UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Construction du village de l'Amour | Page d'accueil | Train de bancs »

23/08/2008

Maison à restaurer

P8201264_2.jpg

Je me suis vue dans l'obligation, comme vous avez pu le voir dans ma réponse aux commentaires de la note précédente, d'interrompre provisoirement mon périple en tête du train de bancs des voyages imaginaires car j'avais été envahie par une horde sauvage d'êtres de toutes sortes se disant de ma famille. Moi et ma maison avons été sauvagement attaqués et si j'ai un conseil à vous donner c'est de ne pas habiter au bord de la mer car cette situation géographique attire les squatters. Le train de bancs a cependant continué à circuler et je vais, dès que j'aurai retrouvé mes forces vous en montrer quelques uns.

Quelques granges fûment encore...mais la horde familiale a repris le chemin de son camp vers les régions du Sud. Ma demeure est à nouveau silencieuse, hormis les miaulements de protestation de ma vieille chatte ulcérée par cette invasion inadmissible de SA maison. Mais les travaux seront longs, tout est dévasté y compris le jardin, comme vous pouvez le voir sur la photo. Athanor-Ordinateur, planqué à la cave, déjà ébranlé par l'explosion de sa batterie, a survécu mais il est tout tremblant et je crains que ces deux épreuves successives ne l'obligent bientôt à partir, lui aussi, en voyage pour une sérieuse révision.

La maison qui était plutôt coquette est maintenant à restaurer, mais la puissance de l'imaginaire est grande et je pense qu'elle va vite retrouver ses couleurs et son volume.  Je compte sur l'aide  psychique et l'humour bien connu de mes lecteurs pour qu'elle retrouve son état antérieur dans les plus brefs délais. Tous les conseils techniques et dons seront à adresser à  : Train de bancs des vacances imaginaires, code postal 00000000++  Paysd'ailleurs. Merci d'avance.

Ariaga

 

 

Commentaires

Un bon conseil, rases là et rebâtis. Tu feras des économies !!! (Rires !!) Bises.

Écrit par : patriarch | 23/08/2008

Chèque ou carte bleue ?

Écrit par : le Pierrot | 23/08/2008

Bonsoir,

Bien que le temps des vacances touche à sa fin, il est ici plus judicieux de remonter la tente afin de les prolonger, et d'attendre paisiblement l'aube de l'union se lever afin d'y construire un nouvel écrin garni de nouveaux instants...

Très chaleureusement, Eva.

Écrit par : Eva Nescence | 23/08/2008

---> A Ariaga,

La splendeur de cette maison provient certainement du visage pareil à l'abandon dont l'éclat est terni par la solitude des lieux, mais si l'on tourne les yeux du côté du jardin, il nous offre la vision d'un silence au visage pareil à l'éclat du matin...

Très amicalement, Jack.

Écrit par : Jack Maudelaire | 23/08/2008

Bonsoir chère âme,

Quand le vaisseau est brisé, il est préférable de revenir sur le rivage afin de s'unir à lui, le temps de reconstruire une nouvelle arche pour y placer toutes les âmes destinées à commenter les périples de l'Athanor, ou du moins ce qu'il en reste...

Bon courage à tous, et à bientôt, Marie qui t'embrasse...

Écrit par : La poétaniste | 23/08/2008

Une horde...partie vers le Sud, le Sud.... pourvu que je ne les retrouve pas dans Ma maison. Comment fait-on pour s'en débarrasser? Peut -être en leur suggérant de retourner chez toi? ...Tu sais bien que je ne te ferai jamais une si mauvaise farce. Mes amitiés, à bientôt...

Écrit par : jlb | 23/08/2008

Chère Ariaga,

Mieux vaut sans doute laisser à la végétation qui déjà entreprend avec vigueur de bouloter la partie gauche de ta baraque, le soin de poursuivre son repas.
Aussi bien, attendrie par ton lâcher prise et ta foi dans la vie naturelle quelque bonne fée viendra alors transformer toutes ses vilaines planches en demeure de rêve.
En parlant de rêve d'ailleurs , je vous souhaite à tous une bonne nuit et d'en faire de formidables.

