UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Voeux de paix et d'amour | Page d'accueil | La création du temps »

04/01/2010

Prière de l'année nouvelle

la source interdite.jpg

Dieu du secret de mon coeur,

cette source qui m'était interdite,

par une loi que j'avais moi même écrite,

laisse moi y boire.

Sur les cendres de ma vie permet que je laisse pousser une rose,

que je vois la fleur plutôt que les épines.

Que je devienne le bois du feu de l'athanor de mon corps

et que cesse la brûlure.

Que chaque jour soit une histoire

rose ou noire, peu importe.

Que moi, petite goutte dans l'Océan,

devienne bulle et éclate de joie dans la lumière.

Que le soir venu,

oublieuse des pourquoi et des portes,

je sois emportée dans le courant du vent de l'Amour vaste,

pour y danser sans tête ni pieds,

au son de l'orchestre de la Nature.

Que, après des temps, il me soit accordé,

le retour d'un même pas tout à fait le même,

pour que je perfectionne encore et encore

l'Oeuvre d'une vie.

Ariaga

 

 

Commentaires

Dernièrement, j'ai lu un article d'un gars qui disait, qu'en premier ce qu'il fallait faire pour la nature, était d'arrêter la déforestation et de reconstruire les forêts décimées. sans elles plus de vie, plus d'eau c'est le désert qui s'en vient. La taxe carbone n'est pas prioritaire sauf si tout cet argent est employé pour faire du reboisement !!

Bonne journée avec bises !!

Écrit par : patriarch | 04/01/2010

@ Patriarch, tu as amorcé la pompe, et, inspiré par toi, je ferai un jour une prière pour la nature quoi que je pense qu'elle est bien plus puissante que nous et que nous devrions prier pour que sa colère ne soit pas trop forte.

Écrit par : ariaga | 04/01/2010

Voir la bouteille à moitié pleine, voilà ce qui rejoint ton texte, j'espère que Dieu fera que tout se passe suivant tes désirs. Mais surtout que tu espères encore que tout est possible. Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | 04/01/2010

Que dire devant une prière aussi ardente et belle, sinon de la prononcer coeur à coeur avec toi afin que tu ne t'interdises plus de boire à la source et qu'ainsi tu sois exaucée...
Je t'embrasse fort

Écrit par : Muttifree | 05/01/2010

Elle est belle et elle est vrai ta prière , je pense que lorsque l'on s'autorise à boire à la source, que l'on perçoit les épines de la rose, son parfum n'est pas loin, que ce parfum guide tes pas de danse Ariaga .

Je t'embrasse.

Virginie.

Écrit par : Peau dâme | 05/01/2010

Bonjour Ariaga,
je me joins à ta prière mais une fois emportée dans le courant du vent de l'amour vaste, vouloir revenir pour se perfectionner encore et encore, je trouve que c'est courageux. Mais je sais, nous sommes en ce début d'année où nous prenons tant de bonnes résolutions espérant les tenir !!! Je t'embrasse fort, amie.

Écrit par : danae | 05/01/2010

je prie pour que ta prière soit entendue
Bien amicalement à toi :-)

Écrit par : ambre | 05/01/2010

j'espere que cette priere sera entendu...superbe blog!

Écrit par : veronique | 05/01/2010

@ Elisabeth, je te remercie pour ces mots d'encouragement. Tu as bien raison il faut que je cesse de voir ce que je perds pour penser à tout ce qui me reste encore à faire.

Écrit par : ariaga | 05/01/2010

@ Mutti, si tu dis la prière avec moi elle aura encore plus de chance d'être exaucée. Il y a de la force en toi, je le sens même si tu es comme nous tous, de temps en temps le vase sur l'athanor se vide.

Écrit par : ariaga | 05/01/2010

@ Peau d'âme, oui je commence à sentir à nouveau les parfums. Parfum de l'air froid comme du champagne glacé, parfum salé de la mer, parfum de la vie.

