UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Croyance et connaissance | Page d'accueil | Le bateau des vacances »

05/07/2012

Pas de vacances au Laboratoire

Rose dans les cailloux.jpg

Vacances! Vacances! Oui, mais pas pour le Laboratoire. C'est un moment où il faut être présent pour ceux qui continuent la même vie, parfois très difficile. Je pense aux privés de liberté, hospitalisés, sans moyens financiers, solitaires, déprimés ... Alors je m'interroge, qu'allons NOUS (je dis nous car sans les apports des lecteurs rien ne peut se faire) proposer cette année ?

Je suis partie explorer les profondeurs du blog et j'ai vu que, pour des vacances imaginaires, nous avons, les années précédentes, beaucoup voyagé sur des bancs, pris le train de plaisir, construit le village de l'amour, raconté des rêves de vacances. Nous avons aussi joué avec les mots en empruntant la langue alchimique des oiseaux, inventé à partir de photographies.

Alors, qu'allons nous faire cette fois ci ? Comment allons nous emmener sur la route des vacances ceux qui ne peuvent pas en profiter. Quel genre d'histoires allons nous raconter ??????? 

Ariaga

Commentaires

Coucou Ariaga, tu vas bien trouver une histoire à nous raconter, p'tête qu'un début de thèse sur les sermons de Bossuet, tu te souviens ? le tout accompagné d'une petite musique baroque, et hop, ça baigne pour ceux qui restent...bon, j'te signale que je te mets de côté quelques bonbons, d'accord ? bise et bonne soirée...

Écrit par : le Pierrot | 05/07/2012

Selon un sondage (réalisé pour 20 Minutes et France Info) , 45% des Français indiquent qu'ils ne partiront pas en vacances cet été. Alors c’est bien en effet que la blogosphère reste un lieu de découvertes, de partages ; d’évasion aussi, mentale, spirituelle…
Ici chère Ariaga, ce sera une bonne destination, je n’en doute pas. Et vive les surprises !

Écrit par : Louis-Paul | 05/07/2012

Sais tu que je les prends sur les blogs mes vacances. Je sais, je pourrai peut-être m'évader un peu autrement. Mais je fatigue surtout avec la chaleur, et là, je peux aller au CHU en cas de pépin avec ma locataire orpheline, sans avoir à passer par les urgences. Directement au service neurologie...Alors je voyage grâce à vous.

Et puis au mois d'août mon fils aîné s'en vient pour une dizaine de jours, il ne peut le faire ce voyage,que lorsque l'usine ferme pour les congés. A la fin de l'an prochain, il aura 60 ans et pourra prendre ainsi sa retraite... il fait parti de ceux qui ont commencé avant 17 ans...en plus en 3/8 toute sa vie, il ne l'aura pas volée sa retraite.
Belle journée et bises de nous deux.

Écrit par : patriarch | 06/07/2012

Et si nous prenions le bateau! nous n'avons jamais vogué pendant nos vacances sur le blog.!

qu'en penses tu chère Ariaga ?

Je t'embrasse

Écrit par : mariedumonde | 06/07/2012

@ Mariedumonde, quelle belle idée ! Je connais un vieux bateau échoué dans les profondeurs du blog qui va quitter sa prison pour aller voguer sur les flots de l'imaginaire.

Écrit par : ariaga | 06/07/2012

@ Le Pierrot, j'espère bien ne pas être la seule à avoir des histoires à raconter. je crois que le moyen de transport qui va nous emmener a été trouvé par Mariedumonde.

Écrit par : ariaga | 06/07/2012

@ Louis-Paul, parmi ceux qui ne partent pas il y a aussi ceux pour lesquels c'est un choix, ceux qui préfèrent ne pas suivre le flot.

Écrit par : ariaga | 06/07/2012

Mille sabords !!!!! Je saute sur mon sac et je cours m'embarquer ventre à terre. J'ai déjà levé la coupée, hissé grand-voile et foc, et je prépare une bouteille pour laisser dériver vers les rives du Laboratoire quelques notes marines. Sus à la morosité, à l'abordage moussaillons !!!

ÉPHÊME

Écrit par : EPHÊME | 06/07/2012

Moi je veux bien prendre le bateau du laboratoire, y retrouver tous les amis(es) de ce blog, juste pour me rendre sur une île. Faudra pas que ce soit trop loin, car j'ai le mal de mer !!!

Écrit par : danae | 06/07/2012

Excellente idée car moi aussi, je ne pense pas pouvoir partir. Peut être peut t on chacun chercher des sujets "lointains" pour les partager aux autres....

