UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vacances de rêve | Page d'accueil | Jouer avec le mot réflexion »

31/07/2011

Voyage en enfance

écriture,poésie,Bretagne,voyage,vacances,photos,enfance

Loin des routes de vacances,

sur les chemins de l'errance,

s'en aller pour un voyage,

au lointain pays d'enfance.

 

écriture,poésie,bretagne,voyage,vacances,photos,enfance

Au delà de la mémoire,

se souvenir des histoires,

encagées dessous les coiffes,

racontées jusqu'à plus soif.

 

écriture,poésie,bretagne,voyage,vacances,photos,enfance

Entendre encore une fois,

les sons aigus du Bagad,

quand binious et cornemuses,

appellent le cri des mouettes.

 

Ariaga

Vous pouvez lire sur mon autre blog "Extraits du Laboratoire" un texte poétique d'Étienne PERROT, extrait de son ouvrage Coran teint . Pour le lien vous pouvez cliquer !

Commentaires

Bon retour de vacances Ariaga ! Nous avons été sages et goûtons de joie de savoir que tu nous ramènes des belles images de ton voyage en enfance. Je t'embrasse !

Écrit par : lechantdupain | 31/07/2011

@ Lechantdupain, tu es le premier et cela est, peut-être un signe du ciel ...

Écrit par : ariaga | 31/07/2011

Loll, pays de l'enfance, en ses goûts et ses couleurs, ses parfums et ses musiques... "au-delà de la mémoire" !
o)))

Écrit par : Miche | 01/08/2011

Coucou Ariaga, moi aussi hier, j'ai pris un petit train, une sorte d'évasion, ça fait du bien...bise et bonne journée...

Écrit par : le Pierrot | 01/08/2011

Et très beau retour au pays d'enfance.... Bisous

Écrit par : patriarch | 01/08/2011

@ Miche, quand je lis tes textes il me semble que tu ressens bien ce qui se passe de l'autre côté du mur.

Écrit par : ariaga | 01/08/2011

@ Le Pierrot, nos trains se sont croisés et je t'ai vu agiter le mouchoir ...

Écrit par : ariaga | 01/08/2011

Je guettais ton retour et me voilà pour te faire un bisou à l'arrivée du train qui te ramène les joues rosies, la tête pleine des souvenirs d'antan !

Écrit par : danae | 01/08/2011

@ Patriarch, c'est bien le retour au pays d'enfance mais je me rends compte qu'il faut aussi regarder devant soi et prendre avec philosophie le difficile chemin qui mène vers l'inconnu.

Écrit par : ariaga | 01/08/2011

@ Danae, merci amie d'avoir été là pour m'accueillir. Je ne sais comment sont les joues mais l'esprit est lavé !

Écrit par : ariaga | 01/08/2011

Bonjour l'amie,
moi je n'ai jamais quitté l'enfance, quel bonheur.
Heureux de t'avoir fait rire un peu,
mais fais attention à la peinture quand même !!!
Bonne fin de journée
Daniel

Écrit par : bichon39 | 01/08/2011

Votre enfance, son enfance, mon enfance. Elles sont toutes faites de petits riens qu'une simple image, une simple odeur ravive en passant. Moi c'est inévitablement l'effet que me font la bombarde ou le biniou. Deux b comme bretonne. On ne peut jamais renier ses ascendances, jamais, quoiqu'on en dise, quoiqu'on en pense !

Écrit par : Gicerilla | 02/08/2011

Contente de te retrouver, Ariaga, tu manquais !
La Bretagne est donc le pays de ton enfance; c'était donc un voyage émouvant pour toi. On est toujours chavirés, quelques soient nos trajets postérieurs, de retrouver les lieux où l'on s'est éveillé au monde, où l'on a ri, pleuré, espéré pour les premières fois dont on se souvienne.
Bises amicales

Écrit par : Sophie | 02/08/2011

@ Bichon 39, c'est un bonheur de garder le contact avec l'enfance, une période où les "cloisons" que nous élevons dans notre esprit sont plus fines.

Écrit par : ariaga | 02/08/2011

@ Gicerilla, merci d'être venue sur le quai de la gare et de m'avoir permis de partager ton côté celtique.

Écrit par : ariaga | 02/08/2011

@ Sophie, c'est agréable quand on revient de trouver des amies pour vous encourager en vous disant que l'on s'est aperçu de votre absence ! Et aussi de pouvoir se remettre dans le bain en allant lire tes textes que j'aime beaucoup.

Écrit par : ariaga | 02/08/2011

Ariaga, je crois qu'il faut que tu fasses un petit coucou à notre amie Mel, tu comprendras pourquoi ! J'en profite pour te faire une bise.

Écrit par : danae | 02/08/2011

Moi aussi j'aimerais revoir ma Bretagne, pas celle de mon enfance parce que je n'y suis pas née, mais celle de l'aube de mon adolescence jusqu'à l'âge presqu'adulte. Cela fait du bien d'y retourner. Merci pour ton texte et tes photos, c'était la saison des retrouvailles pour toi, même s'il n'a pas fait très beau. Bonne nuit.

Écrit par : elisabeth | 02/08/2011

Perso, je me souviens de tant de choses de mon enfance ....celles sans nom, où il fallait faire " silence "...devenir un ectoplasme...ne pas rire ...voir et se taire ....se faire un trou à l'abri de la folie des humains ....se faire toute petite....ne plus savoir qui on est ...chercher sa mère ...garder confiance en on ne savait qui...découvrir, après quand on est adolescent que ce " monde " fut " notre vie d'enfant " ....un début de vie un peu étrange ....apprendre à se reconstruire ...faire fi des insultes des " adultes " ceux qui osent vous demander " pourquoi tu as survécue ? ".
Se justifier toujours de ne pas avoir sombrer dans le néant .
Etre encore là ! Simplement ...par accident .

