UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Eclipse du blog | Page d'accueil | Les visions de l'alchimiste »

23/03/2009

Le RE du retour

DSC04089_2_2.jpg

Edgar Morin, dont j'ai relu pendant ma longue pause le tome II de La méthode , m'a donné une grande leçon de philosophie et de vie. Quand j'ai décidé de faire une cure de silence sur ce blog, c'était pour des raisons personnelles mais, aussi et surtout, pour me ressourcer et trouver du nouveau. J'ai erré sur la route avant de comprendre qu'il n'y a pas de véritable nouveau. Quand j'écris ressourcer il y a le RE et puis la source, et cette source reste immuable. Tous ces mots auxquels je pensais, tels que RE commencer, RE venir, RE organiser, RE connaître, et surtout RE présenter sont venus me parler du socle de la mémoire commune à partir duquel je fabrique du présent. A chaque battement de mon coeur, je RE commence à vivre.

Celle qui RE vient sur ce blog avait des tas de projets de transformation mais finalement elle vient presque identique car les RE présentations symboliques qui sont le socle du blog sont des RE présentations qui ne font que présenter ce qui est déja connu. Chaque fois que l'on fait un RE tour, c'est un tour autour du même centre. Heureusement, il y a un petit changement, sinon ce serai trop triste. Dans cette présentation que je vais vous proposer il y aura des déperditions et des acquisitions ce qui fait que ce même dont je vous parlais est un même plus ! Il y a un ajout au RE parce que c'est un individu unique dans son cheminement qui boit à la source.

Il va y avoir Re pétition, RE commencement, Re mémoration mais, je l'espère, il y aura aussi quelque chose qui échappe au RE : TRANSMUTATION.

Ariaga

Commentaires

Il n'y a que du nouveau, le temps est ainsi fait...
Nouvelle écriture, nouvelle lecture, nouveau post, nouveau commentaire...
Bien à vous

Écrit par : F | 23/03/2009

La source immuable... oui... et nous passagers de ce monde en perpétuelle transformation. Est ce l'alchimie de ces deux états qui opère la TRANSMUTATION?

Belle journée à vous

Marie-Aline

Écrit par : Marie-Aline Jung-Brett | 23/03/2009

Bien heureuse de ton RE tour ;-)

Écrit par : ambre | 23/03/2009

Re-bonjour et bonne re-naissance !!! :**

Écrit par : patriarch | 23/03/2009

Y a pas de RE qui compte, le principal, c'est que tu REprennes ton petit plaisiRE, et que tu nous en REdonnes par tes mots...
as-tu REcompris aREga ?
bon RAprès midiRA toi...
RA la la...
ps : t'as vu mon amie Dom ? sympa la petite, hein ?

Écrit par : le Pierrot | 23/03/2009

heuREux de ton reTOUR
cette transmutation est en effet incessante
http://zemapprentimaitrezen.wordpress.com/2009/02/16/%C2%AB-nous-cherchons-plus-a-durer-que-nous-nessayons-de-vivre-%C2%BB-andy-warhol/
bises & REbises

Écrit par : Lung Ta | 23/03/2009

@ F , merci de ta visite. Je suis allée sur ton blog qui est le reflet d'une grande culture. Je n'ai pas réussi à laisser un commentaire mais il faut dire que je me perds facilement dans les méandres de l'informatique ! L'âge, je pense...

Écrit par : ariaga | 23/03/2009

@ Marie-Aline Jung-Bret, pendant ma période de silence j'ai eu bien du plaisir avec tes photos. Merci.

Écrit par : ariaga | 23/03/2009

Morin est un de mes auteurs préféré. J'ai adoré "la vie de la vie" et la "connaissance de la connaissance". Je suis heureux que tu sois sur une même longueur d'onde. Mais ça je le savais déjà. Bises. Bon retour

Écrit par : jlb | 23/03/2009

rhhh ! (contentement préhistorique)

Écrit par : aliscan | 23/03/2009

@ Ambre, merci, ce signe de vie me fait plaisir.

@ Patriarch, Il y a des Re tours qui donnent envie de faire des tours sur tous mes blogs préférés comme le tien. une faveur, ne montre pas trop de serpents !

Écrit par : ariaga | 23/03/2009

HeuREuse de te REvoir ici, de te REtrouver, de te voir REapparaître. Je t'embrasse. danae

Écrit par : danae | 23/03/2009

@Le Pierrot, Dans ton commentaire je retiens le mot plaisir. Je crois que ce blog doit être un lieu de partage du plaisir d'une bande d'amis qui tentent de se communique des images des connaissances, des idées.

Écrit par : ariaga | 23/03/2009

Merci d'être revenu ici encore que d'un point de vue numérique tu a persisté à travers ton blog qui n'a jamais quitté la blogosphère.
Je me méfie aujourd'hui des déclarations d'intentions, de l'énonciation de projets futurs sur la toile. Quand je l'ai fait, avec répétition, je ne suis jamais arrivé à les tenir et cela m'a ennuyé.
Bien à toi

Écrit par : jean | 23/03/2009

HeuReuse Ariaga de ton retour ...Je t'attendais tout simplement .

