UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'arbre de Kaïkan | Page d'accueil | Marée basse »

07/07/2007

Et puis voici des fleurs...

83164af056abc9586d99a1f54e7f07df.jpg

 

Et puis voici des fleurs pour tous les voyageurs

du vide lumineux, là au bout du chemin .

 

Il va falloir plonger.

 

Jung dont chacun sait qu'il avait des colères dignes de l'Odyssée et du bouillant Ulysse, m'a fait de grands reproches. Il se voyait déjà, contant aux belles dames réunies sur le banc, ses plongées abyssales aux pays intérieurs, ses rencontres étranges, ses dialogues avec l'Autre.
 

Je l'avais oublié.

 

Je lui ai répondu que j'aimais la nature l'herbe verte et les fleurs

et puis aussi la mer que je sentais monter pas très loin de mon banc.

Adouci il a dit : mais tout est la Nature...

 

       Ariaga
 

 

 

Commentaires

Je viens m’asseoir sur ce banc qui sent si fort la mer et l’océan à détourner les yeux de l’abeille subtile se posant sur un livre…bzzz….mais tu me lisais entre temps que j’écrivais…Je plonge dans toutes les fleurs de ton jardin à découvrir…

C’est sûr

Il va falloir plonger

!!!

PLOUF

Écrit par : Aslé | 07/07/2007

Un article s'est glissé
qui précède Nature
d'un nom propre infini
la substance a fixé

donner le La à Nature dont résonne la raison

Écrit par : phyta | 08/07/2007

Sais-tu ce qui a adouci la voix de Jung ?
C' est le souvenir d' Orthense, elle était cette vieille femme, dans la maison d' en face chez laquelle il allait chaque dimanche après-midi, manger du chocolat ... Et oups, commence à y avoir du monde sur le banc ...

Écrit par : Kaïkan | 08/07/2007

Je ne sais décrire la couleur de mon septième ciel, alors je vais me contenter de dire qu'il a les tonalités de cette photo.

Écrit par : le_peintre | 08/07/2007

Un petit passage. Ca faisait (trop?) longtemps. Merci pour les fleurs, l'arbre, le banc, la feuille... Pour l'extrait. Bref, merci pour tout. Ca ressource, ça oxygène... Ca fait du bien.

Écrit par : MG | 09/07/2007

j'ai vu des hortensias bleus très foncés presque violets en Bretagne et dans le nord de l'Italie dans la région des lacs, des massifs entiers à vous faire frissonner ! bon début de semaine ariaga !

Écrit par : marie.l | 09/07/2007

@ Aslè, je me suis décidée, le plouf fut un peu rude et j'ai eu besoin de tous mes amis pour amortir le choc !

@ Phyta, j'aime beaucoup ce que tu nous a écrit là.

@ Kaïkan, je sens qu' Hortense va bien s'entendre avec mon vieil alchimiste murmureur de secrets perdus.

@ Le peintre, merci pour ta palette qui me fait du bien à l'âme.

Écrit par : ariaga | 09/07/2007

@ M.G. cela faisait vraiment longtemps et ta visite me fait plaisir. Je vois que tu as pris une grande bouffée d'air sur le banc.

@ Marie.l là ou j'habite les hortensias vont du bleu au rouge en passant par le violet. Pas moyen de choisir la couleur, ils font ce qu'ils veulent !

Écrit par : ariaga | 09/07/2007

"Adouci il a dit : mais tout est la Nature..."

Une bien lumineuse parole. :-)

Chaleureusement.

Écrit par : aksysmundi | 09/07/2007

Rêvé de Jung, le grand? Quelle chance!

Écrit par : Marc | 10/07/2007

Ces images m'ont accompagné une belle partie de l'été, et la curiosité aussi de savoir si ne me rapprochais un peu de vous.
Je n'avais pas vu en Juillet qu'il fallait descendre... et c'est beau cette nouvelle, et ce goût masculin pour la Nature.
Je remonte, Ariaga, les autres textes accompagnés. Merci pour l'aspect déjà palpitant de ce qu'il m'a semblé entrapercevoir...

Écrit par : Marie Gabrielle | 03/09/2007