UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le jeu du choix des livres | Page d'accueil | DJAIPI : Géométrie spirituelle »

31/05/2007

Avertissement aux rêveurs et alchimistes

6cdf2f5dee520eb10ca8c6097ca1e128.jpg

 

Sortir de la nuit de plomb pour prendre la route du rêve

la route du retour vers le centre

là  où brille la fleur d'or et de lumière

seul l'homme prudent aux mains grandes ouvertes peut tenter le passage

par l'eau et le feu destructeurs des formes 

et sculpteurs de la nouvelle naissance.

     Ariaga 

Commentaires

Le canal est coupé et la main de l'homme bien éphémère...la nature reprend toujours ses droits, même aimante il y a des parjures qu'elle ne pardonne pas...plus ? risquons encore mais dans la conscience que cela dure...

Écrit par : Aslé | 31/05/2007

Bonsoir,
Merci des tes passages Ariaga. Tu es venue commenter ma note LE CANAL et JE PARTIRAI (souvenirs et poème).
Arianil parlait bien de moi sur son blog.
Si l'on rêve, on risque de se noyer là... Bon, soyons sérieux, le rêve est indispensable, il rééquilibre notre vie.

Écrit par : elisabeth | 31/05/2007

Avertissement aux poissons et surréalistes

ROUTE EMERGEANTE
Ne pas s'engager si route émergée

Écrit par : fargo | 01/06/2007

et cette phrase, au centre de ton texte :
"seul l'homme prudent aux mains grandes ouvertes peut tenter le passage"
essentielle

Écrit par : Gabriel | 01/06/2007

Une fin de parcours balisée, pour un nouveau départ, une renaissance.
Cette chaude couleur jaune/or qui imprègne la photo : un air de mystère, lègèrement inquiétant, qui renvoie au passé et nous mène au couchant (je pense à l'Amenti égyptien), vers la mer au loin : l'eau de vie et de feu dont s'enivre le soleil.

Écrit par : Arianil | 04/06/2007

Jaune l'ambiance de la révélation

Écrit par : phyta | 04/06/2007

Oui... ne jouons pas aux apprentis sorciers...

@)>-->--->---

Écrit par : Nebo | 04/06/2007

@ Aslé, espérons qu'il reste encore un tout petit passage dans le canal, mais il est vrai que l'homme oublie de plus en plus sa relation "naturelle" avec notre mère Nature et qu'il est bien peu respectueux.

@ Elisabeth, merci. Je crois que je fatigue un peu et que les quelques neurones qui me restent ont tendance à fuguer.

@ Fargo j'aime bien cette "inversion" . Les anciens alchimistes parlaient d'une oeuvre "à rebours".

@ Gabriel, tu as raison, celui qui serre les mains sur ses possessions n'a aucune chance de tenter le passage.

Écrit par : ariaga | 04/06/2007

@ Arianil je fais ma grosse (enfin pas spécialement) jalouse. J'écris des textes plus ou moins poétiques et puis tu me fais des commentaires TRES poétiques. Tu vas me donner des complexes. Je plaisante, bien sur. J'ai besoin de détente après avoir laissé mon blog pendant trois jours à un cuboïde inspiré.

@ phyta elle est jaune, en effet, enfin on peut aussi dire dorée.

@ Nebo, merci de la visite. Il faut de la prudence, mais sans poltronnerie.

Écrit par : ariaga | 04/06/2007

Dorée apporte une idée préconçue préjudiciable en ces lieux

Écrit par : phyta | 05/06/2007

Joli photo !

Écrit par : yubai | 11/06/2007

c'est tellement vrai ...
il est parfois si grisant de se laisser submerger et surprendre par l'ivresse des profondeurs

Écrit par : Virginie | 03/07/2009