UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le temps du chat | Page d'accueil | Ce blog doit-il vivre ou mourir? »

30/01/2010

S'embarquer pour une pause

 

Les voiles du Voyage.jpg

Besoin, pour un moment, de m'évader du virtuel, besoin de rencontrer des gens réels, besoin de toucher, entendre, s'affronter à la vraie vie. Ne pas dire je ferme le Laboratoire je sais que ce n'est pas vrai et que le désir de vous retrouver tous va revenir. A quel moment ? Quand ce sera une incontournable évidence...

Je vous garde dans mon coeur, lecteurs connus et inconnus.

Ariaga

Commentaires

...ou bien quand le chat ronronnera à temps!
Bien à toi, virtuelle amie.

Écrit par : Michel | 30/01/2010

---> Bonsoir très chère,

Le silence est la fleur la plus suave
ondoyant dans l'air de l'hiver.
Ses pétales de neige ont la pureté de l'instant
et son parfum égaie l'âme en quête de vrai.

Doux voyage et à bientôt, Jack qui t'envoie ses plus silencieuses pensées.

Écrit par : Jack MAUDELAIRE | 30/01/2010

---> Bonsoir très chère,

Quel bonheur d'être chez soi,
à présent je peux m'exprimer
avec mon accent dès plus paisible
qui dans la vie n'éveille pas de soupirs,
mais que de la joie d'être avec toi.

Encore à bientôt, Jack qui t'embrasse.

Écrit par : Jack MAUDELAIRE | 30/01/2010

---> Bonsoir très chère,

Les guirlandes de l'instant éclairent
le coeur épris de présent,
le mien déploie ses ailes
pour accompagner le vent
qui pousse ton magnifique bateau
vers les rivages sereins de la liberté.

Bon vent et à bientôt, affectueusement, Jack.

Écrit par : Jack MAUDELAIRE | 30/01/2010

Oui la vraie vie...même si on n'oublie pas ici, enfin moi je n'oublie pas au détour des clins d'oeil de la vie, je me souviens, mieux même : j'ai des souvenirs qui m'accompagnent, des lumières comme ça qui surgissent, et dans mes rêves aussi...
Je suis un peu confuse mais c'était pour te dire que je n'oublie pas les vraies personnes d'ici comme toi...
Je t'embrasse...et qu'il est beau ce voilier et la vigie dans les nuages

Écrit par : Aslé | 30/01/2010

A plus tard si tu le veux et prends soin de toi. Bises !

Écrit par : patriarch | 30/01/2010

à très bientôt
profites à fond
besos
tilk

Écrit par : tilk | 30/01/2010

si l'envie de passer plus au sud (mais guère plus) voir au delà du virtuel, tu es toujours la bienvenue ici

chaleureusement

☆ frédéric ★

-----------------------------------------
Le tome 2 de la BD de Zem est sorti !
http://tiny.cc/ZEM2
-----------------------------------------

Écrit par : Frédéric | 30/01/2010

Chère Ariaga,
Pars sereine rencontrer la vraie vie, nous ne t'oublirons pas, tu restes dans nos coeurs, et nous te retrouverons le moment venu, tout comme Jack que je suis heureuse de lire à nouveau ici chez toi.
Je t'embrasse fort.

Écrit par : danae | 31/01/2010

touche, parle, écoute, embrasse, à bientôt Ariage.

Écrit par : la Mère Castor | 31/01/2010

Prends ton temps, la vie doit être faite de moments d'activité intense quand il faut donner et de moments de pause pour mieux repartir. Belle image double. Bonne pause, qu'elle te soit profitable.

Écrit par : elisabeth | 01/02/2010

Oui , concilier: tenter viser.
a bientôt

Écrit par : cpatricia | 01/02/2010

Je t'embrasse Ariaga, suis pas encore rentré...

Écrit par : le Pierrot | 02/02/2010

il y a toujours un moment où l'on a envie et besoin de se poser.. voire de se pauser.. se recentrer sur l'essentiel, et cela mm si les très précieuses rencontres "virtuelles" apportent beaucoup.. rien ne remplace la chaleur humaine.
Belle pause à toi Ariaga, je t'embrasse.. et si un jour tu viens jusqu'à Paris et que le coeur t'en dit .. je ne suis pas loin ;-)

Écrit par : ambre | 02/02/2010

Bravo Ariaga, Je trouve cela très positif ,
c'est un besoin très sain que se retour a la vrai vie,
alors profites un maximum de chaque vrai instant,
bises
virginie

Écrit par : Peau d'âme | 02/02/2010

chère amie Ariaga,

Que tu aies envie d'un peu, beaucoup même;, d'autres choses, est tout à fait compréhensible,

Même, si nos amitiés sur ce blog sont virtuelles, les commentaires restent bien réels et les humains que nous sommes , devant le clavier, sont bien réels aussi...
alors au fait pourquoi alors parle t-on de virtuel ?
Est que parfois,ici, on ne se dévoile pas plus qu'avec un vrai face à face ?

amitiés à vous tous sur ce blog,
je t'embrasse chère Ariaga

Écrit par : mariedumonde | 02/02/2010

Mais la vraie vie est aussi ici, chère Ariaga, sur ce fil magique qui relie... L'empathie n'est pas plus virtuelle que la pensée. Viens voir un peu chez moi, si tu as le temps, je parle justement de ça ce mois-ci...
Je suis toutefois d'accord sur le fait qu'il est bon aussi de toquer directement un verre d'amitié contre celui d'un autre, et de planter ses yeux dans les siens !
Passe de bons moments chaleureux et reviens bientôt.
Amicalement.

