UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les musiciens de la Nature | Page d'accueil | C.G.Jung, Psychologie et Alchimie »

20/10/2013

Photo inconnue

écriture,fantastique,photo,art,philosophie,Jung

 

Il m'est arrivé quelque chose qui touche au fantastique. Je me promène toujours avec un petit appareil photo, ce qui me permet de mitrailler un peu tout et n'importe quoi. Après quelques jours, je déverse mon butin dans l'ordinateur et je "jette" la quasi totalité. Assez récemment, j'ai eu la surprise de trouver, au milieu d'un fatras inintéressant, cette photo que je ne peux rattacher à rien dont je me souvienne et qui à suscité en moi de multiples interrogations dont :

Comment est-elle venue dans mon appareil ?

Est-ce une "vision" qui s'est matérialisée là ? 

Qu'est-ce qu'elle représente ?

Je l'ai discrètement publiée dans mon album photo, pour "voir" et maintenant je la propose aux lecteurs qui vont peut-être m'éclairer. Mais, comme je l'ai lu récemment  (je ne sais plus où), ce n'est pas la photo qui compte c'est le regard que l'on pose sur elle. Et je dois dire que le mien, amis, est un peu troublé ...

Ariaga

Commentaires

Elle est vraiment bizarre ta photo. Il s'agit d'un reflet dans l'eau, mais on croirait une sorte de fantôme alors qu'il s'agit (peut-être) tout simplement de petites chutes d'eau et pas des cheveux d'ange ! Cela me rappelle les apparitions qu'a eues vraiment notre ami Phil le Baladin le soir au fond d'un étang ! Il faut lire son livre, très surprenant. Je t'embrasse Ariaga.

Écrit par : danae | 20/10/2013

@ Danae, oui, mais quand me suis-je approchée de cette eau, je n'en ai pas souvenir ...

Écrit par : ariaga | 20/10/2013

Peut-être s'agit-il d'un reflet dans une vitre ?

Une impression d'eau qui coule...
Un "voile" qui rend le monde flou et brumeux...et puis, au centre, une petite tache en forme de fée...qui, si l'on s'approche, s'avère être une "trouée", une zone "nette" !

J'appellerais ça : "Voir derrière le voile"...

Bises amicales.

Écrit par : La Licorne | 20/10/2013

Il est toujours difficile d'imaginer pour ce genre de photo.
moi je me verrais dans un lavomaticauto !!!! pourquoi pas ?
bonne soirée

Écrit par : dgi:0040:dgi:0040: | 20/10/2013

@ La licorne, voilà qui m'intéresse ce voir derrière le voile. Mais pourquoi ce voile. Pourquoi ai-je "occulté" le fait d'avoir pris cette photo.L'inconscient jouerait-il à un niveau matériel et sur le plan de la RE présentation.

Écrit par : ariaga | 21/10/2013

@ Djidji, oui, mais le problème est que je n'ai pas de voiture ... Merci de ta visite.

Écrit par : ariaga | 21/10/2013

Étonnante en effet cette photo dont tu ignores l'origine. Un appareil, au moment où l'on veut le mettre dans sa poche ou son sac, peut s’enclencher tout seul par une pression "à l'insu de notre plein gré"... Cela se pourrait très bien MAIS qui donc est représenté sur ce cliché, là est le grand mystère... Belle journée Ariaga, après la pluie... le beau temps ! brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 21/10/2013

Pourquoi vouloir toujours projeter nos croyances et notre savoir sur l'inconnu ? Simplement regarder, s'émerveiller, être ouvert à l'énergie qui s'en dégage ...

Écrit par : Francine | 21/10/2013

@ La licorne, voilà qui m'intéresse ce voir derrière le voile. Mais pourquoi ce voile. Pourquoi ai-je "occulté" le fait d'avoir pris cette photo.L'inconscient jouerait-il à un niveau matériel et sur le plan de la RE présentation ?

Ariaga...je dois avouer que ce genre de chose (étrangeté significative) m'est arrivé tellement de fois que cela ne m'étonne presque plus...ce sont des "clins d'oeil" de la vie (ou de l'inconscient si tu préfères)...

Chercher pourquoi et comment l'appareil s'est déclenché ne mène pas à grand-chose...mais chercher ce que cette image "donnée par hasard" a à te dire est beaucoup plus intéressant...

Tu te demandes si l'inconscient joue à un niveau matériel ? Comment pourrait-il en être autrement...?
Il n'est pas une seconde de notre vie qui ne soit parsemée de "signes" de l'inconscient...pas un événement qui ne recèle une signification profonde...pas un être ou un objet qui croise notre route "par hasard" !