Écrit par : soulef | 24/03/2009

chère Ariaga,

quel REconfort de te REtrouver!
cette REtraite m'a permis de REdécouvrir tes textes, de les RElire, de REfléchir, je me suis REjouis de cette RElecture, ce qui a REnforcé mon envie de te REvoir en direct.

Merci de ce REtour
plein de bisous

mariedumonde

Écrit par : mariedumonde | 24/03/2009

Laz transmutation échappe au RE ! Heureux RE de ton retour, Ariaga et pour tous ce vers de René Char : " Le voyage, petite source". Des bisous. Chris-Tian.

Écrit par : Chris-Tian | 24/03/2009

@ Lung Ta, fidèle ami, merci de ta présence

Écrit par : ariaga | 24/03/2009

@ Jib, En dehors de tes photos qui sont des oeuvres d'art je vois qu'en effet nous sommes reliés par le lien invisible mais puissant de la lecture.

Écrit par : ariaga | 24/03/2009

@ Aliscan, ton grognement, qui est un retour aux origines, est bien sympathique. Je savais bien que tu avais de la REssource !

Écrit par : ariaga | 24/03/2009

Retour en Ré majeur !

Écrit par : Bona | 24/03/2009

Enfin, j'ai une bonne opportunité de te parler, de partager avec ta RE apparition. En pensant de ma nouvelle amie, j'ai décidé de mettre un de mes poèmes que j'ai écrit en français sur mon blog de poésie:

http://rgl-poetry-with-soul.blogspot.com/

Je l'ai écrit il y a longtemps. Le voici ...

Matin silent, matin de Noël - Décembre, 1997
Pas de bruit ce matin
Sauf pour un vent leger
Qui fait danser ...
Sauf pour une horloge
Qui fait voler ...

Regarde par la fenêtre
Pas de neige
Seulement la terre endormie
Pas d'enfants
Seulement la balançoire démunie

Regarde dans le salon
Un arbre garni de lumière
Un symbole visuel
Un espoir promis et mystère
Ce matin de Noël

Écrit par : Robert Longpré | 24/03/2009

Le souriRE point sur mes lèvres. Votre retour sans doute. Votre jeux avec les mots aussi. Envie de dire : ne pas oulbier de REspirer entre tous ces RE à venir qui vous REnouvellent tout en étant la même !

Écrit par : Gicerilla | 24/03/2009

Un frais bonjour très matinal, chère Ariaga,

Quelques mots pour saluer ton retour, bien qu'en réalité par la voie de tes autres blogs l'éclipse du plus suivi ne fut pour moi que partielle... et c'était un grand bonheur que de te lire et de te ressentir, ailleurs et autrement, sans perdre la voie de l'ici et du maintenant, là où se découvre incessamment la beauté sensible des tes mots ...
Toutes les périodes de l'existence se découpent invariablement en tranches difficiles qui verront poindre un temps meilleur...
C'est ainsi...que Lao-Tseu nous le dit ...

"le retour est le mouvement du Tao, et l'éloignement implique le retour." ...

Très tendrement.M.

Écrit par : Muttifree | 25/03/2009

---> Très chère Ariaga,

Hier soir, tu es venue chez moi pour illuminer ma nuit, aujourd'hui, je viens me réfugier chez toi pour y trouver les atomes de ton coeur, car c'est l'amitié qui ressuscite la vie...

Affectueusement, Jack qui t'embrasse.

Écrit par : © Jack MAUDELAIRE | 25/03/2009

Chère Ariaga

Ravie d'avoir lu tes empruntes sur mon livre d'or.
Lors de ta Traversée, sous l'étoile du désert as tu rencontré un petit garçon au cheveux d'or? Il cherche des amis... Il cherche du nouveau... au creux de son désert habité. Il trouve.

Belle journée!

Marie-Aline

Écrit par : Marie-Aline Jung-Brett | 25/03/2009

Ta couleur est unique et je serais bien déçue si en arrivant ici le changement serait si grand que je ne re-trouverais plus l'essence toujours la même et toujours nouvelle d'Ariaga.

Écrit par : Kea | 25/03/2009

A ta dernière note je t'avais juste dit "Se recentrer"
je t'embrassourire.

Écrit par : Cile | 25/03/2009

@ Danae, j'ai suivi ton esprit voyageur, un voyage plutôt intérieur mais il est doux de rentrer à la maison...

Écrit par : ariaga | 25/03/2009

@ Jean, je suis en parfaite harmonie avec toi au sujet des résolutions que l'on prend, des transformations envisagées. Les choses ne se passent jamais comme on l'avait programmé. Il faut laisser la vie et la grande école de l'inconscient, manifestée dans les rêves, nous enseigner. merci pour ce commentaire franc et inspirant.

