UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Aller à la pêche | Page d'accueil | Se creuser la tête »

04/07/2013

Vérité en noir et blanc

écriture,philosophie,société,Tao,pensée,

Celui qui cherche la vérité doit se dire que le noir et le blanc s'interpénètrent comme on le voit dans l'image du Tao qui unit dans le même cercle le Yin et le Yang. Chaque vérité contient une part d'erreur  et, dans ce qui apparaît comme une erreur, on peut découvrir, si on cherche bien, une part de vérité. Voilà une  raison de respecter les différences et d'être tolérant.

Ariaga

écriture,philosophie,société,Tao,pensée,

Commentaires

ahahaha belle synchronicité, quand Ambre aura validée le commentaire que j'ai laissé sous une certaine photo sur son blog, tu comprendras !!!

bises en noir et blanc et en couleurs

Frédéric

Écrit par : Frédéric | 04/07/2013

Comme le pavé mosaïque mais aussi l'illusion d'optique, on croit bien voir surtout du noir dans du blanc, pourtant il y a aussi du blanc dans le noir, un cheminement pas alternatif mais fort subtil

Écrit par : Thierry | 04/07/2013

en tout cas elle est ailleurs dans ma version X préférée ! :) Bises Ariaga

Écrit par : lechantdupain | 04/07/2013

C'en est ainsi avec le jour et la nuit... Le bon et le mauvais... La vérité et le mensonge... Il n'y a pas de duel, en vrai ; seulement des duellistes aux esprits fermés... La fusion est un état naturel, le reste est juste une perspective, un point de vue de l'esprit.

Écrit par : Le rônin | 05/07/2013

eh oui, avec une amie telle qu'Ariaga, la synchronicité, on ne peut pas y échapper ;-)
Ce que tu écris Ariaga c'est aussi valable pour les événements de la vie, ce qui paraît une mauvaise nouvelle ou une déception peut se révéler rétrospectivement la meilleure chose qui ait pu arriver, et si la "mauvaise nouvelle" n'avait pas eu lieu, toute notre vie en aurait été changé ... et pas forcément en bien !!!!!!!!
Bisous

Écrit par : ambreneige | 05/07/2013

Ambre neige a bien raison, dans toute chose il y a du bien et du moins bien, ainsi on croit en une mauvaise nouvelle et l'avenir dit que finalement cela a tout changé dans notre vie en bien.(enfin pas toujours !!!) Bises Ariaga

Écrit par : danae | 05/07/2013

Le noir et blanc ne me gêne pas du tout. J'aime celles que j'ai dans mes boites à images, les anciennes le sont toutes....

Bonne journéea vecbises de nous deux

Écrit par : patriarch | 05/07/2013

Le noir et blanc a aussi toute une signification en photographie; la photo "de l'intérieur" m'a dit un jour un ami.

Écrit par : Louis-Paul | 05/07/2013

Quelques milliers d'heures passées dans la lumière rouge d'un labo photo à l'ancienne m'ont appris qu'il n'existe que des gris plus ou moins clairs... et heureusement ! L'infime luminosité de cette lumière de sang est alors un révélateur de notre étroit réel, avec toutes nos œillères. J'ai toujours trouvé que cette image du Ying et du Yang était une des plus parlante de toute la création artistique. Cette pointe de noir de blanc dans le noir et de noir dans le blanc est le réel magiquement sublimé. Tout gaucher est un peu droitier, et vice-versa, tout homme est un peu femme…des banalités que peu accepte d’admettre, extrémistes de toutes obédiences en tête.

Écrit par : ÉPHÊME | 05/07/2013

@ Frédéric, je crois que, en ce moment, s'ouvre la saison de la synchronicité. Un esprit doit souffler sur les blogs.

Écrit par : ariaga | 05/07/2013

@ Thierry, bien observé.

Écrit par : ariaga | 05/07/2013

@ Lechantdupain, je m'interroge sur les autres versions ...

Écrit par : ariaga | 06/07/2013

J'approuve tes mots à 100 %, Ariaga. Merci à toi.

Écrit par : Françoise | 06/07/2013

L’été dernier le blog carburait au ratafia de fond de cale et je me demande si cette année ce ne sera pas au black and white... j’avoue que ça me scotche un peu ! :-)

Écrit par : Amezeg | 06/07/2013

Black and White....ou inversement ...nous sommes tous gris.....et assez concon !

Écrit par : *MeL* | 07/07/2013

C’est donc qu’il n’y a pas de vérité, au sens que nous pourrions la trouver, ou encore la chercher comme un trésor enfoui en un secret.

Mais alors que cherche le chercheur ?
A y voir clair, peut être…

Amitié

Écrit par : Miche | 07/07/2013

@ ÉPHÊME, merci pour ce commentaires qui exprime, mieux que je ne l'aurais fait cette ambigüité des contrastes et des différences.

Écrit par : ariaga | 07/07/2013

@ le Ronin, juste la comparaison avec les duellistes aux esprits fermés. Ils ont abaissé un casque opaque.

Écrit par : ariaga | 07/07/2013

@ Ambreneige, je pense aussi à des personnes rencontrées qui m'ont parues peu intéressantes parce que je portais des jugements trop hâtifs et qui sont devenues de grands amis.