Mais, parfois, la façon "étonnante" et "peu probable" de la chose attire un peu plus notre attention et nous oblige à y réfléchir...
Ce qui ne veut pas dire que les choses "probables" et "courantes" soient sans signification...nous négligeons leur sens, c'est tout...

Écrit par : La Licorne | 21/10/2013

Bonjour, chère Ariaga,
---------------------------

Ici, il serait bon que tu changes d'appareil photo. (un sourire)
Là, le mystérieux n'est-il pas une invention de notre esprit, de notre inconscient ? La réalité me semble beaucoup plus simple.
Enfin, cela m'offre l'occasion de te souhaiter une très bonne journée, et dans la joie et la paix du coeur.

Jack

Écrit par : Le silence de Jack Maudelaire | 21/10/2013

Bonsoir amie,
oui, étrange photo mais comment définir cette forme quand on ne connait pas le lieu où est prise cette photo !...
Merci pour ton affectueuse pensée
Bises amicales
Daniel

Écrit par : bichon39 | 21/10/2013

Je l'ai enregistré pour y voir un peu mieux, enfin un peu plus clair. Mais sans les données Exif, très difficile. Toi, cela te permettra d'avoir le jour et l'heure, la vitesse et plein de renseignements... J'ai au début "penché" pour une vitre et la pluie puis je me suis orienté vers un quai avec une vague, peut-être quelques morceaux d'algues. Tout cela reste très subjectif.
En fait (sourire) elle ne restera "mystère" que si tu le souhaites car sinon, je ne crois au surnaturel en matière de pixels...Amitiés.

Écrit par : Louis-Paul | 21/10/2013

Je penche pour un reflet métallique sur un surface convexe (enfin sans vexer personne) et j'y vois des moellons mais j'ai tellement l'habitude de faire le mur que c'est sans doute une déformation ou une influence.
Voilà ma pierre...à l'édifice collectif.
les miroirs déformant que constituent des surfaces métalliques polies sont si surprenants parfois que la reconstitution des anamorphoses y est rendu quasi impossible.

Écrit par : Thierry | 21/10/2013

J'aime bien l'idée des moellons, d'un quai moussu ou algué, et toute sorcière que je suis, je n'y passerai pas un coup de balai pour y voir plus clair... Le flou est une technique que j'apprécie beaucoup en photo et dans d'autres domaines... Bises envolées chère Ariaga !

Écrit par : Hortense | 21/10/2013

Bonjour Ariaga, faudrait peut-être stopper le pastis lorsque tu te balades, non ? des bisous et bonne journée z'à toi

Écrit par : le Pierrot | 22/10/2013

Etrange ! On dirait une femme qui sort du brouillard et avance vers toi.

Écrit par : Daniel | 22/10/2013

@ Plumes d'anges, je ne crois pas que l'appareil se soit déclenché tout seul ,je crois que pour une raison qui reste à creuser j'ai "oublié" avoir pris cette photo.

Écrit par : ariaga | 22/10/2013

@ Francine, bonne piqure de rappel, ne pas faire de projections, accueillir ...

Écrit par : ariaga | 22/10/2013

@ la Licorne, c'est très intéressant ce que tu me dis dans ton second commentaire. Je le médite ...

Écrit par : ariaga | 22/10/2013

@ Jack Maudelaire, certainement ce sont inventions de l'esprit, mais c'est tellement agréable ... Oui, je sais, trop jouir de son esprit peut devenir de la goinfrerie, je vais me mettre à la diète !

Écrit par : ariaga | 22/10/2013

Vingt ans dans un Atelier de Pratique Artistique, avec un prodigieux professionnel, véritable "Socrate de l'image", accoucheur des talents des autres, m'ont montré que la plupart des photos magiques ne sont nées qu'après la prise de vue, dans le regard du photographe... et même souvent d'un tiers "observateur". Ce cliché d'Ariaga m'a ouvert un monde.... le mien ! Brumes, souvenirs, qu'importe ! C'est à chacun de s'y perdre, et chacun y fera un sentier différent.
Merci.... et BISES

Écrit par : ÉPHÊME | 22/10/2013

d abord merci pour ton passage sur mon blog
je n ai pas l intention de le supprimer mais un peu découragée par le manque de visiteurs ainsi que des commentaires
si pas de dialogue , a quoi ca sert de faire un blog,il vaut mieux dans ce cas faire un site ,mais pour quoi faire !!!!
bon cela dit je trouve ta photo très originale et je vois plein de choses
elle fait travailler l imagination sans aucun doute
et j aime ca !!!!!
a bientot

Écrit par : lyse | 22/10/2013

C'est de l'art abstrait qui sait tu vas peut-être devenir riche avec cette photo.Merci de ton passage chez moi. Je reviendrai.

