UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'ultime initiation | Page d'accueil | Les anneaux du Roi et de la Reine »

04/05/2010

Il marche dans la lumière

 

Il marche dans la lumière.jpg

Il est parti. Il a écarté" les lourdes branches qui retenaient prisonnier son corps souffrant et maintenant il marche libre dans la grande lumière. Je remercie tous ceux qui m'ont aidés de leur pensées et de leurs paroles pleines de pudeur pendant cette longue épreuve. Je vais maintenant habiter le silence pendant un temps dont j'ignore la longueur. Je vous embrasse tous.

Ariaga

Commentaires

"Nos épreuves agissent comme le seul instrument capable de nous ouvrir les yeux et d'élargir ainsi notre champ de conscience!
Le marin ne connaît de sécurité qu'au port dont il doit toujours repartir
Ainsi en va t-il de nos vies, nous connaissons des moments de répit délicieux
où nous nous sentons sûrs de nous et presque indestructibles.
Sur terre, il n'y a qu'un port dont nous ne repartons jamais et qui nous garde des périls terrestres. Notre Mort".
Ainsi parlait cet ami qui vient de nous quitter pour retourner, libre, vers la plus grande Lumière !

Écrit par : mariedumonde | 04/05/2010

Prends du repos pour ton corps et l'esprit. Amitiés et bises !

Écrit par : patriarch | 04/05/2010

Mes pensées t'accompagnent.

Écrit par : aliscan | 04/05/2010

Avec toi, Ariaga ...

Écrit par : pseud | 04/05/2010

Je t'embrasse Ariaga !

Écrit par : lechantdupain | 04/05/2010

Bonjour chère Ariaga
J'ajouterai à "il marche dans la lumière", il marche dans le silence, ce silence si cher à Jack et auquel il était si attaché, ayant connu, je suppose après un accident, six heures du passage de l'autre côté où tout était Silence.
Je t'embrasse très fort.

Écrit par : danae | 05/05/2010

Les êtres qui nous sont chers nous sont seulement prêtés par la vie, et l'expérience de l'inéluctable est douloureuse.
Que le silence, peu à peu, redevienne musique.

Écrit par : Marie-Claire | 05/05/2010

Merci Ariaga pour ces mots

Écrit par : Bruno | 05/05/2010

Prend bien le temps qu'il te faudra.

Bien à toi.

Écrit par : milun | 05/05/2010

"Là où croît le danger, croît aussi ce qui sauve"
Amicales pensées
Raymond

Écrit par : Ray | 05/05/2010

Il est parti dans la lumière ma douce amie. Je vais te dire simplement ceci : je pense à toi et à l'image de toi face à la mer regardant dans cette lumière lointaine qui nous tous nous prendra. Et je vais t'offrir ces quelques mots de Saint Augustin. Il est parti, sans bagages, dans la lumière, en paix. Qu'il soit bien, là-bas, car il y a un là-bas, ma douce amie. Je t'embrasse très très très fort. Christian.

La mort n'est rien

La mort n'est rien,
je suis seulement passé, dans la pièce à côté.

Je suis moi. Vous êtes vous.
Ce que j'étais pour vous, je le suis toujours.

Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné,
parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.
N'employez pas un ton différent,
ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Priez, souriez,
pensez à moi,
priez pour moi.

Que mon nom soit prononcé à la maison
comme il l'a toujours été,
sans emphase d'aucune sorte,
sans une trace d'ombre.

La vie signifie tout ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de vos pensées,
simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.

Canon Henry Scott-Holland (1847-1918), traduction d'un extrait de "The King of Terrors", sermon sur la mort 1910
Quelquefois attribué à Charles Péguy, d'après un texte de Saint Augustin

Écrit par : Chris-Tian Vidal | 05/05/2010

" Il est parti vers la lumière " ce minuit des mondes que nous avons tous connu et retrouverons tous un jour ...
Peu à peu se lèvera le voile de la musique des sphères ...
L'une après l' autre en une nouvelle quête d' un autre ordre ...
Je vous accompagne doucement de pensées sereines ... Le recueillement est creuset chaleureux, avec toi, Mon Ariaga ...

Écrit par : Kaïkan | 07/05/2010

" Il est parti vers la lumière " ce minuit des mondes que nous avons tous connu et retrouverons tous un jour ...
Peu à peu se lèvera le voile de la musique des sphères ...
L'une après l' autre en une nouvelle quête d' un autre ordre ...
Je vous accompagne doucement de pensées sereines ... Le recueillement est creuset chaleureux, avec toi, Mon Ariaga ...

Écrit par : Kaïkan | 07/05/2010

Je pense fort à toi, ma chère Ariaga, durant ce temps où le silence est nécessaire. Tes amis t'attendent patiemment sur le fil magique. Tu n'es pas seule.
Il marche dans la lumière de ton amour et de ta mémoire.
Je t'embrasse affectueusement.

