UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« C.G.Jung, citation sur l'ombre | Page d'accueil | Les dix ans du Laboratoire »

23/09/2016

C.G.Jung sur la vérité unique

citations,Jung,philosophie,religion,spiritualité,ariaga,photo

Photo Ariaga

" Chacun en reste à son point de vue et s'imagine posséder la vérité unique ; c'est pourquoi je propose que l'on soit plus modeste ou, en d'autres termes, disposé à admettre que Dieu puisse s'exprimer en des langues diverses. Mais ce sont les théologiens de toutes les espèces possibles qui ligotent le bon Dieu et lui prescrivent comment à leur avis il doit être fait. Cela ne mène pas à la moindre compréhension entre les hommes, or c'est d'elle que nous avons aujourd'hui un besoin urgent. "

C.G.JUNG, lettre du 8 juin 1957.

Commentaires

Je ne vois personne donner d'avis sur la nature de Dieu... C'est sans doute parce que je néglige la lecture des philosophes... Par contre je vois beaucoup de prédicateurs annoncer comment on doit le prier ; et là en effet, s'ils peuvent servir de guides, il ne faut jamais oublier qu'un poteau indicateur n'est que localisé dans le temps et l'espace et que la direction doit être corrigée très souvent !

Écrit par : Aloysia | 23/09/2016

C'est tellement vrai tout cela, merci Ariaga. "admettre que Dieu puisse s'exprimer en des langues diverses" me parait un sage propos et un chemin de paix... Bises et doux week end à toi. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 23/09/2016

Si seulement tes paroles pouvaient être entendues, là est le vrai chemin !

Écrit par : Sedna | 23/09/2016

sans inspiration sauf celle de t'embrasser très fort
et plein de belles pensées pour toi et que tout aille bien .

Écrit par : lamangou | 23/09/2016

Ces mots datent de 1957, les théologiens sont devenus des fanatiques et l'incompréhension submerge nos consciences ou du moins ce qu'il en reste!

Écrit par : alezandro | 24/09/2016

Je me méfie beaucoup du fait religieux. Les religions devraient rassembler. Or je trouve qu'elles divisent.

Écrit par : Daniel | 25/09/2016

Ce texte est de 1957 mais on pourrait le réciter de nos jours car il est toujours d'actualité. Bon dimanche Ariaga. J'espère que tout se passe bien pour toi.

Écrit par : elisabeth | 25/09/2016

Bonjour chères blogueuses avec qui je ne puis échanger comme je voudrais par manque de temps.

Je viens aujourd'hui donner suite à vos commentaires :
Dieu s'exprime à tous et à chacun. Oui, et dans quelles circonstances ? On a oublié depuis Jung que Dieu s'exprime dans les rêves :
Tout à la fin de sa vie, dans " l'Homme et ses symboles (p. 101 et 102) Jung a écrit :

"On sous-estime si généralement l'âme humaine que ni les grandes religions, ni les philosophes, ni le rationalisme scientifique n'ont daigné approfondir son étude. En dépit du fait que l'Eglise catholique admette les songes envoyés par Dieu, la plupart de ses penseurs ne font aucun effort sérieux pour comprendre les rêves. Je doute qu'il y ait un traité ou une doctrine dans lesquels un protestant se soit abaissé jusqu'à admettre que la Vox Dei, la voix de Dieu, pût être perçue dans les rêves. Pourtant, si un théologien croit vraiment en Dieu, à quel titre peut-il affirmer que Dieu est incapable de s'exprimer par le truchement des rêves?.... Nous avons oublié ce fait de notoriété millénaire que Dieu parle surtout dans les rêves et les visions... Dieu parle surtout dans les rêves et les visions. Voilà pourquoi l'on se plaint de façon générale que Dieu ne parle plus aux hommes comme il le faisait autrefois... ON NE L'ECOUTE PLUS !"

Chère Aloysa, vous dîtes :
Je ne vois personne donner d'avis sur la nature de Dieu.
Mais si, mais si, l'inconscient le fait toutes les nuits et s'exprime à ce sujet dans les rêves.
J'en ai donné de très nombreux exemples ces derniers mois sur mon blog. J'ai traité le sujet plusieurs fois depuis 10 ans que je tiens mon blog.
Dans ma dernière étude sur Pâques,

http://christiane-riedel.blogspirit.com/archive/2016/03/26/pourquoi-paques-3069462.html

j'ai donné le lien avec toutes les études de rêves que j'ai faites sur mon blog qui donnent leur avis sur la nature de Dieu. Il y a 38 rêves étudiés.
Je ne compte pas ceux présentées dans mes livres.

