UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Rêves de vacances au Laboratoire (bis,1) | Page d'accueil | La grande Fortune (bis,3) »

05/08/2015

Agrandir l'espace (bis,2)

 

 

 

 

P6271080_5.jpg
 

 

     Au moment du départ pour les vacances imaginaires du Laboratoire du Rêve et de l'Alchimie Spirituelle, je me suis aperçue, en lisant vos commentaires, que l'espace prévu était insuffisant. Il y en a déjà, comme Guelum et Muse qui trouvent le véhicule exigu. En plus, un certain Laître Dubois m'a inspiré l'idée de faire du banc un lieu où pourraient venir ceux qui étaient mis au banc de la société et cela en fait du monde ! Je vous propose donc un banc où l'espace herbeux est plus vaste. Un peu roussie l'herbe ? C'est parce que, à la chaleur de votre amitié l'athanor commence à chauffer et que sa chaleur se répand. Et puis, nous pouvons occuper plusieurs bancs. Imaginez un train de bancs voguant vers le beau pays des rêves...

 

  Nous aurons tout l'espace nécessaire. Lung Ta pourra nous enseigner la méditation Zen, Mariedumonde nous dispenser des paroles de sagesse. Tout près du bord de l'eau, Patriarch continuera à voir passer, comme dans son enfance, des bateaux imaginaires qui l’emmèneront au bout du monde. J'espère qu'il retrouvera, au cours de notre voyage, son champ secret. Lechantdupain sera de garde de nuit près de son télescope. Le lendemain nous nous grouperons autour de lui et il nous racontera les étoiles...Beaucoup, silencieux, sont déjà venus, d'autres viendront. Il va me falloir consulter les augures et ce sera le grand départ.

          Ariaga.

Commentaires

Ce banc me plaît bien. S'y asseoir et contempler les rêves qui voguent sur la crête des vagues ..

Écrit par : Sedna | 05/08/2015

ce n'est pas le Bandiagara des falaises dogons
que marcel Griaule nous a révélé
le respect de la mémoire des anciens
qui passent au large
mais la vapeur du train de bancs
souligne la force de l'attelage

Écrit par : Thierry | 06/08/2015

Peu de gens sur les bancs en général, surtout en ce moment où il fait bien trop chaud pour rester dehors. Bon courage pour les valises.....

Écrit par : elisabeth | 06/08/2015

En effet, tu es une remarquable organisatrice ; et, comme tu parles de télescope peut-être, voici que cela me rappelle soudain "L'histoire sans fin" et notamment le passage du film qui en est tiré où le jeune héros arrive face aux grands Sphinx et les observe durant la nuit avec une longue vue afin de comprendre leur fonctionnement... Sphinx de la nuit, ayez pitié du misérable égo cuirassé ! J'adore ce passage... Bises intrépide voyageuse.

Écrit par : Aloysia | 06/08/2015

dernierment jai vu deux tres bonne film l un sa pele la haute du docteur peter et la utre un exelent sa pel the beurd pipol

Écrit par : houcin | 07/08/2015