UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le voyage du " vaisseau " | Page d'accueil | F. Nietzsche : chanson à danser »

27/08/2007

Le chat de l'alchimiste

7f28b24a36ce2c029bce6ae4ac009474.jpg

Le chat de l'alchimiste ne connaît rien à l'or, philosophique ou non.

Le chat de l'alchimiste, repu et satisfait, tout contre la chaleur douce de l'athanor, médite longuement sur l'immobilité mais ses yeux entrouverts surveillent la cornue. Depuis bien des années, il attend que se casse, le verre qui retient, dans les reflets changeants de son rêve éveillé, des oiseaux fabuleux qui ne meurent jamais et des serpents qui tournent en se mordant la queue.

Le chat de l'alchimiste essaie d'approcher l'impossible infini du ronron silencieux.

       Ariaga
 

Commentaires

Quel plaisir que ce clin d'oeil, il est venu me ronronner tout ce que mes compagnons me disent à leur façon. Un regard, une attitude, suffisaient pour nous comprendre.
Ariaga, merci mille fois pour cette attention qui me touche profondément, j'en ronronne de plaisir...!

Écrit par : grainsdesel | 27/08/2007

Voilà un animal qui m'a l'air bien malheureux... snif...

Écrit par : Ezrah | 27/08/2007

Voilà une parfaite défiition du chat. Ca nous change de celle - insipide - que nous en donne les dictionnaires.

A bientôt

Écrit par : MG | 28/08/2007

En tout cas, quitte à ne pouvoir voler le secret de la cornue…je m’emparerais bien de ce chat au regard félinement dévastateur…hi ! hi ! hi !

Aslé en rire diabolique

(Un doux ronron à toi Ariaga)

Écrit par : Aslé | 28/08/2007

Deleuze disait des chats "ce sont des frotteurs", c'est aussi une facette de leur "personnalité"...

Écrit par : Fleur | 28/08/2007

les oiseaux et les serpents oui, mais pas le ronron silencieux, Chat ! la cornue en a besoin

Écrit par : brigetoun | 28/08/2007

L'-l--imis-e

Écrit par : aliscan | 28/08/2007

d'accord avec fleur des frotteurs et des bouffeurs des dormeur etc ..0 les è nains à eux tous seuls!

Écrit par : lambi | 28/08/2007

J'adore, chère Ariaga,
ce petit clin d'oeil fait l'Un...

Caresse invisible de mes deux maîtres zen, Neptune et Nitya, chats du mystère et de la paix...

Écrit par : mouniprema | 29/08/2007

ron ron ron ! un temps pour tout, et le silence aussi !
bisous ariaga !

Écrit par : marie.l | 29/08/2007

Fantastique ce petit texte, on se serait vraiment cru à l'intérieur du chat !

Écrit par : yubai | 29/08/2007

@ Grainsdesel, cette "attention" m'a fait plaisir à moi aussi.

@ Ezrah, aussi malheureux que toi, double snif !!

@ MG, c'est peut-être cela que cherche le chat quand il "médite" profondément, devenir LE CHAT.

@ Aslè, grande coquine, tu t'attaques aux chats, style gros matous, maintenant. Serais tu diaboliquement insatiable ? (hi!hi!hi)

@ Fleur, c'est vrai que les chats aiment bien se frotter contre nous. pour nous imprégner de leur odeur et marque ainsi que nous faisons partie de leur territoire.

Écrit par : ariaga | 30/08/2007

@ Brigetoun, tu sais ce chat imaginaire ne fait que "tendre vers" le silence son ronron ne s'arrêtera jamais.

@ Aliscan et @ Lambi vous me parlez en langue des oiseaux alchimique?

@ Mouniprema, tu as de la chance d'avoir ces deux maîtres salue les respectueusement de ma part.

@ Marie.l je fais toujours un énorme ron ron quand tu viens me voir dans mon panier.

@ Yubai, moi quand je vais chez toi, j'ai l'impression d'habiter à l'intérieur de ta ville photographique.

Écrit par : ariaga | 30/08/2007

Il a parfaitement raison, le chat de l'alchimiste!

Écrit par : enriqueta | 03/10/2007

Superbe photo!

Écrit par : enriqueta | 03/10/2007