Écrit par : ariaga | 05/01/2010

Bonne année ariaga, ce texte est vraiment très joli *

Écrit par : eipho | 05/01/2010

Bonsoir Ariaga,
je souhaite que tu "sois emportée dans le courant du vent de l'Amour".
Merci pour ton passage sur "philo", tes 2 commentaires sont en ligne.
Longue vie à cette source représentée par ton blog.
Amicalement. Dany

Écrit par : bichon39 | 05/01/2010

Ta poésie fait vibrer mon coeur
et lorsque sur ton chemin tu croiseras
le moment où la porte s'ouvrira,
n'écoute pas ce qui en toi voudra t'en détourner.
Il faut se courber un peu pour traverser
et surtout laisser ses bagages à la porte.

Écrit par : kea | 05/01/2010

Tu résides trop loin de chez moi, sinon je serai bien venu me rafraichir à cette soure, y boire un coup, tu m'apprendras à prier aussi, d'accord ?
bise Ariaga, passe une bonne soirée...

Écrit par : le Pierrot | 05/01/2010

@ Danae, tu as raison pour les bonnes résolutions du début de l'année mais mon désir de vivre des vies et des vies pour petit à petit transformer mes défauts en qualités est sincère. L'ennui c'est que je crois qu'on oublie...

Écrit par : ariaga | 05/01/2010

@ Ambre, merci de ta prière.

@ Eipho, venant de toi, un compliment c'est bon à prendre. J'aime beaucoup tes textes et surtout ton univers.

Écrit par : ariaga | 05/01/2010

Bises de bonne année, Ariaga, et cette source me parle, deux jours après un rêve où j'ai vu l'O du mot SOURCE s'en désolidariser...
Quand il n'y a plus d'O la SOURCE devient CRUES...
marée noire de l'O, culte freudien...

Écrit par : rémi | 05/01/2010

---> Bonsoir, très chère,

Je ne doute pas que ta prière part d'un fort sentiment, mais elle me remplit d'un autre sentiment plus étrange celui-ci qui me hâte de vouloir garder le silence, pourtant, j'aimerais dire que quelque part dans son expression, il y a une souffrance qui aimerait se transmuter en une joie durable où chaque instant offre assez de lumière pour empêcher l'obscurité de s'infiltrer et de s'installer. Mais à la vue des autres commentaires, je semble faire fausse route et qu'en définitive, je ne dois y voir qu'une humble prière, et qu'elle trouvera sa réalisation grâce à la patience et à la volonté d'y parvenir.

Bien affectueusement, Jack qui t'embrasse.

Écrit par : Jack MAUDELAIRE | 05/01/2010

Laisse toi griser par cette source Ariaga, elle est belle ! Je t'embrasse.

Écrit par : lechantdupain | 05/01/2010

Chère amie bloggeuse. Merci pour ton passage, ta fidélité et tes voeux. Pour répondre à ta question: surchargé ces derniers temps, mais ca va, je tiens le coup.
A mon tour de te souhaiter une nouvelle année remplie de sérénité et quiétude ainsi que beaucoup de succès pour ton blog. Bises.

Écrit par : lancelot | 05/01/2010

je reviens du blog d'Ambre, voici ce qu'elle écrit et le prolongement que j'y mettais :

"Dal centro della mia vita venne una grande fontana"
(du centre de ma vie est venue une majestueuse fontaine)

"From the center of my life, there came a great fountain."

(Louise Gluck)

http://en.wikipedia.org/wiki/Louise_Gl%C3%BCck

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/1/1e/Louise_Gl%C3%BCck.jpg

on pourra dorénavant rajouter Ariaga et sa fontaine alchimique

Bon Oeuvre à toi et à nous tous

chalchimiqueureusement

o frédéric ◙

Écrit par : Frédéric | 06/01/2010

Che la tua vita sia bella Ariaga !!

Écrit par : annel'eau | 06/01/2010

chère Ariaga,

2010 confirme, ce que nous savions déjà, tu es vraiment très douée pour écrire.

