... troublants ?... Que tes deux neurones remis à neuf continuent à nous faire méditer...

Mulciber

Écrit par : Mulciber | 24/07/2007

Tu racontes très bien les histoires... et les réponses aux questions devraient poursuivre en ce sens - c'est ce que j'espère...

Alors, pourquoi/comment la combustion ?

Écrit par : Marie Gabrielle | 03/09/2007