UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Tao Te King de Lao Tseu | Page d'accueil | C.G.Jung et son oeuvre »

15/12/2008

Sorcière !


 

DSC00330_2.jpg

Son ombre s'enfonce

Dans la Terre Mère

Soyez prudents

C'est une sorcière !

Cheveux brûlés

Par les fumées

De son chaudron

Plein de pensées ...

Corps insoumis

Souvent meurtri

Aux chevalets

De Vérité

Elle laboure

De mots d'amour

Le sol fertile

De l'inutile.

Ariaga

Commentaires

---> Chère Ariaga,

Sorcière, tu ne le seras pas, car même si ton esprit est rempli de tumulte, ton coeur est plein de ce vin qui enivre mes sens, et si parfois tu aimes transformer ta pensée fertile en un sombre poème, je continuerai à croire que ton coeur est semblable à l'étoile qui file dans le ciel.

Bien tendrement, Jack qui t'embrasse.

Écrit par : © Jack Maudelaire | 15/12/2008

Bonjour Ariaga,

En lisant "Sorcière", j'ai tilté, il y a quelques jours, j'ai découvert le clip vidéo et la chanson, que j'ai mis en favorite vidéo : Get Well Soon - Witches! Witches! Rest Now In The Fire.

http://www.youtube.com/watch?v=RPKtK9Utr4Y

De la tendresse, j'ai ressenti pour cette sorcière...

Pourquoi les gentilles fées et les méchantes sorcières ?

:::

De beaux vers à boire dans le verre de la potion.

Bien à toi.

Écrit par : SiL | 15/12/2008

le plaisir devient desir
l'envie m'a pris
le besoin se souligne
il ne reste deux lignes

Écrit par : anonymes | 15/12/2008

Je suis passé en vitesse !!! J'ai peur des sorcières !!!! :**

Écrit par : patriarch | 15/12/2008

Un texte superbe que j'aime ... c'est peu de le dire (sourire)
Merci de nous l'avoir donné à lire.
Bonne fin de journée.

Écrit par : michel gonnet | 15/12/2008

meme pas peur !
et cette ombre n'est pas celle d'une sorcière, car il n'y pas le balai, pfff...
bonne soirée Ariaga...

Écrit par : le Pierrot | 15/12/2008

Et l'inutile chante à tue tête aux fractures des insoumis ...
Devines - tu, sous les coiffures trop bien rangées les épis qui se rebiffent, un coup de vent , une piquenaude, il n' en faut pas plus pour aérer les certitudes ... Sorcière de vent, de feu, d' eau , de terre, toutes rient de leur bouche édentée ... Comment en être autrement lorsqu'on dévore la vie à pleines dents ?

Écrit par : Kaïkan | 15/12/2008

La sorcière c'est celle qui sait. Celle ci est bien ancrée dans la terre, elle est magnifique !
Quant aux fées, qui représentent le sort, elles ne sont pas toujours bénéfiques, loin de là.

Écrit par : la Mère Castor | 15/12/2008

Je n'ai pas peur de cette sorcière ! on ne voit qu'une ombre. Je ne vois pas son visage, je ne l'entends pas : c'est pour cela que je n'ai pas peur. Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | 15/12/2008

j'aime bien les sorcières, incarnation mystérieuse de l'amour. Au diable les médisants.

Écrit par : jlb | 16/12/2008

Que vive la sorcière... son poétique verbe et son labour enchanteur...

Que vivent les sorcières...

... dont le nom n'existe qu'au profond de la perversité des esprits ancestraux qui n'ont pas supporté que le principe féminin en sa pleine connaissance guérisseuse et salvatrice puisse se manifester...

Les esprits de l'Air et du Feu protègent à jamais ce qui en elles appartient aux esprits de la Terre et de l'Eau...

Écrit par : Mutti | 16/12/2008

J'ai plutôt le sentiment d'une ombre emergeant du sol comme une belle plante !

Écrit par : paulrem | 16/12/2008

Les fourches à deux branches voyagent-elles aussi vite que les balais ?

Écrit par : Kea | 16/12/2008

@ SIL, ta tendresse pour cette sorcière est un baume, et pour terminer le festin, je vais boire la potion.