Écrit par : Sophie | 02/02/2010

bonjour . et bien tu vois je retrouve aujourd'hui le chemin des blogs après une pause salutaire . une coupure est souvent nécessaire . bonne journée et gros bisous

Écrit par : Jean-piere | 04/02/2010

A bientôt ariaga, fais une belle pause.

Écrit par : jean | 04/02/2010

Bon vent et @ bientôt Ariaga

Écrit par : Annel'eau | 05/02/2010

Et au-delà même du virtuel, je suis en pensées avec toi?ariaga ...
Prends bien soin de toi et des tiens ;-))

Écrit par : Kaïkan | 05/02/2010

Profite pleinement de ton retirement...des journées bien douces.

Écrit par : manuela | 06/02/2010

Nous aussi, bon voyage !

Écrit par : Ray | 08/02/2010

Suffit de garder un léger souffle, afin que la voile flotte encore un peu dans l'air, le moment venu, elle se gonflera en grand, tu verras...bise Ariaga, bonne journée...

Écrit par : le Pierrot | 09/02/2010

Et vogue le navire vers une nouvelle Atlantide ?...
Bises Ariaga, prends soin de toi.

Écrit par : Arianil | 16/02/2010

Bonjour Ariaga

J'arrive et tu repars! Je suis revenu sur la toile avec encore mon "impatience du frisson" mais sur un autre mode : http://impatience.eklablog.com/
A très bientôt je repasserai

Écrit par : Gabriel | 17/02/2010

La voilure se gonflera bientot, tu verras, alors l'horizon te fera face, et les goelands de nouveau reprendront le vent......bonne journée Ariaga...

Écrit par : le Pierrot | 18/02/2010

bisous pour le week end Ariaga :-)

Écrit par : ambre | 20/02/2010

tu à raison prend le temps de te poser de t'embarquer sur ton voilier toutes voiles blanches gonflées au gré d'un vent léger et naviguer sur les lames de ton âme vers d'autres horizons dans l'océan de la vie pour revenir chargées de souvenirs à nous faire partager !!!! bisous phil

Écrit par : le baladin | 20/02/2010

Coucou du soir Ariaga, bon week end...bises...

Écrit par : le Pierrot | 20/02/2010

Petit coucou Ariaga, le vent va-t-il souffler bientôt dans les voiles ? Je ne t'oublie pas. Des nouvelles de Jack sur mon blog. Bises

Écrit par : danae | 21/02/2010

coucou Ariaga,

j'espère que tu reprends un peu de vigueur, courage, le printemps, va bientôt arriver , et avec lui de nouvelles énergies....
je t'embrasse amie

Écrit par : mariedumonde | 23/02/2010

Bonsoir chère Ariaga,

Il n'y a pas de réelle distinction entre ce que tu appelles "la vraie vie" et "le virtuel" :

Tout cela appartient à l'impermanence du monde.

Qui passe de l'un à l'autre ? Qui observe ces changements ? En Elle réside l'ultime Vérité.

Je t'embrasse.

Écrit par : aksysmundi | 25/02/2010

Bon alors, ce retour, c'est pour quand, HEIN ?
bise de fin d'après midi Ariaga...

Écrit par : le Pierrot | 26/02/2010

escaladant les haubans il sentit le vent des mers du sud , lesvoiles gonflées par les souffles puissants d'EOLE faisaient glisser la coque de bois à vive allure .ils arrivèrent navire et equipage au pays des nuages blancs voguant entre des masses floconneuses des chants inconnus de sirènes se faisaient entendre certains perdirent la tête voulant se jeter dans les flots et ne durent leur salut qu' aux bouchons de poix protegeant leurs oreilles .......

Écrit par : lecracleur | 26/02/2010

Euh, une pause, c'est long commnet ?

Écrit par : Gicerilla | 27/02/2010

Et question tempête comment as-tu supporté ? Bonne pause.

Écrit par : elisabeth | 01/03/2010

J'aime beaucoup cette photo...J'y vois une échelle (de Jacob ?) qui monte au ciel, en spirale...Très symbolique !

Écrit par : Guern' de Bé. | 11/03/2010

Toucher les gens et se dire qu'on est en(vie)s. S'absenter ici et nous revenir là-bas, ici, dans la transfiguration des choses vues derrière les murs des barreaux de nos vies parfois empêchées. Je suis là. Je t'embrasse.

Écrit par : Chris-Tian Vidal | 18/03/2010