Poëmes et autres, c'est un régal de te lire, chaque mot est chargé de tout ce que tu y mets, personnellement c'est un grand bonheur quotidien que de venir naviguer sur ton blog ou de riches commentaires viennent te donner la réplique.

j'apprécie, ton oeuvre chère amie et ce que tu fais m'apporte beaucoup..
.
Quant à ta prière magnifique, qui sans aucun doute , ne peut être que ressentie, tu n'as aucun souci à te faire, elle sera entendue.

je t'embrasse fort

Écrit par : mariedumonde | 06/01/2010

@ Bichon 39 (Dany)merci de m'avoir rassurée car chaque fois que je poste un commentaire sur ton blog on me dit que j'ai un "virus" (ce qui me vexe fort !) et qu'on ne pzut pas accepter mon commentaire. Merci pour tes encouragements.

Écrit par : ariaga | 06/01/2010

@ Kea, merci pour ton poème qui exprime si joliment un versant de ce que je ressens quand l'idée de la porte me vient.

Écrit par : ariaga | 06/01/2010

@ le Pierrot, je ne sais si je pourrais t'"apprendre" à prier car c'est un don mais je crois que tout le monde l'a. Il suffit de plonger en soi avec sincérité et on le découvre. D'ailleurs, je pense qu'en ce moment tu l'as trouvé.

Écrit par : ariaga | 06/01/2010

Belle prière en vérité, chère Ariaga, que je ferais mienne si ce n'est la fin : je n'ai pas ton goût pour revenir.
Bonne année à tous les visiteurs/acteurs de ce blog, laboratoire des âmes. Je nous souhaite à tous d'être de bons jardiniers pour que pousse la rose de la prière d'Ariaga.

Écrit par : Arianil | 06/01/2010

Une prière qu'il deveint urgent de faire sienne et de se répéter chaque jour...
Merci de ton passage chez P-m. et de tes voeux.
Je te souhaite en retour les meilleures choses pour cette nouvelle année.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2010 º°¨¨°º¤ø °¨♥¨°º¤ø ¸„ø¤º°¨♥¨°º¤ø¸BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2010 ¤ø ¸♥„ø¤º°¨♥¨°º¤ø ø¤º°¨♥¨¨°º¤ø ¸„ø¤ BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2010 º°¨¨°º¤ø ¸„ø¤º°¨♥¨°º¤ø ¸„ø¤º°¨♥¨°º¤ø,„BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2010 ¤ø ¸„ø¤º°¨♥¨°º¤ø ø¤º°..♥..Copier et coller pour garder la vague vivante! BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2010 ♥

Écrit par : jeandler | 06/01/2010

j'aime beaucoup la vague de Jeandler :-)
amicalement à toi Ariaga,
je t'Ambr'asse

Écrit par : ambre | 07/01/2010

@ Rémi, merci. Tu joues si bien avec les mots les chiffres, les synchronicités. tellement que c'est parfois intimidant mais je m'accroche !

Écrit par : ariaga | 07/01/2010

@ Jacl Maudelaire, ce qui compte c'est ce que tu ressens et il y a certainement une part de vérité.

Écrit par : ariaga | 07/01/2010

@ Lechantdupain je vais suivre tes conseils tout en sachant que la source vient d'en bas et d'en haut.

Écrit par : ariaga | 07/01/2010

La prière est belle.
Lorsque je fleurtais avec le bon Dieu (j'espère que je ne choque personne) je me demandais comment on fait pour prier, maintenant je crois que je prie sans m'en rendre compte quand j'écris de la poésie. Je crois que la poésie est prière mais toutes les prières ne sont pas poésie.
La tienne bien sur, chère Ariaga, est de la première catégorie.
Je te souhaite de trouver la paix du coeur et le repos du corps.
Je t'embrasse.

Écrit par : jean | 07/01/2010

Merci Ariaga de laisser ainsi chanter ton coeur. Que c'est doux de l'écouter.

La vie est brûlure, un "mourir" sans cesse renouvelé pour vivre dans l'ardeur du Coeur amoureux de l'amour.

A cet Amour-Feu qui consume en nous tout ce qui n'est pas l'amour...

