Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Points de suspension... | Page d'accueil | Table abandonnée »

05/06/2011

La couleur de la joie

couleurs sur l'eau.jpg

Dis moi, toi qui passes ici,

dis moi quelle est la couleur de la joie ?

Douceur du lever de l'aurore,

hymne incandescent,

alchimique soufre rouge,

alcool qui flambe aux joues de la fille,

corail intime,

tatouages de la mémoire,

rosée de l'instant,

et pourquoi pas tout simplement

l'arc en ciel de l'amour ?

Ariaga

 Je vous propose sur mon autre blog Extraits du laboratoire Une citation de C.G.Jung sur les couleurs dans le processus alchimique. Vous pouvez cliquer sur le lien.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

La Joie a peut-être la couleur inattendue de l’Émerveillement, et celui-ci embrasse toute la palette des couleurs, des nuances et des tons, dans la dilatation et l’immensité de l’instant accueilli.

Écrit par : Amezeg | 05/06/2011

oui, amour est lumière, et la lumière visible une de ses fréquences.
Sur le rayon de la joie, toucher l'éclat blanc.
o)))

Écrit par : Miche | 06/06/2011

Dire une couleur ce serait réduire la palette polychrome de nos émotions. En revanche, en fonction de l'intensité de la joie, j'y verrais du clair, du lumineux allant du jaune blanc au rouge orangé ! Clairement, des tons chauds :-)

Écrit par : Gicerilla | 06/06/2011

des couleurs qui me plaisent bien....Un vrai arc-en-ciel..... Bises

Écrit par : patriarch | 06/06/2011

Pour avoir de telles couleurs , tu as dû aller à Venise photographier le reflet des gondoles et je sais, tu vas me dire, c'était là tout près de chez moi, mais il faut savoir VOIR la beauté ! De cette image éclate la joie et je la préfère à la précédente toute grise ! Pour moi la couleur de la joie, c'est la chaude couleur du soleil ! Belle journée Ariaga

Écrit par : danae | 06/06/2011

J'ai aimé lire ici le mot Joie au singulier..
Et dans les commentaires trouver tous les ingrédiants que je vois rassemblés dans cet état particulier.

Car il y a les joies et la Joie.
Une seule chose les différencie,
Les unes passent et se transforment,
L'autre dure et reste identique à elle même.

Epousant toutes les couleurs à l'instant
Elle n'en possède véritablement aucune
Et demeure résonance, vibration.

Écrit par : Lilou | 06/06/2011

@ Amezeg, en te lisant je ressens combien l'assemblage des mots en une phrase peut être réussi. Naturellement il faut que la phrase ait du sens et c'est le cas pour la tienne.

Écrit par : ariaga | 06/06/2011

@ Miche, il vibre à une haute fréquence l'amour vrai, tu le sens bien.

Écrit par : ariaga | 06/06/2011

@ Gicerilla, cela ne m'étonne pas que tu aimes les tons chauds ... (sourires).

Écrit par : ariaga | 06/06/2011

Coucou écéa, moi, j'apprécie bien les couleurs du grand nord, lorsque le soleil descend sur Bergen par exemple, ou Rotterdam...merci de ta super appréciation sous mes sculptures, je reconnais bien en toi celle qui sait regarder, et donner un avis positif, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, ton commentaire m'a grandement fait plaisir, alors bisous, et bon après midi...

Écrit par : le Pierrot | 06/06/2011

La Joie a la couleur secrète de la Vision pure...

Écrit par : Phène | 06/06/2011

Le Tout...simplement. Une douce soirée.

Écrit par : manuela | 06/06/2011

Joie et joyaux, gemmes au pays ou j'aime
des scintillements pour une douce taille
quelques angles plus vif, rien qui ne m'aille
sertis dans des lignes troubles
l'essence du mouvement là même

Écrit par : Thierry | 06/06/2011

Pour moi, la couleur de la joie ressemble à un champ de colza : jaune éclatant !

Écrit par : Guern de Bé | 07/06/2011

Si la joie avait une couleur,
Elle aurait la couleur du cristal,
Cette onde claire qui teinte le rire des enfants.
Elle aurait la couleur du miel,
Cette douceur dorée qui parfume les prémisses de l’été.
Elle aurait la couleur du pain sortant du four,
Celui que l’on savoure en large tranche de vie.
Mais la joie n’a pas de couleur.
La joie est une simple lueur,
Une corde que l’on tend,
Et qui vibre un instant,
Le temps de tendre l’oreille,
Le temps d’entendre chanter son coeur

Écrit par : peau d'âme | 07/06/2011

@ Patriarch, contente que ces couleurs te plaisent et merci d'être si fidèle.