Écrit par : ariaga | 25/03/2009

Mariedumonde, tes propos sont comme du miel sur mon ego. Et que ceux qui n'ont pas d'ego me jettent la première pierre !

Écrit par : ariaga | 25/03/2009

@Chris Tian, petite source mais grande source si on sait écouter ceux que l'on rencontre en chemin.

Écrit par : ariaga | 25/03/2009

@ Robert Longpré, c'est beau cadeau d'amitié cette poésie pleine de sens et d'une langue parfaite. Ce qu'il y a de bien sur le net c'est que les distances n'existent pas et que les mains tendues se touchent même si elles sont éloignées dans l'espace.

Écrit par : ariaga | 25/03/2009

C'est dur à lire, ça, Edgar Morin! je suis contente de pouvoir à nouveau venir lire ici. Bises.

Écrit par : astrale | 25/03/2009

Belle lecture du "RE" (sourire)
Pour ma part, un éclairage "un peu différent" (rire)
: ce n'est jamais le même qui boit à la source !
Celui dont je parle n'est déjà plus et ce qui advient ne trouvera pas celui qui regarde le jour qui se lève ...
Pas de "re-dits", simplement "des galets que "Je" polis au fond d'une poche en arpentant le monde" (sourire)

Écrit par : michelgonnet | 26/03/2009

@ Bona, c'est ta peinture qui est majeure !

@ Soulef, je viens de te trouver, modestement cachée entre deux commentaires. ton "je t'attendais tout simplement" parle à mon coeur.

Écrit par : ariaga | 26/03/2009

@ Gicerilla, le RE t'inspire et ton style est toujours aussi brillant.

@ Cile, oui, je tente de me RE centrer mais il est parfois difficile de garder la vision du centre éblouis que l'on est par les chemins de traverse.

Écrit par : ariaga | 26/03/2009

Le retour .

Nous évoluons en spirale ..suivant le rythme même de la vie .

Chaque retour est un tournant permettant à la lumière de faire un pas ..si nous savons l'accueillir comme le printemps .

C'est à dire " revenir à la source pour recommencer " .

Merci de partager ce chemin .

Écrit par : Lilou | 26/03/2009

@ Muttifree, tu dors quand ? Je te remercie d'avoir fait de ton mieux pour attirer l'attention sur mon blog "extraits du laboratoire", j'y poste des textes plus anciens et parfois demandant un peu d'attention de la part du lecteur. Je laisse vivre ce blog sans répondre aux commentaires car j'ai déjà du mal à trouver le temps ici...Merci, amie fidèle.

Écrit par : ariaga | 26/03/2009

@ Jack Maudelaire, merci, mes atomes sont heureux

@ Marie-Aline Jung-Brett, non je n'ai pas vu d'enfant aux cheveux d'or mais j'ai rencontré un vieil homme qui cherchait l'Or Spirituel.

Écrit par : ariaga | 27/03/2009

@ Kea, je ne sais si ma couleur est unique mais il y a des moments où elle pâlit tellement qu'elle devient transparente. Merci pour tes mot ils vont droit à mon coeur.

Écrit par : ariaga | 27/03/2009

@ Astrale, je crois que rien n'est dur à lire si le livre correspond à une attente intérieure. Même si on ne comprend pas tout, l'inconscient enregistre et à un certain niveau on est enseigné.

Écrit par : ariaga | 27/03/2009

@ Michel Gonnet, mais très cher, nous sommes sur la même longueur d'onde. En effet , ce n'est jamais le même qui boit à la source, cest la source, le centre, qui est identique en tant que Totalité.

Écrit par : ariaga | 27/03/2009

@ Lilou, Lise, ce mouvement spiralique est celui de la vie et de l'évolution spirituelle. Jung à écrit de bien belles pages à ce sujet.

Écrit par : ariaga | 27/03/2009

Je peux te proposer un tour sur l'île de Ré. Un RéTour en somme.

Écrit par : | 28/03/2009

J'aime beaucoup l'île de Ré mais j'aime aussi ton blog que je viens de mettre en lien.

Écrit par : ariaga | 28/03/2009

Bonjour Ariaga,
a chaque "départ" volontaire d'un endroit réel ou virtuel, il est extraordinaire et troublant de constater à quel point, parfois, nous semblons impuissants à tenir notre but. Néanmoins, chaque Re-tour nous ramène apparemment vers les mêmes personnes mais autre au plus profond de nous.
Je suis heureuse de vous retrouver.
Bon retour, amicalement.

Écrit par : pseud | 29/03/2009

@ Pseud, tu es heureuse de me RE trouver, et moi je suis heureuse de te trouver, quel beau début de journée !

Écrit par : ariaga | 30/03/2009

Merci, je te souhaite une très bonne journée, ici et partout.

Écrit par : pseud | 30/03/2009

Chère Ariaga,

Nous sommes très heureix de te retrouver, merci de ton ajout qui nous va droit au coeur au sujet du petit assistant!
Que la nuit te soit douce et les matins légers.

Écrit par : patrick et diane | 08/04/2009