Écrit par : suryame | 07/01/2010

j'aime bcp
besos
tilk

bonne année

Écrit par : tilk | 08/01/2010

@ lancelot, je te croyais perdu corps et biens. Je te remercie de ta visite. Je ne peux en faire autant car mes commentaires ne passent plus sur ton blog. Mon serveur refuse de la poster. Les mystères des ordi.

Écrit par : ariaga | 08/01/2010

@ Frédéric, je ne crois pas mériter tant d'honneurs ! Merci pour ta gentillesse et ta fidélité. La source est inépuisable.

Écrit par : ariaga | 08/01/2010

@ Mariedumonde, c'est trop...tu me fais rougir...c'est vrai. En plus, depuis que je te lis sur ce blog je sais que tu dis ce que tu penses alors je reprends ma couleur naturelle et je bois à la source de tes mots qui me font du bien. Si tu penses que cela peut arriver alors je te crois.

Écrit par : ariaga | 08/01/2010

@ Annel'eau, que tes souhaits de belle vie se réalisent ! Je t'en remercie.

@Veronique, je t'avais perdue entre les lignes. Merci, ton blog aussi m'a bien plu. J'espère que nos chemins se croiseront encore.

Écrit par : ariaga | 08/01/2010

Interdit de boire à la source...c'est encore le "principe de précaution" qui a frappé...Acheter de l'eau en bouteille de plastique pour les jeter ensuite dans les rivières...C'est notre destin ?

Écrit par : Guern' de Bé | 08/01/2010

Ton poème me parle le langage oublié, celui que je pars chercher dans mes lectures certes mais dans ces contrées lointaines, sans doute, loin du monde, loin de la civilisation, les pieds sur terre et le Ciel comme boussole et éthique de vie. Que l'œuvre de te vie en douceur et dans sa source se développe en 2010. Que le 2010 te préserve, ma Chère Ariaga. Je t'embrasse.

Écrit par : Chris-Tian Vidal | 09/01/2010

Une prière qui tombe à pic pour cette année.


Amitiés.

Écrit par : Joseph | 09/01/2010

Je ne dis rien parce qu'il n'y a rien à dire, rien à ajouter, tout est dit et si bien.

Écrit par : la Mère Castor | 09/01/2010

Ariaga, la Nature t'a dotée d'un don d'écriture poétique qui me touche beaucoup. Merci. Je joindrai ma méditation à ta prière afin que 2010 change le cap des humains en les réveillant au Beau, au Bon et au Bien.

Écrit par : Filo Filo | 09/01/2010

@ Arianil, depuis que tu es revenu dans le jardin des philosophes de la nature de ce laboratoire les plantes sont en fête et la rose s'épanouit. Merci pour c e talent de jardinier.

Écrit par : ariaga | 09/01/2010

Comme tu dis Ariaga, mais mes prières sont emportées par des vents glacials...bon dimanche à toi, plein de baisers chauds...

Écrit par : le Pierrot | 10/01/2010

@ Jeandler, oui, nous garderons la vague vivante. La grande vague de la vie qui en dépit de tous les obstacles doit continuer à avancer. Ce n'est pas grave si elle déferle parfois un peu fort, arrachant des branches sur son passage. D'autres repoussent. Merci de ces voeux.

Écrit par : ariaga | 10/01/2010

@ Ambre, moi aussi j'aime la vague de jeandler

@Tilk merci d'aimer et aussi muy besos à toi aussi.

Écrit par : ariaga | 10/01/2010

Que chaque seconde soit de ce rouge et noir ...
Du vermillon au noir de fumée en passant par les douceurs pourpre, carminées ...
Un peu de bleu et de jaune aussi en invention d' arc en ciel ...
Bonne année à toi Ariaga ...

Écrit par : Kaïkan | 10/01/2010

Je suis content alors...bisou Ariaga, ne prends pas froid...