Écrit par : ariaga | 07/07/2013

@ Danae, dans le même esprit que ce que je répondais à Ambreneige, je pense à des accidents de la vie qui se révèlent être une occasion de progresser. En alchimie il faut passer par le stade du "noir" pour avancer dans l'Oeuvre.

Écrit par : ariaga | 07/07/2013

@ Patriarch, et tu nous régales avec tes images, timbres, etc, plus ou moins anciens.

Écrit par : ariaga | 07/07/2013

Tant que blanc et noir ne se mélangent pas en un gris nébuleux où se perdent les âmes incertaines...
Tant que noir et blanc en alchimie parfaite seront réceptacles de toutes les couleurs existantes..

Chère Ariaga, agréable semaine en ce bel été enfin arrivé !

Écrit par : michèle | 08/07/2013

C'est le passage de l'œuvre au noir à l'œuvre au blanc. Passage le plus délicat dans la voie humide. Mais nous passons tous par le VITRIOL...

Écrit par : Jeanmi | 08/07/2013

Il y a le NOIR...
Il y a le BLANC...
Les "ténèbres" et la "Lumière"...
Et le choix est facile.. La Lumière, la lumière, la lumière... C'est beau, c'est clair, c'est magique, c'est la réponse à quelque chose qui s'impatiente, là, au fond de soi...
Le noir, ça fait peur. Plus aucun repère... L'incertitude, l'inconnu, la peur de tomber dans un trou sans fin...
La Vie nous confronte parfois à ce NOIR obscur, profond, insondable que l'on rejette de toute ses petites forces. Ce noir dont on dénie l'existence, ce noir que l'on ne comprend pas...
Et pourtant, l'acceptation de sa réalité réveille la conscience, ouvre des portes jusqu'alors insoupçonnées, débusque des chimères, détruit des pans entiers de protections inutiles et libère le coeur par son effet de marche-pied.
Amitiés.

Écrit par : Jacques | 08/07/2013

@ Louis-Paul, je trouve intéressant que ton commentaire et celui de ÉPHÊME se suivent. L'intérieur en noir et blanc, il avait raison ton ami.

Écrit par : ariaga | 08/07/2013

@ Louis-Paul, je trouve intéressant que ton commentaire et celui de ÉPHÊME se suivent. L'intérieur en noir et blanc, il avait raison ton ami.

Écrit par : ariaga | 08/07/2013

@ Françoise, cent pour cent c'est un peu trop tu ne crois pas. Il y a bien un peu de lait dans mon café !

Écrit par : ariaga | 08/07/2013

@ Amezeg, grand sourire ... je suis en pleine réflexion à ce sujet en buvant de grands verres d'eau à cause de la chaleur.

Écrit par : ariaga | 08/07/2013

@ ARIAGA À TOUS : TROP CHAUD POUR AVOIR UNE ACTIVITÉ QUELLE QUELLE SOIT SUR L'ORDI. Mais cela ne m'empêche pas de penser aux vacances imaginaires ...

Écrit par : ariaga | 08/07/2013

Ariaga, tu dis "je pense aussi à des personnes rencontrées qui m'ont parues peu intéressantes parce que je portais des jugements trop hâtifs et qui sont devenues de grands amis."
et je trouve que c'est une des magies de la communication par le net de mettre en contact des personnes qui autrement, ne se seraient très probablement jamais parlé, parce qu'on s'arrête à l'apparence (c'est humain, c'est comme ça) et qu'on aurait la plupart du temps pas fait le "pas" pour nous rapprocher les unes des autres (je parle des différentes personnes)
En ce sens la communication dite "virtuelle" est d'une richesse infinie et génératrice de grandes amitiés
Bonne soirée à toi, profite bien de cette chaleur qui s'est fait attendre .. on n'ose plus ronchonner contre elle maintenant ;-)

Écrit par : ambreneige | 08/07/2013

Eclatante Vérité sans part d'ombre... bises, chère âmie Ariaga

Écrit par : Phène | 09/07/2013

@ Miche, je crois, en effet que LA vérité n'existe pas , tout au moins dans notre vie terrestre ...

Écrit par : ariaga | 09/07/2013

@ Michèle, j'ai une certaine tendresse pour les âmes incertaines ...

Écrit par : ariaga | 09/07/2013

@ Jeanmi, et le Vitriol des philosophes passe par le vert, qui est leur matière crue, le blanc, qui est leur magistère au blanc, le rouge qui est leur souffre parfait . C'est ainsi que nous en voyons de toutes les couleurs !

Écrit par : ariaga | 09/07/2013

@ Jacques, je te lis VRAIMENT avec beaucoup d'intérêt.

Écrit par : ariaga | 09/07/2013

@ Phène, cette éclatante vérité j'y aspire de toutes mes forces ...

Écrit par : ariaga | 10/07/2013

Les différences et les contrastes sont nécessaires, d'ailleurs on n'a pas choisi, ils se sont imposés à nous.

Écrit par : elisabeth | 14/07/2013

« Le passé a des blancs qui sont noirs. »

Elsa Triolet

Ecoutez voir

Écrit par : Jacqueline W. | 30/08/2013