UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2016

Histoire de pieds

écriture,photo,photographie,histoire,relations,jardin,rencontre

Les pieds c'est important.

Elle a mis ses jolies bottines rouges et, les jambes croisées, féminine attitude, elle attend ...

Ariaga

13/02/2015

Être un jardinier

spiritualité,alchimie,philosophie,jardin,nature,écriture

Les choses SONT et l'idée que j'en ai ne peut les changer. Ce n’est pas parce que un aveugle ne voit pas un tableau qu'il n'existe pas.

Le grand laboratoire alchimique de Notre Mère Nature est LÀ, en moi et autour de moi. Que faire ? Je dois tout simplement être un jardinier qui cultive sa parcelle de lumière.

Ariaga

10/04/2012

Le jardin de l'Alchimie Spirituelle

écriture,alchimie,philosophie,amour,jardin,photo,spiritualité

Nos pensées sont semblables à un jardin où pousseraient des fleurs, des fruits , des légumes mais où de larges espaces seraient occupés par d'envahissantes mauvaises herbes.

Le but de l'alchimie spirituelle est non seulement d'entretenir ce jardin pour que les mauvaises herbes ne gagnent pas du terrain sur les les parties bien entretenues mais de remplacer progressivement ces mauvaises herbes par des fleurs et des plantes. Cela veut dire remplacer les pensées négatives, par des pensées positives. Par exemple des pensées de ressentiment par des pensées de pardon, des pensées de haine par des pensées d'amour. Cette transmutation est lente, difficile c'est une Oeuvre.

Nous somme libres de nos pensées, c'est même notre plus grande liberté. À nous de les cultiver, de savoir arracher les mauvaises herbes pour avoir le plus beau jardin intérieur possible.

Ariaga

Vous pouvez lire sur l'autre blog une texte intitulé : Une note de musique.

 

01/04/2010

Et puis voici des fleurs...

fleurs à l'orée du bois.jpg

Pour vous amis lecteurs,

vous qui vous demandez si Ariaga pense à ceux

qui préfèrent les simples textes sortis du coeur,

qui souffrent en silence de nos longues et ennuyeuses cogitations

sur les séries de rêves,

voici ces quelques fleurs qui forment à l'orée du bois sombre

un bouquet de blanc pur et d'or pâle

dans le jardin de la nature.

Je mes suis bien gardée de les cueillir car le plus beau des vases

est celui de la terre

là où elles sont nées.

Je vous offre avec amour, celles qui annoncent les beaux jours

et j'espère, peut-être,

Que vous en rêverez...

Ariaga