UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Point d'interrogation | Page d'accueil | Remède ou poison »

18/05/2012

La gourmandise spirituelle

écriture,philosophie,spiritualité,nature,saint jean de la croix

Attention à la "gourmandise spirituelle", selon la formule de Saint Jean de la Croix. C'est un manque d'humilité et quand on fait partie de ceux qui ont un caractère un peu excessif (oui ... je sais), la sobriété et la tempérance spirituelle sont difficiles à pratiquer. C'est ou la grande diète, le régime sec, ou la grande gourmandise. Il est difficile de trouver le juste milieu, d'avoir une pratique spirituelle  active mais sans excès. Je me rends compte que cela fait partie du travail à accomplir.

Ariaga

Commentaires

Oh quels beaux gâteaux ! Je suis déjà gourmande tout court et je me suis régalée par les yeux ! Passe un bon week end à lire , je te le souhaite, des commentaires un peu plus recherchés !!! Bises Ariaga

Écrit par : danae | 18/05/2012

pas d'en-cas de ce type pour moi mais j'ai toujours faim de bises ! Je t'embrasse sans régime !

Écrit par : joséphine | 18/05/2012

Chogyam Trungpa parle de "matérialisme spirituel", on peut le rapprocher à toutes ces démarches "plus ou moins" spirituelles (totalement pour certaines, influencées pour d'autres) que l'on utilise pour satisfaire notre ego plutôt que le faire diminuer pour mieux laisser s'exprimer la compassion.
Si on reste dans le domaine référentiel chrétien c'est ECKHART VON HOCHHEIM qui en parle le mieux avec sa mise en avant de l'abandon, "Celui qui ne veut rien, ne sait rien et ne possède rien" http://wp.me/pBP6b-l1 (maître Tsé en parle aussi, http://wp.me/piKzk-Gk mais je le soupçonne de s'être inspiré de Maître Eckhart ;o) )
Jean de la Croix nous pousse plutôt à trouver la "sainte simplicité".

bises et bon appétit ;o)

Écrit par : Frédéric | 19/05/2012

Comment peut-on définir une nourriture spirituelle ?
Comment dire ceci est spirituel et ceci ne l'est pas (dans le souci d'équilibrer un régime alimentaire, il convient de savoir ce qui est susceptible d'apporter plus ou moins de calorie).
la contemplation d'un coucher de soleil, une promenade en forêt, un échange de sourire, une crise de fou rire ( liste non exhaustive...).
Toute ces petites chose qui donnent de la légèreté à la vie n'est-ce pas cela qu'il nous faut déguster sans modération ?

bisous :)

Écrit par : Virginie | 19/05/2012

San Juan de la Cruz n'était guère modéré dans sa passion spirituelle :"...je volai si haut que je capturai ma proie " . Comme un aigle amoureux d'étoiles sélevant dans la "Nuit obscure " !!!
Les gâteaux sont-ils une invitation à la tentation Ariga ? ...:)
Tu m'offres aussi un thé au jasmin ? (lol ! )

Écrit par : Hécate | 19/05/2012

je préfère me laisser aller à mon péché mignon, bien terre à terre...

belle journée avec bises x 2

Écrit par : patriarch | 19/05/2012

@ Danae, je n'ai pas besoin, amie, de commentaires "recherchés" l'amitié et la spontanéité me suffisent.

Écrit par : ariaga | 19/05/2012

@ Joséphine, je tends ma joue pour apaiser ta faim ! J'espère que tu n'es pas cannibale ...

Écrit par : ariaga | 19/05/2012

C'est l'heure où tu nous mets l'eau à la bouche, avec cette photo appétissante et tentante !
Je connais très peu l'envie de gourmandise, sauf à de rares moments où je me demande ce qui m'arrive ... lol !
Bonne journée Ariaga, amicalement.
Nelly

Écrit par : pseud | 19/05/2012

"Je me rends compte que cela fait partie du travail à accomplir."
Je serai même tentée de dire que " c'est le travail à accomplir" tout étant dans le notion de "mesure" et d'équilibre.

Écrit par : Lise | 19/05/2012

" Un travail à accomplir " .... sans perdre le moment présent.
Belle journée

Écrit par : anne marie | 19/05/2012

@ Frédéric, voilà une belle chose : la sainte simplicité. Cela n'est pas du tout simple à pratiquer.

