UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LA photo | Page d'accueil | La clé du jardin »

02/03/2008

Suite et fin du safari photographique

   Avant de revenir à mes thèmes favoris, la nature, l'alchimie spirituelle, la philosophie, la psychologie, la poésie, bref à la " culture ", un mot qui veut tout et rien dire, je vais vous raconter en images la suite et la fin de ma pause photographique.
   Le lendemain du jour où j'ai pris LA photo ( voir la note précédente sans laquelle celle-ci n'a guère de sens ), Monsieur ma Conscience Photographique, malgré le mauvais temps persistant, a pensé que je devais continuer mon entraînement, seule, sur le terrain. Il s'est donc installé bien à l'abri dans un bistrot, devant une crêpe et une bolée de cidre pendant qu'il m'envoyait à la chasse de la bonne photo. Vu le mauvais temps persistant, ne croyez pas qu'il fait toujours mauvais en Bretagne, jusqu'à son arrivée le temps était superbe, je disais donc en fonction du temps, j'avais décidé de tourner le dos à la mer et de choisir un lieu moins balayé par le vent et le crachin. Je me suis donc dirigée vers les champs . Le résultat parle de lui même. 
1438637434.jpg
  La route était peu engageante, mais j'ai quand même " persévéré dans mon être "  photographique, comme aurait dit le cher Spinoza (que voulez vous je ne peux pas m'en empêcher ... )
1334974038.jpg
Au bout du chemin les champs, je serais bien allée au delà, vers l'inconnu, mais mes chaussures ont refusé.
1168307620.jpg
Et finalement je me suis redonné un moral d'alchimiste, quand il a raté et recommencé sans cesse son expérience, espérant la pépite de l'or parfait. Je l'ai trouvée avec cette vaillante herbe dorée surgissant d'une flaque.
Et je dois aussi avouer que, de crainte d'exposer le beau Midas à l'humidité, je l'ai laissé dans son sac capitonné et que j'ai pris ces photos avec mon compact, subrepticement  glissé dans ma poche.
   Pour terminer avec le chapitre photo, je dirai à mes fidèles lecteurs que grâce à ce gentil Monsieur ma Conscience Photographique ( qui a souffert dans son affection de mes sarcasmes publics sur ce blog ) j'ai reçu un grand cadeau : la liberté photographique. Ses séances d'entraînement m'ont donné des automatismes et, grâce à eux, je vais laisser parler l'oeil et le coeur sans me soucier de la technique. 
       Ariaga
 

Commentaires

tout est bien qui finit bien... (zut, c'est qui déjà le philosophe auteur de cette phrase?).
Tous mes encouragements les plus chaleureux, je ne doute pas de ta réussite.... N'oublie pas de creuser, creuser.... encore, toujours, toujours plus profond, jusqu'à rendre l'oeil, la vue, le cerveau et tout ce qui va avec aussi sensible et mince qu'un film (même si tu n'utilise pas de film!).
Amicalement.

Écrit par : jlb | 02/03/2008

Tu détiens la meilleure méthode et tu vas certainement réussir.

Écrit par : tanette | 02/03/2008

Ciel! Un reflet!Bises numériques

Écrit par : djaipi | 02/03/2008

Bonjour chère Ariaga,

En lisant ton article, j'ai simplement envie de dire :

La passion de la photo
apporte à chaque âme
un vent de liberté.

Bien à toi et bonne journée, tendrement, Marie.
© La Poétaniste

Écrit par : La Poétaniste | 03/03/2008

Bonjour Ariaga!
J'aime aussi beaucoup ta vision de la photo et certainement plus largement celle de l'existence. J'approuve nettement la conclusion de ton article, j'apprécie que quelqu'un pense comme moi, n'étant pas une pro de la technique (dans tous les domaines, d'ailleurs) préférant l'improvisation, la découverte et ses surprises tant esthétiques qu' émotionnelles!
Je te remercie de ton passage sur mon blog, et je te dis à très bientôt. J'aime beaucoup la dernière photo de cette série: elle éclaire vraiment ce fond grisonnant.

Amicalement.

Écrit par : Mlle Tyael | 03/03/2008

"laisser parler l'oeil et le coeur"

C'est beau çà et c'est ce qui fait les plus belles photos...pas que les photos d'ailleurs.

"laisser parler son coeur"

Je t'embrasse...une brindille d'alchimie dans l'oeil...

Écrit par : Aslé | 03/03/2008

Bonne soirée !

Écrit par : Tietie007 | 03/03/2008

Très bonne décision !

Écrit par : cpatricia | 04/03/2008

Il y a deux sortes de liberté

la 1ère est issue de l'inconscient infantile : ON VOIT

la 2nde est issue d'un long travail sur la technique, qui tout à coup libère de la technique pour savoir inconsciemment (un inconscient rempli à volonté) comment VOIR et RENDRE

Pour ceux qui dépassent la 1ère pour aller vers la 2nde, souvent après ils reviennent à la 1ère... enrichis de la 2nde ;-)

Bien le bonjour à Monsieur votre Conscience.... Photographique ;-) & bises à toi

Écrit par : Lung Ta | 06/03/2008

bonjour chère Ariaga, et à vous tous fidèles de ce blog,
ne te décourage pas surtout tu fais de très belles photos
inédites, quelque soit l'appareil,en ce qui me concerne il m'a fallu un an avant de vraiment appréhender le mien, un super reflex numérique.
La seule façon pour moi de me rendre compte et de me sortir des explications compliquées, a été de prendre la même photo dans toutes les déclinaisons et là tu verras vraiment la différence...
bref mais tu dois savoir tout ça...
bon week end ariaga je t'embrasse
marie

Écrit par : mariedumonde | 07/03/2008

@ Jib, je creuse, je creuse, et peut-être qu'avec de la patience j'atteindrai le fond !

@ Tanette, merci pour tes encouragements.

@ Djaipi, ciel un cube dit la sphère ! Bises à NeD qui doit se sentir un peu seul.

@ La Poétaniste, toujours aussi joliment dit.

Écrit par : ariaga | 07/03/2008

Voilà qu'ici j'entends bien "la chose dite"...(rires)
amicalement
michel
PS: je prends la liberté de mettre un lien vers vous.

Écrit par : michel gonnet | 07/03/2008

@Mlle Tyael, la découverte, la surprise, les émotions, voilà un programme qui me va tout à fait.

@ Aslé, pour ce qui est de savoir laisser parler son coeur, je te fais confiance, tu le fais avec tant de talent...

@ Tietie007, toujours contente de te voir ici, c'est pourquoi je t'y ai fait un petit logement.

@ cPatricia, je crois.

Écrit par : ariaga | 07/03/2008

@ Lung Ta, vraiment intéressant cette manière dont tu nous montres le mouvement entre ces deux sortes de vision. Merci à toi d'enrichir ainsi ma vision de la vision.

@ Mariedumonde, tu as raison, prendre la même photo sous des angles et avec des procédès différents est la bonne méthode même si c'est un peu fastidieux. Mais n'en est-il pas ainsi dans la vie, savoir la regarder sous tous ses angles, ne pas s'arrêter aux idées préconçues, rechercher le meilleur en chacun....

@ Michel Gonnet merci pour les commentaires et l'humour en prime. Bien sûr d'accord pour le lien, un blog de qualité est toujours le bienvenu. J'en ferai un moi aussi le plus tôt possible.

Écrit par : ariaga | 08/03/2008