Écrit par : *MeL* | 03/08/2011

Mais aussi se souvenir d'une " colonie de vacances "...d'une " Maison Bleue " quelque part en Normandie....une maison à fleur des dunes ....une petite route qui nous coupait du monde terrestre du monde de la mer ..une Manche qui rugissait parfois .... effrayante et salvatrice ...j'entends encore ses grondements lors des grandes marées....magique....puissante....et si caressante ...Souvenir innoubliable ....des instants de répit dans ma vie d'enfant.

Écrit par : *MeL* | 03/08/2011

Bon retour Ariaga ...les mots sont des trains les uns au bout des autres qui nous font voyager encore ,encore ...
Extra-ordinairement ...:)

Écrit par : Hécate | 04/08/2011

@ Élisabeth, ce n'étaient pas vraiment des retrouvailles car j'habite la région mais, ces dernières années où j'étais presque recluse pour m'occuper de mon compagnon j'avais perdu le contact avec l'extérieur. Je me suis rendu compte que l'on peut passer des vacances et faire du "tourisme" très près de chez soi.

Écrit par : ariaga | 04/08/2011

@ Mel merci pour tes mots qui me touchent au plus profond sur cette enfance mi sucrée mi amère avec laquelle je me sens en phase.

Écrit par : ariaga | 04/08/2011

@ Hécate, tu le dis vraiment bien, les mots sont des wagons remplis de voyageurs qui partent vers des pays imaginaires. Je parle des mots qui ont un sens par du caquetage quotidien.

Écrit par : ariaga | 04/08/2011

Bonjour Ariaga, la prochaine fois, je sauterai du train, et se fera la bise, d'accord ? suis pas là demain, en balade vers les Landes, sous la pluie, je crois, pas grave, ça me sort...bon aprèmmm...

Écrit par : le Pierrot | 04/08/2011

Ils ont des chapeaux ronds vive les bretons vive la Bretagne
A bientôt

Écrit par : Rosenn an avel | 04/08/2011

Ce n'est pas un interlude et il n'y a plus de fumée depuis longtemps
ça me rappelle bien des choses et des souvenirs près du Ludes dans la forêt de saint Hubert, pas de fées mais des effets spéciaux.
Merci de tes nouvelles Ariaga, nous ne raccrochons pas les wagons nous ne les avons pas quitté et tu es un peu comme une loco, tu nous motives et nous fais bouger.

Écrit par : Thierry | 04/08/2011

À Thierry,
L’interlude bousculait avec mesure le train-train d’un écran qui n’était pas encore (?) totalement de fumée, ceci en un temps où le vacancier de passage n’aurait osé éluder l’illumination proposée qui ne bousculait pas, sans doute, tout le bric à brac de la mémoire engluante, mais donnait peut-être un élan insoupçonné à l’imagination, en direction du château intérieur et de ses richesses. ;-)

Écrit par : Amezeg | 04/08/2011

jean louis est né à grenoble je ne connais pas cette ville, s'il devait voyager dans les regions de son enfance j'ajouterai l'ardeche, la gironde j'aimerai bien y retourner pour "effacer"mes images de nioque(ou mioche)

Écrit par : lecracleur | 05/08/2011

c sont les plus beaux voyages...
besos
tilk

j'ai énormement de respect pour la musique celte...c'est une culture extraordinaire qui sait évoluer sans perdre son âme...et qui sait s'enrichir d'autres culture en restant la même

Écrit par : tilk | 05/08/2011

tu es sortie de ton tas de foin ? lol !
Bonjour Ariaga ! heureuse de te revoir dans ton laboratoire !
Amitiés de Vesoul.

Écrit par : pseud | 06/08/2011

@ Rozen an avel, hélas 8 on en voit de moins en moins de ces chapeaux ronds avec un ruban qui pendait derrière. Maintenant les bretons portent des casquettes avec des marques de magasins de sport !

Écrit par : ariaga | 06/08/2011

@ Thiery, cela me plait bien d'être une locomotive, je vais pouvoir faire tchouc !tchouc!

Écrit par : ariaga | 06/08/2011

@ Amezeg, j'espère que Thierry comprendra ..........

Écrit par : ariaga | 06/08/2011

@ Tilk, oui et il y a pas mal de groupes bretons qui jouent avec des musiciens "orientaux".

Écrit par : ariaga | 06/08/2011

@ Pseud, oui, je suis sortie du foin mais il me faudra encore du temps pour ôter la paille de mes cheveux ...

Écrit par : ariaga | 07/08/2011

Il y a des signes ( des mots et photos) qui ne trompent pas... J'ai fait aussi cette errance il y a peu, jusqu'à la ville de ma naissance.
La mouette était là pour me guider; mes mains ont caressé le granit, mon odorat s'est rempli des odeurs de marée. Les souvenirs enfouis se sont remémorés à celui que le destin a conduit si loin et qui se nourrit encore de ses rêves d'enfant.

Écrit par : Louis-Paul | 28/08/2011

@ Louis-Paul, quand on écoutes chez toi le chant des cigales, quand on regarde tes belles photos du sud, on ne se doute pas que la mouette puisse te guider au pays des marées et du granit. Merci pour ce beau commentaire.

Écrit par : ariaga | 28/08/2011