Écrit par : ariaga | 17/12/2008

@ jack Maudelaire, tes propos sont flatteurs, mais je crains que tu n'aies une trop belle idée de mon "coeur", c'est un coeur humain avec sa part de noirceur.

Écrit par : ariaga | 17/12/2008

@ Patriarch, tu vois, moi j'ai peur des serpents et toi des sorcières,heureusement qu'il y a
@ Le Pierrot, qui n'a "même pas peur ! " Mais lui, c'est un grand voyageur qui a du en rencontrer beaucoup... et
@ Anonymes se planque pour nous parler de désirs...

Écrit par : ariaga | 17/12/2008

---> Très chère Ariaga,

Si noirceur il y a, tu sembles vouloir aimer l'entretenir selon ton coeur avec une subtile dose d'esprit. En tous cas, elle te permet de dégager une douce part d'humilité dont j'apprécie la teneur...

Douce continuation chère amie, Jack qui t'embrasse.

Écrit par : © Jack Maudelaire | 17/12/2008

@ Kaïkan, C'est vrai que cela use les dents de trop croquer dans la vie, mais c'est tellement bon !

Écrit par : ariaga | 17/12/2008

@ La mère Castor, oui, la sorcière était souvent celle qui sait mais à des époques d'obscurantisme le savoir était réservé aux porteurs de dogmes et il était mortel de prétendre avoir un savoir différent. Je pense d'ailleurs que cela existe encore.

Écrit par : ariaga | 17/12/2008

@ Elisabeth, tu ne ferais l'autruche quand même ? j'ai déjà pris le créneau.
@ Jib, moi aussi j'aime les sorcières...

Écrit par : ariaga | 17/12/2008

@ Mutti, ton commentaire est une belle incantation pour venir au secours de toutes les persécutées injustement. Les vraies méchantes sorcières ce sont les manipulatrices qui abusent de la crédulité des malheureux.

Écrit par : ariaga | 17/12/2008

C'est beau et fort, comme ce que vous êtes, Ariaga...
Je suis heureux de vous lire.

Écrit par : patrick | 17/12/2008

C'est beau et fort, comme ce que tu es, Ariaga...
Je suis heureux de te lire.

comme je n'arrive pas à t'écrire, veux-tu essayer l'adresse de mon email ci-dessus.
Je ne t'ai pas lu, non plus.

Tendrement.

Écrit par : patrick | 17/12/2008

@ Paulrem, c'est une interprétation qui me plait assez. Nous émergeons du ventre de notre mère la Nature.

Écrit par : ariaga | 19/12/2008

@ Kea, enfin on remarque la fourche à deux branches. Elles sont des véhicules encore plus rapides que les balais et se font moins remarquer !

Écrit par : ariaga | 19/12/2008

@ ptrick, moi aussi je suis heureuse d'aller chez toi admirer tes oeuvres. je vais tenter quand je serai plus au calme de résoudre nos pbs de communication. Le plus simple serait que tu m'envoies un mail à mon adresse en haut à gauche du blog et je répondrai dessus. Le mail que j'ai de toi doit être celui d'une "autre vie"...!!!

Écrit par : ariaga | 19/12/2008

J'adore! Le poême et la photo!

J'en redemande!!!

Écrit par : Pimprenelle | 20/12/2008

@ Pimprenelle, je vais faire de mon mieux pour te satisfaire mais il ne faut pas être trop gourmande !

Écrit par : ariaga | 22/12/2008

J'ai connu jadis une magicienne qui avait l'oeil bleu comme le ciel et la mer.
Et dans cet oeil unique, j'aimais plonger les miens.
J'avais l'impression d'entrer dans la profondeur de son monde, de sa quiétude.
Magicienne de profession, magie blanche, parfois grise, jamais noire.
Elle contenait en elle des mystères qui parfois se matérialisaient,
surprenant le profane, choquant le sceptique,
et faisant naître dans les gens ouverts l'espoir d'une vie nouvelle.
Tout semble en danger, mais quelque chose apparaît de transparent,
qui cherche à saisir le bien en chacun(e),
pour en faire une chanson, un choeur, un coeur,
quel grand coeur cela fera,
la vie qui bat.

Michelle
18-09-1982

Écrit par : Michelle | 16/05/2009