UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Marie-Louise von Franz et le conte | Page d'accueil | C.G.JUNG sur la fin de l'analyse »

07/09/2013

Indiscrétion du regard

écriture,alchimie,poésie,photo,spiritualité,amour,art

 

Oui, j'ai porté sur Toi des regards indiscrets,

par cette fente infime,

taillée dans la tension entre clos et ouvert.

Mes yeux ont pénétré

au delà de la chair

et Tu m'as aveuglée d'un flash d'éternité.

Ariaga

Commentaires

WOUAH !

bonjour chère Ariaga,

il faut dire que tu fais fort pour cette rentrée, je vais lire et relire
ce petit "poëme, comme d'habitude chaque mot est pesé réfléchi et a son importance !

alors je me mets au travail
bonne journée chère Amie

Écrit par : mariedumonde | 07/09/2013

Intrigante photo d'un sillon d'indiscrétion qui lézarde en l'éblouissement...

Écrit par : Jacqueline W. | 07/09/2013

WAOUH
C'est très beau et je me demande à qui s'adresse cette déclaration ?
Je reviendrai voir les réponses.
Je t'embrasse et te promets vivre mes voyages un peu plus lentement, un peu moins loin !!!

Écrit par : danae | 07/09/2013

@ Mariedumonde, les mots sont sont comme un meuble avec de multiples tiroirs ...

Écrit par : ariaga | 07/09/2013

@ jacqueline W. les photos que tu publies sont tellement parlantes et belles que le fait que la mienne ait pu t'intriguer embellit ma journée !

Écrit par : ariaga | 07/09/2013

@ Danae c'est à toi de décider à qui s'adresse cette déclaration. la poésie est une ouverture sur l'imagnaire.

Écrit par : ariaga | 07/09/2013

Qui dit fente ( avant ou pas , ie fencing)
ne parle pas de feinte ni de défunte
par contre les franges d'Young sont bien là
la nature ondulatoire de la lumière se matérialise
des effets s'annulent
d'autres s'additionnent
avec le clignement
on a une mine de chat
on est loin du bling bling

Écrit par : Thierry | 07/09/2013

Unio mystica ?

Comment taire l’indicible
Qui veut parfois se dire ?
Comment sans s’éblouir
Évoquer la possible
Union de l’au-delà
Avec notre ici-bas ?

Écrit par : Amezeg | 07/09/2013

pas l'union des moustiques qui errent
on leur sert d'appât et puis de cible
ils nous passent au crible
et nous font défaillir
cela n'est pas irrésistible
ils viennent de l'eau là bas
et punaise on se débat !

Écrit par : Thierry | 07/09/2013

Bonjour amie,
merci de tes petits passages amicaux
Bon week-end
Bises
Daniel

Écrit par : bichon39 | 07/09/2013

et ses en toute indiscrétion que je me régale de tes mots Ariaga ! :) Bises

Écrit par : lechantdupain | 07/09/2013

Il est aussi, Thierry,
Un puissant aiguillon
Qui déchire parfois
Le voile durillon
De la tête de bois...
Et tu pousses un grand cri
De joie, malgré l’effroi
Sacré qui te recrée
Nouveau-né de tes eaux
Profondes et baptisé
Une deuxième fois.
Lors, se tait le débat
Qui entre haut et bas
Te faisait naviguer
Sans boussole, sans cap,
Moustique fatigué
Harassé par la chape
Des pensées puis des mots.

Écrit par : Amezeg | 07/09/2013

Un coup de foudre en quelque sorte. Chapeau pour la photo ! Elle est étrange comme le sens de ce poème. C'est plein de mystère. Bon week end. Amitiés Ariaga.

Écrit par : elisabeth | 07/09/2013

Belle tension !

Beau dimanche à toi...

Écrit par : Miche | 08/09/2013

Chacun trouvera une place à son imaginaire en se glissant dans cette fente d'où glisse quelques mots de poésie...Belle journée et amitiés.

Écrit par : Louis-Paul | 08/09/2013

Curiosité quand tu nous tiens
il en résulte parfois du bien
même si ce n'est pas rien
que d'exercer celle ci
à l’encontre des secrets
que chacun conserve
on converse et on verse
de nouveaux éléments
qui s'ajoutent au dossier
on s'adosse plus en entier
dans la représentation
que l'on se fait

Écrit par : Thierry | 08/09/2013

@ Thierry, tu as tout compris sur le secret ...

