UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« C.G. Jung se sentait isolé | Page d'accueil | La Méthode d' Edgar Morin »

19/03/2019

Pourquoi on ne rêve pas ?

rêve,Jung,mémoire,philosophie,psychologie,correspondance,ariaga,photo

C.G.Jung, dans une lettre d'août 1959, dit ce qu'il pense de l'absence de rêves.

" L'absence de rêves a différentes raisons : la raison ordinaire est qu'on ne s'intéresse pas à la vie mentale de sorte qu'on ne prête attention à rien de cette espèce. Une autre raison est qu'on ne se confronte pas assez avec ses problèmes conscients et qu'on attend des rêves, c'est à dire de l'inconscient, qu'ils fassent quelque chose à ce propos. La troisième raison est que les rêves ont pour ainsi dire émigré dans une personne de notre entourage, dont les rêves prennent alors un tour inhabituel.Une quatrième raison, finalement, est que dans certaines conditions psychiques les rêves sont redondants, dans la mesure où ils ne sont pas utiles pour apporter une compensation à l'attitude consciente. "

Il est dit en note, au sujet des rêves qui émigrent, que Jung à donné dans un autre texte " l'exemple d'un garçon de huit ans dont les rêves représentaient la problématique érotique et religieuse de son père. Celui-ci, qui était en analyse avec Jung, ne pouvait se souvenir du moindre rêve. Aussi Jung analysa-t-il les rêves du fils. Dès le moment où le père commença à se souvenir de ses propres rêves, ceux du garçon cessèrent."

    Ariaga

Commentaires

Cette histoire de garçon faisant les rêves de son père est stupéfiante !

Écrit par : Mayalila | 19/03/2019

@Mayalia, tu as raison mais Jung n'était pas du genre à inventer ce genre de choses.

Écrit par : Ariaga | 19/03/2019

Mais tout le monde rêve, sinon on deviendrait fou. Simplement pour s'en souvenir, il faut se réveiller au bon - ou plutôt au mauvais - moment. Du moins si je me souviens bien de mes très anciens cours...

Écrit par : Pastellle | 19/03/2019

@Pastelle, évidemment que tout le monde rêve. Le problème est de s'en souvenir et surtout de vouloir s'en souvenir.

Écrit par : Ariaga | 19/03/2019

Pour ma part, je cauchemarde pratiquement toutes les nuits, des reflets du quotidien avec ses vicissitudes probablement. Je suis même allée consulter car un cauchemar récurrent depuis des années ( où j'étouffe car j'avale des pierres ou autre matériau ) n'a toujours pas trouvé sa solution ! cela semble bien compliqué en haut de ma cocotte minute.. En tout cas, je pense que si l'on ne rêvait pas, on se dirigerait probablement vers la folie ..

Écrit par : Sedna | 20/03/2019

Très intéressant et stupéfiant en effet, merci !
Bises

Écrit par : Ray | 20/03/2019

Il ne s'agirait ici que de rêve d'un individu en sommeil. Mais les rêves éveillés sont tout aussi significatifs et certainement plus facile à maîtriser.

Écrit par : Chinou | 20/03/2019

Une petite halte amicale par ici, bonne soirée chère Ariaga

Écrit par : joëlle | 20/03/2019

pas de trêve pour les rêves
ceux qui nous donnent la sève
quand nous sommes aux abois

Écrit par : Thierry | 20/03/2019

superbe sujet avec lequel ferrailler et qui constitue un des soubassements de l'être, des fondations sur lesquelles s'adosse la mémoire et qui fait remonter du néant de la nuit des temps des figures prodigieuses mais anime surtout notre vie nocturne des visions les plus précises qui soient avec un luxe de détails qui nous apparaissent incroyables quand la session prend fin , par ici la sortie, fin de la séance
tout le monde arrête son cinéma.

Écrit par : Thierry | 20/03/2019

Bonjour chère Ariaga,

Les rêves dont je me souviens sont toujours importants pour moi et si à midi je m'en souviens encore je le note avec soin , je suis toujours étonné qu'un souvenir qui parait court peut faire plusieurs pages de notes quand on essaye de le "raconter"
J'ai l'exemple d'un cauchemar récent qui m'a fait crier et bien perturbée l je me voyais tomber du lit ,milieu de nuit , je me lève, me recouche plus tranquille , et me rendors.
Et bien au miracle , j'ai rêvé ce qui m'était arrivée enfant en rapport avec ce cauchemar et j'ai eu ainsi l'explication d'un blocage familial . merci mon cauchemar....
Cela m'a permis de mieux comprendre et réaliser tout ce qui a pu arriver par la suite dans la relation avec ma soeur.

j'espère que tu vas mieux chère amie je t'embrasse

Écrit par : mariedumonde | 21/03/2019

Alors là, j'ignorais totalement que les rêves pouvaient migrer.... C'est passionnant ! Merci beaucoup.
Bon week end.