Écrit par : ariaga | 19/05/2012

Virginie, tout à fait d'accord mais toutes ces beaux moments à déguster ne font pas partie de la "gourmandise spirituelle" qui est souvent, au contraire une pratique exagérée de l'ascétisme et de pratiques diverses.

Écrit par : ariaga | 19/05/2012

@ Hécate, c'est vrai qu'il y a beaucoup de passion chez San Juan de la Cruz mais, justement, il savait de quoi il parlait ...

Écrit par : ariaga | 19/05/2012

Bienvenue au "club" chère Ariaga...Je ne cesse de rêver de nourriture; ça tourne en boucle, avec les échelles et les arbres. Amezeg en sait quelque chose! ;)

Écrit par : Nout | 19/05/2012

Moi ce qui me fait "tantaler" c'est un bel étal de viande à cuisiner. Alors je n'ai aucun mérite à résister, parce que ça n'existe pas là où je vis.

Bises Ariaga

Écrit par : Aslé | 19/05/2012

Je pense qu'Ariaga a une immense expérience de la gourmandise spirituelle, gargantuesque même !

EPHÊME

Écrit par : ÉPHÊME | 19/05/2012

comme on disait toute à l' heure...entre le saucisson et le gateau, mon choix est fait!!!
le patissier s'est embellir un gateau, mais pour un charcutier s'est déja plus dur!!!!!
pour conclure un saucisson s'est un saucisson***

bonne soirée Ariaga, des bises de la dame aux fleurs!

Écrit par : dame aux fleurs | 19/05/2012

je n'ai aucune idée de ce que peut être la gourmandise spirituelle, pas plus que la gourmandise tout court d'ailleurs ! je vis d'amour et d'eau fraîche et je m'entoure de personnes extrêmement mesurées.. comme moi ;-)

Bises ironiques du petit matin Ariaga !;-)

Écrit par : ambreneige | 20/05/2012

Tu vois le problème avec moi, c'est que je suis gourmand de tout, pas de juste milieu, je suis friand de tout ce qui est bon, ce n'est quand même pas de ma faute, non ? en attendant, bisous gourmands du dimanche ariaga...

Écrit par : le Pierrot | 20/05/2012

@Ariaga,
Ha oui, je n'avais pas vraiment bien saisi, maintenant, je comprend mieux la gourmandise, effectivement "une pratique exagérée de l'ascétisme et de pratiques diverses" cela m'a l'air extrêmement appétissant ;)

Écrit par : Virginie | 20/05/2012

Ariaga, tu es terrible! J'ai du, il y a peu, freiner cette gourmandise spirituelle pour mieux en comprendre une infime partie (toute petite, petite). Trouver le juste équilibre dure pour la plupart d'entre nous une vie entière. J'apprends aussi à calmer la passion et le feu qui me constitue en revenant humblement à la source. A la recherche d'eau, je me focalise sur la vision des étangs, des lacs et des océans. Ils me nourissent d'un autre langage. Que faire de tes messages et photos qui m'enrichissent tant (joke)?
Merci,merci!

Écrit par : Annethé | 20/05/2012

@ Annethé, je sens que tu as bien sais le sens de mon propos. Il y a en plus dans ton commentaire une petite pointe de sel que j'apprécie.

Écrit par : ariaga | 20/05/2012

@ ÉPHÊME, comment as tu deviné !

Écrit par : ariaga | 20/05/2012

@ Lise, comme souvent tes propos sont pleins de sagesse et d'une douce mesure/

Écrit par : ariaga | 20/05/2012

@ ARIAGA À CERTAINS : J'ai l'impression qu'il y a une belle bande de gourmands et pas seulement de nourriture spirituelle parmi ceux qui ont commenté cette note. Je pense, entre autres au @Pierrot, à @Aslé, à @Patriarch.

Écrit par : ariaga | 20/05/2012

@ Ambreneige, je me demande si il ne faudra pas te canoniser ...

Écrit par : ariaga | 20/05/2012

Le principal c'est d'avoir conscience que l'on fait des excès, pour ensuite se corriger. Je ris pour les commentaires... Bonne fin de week end.

Écrit par : elisabeth | 20/05/2012

pauvres gâteaux colorés je ne les toucheraient pas je prefere de loin un bon fruit que cette chimie patissiere

Écrit par : lecracleur | 23/05/2012

Je ne pense pas comme leracleur! Les fruits et les (bons) gâteaux sont complémentaires, pas opposés!

Miam Miam!

Écrit par : Pimprenelle | 02/06/2012