Écrit par : ariaga | 07/06/2011

@ Danae, tu as bien raison, la beauté est partout, juste à côté, il suffit d'ouvrir les yeux et le coeur.

Écrit par : ariaga | 07/06/2011

Toute couleur est un hymne à la Joie....de la Vie !

Une blanche paquerette à coeur d'or sur un tapis d'herbe verte....
Un océan vert-bleu sous un ciel plombé, rugissant en blanches écumes ...
Les nuages jouant avec le soleil ....déclinaison de bleus et de blanc-gris à l'infini....
Les ocres et les bleus du sud...une merveille de bonheur !
Les oiseaux multicolores ...les poissons clowns...
Et tant d'autres exemples sont comme quelques notes de musique une symphonie à la Joie....à la Vie !

Mais ....suivant l'instant, le jeu des couleurs peut devenir inquiètant...et devenir " expression de frayeur, de tristesse etc .. "
Tout n'est que question de moment dans le temps, dans notre vécu de l'instant .

Écrit par : *MeL* | 07/06/2011

@ Peau d'âme ,

Magnifique ce que tu déposes là.
" La joie est une simple lueur "
J'aime .

Écrit par : *MeL* | 07/06/2011

@ MeL, moi aussi j'aime ce qu'écris Peau d'âme. C'est de la vraie poésie ce qu'elle écrit mais je crois qu'elle ne le sait pas ...

Écrit par : ariaga | 07/06/2011

Lilou, j'apprécie que tu aies noté que je n'avais pas mis de majuscule à joie ...

Écrit par : ariaga | 07/06/2011

@ le pierrot, je crois que l'on peut aimer plus ou moins un style artistique mais il est impossible de rejeter tout simplement les oeuvres de l'expo que tu a photographiée pour nous.

Écrit par : ariaga | 07/06/2011

@ Phène, oui mais je pensais plus ici à la joie de la vie "terrestre".

Écrit par : ariaga | 07/06/2011

Oui l'arc en ciel, le rose intime, le bleu du ciel et surtout l’œuvre au noir indispensable et majestueux ! Je t'embrasse Ariaga !

Écrit par : joséphine | 07/06/2011

Pour moi, la joie n'a pas de couleur, pas une seule couleur, c'est la chanson des couleurs entre elles qui la représente le mieux.

Écrit par : la Mère Castor | 07/06/2011

Bonsoir amie,
je pense que la joie peut avoir toutes les couleurs,
la joie est une réaction de notre sensibilité
et la sensibilité a toutes les couleurs ...
Bien amicalement
Daniel

Écrit par : bichon39 | 07/06/2011

Du rouge pour le cœur battant, le soleil couchant, la bouche de l'enfant... Joies simples et fortes.
Bises et pensées de couleur assortie

Écrit par : Sophie | 08/06/2011

@ Manuela, tout simplement le tout ! Je voudrais bien que ce soit aussi simple ... Cela l'est probablement mais malgré une vie de recherche je n'arrive pas à "ressentir" cette simplicité.

Écrit par : ariaga | 08/06/2011

@ Thierry, à force de tailler la pierre précieuse, celle ci me semble d'un bel éclat.

Écrit par : ariaga | 08/06/2011

@ Guern de Bé, il doit faire chaud dans ton coeur quand il est en joie.

Écrit par : ariaga | 08/06/2011

@ MeL, j'ai beaucoup apprécié ton commentaire qui va de la lumière à l'ombre.

Écrit par : ariaga | 08/06/2011

Artiste, oui, peut-être, mais tout petit alors, tu parles...bisou à toi, bon après midi m'dame Ariaga...

Écrit par : le Pierrot | 08/06/2011

@ Peau d'âme, ce que tu as déposé, comme un bouquet, ici à la couleur de la vraie poésie.