Écrit par : Solange | 23/10/2013

je viens de vous découvrir chez mabes je viendrai vous lire régulièrment
à bientôt

Écrit par : lamangou | 23/10/2013

@ Louis-Paul, C'est gentil de chercher pour moi, mais après réflexion je préfère garder le mystère.

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

@ Thierry, curieux moi je sens de l'eau.

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

@ Hortense, oui, le flou préserve le mystère et excite la curiosité.

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

@ Le Pierrot, crois tu que je suis sous l'influence de substances liquides ou autres ?

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

Je rejoins volontiers Francine et ce cher Ephême... ne cherchons pas savoir que peut être cet étonnant reflet, mais voyons-le chacun de la façon dont nous avons besoin. Dans ce désir de compréhension nous tuons la poésie et le rêve. Soyons comme des enfants devant une histoire qu'on raconte, qui se laissent enchanter sans demander "les fées existent-elles?", c'est ce qui fait leur force et leur connaissance de la merveille.
Contemplez ce reflet, entrez-y et voyez ce que votre âme vous souffle quand la pensée est priée de rester au-dehors, vous qui avez été capables de voyages en tapis volant !!!

Écrit par : la gaillarde conteuse | 23/10/2013

Non, simple curiosité de photographe...Mais tu as raison, que serait la vie sans mystères?

Écrit par : Louis-Paul | 23/10/2013

@ Daniel, j'y ai pensé mais tu avoueras qu'elle est étrange ...

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

@ ÉPHÊME, si ce cliché t'a ouvert un monde bien à toi, c'est peut-être qu'il t'était destiné. Cela me fait penser à certains rêves que Jung et surtout Perrot disaient être des rêves "pour la tribu". Ce sont des rêves que l'on ne rêve pas seulement pour soi mais pour ses proches.

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

@ Lyse, Tu sais il faut du temps pour que un blog soit très fréquenté et suscite beaucoup de commentaires. En tous cas le tien est particulièrement bien conçu et riche en notes à lire et photos à regarder. Patience ...

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

@ Solange, tu intitules ton blog le blog de grand mère et je trouve que la "Mamie" à un talent très jeune et très moderne.

Écrit par : ariaga | 23/10/2013

Un reflet d'eau comme un reflet d'âme. Derrière les persiennes de l'esprit, se cachent tant de questions.
cassiopee.binhoster.com

Écrit par : Sedna | 24/10/2013

@ Lamangou, merci pour la visite et à bientôt.

Écrit par : ariaga | 24/10/2013

@ la gaillarde conteuse, ce que tu écris là est tout à fait la démarche que j'attendais des lecteurs. Tu âme de conteuse a tout compris ...

Écrit par : ariaga | 24/10/2013

c'est l'alchimie qui fait l'âme conteuse, chère Ariaga

Écrit par : la gaillarde conteuse | 24/10/2013

Reflets mystérieux et énigmatiques
pas venus du fond de l'instamatic
donne une drôle d'influence graphique
une vitre alors dépolie mais suffisament polie
pour nous le renvoyer ce minéral moussu et presque touffu

Écrit par : Thierry | 24/10/2013

Des paraboles inversées mais pas en longues coulures versent leur lot de liquide et pourtant on ne voit pas de gouttelettes, ce qui laisse à penser à un filet d'eau qui maille et recouvre d'une chape continue auquel cas ce ne serait que la diffusion à travers ce voile de mariée
des objets qui se trouveraient derrière et pas d'un reflet même atténué.

Écrit par : Thierry | 24/10/2013

Chère Ariaga,


ça m'est arrivée plusieurs fois déjà de prendre une photo et de voir ensuite sur le cliché quelque chose de particulier invisible au moment de la prise je reconnais que c'est plutôt génial.

Je viens de visiter ton photoblog et j'ai été bluffé par ma "découverte" la photo bien plus petite laisse entrevoir "un animal" et cela sans faire travailler mon imagination......

Qu'en penses tu ?

Je t'embrasse chère amie et fais de beaux rêves.

Écrit par : mariedumonde | 24/10/2013

je parles de la petite photo dans la liste des photos récentes.

