UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Amour hors du temps | Page d'accueil | Les Rêves selon C.G. JUNG »

09/11/2006

Méditation matinale

medium_DSC01002_2_2.jpg

Il y a des jours où l'automne est dehors mais, dans la tête, on a plein de fleurs.

On ouvre son blog, et on y trouve des commentaires de frères d'âme qui ont l'air de comprendre votre démarche. 

Alors on s'assied, on respire, ce qui est déjà un grand privilège, et on remercie le Dieu de son coeur, celui auquel on s'adresse, comme un enfant, quand on est malheureux, pour demander, ou heureux, pour remercier. On pense au cadeau de la Nature : la vie sous toutes ses formes. Le privilège d'en faire partie et d'en être conscient. Le privilège de pouvoir évoluer et devenir plus grand que son petit moi.

Et puis, même si le quotidien est parfois très difficile on remercie d'avoir la force de l'accepter avec amour, d'accepter encore et encore et de dire : "merci, si c'était à refaire je recommencerais". C'est aussi cela  l'AMOUR .

Commentaires

Noble programme. Je pensais encore il y a quelques heures (au crépuscule d'une fin de semaine) à ce qui peut me pousser à agir, avancer, ou simplement survivre. Dit autrement, sans dramatisation : quel moteur pour accepter le jeu de la vie, sans tricher, sans quitter la partie prématurément, comme l'enfant qui refuse de jouer s'il ne gagne pas. Un jeu de patience aussi, où la partie peut toujours prendre un nouveau cours selon les nouvelles cartes que l'on retourne.

Merci pour les fleurs !

Écrit par : Arianil | 10/11/2006

Très belle note. Le printemps est effectivement aussi dans notre coeur et je crois que le devoir de chacun de nous et de le porter, de le protéger jusqu'à son retour comme chaque année.

Écrit par : stef91 | 11/11/2006