UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Erreur de vision | Page d'accueil | Vérité en noir et blanc »

30/06/2013

Aller à la pêche

écriture,nature,philosohie,société,pensée,pêche,photo,charente

Ami lecteur, descendre la Charente en bateau m'a fait comprendre qu'il est parfois bon de se laisser aller au vide de la pensée. Aller à la pêche est une autre manière de philosopher et de recevoir la visite de l'Esprit de la Nature.

écriture,nature,philosohie,société,pensée,pêche,photo,charente

Et ne peut-on imaginer que, dans cette grotte d'ombre, se trouve la clef de grands mystères ?

Ariaga

Commentaires

Puissions nous être des des "pauvres" pêcheurs au sans de Maître Eckhart ( http://frederic.baylot.org/post/15212-Eckhart ) de tout abandonner

bonne descente du fleuve

bises

Frédéric

Écrit par : Frédéric | 30/06/2013

Bonjour amie,
merci de t'inquiéter mais tout va bien
en quelque sorte je vais à la pêche !....
Très bonne semaine à venir
Bises
Daniel

Écrit par : bichon39 | 30/06/2013

J'aime bien cette idée de flânerie dans un bateau, où les berges de la Charente peuvent prendre des allures presque inquiétantes de rives tropicales d'où notre imaginaire peut faire jaillir un anaconda on un alligator. Bon, le pêcheur n'a pas l'air trop terrorisé...
Bises, et bonne nuit.

Écrit par : EPHÊME | 30/06/2013

Oh, chère Ariaga, je découvre ton titre et je souris ... N'avons-nous pas eu la même idée en même temps !!!
Oui, il est patent, épatant que

Aller
Partir
Se mettre en marche pour
La pêche
Est une façon active et féconde
De s'ouvrir
L'esprit
Et le coeur agrandir

Rien n'empêche que je t'envoie mes amitiés

Écrit par : Veronica | 01/07/2013

De l'eau, de l'eau, au début de la semaine la plus chaude de l'année chez moi...toujours là pour apaiser ce qu'il faut quand il faut.

Merci pour ton inspiration,
Amitiés,
Jean

Écrit par : Jean | 01/07/2013

C'est aller à la source, que de s'immerger dans le flux vivant, qu'est la nature.
Malgré tous les désordres que nous ne manquons pas (par nos activités) d'y produire, elle digère, elle régénère, elle accomplit le grand oeuvre.

Belle journée à toi, à vous tous.

Écrit par : Miche | 01/07/2013

Se laisser porter par le courant, voguer au fil de l'eau, surtout éviter d'aller à contre courant....Un peu comme dans la vie, en somme......J'espère que la pêche a été bonne.

Écrit par : Daniel | 01/07/2013

Coucou Ariaga, me revoici ! et j'ai eu de la lecture ! gros bisous

Écrit par : danae | 01/07/2013

La caverne de Platon version "reflets sur l'eau" ?... Bises, douce Ariaga

Écrit par : Phène | 01/07/2013

plus de 60 ans que je n'y suis plus allé. Sauf en 55 et 56, mais là, c'était en plongée ou avec des lignes à la traîne derrière le bateau. Nous prenions aussi ainsi du beau poisson et même parfois des thazards !!

Bonne journée avec bises

Écrit par : patriarch | 01/07/2013

@ Frédéric, Une remarquable citation de Maître Eckhart que tu nous proposes sur ton blog. Il faut se dépouiller de tout pour descendre le fleuve et je crains qu'il ne me reste encore quelques oripeaux ...

Écrit par : ariaga | 01/07/2013

@ Bichon 39, contente de savoir que tout va bien mais le muguet que tu m'avais offert sur ton blog pour le premier Mai commence à se faner.

Écrit par : ariaga | 01/07/2013

@ ÉPHÊME, il est vrai que, avec l'abondance des pluies, la végétation était quasi tropicale. Pour le reste je laisse galoper ta luxuriante imagination ...

Écrit par : ariaga | 01/07/2013

La variété des commentaires me suggère que celui ou celle qui met son blog à l’eau, tel une barque portée par le flot du Web, et dont la canne lance l’hameçon garni d’un beau sujet de réflexion peut s’attendre à voir s’approcher une grande variété de poissons-commentaires.

Écrit par : Amezeg | 01/07/2013

Bonjour Ariaga,
Descendre la Charente ou....s'embarquer dans une plate et s'aventurer dans les conches du marais poitevin entre Damvix, St Hilaire la Palud, les écluses de Bazoin, Coulon... comme je viens de le faire pendant une semaine.... Ayayaye ! C'est vraiment le pied !
Que c'est apaisant !
Que c'est beau !

Écrit par : Jacques | 01/07/2013

@ Veronica, ou .....iiiii, quelque part Jung doit sourire de cette synchronicité.

Écrit par : ariaga | 01/07/2013

@ Jean le fleuve était gonflé, le vert presque trop vert, le rythme un peu trop lent mais se goinfrer un peu de nature fait du bien de temps en temps même si j'aime les paysages plus tourmentés.