Écrit par : mariedumonde | 24/10/2013

c'est cupidon !!!!
besos
tilk

oui je sais ma vue n'est pas encore bonne !!! ah ah ah

Écrit par : tilk | 25/10/2013

Je pensais à un pare brise de voiture ? Peut être as-tu laissé l'appareil sur la banquette et en le posant (si tu as une voiture ?) il s'est déclenché. Tu peux aussi en cliquant droit sur la photo choisir Propriétés et là tu vois des renseignements. Quelquefois, la date et l'heure de la prise de la photo sont marqués. Je ne vois pas d'autre chose que la pluie qui coule sur une vitre et peut être deux arbres au loin qui se penchent ? Bonne fin de week end. Amitiés.

Écrit par : elisabeth | 25/10/2013

L'eau noircit la pierre , les lichens mousses et champignons qui la recouvrent ne sont pas comme autant de lumignons qui l'éclaire
mais parfois ces pierres crayeuses pas seulement assombries par "la part des anges" montrent le bout de leur nez dans une audace folle
et c'est ce qui me semble ici, un angle pousse plus jaunâtre décapé par l'effet de pointe et d'angle , plus exposé à l'air et ses vapeurs corrosives
qui rompt la fluidité presque transparente du filet d'eau et donne dans l'opaque avec ces turbulences qui rebouclent sans filet le voile déchiré
la courbe échevelée.
Le travail de la pierre n'est pas achevé...

Écrit par : Thierry | 26/10/2013

Il devait sûrement pleuvoir à verse ou être derrière une cascade pour avoir un tel rendu photographique .Curieux le brin végétal voulut voir au travers de cette eau dégoulinante .Ses copains lui avaient pourtant dit de ne pas approcher si près ; il n'en fit qu'à sa tête, se retrouvant prisonnier du flot tumultueux.

Écrit par : lecracleur | 26/10/2013

@ Thierry, tu as une belle plume poétique en ce moment, en particulier dans ton dernier commentaire.

Écrit par : ariaga | 26/10/2013

@ Sedna, oui, et nous n'avons que des lueurs derrière les persiennes. Merci pour tes visites.

Écrit par : ariaga | 26/10/2013

@ Mariedumonde, je verrais bien deux gros animaux, genre phoques ou lion de mer, mais sous la figure mystérieuse.

Écrit par : ariaga | 26/10/2013

@ Tilk, Cupidon ? Curieux, je voyais plutôt une apparition féminine. Comme quoi celui qui voit est plus important que la vision.

Écrit par : ariaga | 26/10/2013

Nous "voyons" et interprétons ce que nous voulons voir, ici on voudrait plutôt boire à la source de la connaissance .

Écrit par : Thierry | 27/10/2013

"Je me suis habillée d'eau" dit la pierre c'était pour paraître moins massive !

Écrit par : Thierry | 27/10/2013

Mes contours sont flous, ma surface sans être invisible ne cesse d'interroger qui suis je ?

Écrit par : Thierry | 27/10/2013

un commentaire parti...si vite

Écrit par : Thierry | 27/10/2013

faute haut ou faute eau l'eau n'est pas feinte elle n'est pas fiente , elle est patiente celle qui attend de rassembler des bribes de souvenirs pour soutenir l'échange

Écrit par : Thierry | 27/10/2013

@ Élisabeth, je n'ai plus de voiture et je n'ai pas trop envie de savoir où et comment j'ai pris la photo. Ce qui m'intéresse c'est ce qu'elle suscite dans mon imaginaire et celui des lecteurs.

Écrit par : ariaga | 27/10/2013

@ lecracleur, j'aime bien ton interprétation de la photo. Tu vois une scène vaste, une cascade et même si je n'ai pas quitté la Rochelle cela nourrit bien l'imaginaire.

Écrit par : ariaga | 27/10/2013

Comme un film continu qui se dévide de sa bobine, le film liquide forme pellicule qui défile et forme des images changeantes et animées , parfois la restauration rend plus qu'une âme au sujet , parfois il reste dans l'ombre et il n'y a ps de projecteur assez puissant qui le rende parlant, nous sommes alors muets et transis , comme en transit devant une image qui n'exprime pas rien mais dont les contours nous semblent trop flous , l’indéchiffrable, l'énigmatique ...

Écrit par : Thierry | 28/10/2013

Bonjour chère Ariaga,
Personnellement, je vois une silhouette en prière et au centre deux mains jointes qui semblent vouloir traverser le rideau d'eau. Un Message pour la Messagère ?... ^^ Bien à Toi, âmie

Écrit par : Phène | 28/10/2013

@ Phène je n'en attendais pas moins de toi et ta vision est belle. J'ai particulièrement apprécié ton billet d'aujourd'hui.

Écrit par : ariaga | 28/10/2013

@ Thierry, avant de passer à une autre note, je voulais te remercier pour tes généreuses contributions au Laboratoire.