S'il vous plait, ne croyez pas que je viens faire de la publicité pour mon blog, je viens répondre à votre appel qui me bouleverse :
" Je ne vois personne donner d'avis sur la nature de Dieu..."

La grave question c'est que l'image que les rêves montrent au sujet de la divinité, de sa nature, ne correspond pas vraiment à la représentation traditionnelle à laquelle nous sommes habitués...pas vraiment, pas vraiment ...et même pas du tout du tout.

Quand on approfondit ses rêves, on commence, avec les explications des rêves, à concevoir que la divinité se présente dans les rêves sous la forme d’une « complexio oppositorum, » comme le disaient les alchimistes, ou sous la forme de la complémentarité des contraires.
C’est cela ce que Jung a constaté au cours de ses recherches et de ses analyses.
C’est cela que j’ai aussi constaté depuis plus de 30 ans. L’analyse des rêves actuels donne raison à Jung.
Il écrit :
« Cette représentation de Dieu « sous l’image ou l’idée d’une complémentarité des contraires est en train de pénétrer dans l’homme, et cela, non pas sous la forme d’une unité, mais sous celle d’un conflit, la moitié ténébreuse de l’image se heurtant à la représentation déjà reçue que Dieu est lumière. C’est ce processus qui se joue à notre époque, sans que les maîtres responsables des hommes l’aient compris… encore que ce serait leur tâche de discerner ces déroulements…On demeure aveugle, comme d’habitude, à ce qui…se déroule dans l’âme humaine. »

Nous sommes ainsi en train d’assister à un processus de transformation de l’archétype ou image divine, « sans que les maîtres responsables des hommes l’aient compris ».

En 1959 Jung est interviewé longuement par un journaliste suisse et explique :
«  L’humanité va se trouver en face d’événements qui correspondent à la fin d’une ère, à la fin d’une grande période de l’humanité....
Jung poursuit plus loin :
« Je suis, très franchement dit, profondément inquiet pour le sort de ceux qui vont aborder ces événements sans y être préparés et qui les subiront sans pouvoir les saisir. A ma connaissance, personne ne s’est senti tenu jusqu’ici de considérer en face les transformations à prévoir, ni de chercher à les exprimer. »
Dieu merci, Jung l'a fait.

Et voilà pourquoi, Aloysa, votre constatation : "Je ne vois personne donner d'avis sur la nature de Dieu, me touche.
Dans mon dernier livre " Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent", j'ai exposé dans le dernier chapitre un rêve " Sottises", un rêve à faire pleurer, un rêve à remplir d'effroi, qui vient délier le bon dieu ligoté, comme l'écrit Jung.
On m'aurait brûlée vive autrefois, d'avoir oser écrire un rêve pareil.
Aurez-vous le courage d'en assumer le message pour nous si douloureux, qui parle de la nature de Dieu ?

Bien à vous, chères blogueuses et rêveuses
Christiane

Écrit par : Christiane Riedel | 26/09/2016

@ ARIAGA À TOUS, j'ai récupéré ma vue de loin. Pour la vue de près il faut attendre mais, même si je ne peux "surfer" sur le net, je peux lire les commentaires avec le système grossissant et je vous remercie de votre fidélité au Laboratoire pendant tous ces moments de silence. Ma
prochaine note sera joyeuse, nous allons célébrer un anniversaire. À bientôt.

Écrit par : Ariaga | 27/09/2016

Bonjour amie,
je ne savais pas que tu avais des problèmes avec tes yeux
Bon courage et bon week-end
Daniel

Écrit par : dany2121 | 01/10/2016

Il n'y a pas de vérité unique mais des vérités multiples!

Il faut savoir écouter tous les peuples de la terre de la fusion de leurs pensées naîtra une philosophie de vie riche d’expériences et de diversités!

Écrit par : Marie Minoza | 02/10/2016

Merci

Écrit par : Drianne Marco | 08/10/2016

Écrire un commentaire