Écrit par : Binh An | 06/07/2012

Bonjour Ariaga,
On peut être en vacances sans être de repos !... ;-) Excellent week-end

Écrit par : Phène | 06/07/2012

@Patriarch
Clin d'oeil: je prends un peu d'avance sur ton fils...
@Ariaga
Oui mais des fois "on" est obligé d'être dans le flot!
Cela sera moins mon cas à compter de ce jour.

Écrit par : Louis-Paul | 06/07/2012

Va qu'anse cela nous portera, tout court et puis chance aussi, cela supportera nos attentes et verra nos épanouissements, et puis évasé mais pas forcément vaseuse, la vareuse négligemment jetée sur l'épaule
oui il faut garder le contact comme un filin invisible et si les courants estivaux nous entrainent loin parfois, qu'à cela ne tienne et qu'ils nous rapprochent de nos rêves pour les traiter sans les trainer sur quelque grève à ride. Pour ma part je resterai connecté même à Ré où je vais faire un arrêt sur image, sur y nage, pour me tremper un peu et me laver des toxines du quotidien, une immersion dans le Fiers d'Ars sans son ni lumière, merci encore Ariaga de contribuer si fort à ces échanges revigorants, je veux bien souquer ferme sans trop l'ouvrir, avis rond et dame de nage font parfois bon ménage.

Écrit par : Thierry | 07/07/2012

Cette rose du reg que le vaisseau du désert - ou dromadaire – a épargnée me rappelle que les « vacances » sont parfois de fructueuses traversées du désert dont notre vaisseau revient chargé d’un « butin » qui n’a pas de prix sur les marchés profanes de ce monde : une fleur s’épanouit dont le parfum subtil, que l’on ne trouve ni en bouteille ni en flacon, voyage cependant et se communique parfois d’un rivage à un autre.

Écrit par : Amezeg | 07/07/2012

@ Patriarch, puisque tu prends tes vacances sur les blogs, tu vas pouvoir embarquer sur notre bateau. Bientôt le départ.

Écrit par : ariaga | 07/07/2012

ÉPHÊME, comme tu y vas ! Il y a des travaux à faire. Quand tu auras vu le bateau tu verras qu'il y quelques problèmes d'accastillage ...

Écrit par : ariaga | 07/07/2012

@ Danaé, quand on embarque sur le bateau de l'imaginaire on peut tout faire y compris supprimer le mal de mer.

Écrit par : ariaga | 07/07/2012

@ Phène, le soir à la veillée tu nous enseigneras la sagesse et l'unité.

Écrit par : ariaga | 07/07/2012

un périple en bateau, avec de belles escales c'est une très bonne idée.

Écrit par : la Mère Castor | 07/07/2012

Alors vous voici, sur un bateau ?
Sous la coque j'entends la vague, dans les voiles le vent...

Écrit par : Miche | 08/07/2012

Belle idée généreuse et quelle jolie rose !
Bises Ariaga :-)

Écrit par : pseud | 08/07/2012

@ Thierry, j'aime beaucoup l'ile de Ré, et je te souhaite plein de bon temps.

Écrit par : ariaga | 08/07/2012

@ Amezeg, j'espère que cette fleur miraculeuse sera bien arrosée par nos mots.

Écrit par : ariaga | 08/07/2012

@ Miche, le texte que tu as mis sur ton blog intitulé "CE DÉSIR", m'a fortement parlé. Merci.

Écrit par : ariaga | 08/07/2012

Alors c'est un bateau qui me plaît ! Une douce brise nous bercera, le soleil nous éclairera, la mer nous portera vers des rivages inconnus et notre skipper Ariaga nous sourira !!! Bises Ariaga

Écrit par : danae | 08/07/2012

Bonsoir chère Ariaga ,je ne pars pas non plus ,sinon dans mes rêves ,dans mes livres .Je pars en dialoguant avec tous ceux me lisent ,et ceux et celles que vais voir ,mes amitiés des blogs .
Amicalement .

Écrit par : Hécate | 08/07/2012

Je ne pars pas car il fait trop chaud et trop de monde sur les routes. Alors je raconte des histoires aussi.
Marie du monde a trouvé une belle idée. Je n'ai jamais pris le bateau, mais si !!!!, je l'ai pris une fois pour aller en Angleterre et j'ai fait une fois de la barque... Alors accrochons-nous. Et rêvons. Bonne semaine Ariaga.

Écrit par : elisabeth | 09/07/2012