Écrit par : ariaga | 08/09/2013

@ Amezeg, merci de sentir combien, quand l'inspiration me vient, elle est nourrie par la symbolique alchimique.

Écrit par : ariaga | 08/09/2013

Vision de l'Un en Soi-même. Splendeur souveraine !... Merci de nous offrir cette pépite d'Or pur, chère Hermétiste

Écrit par : Phène | 09/09/2013

@Phène, c'est trop ... Merci.

Écrit par : ariaga | 09/09/2013

@ Lechantdupain, attention au "péché" de gourmandise !

Écrit par : ariaga | 09/09/2013

@ Élisabeth, il y a diverses manières d'être frappée par la foudre et j'aime bien ton expression.

Écrit par : ariaga | 09/09/2013

Et vient parfois le coup de foudre,
Non pour jeter la poudre
Aux yeux des amoureux
Mais montrer le chemin
Secret qui, dans le creux
Du simple quotidien,
Mènera pas à pas
De l’éblouissement
De ce premier trépas
À la douce lumière
Éclairant les amants
De l’union faite pierre.

Écrit par : Amezeg | 09/09/2013

Steve Jobs cherchait à «faire une entaille dans l'univers»...
Par les traces numériques laissées sur le Net, une nouvelle identité va-t-elle sourdre des diverses histoires entrecroisées de nos moi virtuels ?

Écrit par : Jacqueline W. | 09/09/2013

Indice et accrétion du regard, comme un nuage qui se fond et se fend

Écrit par : Thierry | 09/09/2013

Un dix crée Sion mais ce n'est pas un commandement

Écrit par : Thierry | 10/09/2013

Bonjour Ariaga , le regard ouvre sur l'âme...

Écrit par : Hécate | 10/09/2013

ARIAGA À TOUS, si je suis un peu moins "présente" sur les blogs, c'est pour une raison très positive. Je m'excite intellectuellement à l'idée de participer à un projet sur les blogs dont vous entendrez peut-être parler un jour si cela aboutit. Cela me prends du temps et de l'énergie ...

Écrit par : ariaga | 11/09/2013

Excellente association entre le texte et les mots! Merci de ton passage sur too banal. Je rentre à peine au bercail après des vacances passées dans l'hexagone. Il m'est difficile d'alimenter de façon régulière et soutenue cinq blogs en même temps! Sur Aminus3, les publications d'images sont quotidiennes:
http://benkiranet.aminus3.com
A bientôt et bonne fin de journée chal-heureuse!

Écrit par : toobanal | 11/09/2013

Coucou Ariaga,
Tu as un grand projet et je t'encourage à le réaliser. C'est un peu comme notre ami Phil le Baladin avec son nouveau livre que j'ai commandé. Bisous et courage pour la nage derrière le bateau pour Bali. Gros bisous

Écrit par : danae | 11/09/2013

c'est le genre de texte qui me touche beaucoup en ce moment...
surtout que je repars à l'hosto encore une fois...
besos
tilk

Écrit par : tilk | 12/09/2013

@ ARIAGA À TOUS, je suis "immobilisée" par un problème informatique qui, je l'espère sera résolu pour demain.

Écrit par : ariaga | 12/09/2013

ARIAGA À TOUS, c'est réparé, je mijote une nouvelle note.

Écrit par : ariaga | 13/09/2013

@ Louis Paul, ton commentaire s'était glissé dans une fente et je ne l'avais pas vu.

Écrit par : ariaga | 14/09/2013

@ Too Banal, j'ai été sur Animus 3. Cela m'a intéressée mais j'ai ramé pour poster mon commentaire !

Écrit par : ariaga | 14/09/2013

@ Tilk, je sais ...

Écrit par : ariaga | 14/09/2013

Merci pour ce tandem photo poème parfait... Les grilles de lecture sont multiples, et pleines de secrets, de chemins personnels, de recoins et de pudeur. Très beaux commentaires.

Écrit par : ÉPHÊME | 17/09/2013

@ ÉPHÊME, tu dis qu'il y a de très beaux commentaires mais le tien m'a particulièrement touchée.

Écrit par : ariaga | 18/09/2013