UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vertu de la patience | Page d'accueil | Un rapt photographique »

06/05/2016

Histoire de pieds

écriture,photo,photographie,histoire,relations,jardin,rencontre

Les pieds c'est important.

Elle a mis ses jolies bottines rouges et, les jambes croisées, féminine attitude, elle attend ...

Ariaga

Commentaires

La vie c'est pas toujours le pied, l'instable s'installe vite
ces chers souffrants ont besoin de sur mesure
les lacets sont durs à monter, pas en danseuse

Écrit par : Thierry | 06/05/2016

Oui, en effet ; la photo a saisi un instant évanoui ; mais en tant que telle elle devient oeuvre d'art ou langage, et fait sens à tout moment pour celui qui la regarde. Ici, un décryptage de ta main qui ressemble à un poème, fait "parler" ces pieds chaussés, ces bottines habitées, avec une grâce toute souriante !

Écrit par : Aloysia | 06/05/2016

elle attend blue suede shoes ? :)

Écrit par : Une autre sorcière | 06/05/2016

j'arrive ! ! ! ! !
tilk

Écrit par : tilk | 06/05/2016

sans pieds, il y a comme un déséquilibre !
bon w end
arielle

Écrit par : arielle textes et poésies | 07/05/2016

Oui l'attitude est un élément que l'on retient en priorité de quelqu'un. Le pied peut être aussi révélateur, tous ne sont pas hélas sur mesure!

Écrit par : alezandro | 07/05/2016

il y a risque de confusion
le pied n'est pas forcément le tube vertical
ça c'est la jambe
le pied assure la sustentation au sol et s'étend
on ne va pas en faire tout un plat
au delà du galbe du pied

Écrit par : Thierry | 07/05/2016

Finalement qu'attend-elle? Tous les phantasmes sont possibles !

Écrit par : Daniel | 07/05/2016

@ Aloysia, quelle jolie expression : "ces bottines habitées" cela décrit bien ce que je ressens. Il me semble sue ces chaussures sont le véhicule de tant d'histoires ...

Écrit par : Ariaga | 07/05/2016

@ Une autre sorcière, c'est bien possible !

Écrit par : Ariaga | 07/05/2016

@ Tilk, je t'attends l'ami !

Écrit par : Ariaga | 07/05/2016

une bonne histoire ça peut vous remettre sur pied
il faut savoir vivre et mourir debout
ceux qui se couchent...avant l'heure ...sont ils méprisables ?

Écrit par : Thierry | 07/05/2016

Une petite recherche sur internet :
JAMBES CROISÉES : Exprimant la Loi du Triangle, elles décrivent un être calme, serein, qui se sent en sécurité, plus actif que passif. Elles expriment la Pierre cubique, soit la Terre, le sol sur lequel il faut s’appuyer. Par cette mudra, on se ferme volontairement aux influences négatives lancées contre son évolution personnelle et on retient ses forces constructives évitant de les dissiper en vain.

JAMBE GAUCHE EN AVANT : Désir de s’extérioriser, exhibitionnisme, quête des apparences.

JAMBE GAUCHE PLACÉE EN AVANT : On se confronte à la face cachée des choses par l’intériorisation. On médite sur la mort, le trou noir ouvert dans l’Espace.

http://www.arcturius.org/chroniques/le-symbolisme-des-membres-du-corps/

Quant à la chaussure, rouge de surcroit il y a également profusion de sens !

Écrit par : Miche | 08/05/2016

J'adore les bottines et de plus si elles sont rouges, ce sont certainement les miennes ....

Écrit par : Sedna | 08/05/2016

Couicou Ariaga,
des bottines bien cirées, cela veut dire que sa locataire est soignée. Elle aime le rouge couleur du bonheur et elle est patiente puisqu'elle attend. Oui mais qui va venir la cueillir pour l'emmener au ciel ?
Suspense, nous le saurons demain .... hi hi hi

Écrit par : danae | 08/05/2016

Sait-elle ce qu'elle attend ou ce qui l'attend ?...
Bises Ariaga. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 08/05/2016

original cette photo
4 pieds
2 qui attendent
2 qui permettent d'attendre
2 peuvent partir
2 sont obligés de rester !
bonne journée, Ariaga

Écrit par : shana | 10/05/2016

@ Arielle, oui cela me fait penser à l'épigramme XXVII de l'Atalante Fugitive : " Celui qui tente d'entrer sans clé dans la roseraie des philosophes est comparé à un homme qui veut marcher sans pieds."

