UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Suite et fin du safari photographique | Page d'accueil | Alchimie de la maladie »

04/03/2008

La clé du jardin

 

1507190949.jpg

 

Mon ami intérieur le vieil alchimiste qui murmure parfois à l'oreille de mon coeur m'a dit ce matin :

Il n'y a pas de joie si parfaite qu'elle ne contienne une peine.

Il n'y a pas de peine si noire qu'elle ne s'éclaire d'un rayon de soleil.

Le désert le plus aride contient un jardin. On ne peut y entrer avec une clé ordinaire mais, si on possède cette clé, on y trouve des rosiers à perte de vue, des champs d'une fertilité infinie et une fontaine intarissable d'où jaillit l'eau de la Vie. 

         Ariaga 

 COUPS DE COEUR

Pour ceux qui lisent mes textes jusqu'au bout, je vais dorénavant partager avec mes lecteurs des "coups de coeur" pour un blog ou un texte qui a eu pour moi une résonance  particulière. Ou bien je vous présenterai brièvement un blog que je ne trouve pas assez lu. C'est une idée toute récente et je ne sais où elle me mènera et si je la poursuivrai. Dans mes choix il y aura certainement du hasard et de l'arbitraire (une petite tendance à privilégier mes liens par exemple) mais c'est la vie !

Aujourd'hui j'ai été heureuse pendant ma promenade sur les blogs de rencontrer dun texte avec lequel je me sentais en " correspondance". C'était sur le blog de Guelum, Guelum décode Guelum, (lien), une vraie pépite poético-alchimique intitulée Tango.Vous y trouverez aussi d'autres notes d'une grande originalité, mais celle là, en date du 26 février,  m'a particulièrement touchée. A bientôt pour d'autres blogs.

  
 

Commentaires

Et bien, allons-y! Le Tango alchimique se danse parfois en groupe.

Écrit par : r_i_d | 04/03/2008

Un vrai régal pour moi de trouver tes mots qui chantent une mélodie si présente en mon coeur..
Merci de m'avoir invitée à partager ce regard croisé qui parle de ce " même " que nous croisons si souvent et qui se manifeste à nous lorsque nous savons l'accueillir .
Au plaisir de te lire .

Écrit par : lilou | 04/03/2008

Je vais lire et relire les phrases que ton vieil alchimiste a murmuré à l'oreille de ton coeur ce matin. Merci de nous les avoir écrites.

Écrit par : tanette | 04/03/2008

Le désert le plus aride contient un jardin... super, je t'ai piqué ça pour répondre à un commentaire ;-) tu m'en voudras pas! Bon, j'essaie de badiner, là, gauchement!
Je suis très touché, au coeur aussi, évidemment!
J'essaie un peu d'humour... pas mieux!
Alors, des bises... plein! Je t'en ai fait aussi là-bas ;-)

Écrit par : guelum | 04/03/2008

Si cette photo est de toi, Ariaga, alors-là tu as bien su coincer la bulle :) Pour la lumière dans le noir, ou le jardin dans le désert, je le ressens profondément. C'est bien ce qui m'a permis de ne pas sombrer dans l'abime. Bonne nuit Ariaga, amitiés.

Écrit par : lechantdupain | 04/03/2008

Ta bulle me fait penser à une ville sous globe au milieu d'une immensité verte et désertique.
Belle image poétique.
Bon, je vais aller danser le tango moi aussi. Mais je préfère le dire, je ne suis pas un grand arpenteur du web.

Affectueusement

jean

Écrit par : jean | 05/03/2008

Rares, les fleurs du désert; ce sont fleurs du hasard.
Merci, l'amie...

Écrit par : Bona | 05/03/2008

Coucou Ariaga! Merci pour ton commentaire d'hier sur mon blog. Je n'ai qu'un appareil, le Canon dont j'ai du te parler l'autre fois.
Moi aussi j'aime beaucoup la philosophie de ton alchimiste, faut savoir relativiser, dans la vie, rien n'est tout noir et rien n'est tout blanc!
Je te dis à bientôt!
Très belle photo.

Écrit par : Mlle Tyael | 06/03/2008

un coucou avant de partir me reposer un peu... et un grand merci pour cette photo qui alimente mon imaginaire pour unr future création numérique... à tout bientôt, je t'embrasse.