Écrit par : ariaga | 01/07/2013

@ Miche, tu as bien raison, la Nature est le grand Vase où s'accomplit l'Oeuvre alchimique.

Écrit par : ariaga | 01/07/2013

@ Daniel, je ne sais si la pêche à été bonne, le temps le dira.

Écrit par : ariaga | 01/07/2013

Aller à la pêche est sûrement un excellent moyen d'être dans le moment présent, ne pas laisser filer le poisson, être attentif, pas trop le temps de penser à autre chose, j'imagine ! :-)
Belle semaine à toi, Ariaga.

Écrit par : Françoise | 01/07/2013

Eloge de la patience!
Bonne fin de soirée chal-heureuse!

Écrit par : toobanal | 01/07/2013

@ Danae, je suis bien contente que tu aies récupéré de ton voyage si fatiguant.

Écrit par : ariaga | 02/07/2013

@ Phène, belle comparaison, je n'y avais pas pensé.

Écrit par : ariaga | 02/07/2013

ARIAGA À TOUS, aujourd'hui plus d'ordinateur. Terrassée par un mal de dos je vais chez l'ostéopathe. À demain j'espère ...

Écrit par : ariaga | 02/07/2013

Ariaga : j'ai eu mon compte aussi de douleurs et en avril je suis allée pour la 2ème fois chez mon ostéopathe. Il m'a guérie. Il doit être bon car une dame âgée avait laissé sa canne sur une chaise. Elle devait d'ailleurs se sentir bien en sortant de chez lui... Efficace.
Pour la pêche, je comprends maintenant pourquoi mon grand père aimait lancer sa canne à pêche au bout de son jardin, il avait d'ailleurs connu tout petit les cours d'eau à Marcoing où il vivait enfant. Bon rétablissement.

Écrit par : elisabeth | 03/07/2013

J'avais mis un commentaire mais il n'est pas passé ? Va-t-il réapparaître ?

Écrit par : elisabeth | 03/07/2013

Mon commentaire n'est pas revenu : je répète donc. Je te disais que j'avais eu mon lot de douleurs pendant l'hiver et grâce à un ostéopathe, j'ai pu guérir. D'ailleurs une dame avait oublié sa canne le jour où j'y suis allée la 2ème fois, c'est dire qu'elle devait se sentir bien et qu'il était un bon thérapeuthe. Bon rétablissement car je crois que ça fait un bon moment que tu souffres. Amitiés.

Écrit par : elisabeth | 03/07/2013

"se laisser aller au vide de la pensée", comme ce jour où tu regardais la mer ?
http://zenpourlesnull.canalblog.com/archives/2013/07/04/27566761.html

Quand j'étais petite j'accompagnais parfois mon grand-père sur les bords de l'Oise lorsqu'il pêchait, et j'adorais la sensation de sérénité qui se dégageait de ces moments

Bonne journée à toi Ariaga :-)

Écrit par : ambreneige | 04/07/2013

@ Ambreneige, petit phénomène de synchronicité, j'ai retrouvé dans un carton d'affaires d'été, (oui, il reste encore quelques cartons ...) le petit sac à dos que je portais ce jour là.

Écrit par : ariaga | 04/07/2013

@ Patriarch, il n'est pas trop tard pour y retourner.

@ Amezeg, des poissons commentaires ? Merci pour ton humour.

Écrit par : ariaga | 04/07/2013

@ Jacques, je vois que nous respirons un peu le même air.

Écrit par : ariaga | 04/07/2013

@ Françoise, je suis comme toi, j'imagine. J'aime ton blog où je vais naviguer assez souvent.

Écrit par : ariaga | 04/07/2013

Ariaga, j'y crois à la synchronicité, tu le sais bien ;-)
Désolée mais avec le "postage" de la photo de toi sur mon blog tu as du travail supplémentaire : Frédéric et Andiamo t'ont posé une question ;-)
Bisous à toi :-)
(PS rien ne t'interdit de me donner une photo plus récente ahahahah)

Écrit par : ambreneige | 05/07/2013

@ @Élisabeth, je vais un peu mieux mais la position devant l'ordi ne m'est pas recommandée. Je ne suis pas très obéissante...

Écrit par : ariaga | 05/07/2013

@ Ambreneige, heureusement pour toi que Jung disait que la curiosité (je sais tu n'es pas curieuse, tu t'intéresse !) est une qualité et un des moteurs de sa vie.

Écrit par : ariaga | 05/07/2013

Prendre le temps de flaner sur nos fleuves , et rivières au plus proche de la nature fut toujours magique .

Écrit par : Arlette | 16/07/2013

@ Arlette, c'est vrai l'on a l'impression de glisser vers ailleurs. Merci de ta visite.

Écrit par : ariaga | 16/07/2013

Il y a un proverbe arabe qui dit "Jette le chanceux dans la rivière et il en ressortira avec un poisson dans la bouche". Moi je préfère la pêche traditionnelle avec une canne, sur ma barque ou sur la rive ^^

Écrit par : fishing | 26/02/2014