Écrit par : ariaga | 28/10/2013

J'en profite , parce que ça risque d'être le silence radio dans peu de temps avec une opération de l'épaule qui va m'immobiliser, sans m'immoler, et m'isoler aussi , un bon mois en décembre
je me rattrape ou je prends de l'avance et puis le beau temps ici à Toulouse m'inspire , la grande forme quoi !

Écrit par : Thierry | 28/10/2013

Cette photo Ariaga ?
Mais c’est simple
C’est le bleu de ses yeux
A travers mes larmes
Je te vois partir au loin
Toi si petite si fine si frêle
Dans la blancheur de ta vieillesse
Tu t’estompes doucement
Là-bas au fond de mes souvenirs
Tu disparais lentement
Sur le fil bleu de ma vie.
Un jour tu m’avais dit
Toujours tu te souviendras
De nos doux moments
Mais voilà qu’après tant d’années
Même dans mes souvenirs tu t’estompes
Comme une douce une très douce aquarelle
Aquarelle du temps passé qui ne revient pas.

Ma grand-mère…jamadrou

Écrit par : jamadrou | 28/10/2013

@ Jamadrou, c'est vraiment beau et touchant ce que tu écris là et cela me donne envie d'aller te visiter. Beaucoup d'émotion.

Écrit par : ariaga | 28/10/2013

Je vais revenir doucement, Mon Ariaga ...
Juste le temps de retrouver un peu d'air, de sortir la tête hors de l'eau ...
Toi et Maria ( Mémoire du silence ) ne me quittez pas, je vous grade toujours auprès de mon coeur ...

Écrit par : Kaïkan | 28/10/2013

@ Kaïkan, hier j'ai revu ton arbre sur une de mes anciennes notes et j'ai pensé à toi, très fort. Je sais l'épreuve que tu as subie et je t'attends avec patience. Ton talent rare est toujours là.

Écrit par : ariaga | 28/10/2013

une petite apparition, un lutin des eaux bienfaisant qui garde l'or des lichens en arrière plan.
merci pour cette ouverture vers un ailleurs Ariaga

Écrit par : venezia | 31/10/2013

Réel transitoire.

Écrit par : Tietie007 | 31/10/2013

Bonjour chère Ariaga, la photographie capte parfois l'invisible comme une bande magnétique, voilà ce qui me vient spontanément. Très intéressante cette "aventure"...
Amitiés.

Écrit par : Hécate | 07/11/2013

@ Hécate, j'aimerais tant capter l'invisible ...

Écrit par : ariaga | 07/11/2013

Chère Ariaga l'invisible nous entoure...les phénomènes les plus singuliers sont plus fréquents que nous n'osons les reconnaître. Cette photo est onirique...
Ne t'est-il pas arrivé de découvrire des voix, des sons sur une bande d'enregistrement autre que ce qui aurait dû y être? A moi , oui , c'est arrivé. Des chuchotements, presque inaudibles...quelques mots ...D'où venaient ces "voix" ? ...
Bonne journée.

Écrit par : Hécate | 07/11/2013

« nous sommes tous d'ici, d'une même terre, d'une même pluie. »
in
http://www.biblioblog.fr/post/2012/05/21/Petits-poemes-sur-leur-trente-et-un...-et-plus-Mario-Urbanet

http://www.mario.urbanet.sitew.com/#Presentation.A

Écrit par : Jacqueline W. | 10/11/2013

On y risque quoi
à ce point de rosée
qui un tableau a brossé
pas de cape juste un cap
pas de fumée de vitole
ni mantille , ni étole
qui fera donc école
ce n'est point Éole
qui une couche décolle
pas lutrin pour lire derrière
l'envers c'est aussi le décor

Écrit par : Thierry | 10/11/2013

Il en va avec les belles images comme avec les belles gens : On se plait souvent à inventer des histoires au sujet de leur conception... :-)

Si on croit aux fantômes, alors pourquoi ne pas imaginer qu'ils puissent manipuler les pixels plus facilement que n'importe quoi d'autre? Des petits pixels qui ne pèsent rien du tout...

C'est pourquoi je tente depuis un certain temps de trouver un fantôme pour le convaincre d'ajouter quelques zéros au solde de mon compte en banque. Des petits zéros qui ne pèsent presque rien...

Écrit par : r_i_d | 21/11/2013

@ r-i-d, au sujet de ton compte en banque je vais convoquer quelques sorcières de ma connaissance pour voir ce qu'elles peuvent faire. Je te tiens au courant.

Écrit par : ariaga | 23/11/2013