Écrit par : Mutti | 06/03/2008

Petite pause dans les réponses aux commentaires, un virus sournois de la famille grippe me rend un peu confuse...Bises à tous.

Écrit par : ariaga | 06/03/2008

Bonne continuation pour cette rubrique !

Écrit par : Tietie007 | 06/03/2008

Alors repose toi bien, Ariaga.

Écrit par : Mlle Tyael | 07/03/2008

Un prompt rétablissement, Ariaga!
Ecoute de la musique, si si si, ça guérit!
A bientôt,

Bona

Écrit par : Bona | 07/03/2008

superbe cette bulle... il y a une oasis dessous ?
Bisessss

Écrit par : kty | 07/03/2008

Bonjour Ariaga,
Merci pour ton passage sur mon blog et ton gentil petit mot.
J'aime beaucoup ton texte de ce jour, sur "la clé du jardin", si pleine de réalisme et de vérité. Merci !
Je te souhaite une très bonne journée,
Bien cordialement,
Pierre

Écrit par : Pierre | 08/03/2008

joli texte :)

Écrit par : Gondolfo | 08/03/2008

Le monde sous cloche protégé des tempêtes ou autres catastrophes....
Mignonne cette photo. Bon rétablissement, moi je traine un rhume allergique depuis 3 semaines....fatiguée aussi.

Écrit par : elisabeth | 08/03/2008

@ r-i-d-, plus le temps passe plus je me rends compte que des "courants" (il y a certainement un meilleur mot ) autour de nous influent sur nos actes. J'avais écrit sur ton commentaire une réponse d'un humour assez douteux mais qui me faisait bien rire. J'ai été dérangée, j'ai fait une fausse manoeuvre et pfuit...mon commentaire à disparu, avec trois autres. Je garderai donc mes plaisanteries pour moi.

@ Lilou, moi aussi au plaisir de te lire. Je couve ton blog d'un oeil attentif et intéressé.

@ Tanette, mon vieil alchimiste est un coquin qui aime les dames peut-être va t-il te rendre visite.

@ Guelum, tu peux te servir largement mon jardin est ouvert à tous.

Écrit par : ariaga | 09/03/2008

@ Lechantdupain, oui cette photo est de moi, comme toutes celles de ce blog à deux ou trois exceptions près, signalées car ce sont des photos de peintures d'un certain éphême. Ce ne sont pas toujours des réussites, mais, comme l'est probablement pour toi ce magnifique travail pour nous montrer les merveilles du ciel , le fait de me promener pour les prendre est une lumière dans des moments de nuit obscure et de désert.

@ Jean, je pense que danser le tango te fera du bien et que voyager plus serait aussi une bonne chose.

@ Bona, merci aussi l'ami pour les fleurs que ton art que je vais cueillir chez toi.

@ Kty, Si tu penses qu'il y a une oasis, elle est là. merci de ta visite.

Écrit par : ariaga | 09/03/2008

@ Pierre, merci pour tes visites et pour le lien. Je vais le rendre réciproque dès que possible. Il y a beaucoup de chaleur et de convivialité sur ton blog et aussi de belles photos. Je suis d'ailleurs impressionnée par la qualité des photos sur pas mal de blogs. J'ai dit pas mal...

@ Gondolfo, merci du compliment et merci pour la visite.

@ Elisabeth, il y a tellement de virus sournois et agrippeurs que je me demande si nous n'allons pas être obligés dans ce monde détraqué par l'homme de finir sous une cloche comme celle de ma photo.

Écrit par : ariaga | 10/03/2008

Bonjour ! J'aime beaucoup des textes ! Et c'est une très bonne idée de faire partager des coup de coeur !Belle initiative !

Écrit par : Aurélie | 17/03/2008

Merci Aurélie de cette visite. j'ai été voir ton blog qui est vraiment prenant et d'une belle écriture. A bientôt, j'espère.

Écrit par : ariaga | 17/03/2008

"Il n'y a pas de peine si noire qu'elle ne s'éclaire d'un rayon de soleil."

cela me fait revenir en pensée le film de Truffaut "l'homme qui aimait les femmes" où il tenait un tel langage à une petite fille qui pleurait. Bcp aimé ce film et le livre.

bises

Écrit par : Lung Ta | 19/05/2008