UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Juste une escale | Page d'accueil

13/02/2017

Pistes de réflexion

écriture,philosophie,spiritualité,amour,jung,ariaga

Photo Ariaga

Et si ...

Et si nous arrêtions de nous disperser en cherchant des réponses ? Elles sont là, en nous, mais l'agitation et le caquetage mental nous empêchent de les voir.

***

Et si il y avait deux attitudes possibles devant les grandes difficultés de la vie : la résignation malheureuse  ou l'acceptation joyeuse. Ou alors une troisième piste ?

***

Et si les choses et les sensations qui sont habillées par les mots ne pouvaient être perçues dans leur nudité que par les tous petits enfants ?

***

Et si l'amour était une flamme courageuse qui brûle dans les tempêtes et les inondations ?

***

Ariaga

 

Sur le site C.G.Jung, rêve ...... vous pouvez lire une de mes poésies : Les morts frappent à la porte et un texte sur Jung intitulé Le projet de l'inconscient pour Jung.

 

Commentaires

Oh ! Ariaga, bravo et merci vraiment pour ces belles paroles, dont la vérité scintille.

Écrit par : Aloysia | 13/02/2017

Et si...
Que ne ferait-on pas avec des "si"?

J'aime cette réflexion:
"Et si les choses et les sensations qui sont habillées par les mots ne pouvaient être perçues dans leur nudité que par les tous petits enfants ?"

Retrouver l'innocence des tous petits pour avancer dans la vie!

Écrit par : Marie Minoza | 13/02/2017

Feux grégeois qui agrègent mais n’allègent pas
naphte qui soigne les aphtes

Écrit par : Thierry | 13/02/2017

Des mots qui font ma devise
Savoir accepter, sans toutefois se résigner ni baisser les bras. Garder le sourire pour le partager avec ceux qui ne le connaissent pas, attiser la flamme de l'amour qui nous fait décrocher la lune ou abattre des montagnes.

Écrit par : Chinou | 13/02/2017

j'aime te lire
j'aime ta sensibilité
muchos besos
tilk

Écrit par : tilk | 14/02/2017

L'acceptation n'est pas résignation, c'est sûr ! :)))
Amicales pensées

Écrit par : Miche | 14/02/2017

Faire des "si" une réalité.. Quel beau chantier...mais toujours inachevé !

Écrit par : Sedna | 14/02/2017

@ Aloysia, joli la vérité qui scintille.

Écrit par : Ariaga | 14/02/2017

@ Marie Minoza, peut-être que les petits enfants "savent" et qu'ils n'ont pas encore besoin des mots.

Écrit par : Ariaga | 14/02/2017

@ Chinou, combien tu as raison, il faut garder précieusement la flamme de l'amour.

Écrit par : Ariaga | 14/02/2017

@ Tilk, moi aussi j’aime ta sensibilité, la manière artistique dont tu surmontes les épreuves et ta gentillesse.

Écrit par : Ariaga | 14/02/2017

Oh! Quelles jolies réflexions!
Et si, et si, oui, tu as raison: ne jamais baisser les bras, garder espoir!
Merci pour ces belles paroles, amie. Grosses bises!

Écrit par : Ambre Neige | 14/02/2017

Que de belles réflexions. Quittons le si pour les mettre en œuvre !!

Écrit par : Daniel | 15/02/2017

Entre résignation malheureuse et acceptation joyeuse, n'est-ce pas l'équanimité ?

Oui, oui, animons cette flamme joyeuse qu'est l'Amour véritable !

Écrit par : Francine | 15/02/2017

@ Miche nous sommes sur la même fréquence.

Écrit par : Ariaga | 15/02/2017

@ Sedna, ce genre de chantier n'est jamais inachevé et c'est cela qui nous fait aller de l'avant.

Écrit par : Ariaga | 15/02/2017

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois, A.Maurois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

Rudyard Kipling

https://www.youtube.com/watch?v=Bv3BOFKXwns

Écrit par : Maria-D | 15/02/2017

Piste de coloriage, d'atterrissage, couloir dont il ne faut pas sortir, "penny lane is in my head"
Poursuivre un but et se concentrer dessus sans passer sur le trait ni y aller d'une traite et encore moins d'une trotte.
Celui qui s'y frotte dégote parfois, en suivant sa voie et aussi en écoutant sa voix intérieure, la timbale, non il la décroche mais sans se trimballer trop de certitudes ni être emballé par le respect forcené des habitudes.
Y a t il de la place pour un pas de côté, qui ne sera ni saut de cabri, ni caprice du moment, encore moins coup de volant hasardeux ?

Écrit par : Thierry | 15/02/2017

@ Ambre Neige, oui, ou si on les baisse les relever bien vite.

Écrit par : Ariaga | 16/02/2017

@ Daniel, quelle belle idée, quittons le si ...

Écrit par : Ariaga | 16/02/2017

@ Francine, pour moi la résignation malheureuse est négative, je li préfère une révolte joyeuse pour changer les choses.

Écrit par : Ariaga | 16/02/2017

@ Maria-D, tu as le don de toujours trouver le texte qui illustre ce que je pense.

Écrit par : Ariaga | 16/02/2017

Quand on s'agite trop, on oublie le principal : entrer en soi pour y trouver les remèdes. Devant les difficultés de la vie, on peut chercher une 3ème piste, et peut être la trouver mieux que les autres, mais c'est suivant les circonstances. L'amour est une flamme courageuse mais, dans certains cas, seulement. L'amour vrai est rare mais il est en même temps puissant. Tu nous amènes à des réflexions intéressantes. Je te remercie et te souhaite un très bon week end.

Écrit par : elisabeth | 18/02/2017

Des lignes pleines de justesse et de sensibilité ici :-)

Écrit par : Joëlle | 18/02/2017

Il y a de l'évidence et de la poésie dans ces considérations là!

Écrit par : alezandro | 19/02/2017

Écrire un commentaire