Écrit par : PataTy | 23/08/2008

moi je veux bien l'acheter ta maison, elle me plait bien , mais vide !

Écrit par : lam | 24/08/2008

Oui, pas mal de travail, si vous le souhaitez madame Ariaga, je peux vous établir un devis...
c'est vous qui voyez...

Écrit par : le maçon | 24/08/2008

Pire que celles qui ravagent les maisons sont les hordes sauvages qui assèchent le coeur. De celles-là tu prends bien garde de te protéger car jamais je ne les ai croisées par ici.

Écrit par : Kea | 24/08/2008

La vue de la photo me donne des frissons rien que de penser aux travaux à faire. Je te souhaite bon courage et une bonne restauration de la maison.
Bonne soirée.
Isabelle

Écrit par : Isabelle Corradini | 24/08/2008

J'ai bien une proposition, une nouvelle maison pour habiter dans le pays d'ailleurs, tout près de cette étrange planète que l'on nomme, 8 zéros +++, le temps y est toujours très doux, et aucune horde dévastatrice ne peut en découvrir l'existence... Allez, je te l'offre... tu la trouveras au détour d'un pli du temps... je t'envoie le plan....

Et je t'embrasse bien fort.

Écrit par : Mutti | 24/08/2008

chère Ariaga,

le train des bancs est toujours là, prends le temps de te poser sur l'un deux et tu retrouveras tes amis de l'Athanor, pour le code postal j'ai essayé on me l'a refusé il faut essayer ++000000.
je dois vous dire que les hordes sauvages migrent dans tous les directions méfions nous amis, j'habite le sud, et j'ai eu une invasion normande, pas triste, moi aussi en juillet.
pour la reprise et la réparation de ta maison compte sur moi je t'envoie un faisceau laser réparateur à partir du vaisseau spatial stationné dans le jura pendant mes vacances.
en tout cas plein de pensées pleine de lumière pour toi
chère Ariaga.
marie
ps je vais t'envoyer la photo du vaisseau

Écrit par : mariedumonde | 25/08/2008

Je suis venue mettre un peu de peinture blanche sur les murs de ta vieille maison, un peu de bleu dans le ciel et quelques roses dans le jardin !
Je t'embrasse
danae

Écrit par : Danae | 25/08/2008

@ Patriarch, ton conseil est arrivé le premier et il me semble judicieux mais peut être un peu radical !

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

@ le Pierrot, j'aime ton sens des réalités...

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

@ Eva Nescence, j'envisage de te ligoter pour que tu ne sois pas trop évanescente...

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

Bon, si je comprends bien, va falloir que je porte brouette et truelle, non ?
attends 2 secondes, j'arrive...
chèque emploi service, ou bien des tonnes de bisou, je prends tout...

Écrit par : le Pierrot | 25/08/2008

@ Jack Maudelaire C'est beau ce que tu dis là mais je crains que le Pierrot, si j'accepte son devis ne vienne gâcher la qualité du silence.

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

@ le Pierrot, les bisous, c'est comme le sel, c'est un noble matériau d'échange mais il me faudrait quand même un devis car mes capacités ont des limites...

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

@ Jib, je suis certaine que tu es très accueillant et ils ne voudront pas repartir. Et puis tes photos sont tellement belles tu y trouveras un sujet d'inspiration.

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

@ PaTaty, laisser faire la Nature voilà une idée qui me semble très bonne. Avec, en plus un petit coup de baguette magique, ce sera u vrai rêve.

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

@ Lam, je veux bien te la donner, mais vide, cela je ne peux t'offrir aucune garantie. C'est à toi de voir...

Écrit par : ariaga | 25/08/2008

Mais c' est une maison banc ça... Là, aux fenêtres, j' y vois des planches connues ... ;-))

Écrit par : Kaïkan | 25/08/2008

Bonsoir Ariaga,
Une bâtisse pleine d'histoire vu son état général !
Bises et bonne soirée,
Christian

Écrit par : christian | 25/08/2008

@ Le maçon, je me demande si tu ne serais pas en train de monter un coup avec le Pierrot pour emporter le devis des réparations de ma maison. Collusion ?