Écrit par : le Pierrot | 10/01/2010

Une autre petite goutte de l'Océan se joint à cette belle prière...
De cœur à cœur,
Marie-Aline

Écrit par : Marie-Aline Jung-Brett | 10/01/2010

Ta prière est très belle, chère Ariaga!

Anthony de Mello écrit: "Imaginez que Dieu est un danseur. Nous ne sommes pas, nous, hommes, de petits danseurs et Dieu le grand danseur. Non, nous sommes dansés, nous sommes dansés par Dieu, par la nature, nous sommes une danse."

Et ta danse est en harmonie avec la Vie.
Merci pour ce que tu m'apportes!

Écrit par : Michelle | 10/01/2010

Ta prière est très belle, chère Ariaga!

Anthony de Mello écrit: "Imaginez que Dieu est un danseur. Nous ne sommes pas, nous, hommes, de petits danseurs et Dieu le grand danseur. Non, nous sommes dansés, nous sommes dansés par Dieu, par la nature, nous sommes une danse."

Et ta danse est en harmonie avec la Vie.
Merci pour ce que tu m'apportes!

Écrit par : Michelle | 10/01/2010

bonjour

je passe te souhaiter une bonne semaine et regarder un peu plus ce blog joliment réalisé

Écrit par : veronique | 11/01/2010

@ ARIAGA àTOUS
je crois que mon cerveau est en hibernation car il supporte mal le froid. Cela provoque ue grande paresse, un maxi poil dans la main du genre de ceux que le Pierrot nous montre sur son blog. Je vais me mettre sous ma couette avec un bon polar. Ceux qui me suivent ont compris que j'avais décidé de me faire du bien et de ne pas "forcer" alors ils comprendront : ...Je vous répondrai demain ! Bises à tous.

Écrit par : ariaga | 11/01/2010

Merci pour ton poème que j'ai beaucoup aimé. Il faut laissé son cœur et sa vie s'ouvrir aux vents du Bon et du Beau.
Je t'embrasse affectueusement.

ÉPHÊME.

Écrit par : éphême | 12/01/2010

Alors ? t'as vu que je perds pas la boule...

Écrit par : le Pierrot | 12/01/2010

@Jean, c'est vrai que la poésie peut être une manière de prier, parfois la plus belle. Tes poésies sont souvent des cris mais la prière aussi, je pense à la bible, peut être un cri vers un dieu tout puissant et parfois terrible.

Écrit par : ariaga | 12/01/2010

@ Suryame, merci, je viens juste de comprendre que tu es mouniprema que je croyais perdue...

@ Joseph, elle est pour toi si elle tombe bien.

Écrit par : ariaga | 12/01/2010

@ Guern' de Bé, toi tu as bien regardé la photo !

@La Mère Castor, merci pour ce silence si flatteur...

Écrit par : ariaga | 12/01/2010

@ Chris-Tian, tu sais comment partir et aussi revenir dans tes livres. Il est bon ce lien ciel terre ou terre ciel, cette corde invisible dont tu parles.

Écrit par : ariaga | 12/01/2010

@ Le Pierrot, ta fidélité à ce blog et tes mots affectueux me font toujours bien plaisir.

@Marie Aline Jung Bret, il y a des gouttes qui reflètent plus que d'autres la lumière du soleil.

Écrit par : ariaga | 13/01/2010

@ Kaïkan dès que tu écris il y a un parfum de poésie qui se répand dans le laboratoire...

@ Filo filo, si tu joins ta méditation à ma prière alors je suis certaine qu'elle atteindra son but.

Écrit par : ariaga | 13/01/2010

@ Michelle, cette citation d'Antony de Mello sur le Dieu danseur est superbe et me parle fort. C'est l'avantage du blog on s'enrichit.

@ éphême, oui, je vais ouvrir ma porte à tous les vents, tant pis s'ils sont mauvais.

Écrit par : ariaga | 14/01/2010

Sauf avis contraire de votre part, j'aimerais diffuser prochainement votre poème sur mon blog

Écrit par : DANIEL | 25/01/2010

@ DANIEL, pas de problème, merci.

Écrit par : ariaga | 26/01/2010