Écrit par : Sophie | 07/05/2010

Il marche, il rit, il nous attend, notre cher volatile.
Ses ailes se sont déployées pour l'emmener vers d'autres cieux.
Puisse-t'il y être heureux, je n'en doute pas.
Puisses-tu être heureuse dans notre monde, sans lui, avec nous.
Je t'embrasse.

Écrit par : Pimprenelle | 08/05/2010

Pensées douces et sincères, quand les paroles ne sont rien pour consoler de l'inconsolable.

Écrit par : Thierry | 09/05/2010

J'éprouve respect et compassion devant le mystère de la vie, si sensible en un tel moment. Merci Ariaga pour "il marche dans la lumière", note d'amour, de sagesse et de foi. Merci pour le partage. Je t'embrasse.

Écrit par : Arianil | 09/05/2010

Ariaga,

Mes pensées sont avec toi

Que le soleil et la nuit t'accompagnent dans une égale douceur
Prends soin de toi

Écrit par : venezia | 09/05/2010

J'ai comme les bras qui tombent quand une telle nouvelle survient. Il ne souffre plus. Il te faut reprendre des forces et nous attendrons....

Écrit par : elisabeth | 10/05/2010

pensée pour toi !!! je suis sur que tu recoit ses parcelles de lumière pour te dire que dans la vie rien ne meurt tout se transforme et un jour on se retrouvera tous ensemble dans l'océan de lumière c'est un automne qui fera renaître le plus beau printemps avec des couleurs encore plus magiques l'alchimie de l'être comme tu le dis si souvent !!! bien à toi mes pensées positives vont vers toi !!! bisous phil

Écrit par : le baladin | 10/05/2010

Je viens à pas de loup déposer un sourire aux berges de chez toi ...

Écrit par : kaïkan | 13/05/2010

Mes pensées t'accompagnent
Amitiés
Daniel

Écrit par : bichon39 | 15/05/2010

Mes pensées t'accompagnent
Amitiés
Daniel

Écrit par : bichon39 | 15/05/2010

Tu le portes avec toi, il est léger et toujours présent. Je t'embrasse.

Écrit par : la Mère Castor | 15/05/2010

Il ne souffre plus.... Je t'embrasse.

Écrit par : elisabeth | 17/05/2010

Je pense à toi et ta lecture du "cri" résonne très fort dans mon cœur. Prends soin de toi. Je t'embrasse très affectueusement.

Écrit par : Chris-Tian Vidal | 17/05/2010

Je t'embrasse très fort Ariaga
Amitiés

Écrit par : cpatricia | 17/05/2010

Toute ma compassion va vers toi...

Écrit par : anne marie | 18/05/2010

une pensée affectueuse

Écrit par : jeanne | 20/05/2010

Ariaga, je t'embrasse, simplement, mais tendrement...

Écrit par : le Pierrot | 21/05/2010

je pense à toi Ariaga et je suis venue t'embrasser ..

Écrit par : ambre | 23/05/2010

Pensée amicale ariaga

Écrit par : virginie | 23/05/2010

bonjour chère Ariaga,
Je vous envoie des pensées de la guérison......
merci pour votre beau travail.j'ai juste fait la découverte de votre journal mais déja j'apprécie votre travail magnifique.

Que la paix soit avec vous et que vos journées soient bénit de la grace divine et les beaux mémoires de votre vie ensemble........

Écrit par : crederae | 31/05/2010

Chère Ariaga, je reviens par ici déposer de nouvelles brassées de pensées douces. J'espère que tu te portes le mieux possible, et que tu pourras revenir bientôt donner de tes nouvelles à tes amis du fil magique.

Écrit par : Sophie | 01/06/2010

Coucou Ariage, je ne t'oublie pas.
De douces bises pour toi

Écrit par : danae | 01/06/2010

Bonjour Ariaga,

Écrit par : aliscan | 01/06/2010

Bonjour Ariaga, je dépose une brassée de fleurs des champs en signe d'amitié. A bientôt.

Écrit par : pseud | 02/06/2010

une pensée douce ..

Écrit par : ambre | 02/06/2010

S'il a entendu ce qui nous est audible par l'esprit, il marchait dans l'espérance de...
Après, il reste la broderie de ceux qui demeurent de notre côté du miroir.
Avec ou sans tain !

Écrit par : Paneloux | 03/06/2010

l'épreuve du manque et de la solitude, avec des hauts et des bas. Bon courage Ariaga. Il sera encore bien des fois auprès de toi et te protégera.
Affectueuses pensées
Marie

Écrit par : astrale | 02/07/2010

Je l'ai appris bien tardivement, occupée que j'étais à vivre un nouveau lien. William Blake écrit: Il n'y a pas de morts, mais des vivants sur les deux rives. J'en suis certaine, la mort n'existe pas... il n'y a que vie sur tous les plans. Je lui souhaite de vibrer en découvrant ces mystères. Et à toi de continuer à être, avec cette douceur de lui qui fera toujours partie de toi!

Écrit par : Michelle | 19/08/2010