Écrit par : Ariaga | 10/05/2016

@ Alezandro, j'espère que l'on ne mesure pas l'individu à ses pieds car les miens sont petits !

Écrit par : Ariaga | 10/05/2016

@ Miche, Eh oui ! ils en racontent des choses les pieds !

Écrit par : Ariaga | 10/05/2016

@ Sedna, tu as raison, je les avais reconnues !!!!

Écrit par : Ariaga | 10/05/2016

@ Danae, nous le saurons demain mais qui va nous le dire ?

Écrit par : Ariaga | 10/05/2016

Coucou Ariaga, tu devrais venir faire un tour sur mon blog parce qu'après c'est FINI ! Bises

Écrit par : danae | 11/05/2016

Ariaga, j'ai répondu à tes commentaires sur mon blog. Je te remercie de ta fidèle amitié. Bises

Écrit par : danae | 12/05/2016

@ Plumes d'Anges, je ne sais pas, je comptais sur toi pour me le dire ...

Écrit par : Ariaga | 12/05/2016

@ Shana, très réussi ton petit compte qui est un conte.

Écrit par : Ariaga | 12/05/2016

@ Danae, je n'aurais pas du t'écouter et aller sur ton blog car je suis bien triste de savoir que tu l'arrêtes. Je suis dans ma dixième année de blog et j'ai l'impression de voir une mer se retirer.

Écrit par : Ariaga | 12/05/2016

@ Daniel, je suis très intéressée par tes phantasmes. Sont-ils avouables ?

Écrit par : Ariaga | 12/05/2016

Certains sont avouables d'autres non. Enfin ça dépend pour qui.....Peut être un autre lieu pour en parler...

Écrit par : Daniel | 13/05/2016

Certains sont avouables d'autres non. Enfin ça dépend pour qui.....Peut être un autre lieu pour en parler...

Écrit par : Daniel | 13/05/2016

on peut vivre sur un grand pied ...oui mais combien de temps
on peut ressembler à un échassier...les pieds dans la boue
on peut faire partie de la compagnie des casse pied...mais pourquoi
on peut lever le pied...pour prendre de la hauteur
on peut prendre son pied...pour montrer qu'on est encore souple
on peut en garder sous le pied...et éviter d'y regarder de trop près
on peu mettre un pied devant l'autre...pour ne pas s'interroger sur la destinée

on peut choisir aussi de vivre et mourir debout

Écrit par : Thierry | 13/05/2016

En ce moment et depuis plus d'une semaine, il vaut mieux avoir des bottes, peut être pas rouges mais des bottes pour affronter le temps.... 4 pieds de table pour 2 pieds de femme ??? comme tu as dit : elle attend, quoi ? je ne sais pas, elle attend celui qu'elle attend... Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | 13/05/2016

Tu ne le sais peut-être pas (je ne le savais pas non plus à vrai dire) mais j'adore les pieds! Entends par là que je me surprends à en avoir toute une collection en photos :-) Les miens, bien sûr, ce sont les plus faciles à attraper, mais aussi ceux des autres...
Tout cela pour te dire à quel point j'ai été attirée par cette photo.
Ma première pensée a été "Sont-ce ceux d'Ariaga?" :-) Je rigole car je sais que ça va te faire rire!
Tout me plaît dans ta photo. Les jolies bottines rouges et le fait qu'elle soit attablée à un café... Cela me rappelle toutes sortes de choses!
Mais elle, que fait-elle, assise à cette table? Ecrit-elle comme je le faisais moi-même dans les troquets parisiens? Attend-elle quelqu'un? J'aimerais bien connaître la suite de l'histoire!

Écrit par : Ambre Neige | 15/05/2016

@ Élisabeth, qui sait, peut-être que, un jour elle se reconnaîtra ...

Écrit par : Ariaga | 15/05/2016

@ Ambre Neige, Oui tu me fais rire car comme c'est moi qui ait pris la photo, ce serait difficile à moins de me dédoubler.J'y travaille mais je n'y arrive pas encore ! La suite de l'histoire c'est aux lecteurs de se l'imaginer...

Écrit par : Ariaga | 15/05/2016

Elisabeth: elle attend celui qu'elle attend... ou pas.
C'est vrai, quoi, pourquoi faudrait-il toujours attendre quelqu'un ? ;-)

Écrit par : Ambre Neige | 16/05/2016

c’est à la fois tendre, touchant et précis ..comme une attente ! Mais ..attendre ..c'est pas le pied pourtant !

Écrit par : Jerry OX | 17/05/2016