Écrit par : Bonheur du Jour | 22/03/2019

Je rêve beaucoup ! Des rêves insensés incroyables. Ou vais je donc chercher tout ça !!

Écrit par : daniel | 22/03/2019

Un jour ma psy me dit, pardon mais vous avez dormi avec uelqu'un ?
oui.
et bien je m'en rends compte vous ave pris son reve c'est une angoisse de castration et ce n'est pas du tout votre problématique

pour


pour eviter ce genre de passasion,
il faut faire l'amour et les hormone que nous recoltions alors en nous nous protége de la migration des reves de l'autre. et croyez ce n'était tombé dans l'oreille d'une sourde.
le lit oui oui, l'amour , oui par faaire l'amour le lit d'à côté ce fut toujours la regle de la maison..
une autre fois ce fut le reve avec un autre l'arbre des pendu de françois villon
il n'y avait pas de doute la passation se passer monsieur là n'avait pas voulu mettre le caoutchou protecteur...

vigilance

bonjour Ariaga
j'espére que tu te remets bien
je t'embrasse fort.

Écrit par : lamangou | 23/03/2019

On croit rêver , 1959 nous amène l'application de la toute nouvelle constitution et la notion de coup d'état permanent ne tardera pas à fleurir , après la création de la Nasa et surtout le premier homme en vol suborbital , pas un vernon subutex, on rêve presque déjà de l'homme sur la lune , bref la période est intense car je ne peux rappeler tous les événements signifiants qui gagnent la réalité à partir des mondes du rêve et je n'y vois pas une coïncidence mais bien une maturation qui amène encore un peu plus le rêve dans la réalité.
La chanson "j'ai encore rêvé d'elle" attendra bien encore quelques années

bref au delà des somnifères l'étude du sommeil et des rythmes circadiens avec des expériences historiques sous terre vont aussi faire progresser la connaissance des aspects physiologiques et le les liens invisibles à la terre et à la lune, les potentiels attracteurs et il faut imaginer que si la vie est apparue sur terre aussi tôt que certaines recherches tendent à le prouver alors il a bien fallu que tout se recale depuis l'époque ou la durée du jour était de 20 h et moins comme nos descendants, si jamais ils résistent à notre folie auto destructrice pourraient avoir à s'accommoder de journées de 25h, alors gain de temps ou pas le sommeil c'est l'équilibre et la reconstruction mémorielle et dans ce contexte le rêve c'est une tranche de vie pas volée mais sublimée qui amène parfois à l'acmé des sentiments et de la vie même si ça provoque des boutons chez certains; paradoxal non !

Écrit par : Thierry | 24/03/2019

Ces diverses raisons évoquées sont pour certaines, étonnantes, mais on comprend ce que Jung a voulu exprimer. La migration des rêves vers un autre montre bien la réalité de tous les fils invisibles qui relient les êtres, c'est formidable ! Bises ensoleillées Ariaga. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 25/03/2019

@ Plumes d'Anges, tu as tout compris !

Écrit par : Ariaga | 25/03/2019

@ Daniel, tu ne vas pas chercher tout cela, c'est tout cela qui vient te chercher !

Écrit par : Ariaga | 25/03/2019

@ Bonheur du jour, moi aussi je l'ignorais. C’est en lisant Jung que je l'ai appris.

Écrit par : Ariaga | 25/03/2019

@ Mariedumonde , il est intéressant ton rêve et aussi le fait qu'il t'ai éclairée. Le mot cauchemar ne me plait pas. tous les rêves se valent du plus insignifiant au plus théâtral. Oui, je commence à bien récupérer même si mes yeux recommencent à me jouer des tours.

Écrit par : Ariaga | 25/03/2019

Tu as raison j'ai écrit cauchemar car c'est la réflexion que l'on m'a faite.!

Tous les rêves nous apportent quelque chose , et le plus surprenant c'est quand on les" relit" longtemps après on a parfois des surprises et la compréhension de ce qui s'est passé.

merci Amie.

Écrit par : mariedumonde | 26/03/2019

L'inconscient dessine dans les rêves les réalités cachées de la vie

Écrit par : Marie Minoza | 27/03/2019

Etrange, on m'a toujours dit que l'on rêvait toutes les nuits ? Mais on n'est pas obligé de se souvenir de ses rêves.

Écrit par : Elisabeth | 30/03/2019

Écrire un commentaire