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

@ Kea, tu as bien raison, ce sont les plus dangereuses et heureusement que tu es là pour donner une note plus spirituelle à nos plaisanteries vacancières.

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

@ Isabelle Coradini, merci de ta visite et bravo pour les conseils pratiques et les idées sur ton blog.

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

@ Mutti, merci pour la maison de fées que j'ai trouvé dans une faille temporelle où tu l'avais laissée pour moi. Il faudrait envoyer les plans au Pierrot !

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

Mais non mais non, les bisous j'en ai un stok...
bon, alors, toujours pas démarré les travaux ?
pfff...mais kesse tu fais ?
bonne soirée, à plus...

Écrit par : le Pierrot | 26/08/2008

@ Patriarch et @ le Pierrot, je crois que c'est Patriarch qui, dans le premier commentaire avait bien jugé la situation. Il vaut mieux raser et reconstruire. C'est pareil dans l'oeuvre alchimique il faut vider le "vase" sur l'athanor pour ensuite le remplir avec les matériaux de l'oeuvre. Et dans la vie aussi, je crois...

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

@ Mariedumonde, le faisceau laser a atteint son but, il a même rasé les dernières ruines. je n'ai plus qu'à embarquer sur ton vaisseau et à partir vers Ailleurs.

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

@ Danaé, c'est gentil et j'apprécie tes efforts mais j'ai décidé de raser. Recoller les morceaux ce n'est pas mon fort !

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

@ Kaïkan je n'avais pas vu que la horde sauvage avait en plus démoli un de mes banc favori pour en coller les planches sur les fenêtres. Misère !

Écrit par : ariaga | 26/08/2008

"Maison à restaurer", je me disais en te lisant, que nous passions notre temps à cela: restaurer, retirer, consolider, embellir, partager, s'entre aider, se protéger, recueillir, s'émouvoir, aimer en tout premier...
Mais en effet, une maison est indispensable...

Écrit par : patrick | 27/08/2008

Il est une maison, à restaurer..
chaque fois que les élements l'on abîmée .
c'est une demeure intérieure
qui préfère la paix à l'assaut des idées.

Mais ce qui est curieux
c'est que souvent l'extérieur
ne dit guère des travaux nécessaires
a son intégrité .

Si bien que croyant la consolider
nous faisons bien souvent
que la laisser tomber .

Écrit par : Lilou | 27/08/2008

J'entends bien ce qui est dit ici (rires)
Que le "calme" qui s'installe te soit doux à vivre.

Écrit par : michel gonnet | 27/08/2008

@ Patrick, quelle belle description de la restauration, digne d'un artiste !

Écrit par : ariaga | 28/08/2008

@ Lilou, merci pour cette fable pleine de sagesse.

Écrit par : ariaga | 28/08/2008

@ Michel Gonnet, tes souhaits me vont droit au coeur même si, pour l'instant, ils ne sont pas vraiment réalisés...

Écrit par : ariaga | 28/08/2008

J'ai vu des maisons dans cet état bien souvent dans mon pays et c'est bien triste : soit on laisse aller, soit on prend son courage à deux mains.

Écrit par : elisabeth | 29/08/2008

@ Elisabeth, je pense que cette maison à connu le bonheur car elle ne s'attendait pas à inspirer tant de comentaires.

Écrit par : ariaga | 29/08/2008

Autant de commentaires pour une ruine, qu'en sera t-il le jour ou tu vas acheter versailles ?
ma pauvre, je te plains, vaut mieux etre SDF...
bisatoi...

Écrit par : le Pierrot | 30/08/2008

J'ai adoré !
Quelle vie , quelle aisance , quelle liberté ..
Une bouffée d'air pur .

Écrit par : Jean | 05/09/2008

@ Jean, Merci, tes compliments me vont droit au coeur...

Écrit par : ariaga | 08/09/2008

Oui, je vois que ta maison a été mise sans dessus dessous... Bon ils sont partis vers le sud, sont partis du sud. J'arrive bien après l'info mais je veux bien t'aider à restaurer ta maison même si je pense que depuis ça a été fait. J'aime la photo de ta maison. Les chats doivent s'y plaire.

Écrit par : Chris-Tian Vidal | 13/09/2008