UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« David Peat et la synchronicité | Page d'accueil | Nouvelles du Laboratoire »

17/02/2014

Danse des contraires

écriture,poésie,amour,alchimie,philosophie,spiritualité,art

Les contraires dansent un quadrille sur l'onde de cristal de l'imperfection, les douleurs racines s'installent dans les failles du sublime, le noir le plus profond engendre une pure lumière.

Écartelée entre la vie et la mort, revêtue d'un manteau de crépuscule, c'est en pleurant la joie de vivre qu'elle marche vers la Porte pour le retrouver.

Ariaga

Commentaires

Peut être (comme dans ma Note) quelque chose de ces messages un peu dédié, un peu codé...?
En tout cas, parfaite adéquation entre le texte et la photo. Amitiés.

Écrit par : Louis-Paul | 17/02/2014

J'aime cette ivresse des mots ! A ta santé Ariaga, bises ailées !

Écrit par : Joséphine | 17/02/2014

très beau texte....
besos
tilk

Écrit par : tilk | 18/02/2014

Magnifique texte et image. Oui un jour elle LE retrouvera. Je t'embrasse.

Écrit par : danae | 18/02/2014

Ouvrir les portes du ciel....Cela a toujours été mon rêve !

Écrit par : Daniel | 18/02/2014

je suis revenu me regaler avec ce texte
besos
tilk

Écrit par : tilk | 19/02/2014

Bonjour Ariaga...un texte qui unit tout ce qui s'oppose !
J'ai lu il y a quelques jours cette phrase et j'ai pensé à toi.
"Nous portons au-dedans de nous toutes les merveilles que nous cherchons en dehors de nous." ( Sir Thomas Browne )
Toutes mes amitiés.

Écrit par : Hécate | 19/02/2014

J'aime marcher sur ces chemins d'alliance où l'on s'enrichit sans fin, de lumineux chemins... Ces mots sont très très beaux, belle journée à toi. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 19/02/2014

C'est beau.. Que des sublimes contraires éclairés par votre talent..
cassiopee.binhoster.com

Écrit par : Sedna | 19/02/2014

ARIAGA À TOUS,vous êtes tous si gentils dans vos éloges que je ne sais que répondre ...

Écrit par : ariaga | 19/02/2014

si tu ne sais pas quoi dire écris nous de beaux textes comme celui ci
besos
tilk

Écrit par : tilk | 20/02/2014

Bonjour Ariaga,

Je passe souvent lire ton blog sans laisser de traces...Mais là, cette poésie est touchante et belle...
Il semblerait que tu as creusé le passage d'une transformation possible (sur le pont entre l'esprit et la matière?)....Amicalement

Écrit par : Satya | 20/02/2014

Ta photo est géniale, ton texte est très beau
De bien jolis cadeaux pour ma soirée
Bises, Ariaga

Écrit par : ambreneige | 20/02/2014

Pleurer la joie de vivre, ça arrive ? On doit être très émotif à ce moment là....Très beau texte où chacun peut lire sa vie.
Bon week end Ariaga, et j'espère que tu es aussi rétablie que moi de ton rhume.

Écrit par : elisabeth | 22/02/2014

Ariaga, prends bien soin de toi, je t'embrasse.

Écrit par : danae | 22/02/2014

Poésie merveilleuse, et image magique où l'eau devient sable et trace dans le désert. Belle symbiose entre la vue et la pensée. J’aime beaucoup.

Écrit par : ÉPHÊME | 22/02/2014

Oui aux contraires entre deux mondes ,
l'âme sur le pont sous cieux s'éclaire ,
Elle forge d'Hors son chemin de ronde ,
d'île vie & mort forment une même pierre .
~
Amitié sur le seuil

Écrit par : NéO~ | 23/02/2014

ARIAGA À TOUS, je m'excuse de ne pas être plus présente mais le Virus se plait beaucoup chez moi et il commence à me fatiguer sérieusement !

Écrit par : ariaga | 23/02/2014

Quelle belle inspiration !... Belle semaine et surtout bon rétablissement, chère Ariaga

Écrit par : Phène | 24/02/2014

Ce texte est d'une inspiration poétique de grande profondeur.

Meilleure santé

Écrit par : Francine | 24/02/2014

Prends soin de toi...
Amicalement

Écrit par : Miche | 25/02/2014

Entre les grisailles quotidiennes, sur le sentier de lumière qui semble les traverser, chemine pas après pas un courageux pélerin à la sombre vêture et au chef auréolé...

Écrit par : Amezeg | 26/02/2014

erre contre dans l'aire et rencontre dans l'air
dansmespas

Écrit par : Thierry | 27/02/2014

texte et images me serrent le coeur, c'est très beau.

Écrit par : la Mère Castor | 27/02/2014

ARIAGA À TOUS, demain si j'arrête enfin de tousser, je vous poste une note pour vous parler un peu du présent et de l'avenir ! Merci à tous ceux qui malgré mon peu de présence sur les blogs restent si présents. Cela m'aide à garder le moral.

Écrit par : ariaga | 27/02/2014

Tous les chants de vie se traduisent volontiers pour sa sœur, la mort. il suffit au cœur de murmurer la clarté qui s'écoule.

Écrit par : B. | 27/02/2014