UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« C.G.Jung et son oeuvre | Page d'accueil | L'enfant de Noël »

20/12/2008

La nature matrice de l'or

P9171296_2.jpg

Aujourd'hui, sorti de la bibliothèqe et feuilleté Forgerons et alchimistes de Mircea Eliade.

Si on en croit les anciennes traditions la terre est une matrice où les minerais sont en gestation. L'aboutissement, l'enfant, c'est l'or. Le processus de croissance, de mûrissement, est d'une infinie lenteur mais, à terme, tous les minerais se transforment en or pur.

Cette croyance, qui a perduré pendant des siècles, a certainement influencé les alchimistes, en particulier ceux qui pratiquaient l'Alchimie Spirituelle. L'alchimiste, animé par une grande foi (et aussi, je crois une bonne dose d'orgueil), espère, dans son vase sur l'athanor, accélérer le travail de la Nature. Sur le plan spirituel, dans le "vase" de son âme, il veut oeuvrer à sa transformation intérieure en transmutant ses défauts en leurs qualités opposées. La nature tend à la perfection de l'or, l'alchimiste à devenir le réceptacle de l'Or spirituel.

Ariaga

Commentaires

Tout dépend de l'athanor, ce fourneau si difficile à maitriser...
bon week end Ariaga...

Écrit par : le Pierrot | 20/12/2008

---> Chère Ariaga,

L'image de la transmutation de la terre en or comme celle du coeur en perfection montre à quel point la patience de Dieu est immense dans sa réalisation...

Bien tendrement, Jack qui t'embrasse.

Écrit par : © Jack Maudelaire | 20/12/2008

Je viens chère Ariaga vous souhaiter de douces fêtes de Noël et vous dis au 28...

Écrit par : muse | 20/12/2008

Secrète Alchimie du dit… de Noël..…

Et de l’Athanor Universel surgit un Or si subtil que sa fragilité appelle à de grandes précautions pour l’amener à manifestation, il s’agit de ce qu’on nomme, l’Homme, dont la naissance en ce monde manifeste l’arrivée d’un postulant à l’initiation Humaine.
Et cette forme, ce corps complexe, individualisé, vient à l’existence pour de cette Initiation en parcourir tous les degrés.
Et la quête de chacun au profond de l’Athanor de la Nature, quelque forme que prenne cette quête, de la plus « rationnelle » à la plus « irrationnelle », de la plus récupérée et manipulée, de la plus pénétrante à la plus déformée… toutes parcourent l’unique chemin pour créer l’HUMANITE…l’étoile flamboyante… tissée d’Or et de Lumière.
Un jour, soudain, l’Humain naîtra, manifestant non pas, non plus, la somme mathématique de corps différenciés, mais la qualité aurifère de l’Essence Humaine, unie en sa conscience absolue de son appartenance à l’Inconnaissable Divinité qui l’a procréée, « à sa ressemblance »…
Quelque soit le Jour, la saison, en quelque éon à venir, alors… ce sera véritablement… NOEL…

Écrit par : Mutti | 21/12/2008

Bonnes fêtes Ariaga , dés que j'aurais un peu plus de temps je reviendrais .
Je t'embrasse .

Écrit par : soulef | 22/12/2008

Joyeux Noël Ariaga et que ton alchimie nous inonde de lumières !
bises
danae

Écrit par : danae | 23/12/2008

//La nature tend à la perfection de l'or, l'alchimiste à devenir le réceptacle de l'Or spirituel.//

L'alchimiste est celui qui s'est fait le réceptacle de cette vérité: La nature est parfaite.

Écrit par : r_i_d | 24/12/2008

L'or est le point ultime, inaltérable. Mais il faut de la patience, bien que nous serons morts avant de pouvoir le récolter... Mais on peut déjà porter l'or qui se trouve dans nos tiroirs, les tiroirs de notre tête.
Je te souhaite de passer un très bon NOEL et une bonne fin d'année.

Écrit par : elisabeth | 24/12/2008

---> Très chère Ariaga,

Toi qui passe souvent à l'angle de ma rue, permets-moi de te souhaiter de joyeuses fêtes de Noël. Que la paix soit avec toi chère amie dont le coeur semble être actuellement au fond du puits songeur.

Bien affectueusement, Jack qui t'embrasse.

Écrit par : © Jack Maudelaire | 24/12/2008

@ Le Pierrot, comme quoi il faut commencer par être bonne cuisinière et selon les dires des alchimistes, maîtriser les différents régimes du feu.

Écrit par : ariaga | 24/12/2008

En cette veille du dit... de Noël, je reviens chère Ariaga, pour te souhaiter les plus doux instants de joie simple auprès des tiens.
Qu'il en soit de même pour tous tes fidèles lecteurs à qui je souhaite de beaux instants dans la douceur
et la tendresse partagée.

Écrit par : Mutti | 24/12/2008

@ Jack Maudelaire, ta fidélité, la profondeur et la douceur de tes propos, tiennent une place de choix dans ces joies qui font que, le soir venu, quand on regarde la journée qui s'efface derrière soi, on la trouve belle.

Écrit par : ariaga | 24/12/2008

@ Mutti, ton texte est tellement beau et juste que je vais l'offrir en cadeau à mes lecteurs pour Noël.

@ Muse, merci pour tes gentils souhaits.

Écrit par : ariaga | 24/12/2008

@ Soulef, bonnes fêtes à toi aussi.

@ Danae, la lumière sur toi aussi.

Écrit par : ariaga | 24/12/2008

La lueur des bougies
Pensées à
Bienveillance le temps
D'une veille, d'une fête,
Une prière du fond du coeur
Pour l'harmonie des âmes,
Mon espoir, ma foi...

De bonnes fêtes à toi, Ariaga et 2009 résonne déjà comme de bonnes vibrations...

Écrit par : SiL | 24/12/2008

Ariaga, à quelques heures de ce jour de Noel, je te souhaite un bon Noel, passe une bonne soirée.
je t'embrasse, merci de tes petits mots gentils...

Écrit par : le Pierrot | 24/12/2008

@ SIL, tes vibration sont arrivées et elles m'ont fait beaucoup de bien. Merci.

Écrit par : ariaga | 27/12/2008

De quoi irriguer les jours qui viennent (sourire)

Merci et belle journée.

Écrit par : michelgonnet | 30/12/2008