Écrit par : ariaga | 08/06/2011

L'éclat vient moins de la pierre précieuse ou pas
que du travail de facettage et de la connaissance
du matériaux, ses plans de Bragg et selon les effets
de brillance recherchés, d'adaptation optimale de la taille
à la forme.
Le travail sur la pierre brute peut mettre d'avantage dans la lumière
des aptitudes cachées ou gâchées jusque là, mais il reste toujours
à dégrossir pour construire son temple intérieur et le chef d’œuvre
n'est pas près d'être atteint; il faudra y apporter constance, persévérance
et envie.
je vais éviter de faire long, je sais que tu aimes le court
et pourtant j'aurai tant de choses à dire sur ce sujet.
je t'embrasse et te remercie de tes encouragements.

Écrit par : Thierry | 08/06/2011

La couleur de la joie
c'est pénétrer au coeur du souffle
le laisser se répandre
puissant, aimant
et le corps lui-même se met à vibrer...
de Joie

Merci Ariaga pour ton commentaire chez moi
que n'ai vu que dernièrement

Écrit par : kea | 10/06/2011

J'aime les ondulations figées de ta photo et leurs couleurs...La couleur de la joie change toujours, elle fait l'arc-en-ciel de notre vie...
Je t'embrasse,
ta Princesse Aslé

Écrit par : Aslé | 10/06/2011

@ Joséphine, oui, et surtout l'ouvre au noir car on ne peut y échapper !

Écrit par : ariaga | 10/06/2011

@ La Mère Castor, oui, c'est une symphonie de couleurs et comme pour la musique le son est unique.

Écrit par : ariaga | 10/06/2011

La couleur de la joie pour moi c'est jaune soleil ! Je pourrais dire aussi bleu océan. Tu proposes en fin de ta note l'arc en ciel. Mais il nous donne toutes les nuances de couleurs ! Bon week end à toi.

Écrit par : elisabeth | 11/06/2011

La couleur de la joie pour moi c'est jaune soleil ! Je pourrais dire aussi bleu océan. Tu proposes en fin de ta note l'arc en ciel. Mais il nous donne toutes les nuances de couleurs ! Bon week end à toi.

Écrit par : elisabeth | 11/06/2011

sublime ! bvravo

Écrit par : joelaindien | 12/06/2011

Bonjour Ariaga,
Je viens déposer un bouquet de pensées colorées sur ton dimanche.
Passe une belle journée.
Bise

Écrit par : peau d'âme | 12/06/2011

Puisque la question est posée, voici ma réponse…

Écrit par : Louis-Paul | 12/06/2011

La couleur de la joie est pour l'instant... un jaune éclatant.
Douce nuit à toi Ariaga.

Écrit par : anne marie | 13/06/2011

La couleur de la joie est pour l'instant... un jaune éclatant.
Douce nuit à toi Ariaga.

Écrit par : anne marie | 13/06/2011

L'à coup leurre, ce n'est pas du beurre le coulant
mais le coup lent de la pagaie qui balaie en sueur
et de ces mélanges avivés par des remous
j'y ai vu l'hydrargyre qui se mélange en somme
et de son éclat métallique fabrique des reflets
et dans ces sinuosités éloignées des nubosités
j'ai cru qu'on avait concocté avant que d'accoster
ces marbrés sirupeux qui se mirent avec envie

Écrit par : Thierry | 13/06/2011

@ Thierry, ton texte m'a fait me souvenir de la citation d'Étienne Perrot que j'ai proposé à la suite de ma note d'aujourd'hui.

Écrit par : ariaga | 13/06/2011

@ Bichon 39, quel beau phénomène de synchronicité, j'évoque aujourd'hui dans ma note le sourire ironique de Jung et en allant en visite sur ton blog je le trouve !

Écrit par : ariaga | 13/06/2011

@ kea, je suis heureuse de voir que le souffle est toujours là.

Écrit par : ariaga | 13/06/2011

@ Aslé, la photo fige un instant mais, comme tu le dis si bien la vie est mouvante, multicolore.

Écrit par : ariaga | 14/06/2011

@ Élisabeth, je crois que si on faisait un "sondage" la couleur de la vie serait, en effet, jaune soleil.

Écrit par : ariaga | 14/06/2011

@ Joelaindien, merci de ta visite, j'aime tes photos.

Écrit par : ariaga | 14/06/2011

@ Peau d'âme, merci pour le bouquet.

@ Louis Paul la réponse laisse libre cours à l'imagination

Écrit par : ariaga | 14/06/2011

@ Anne Marie, cela ne me surprend pas pour le jaune ton blog est rempli de lumière et, en le regardant, j'ai senti les rayons de la joie.

Écrit par : ariaga | 14/06/2011

c'est vrai que c'est beau l'amour...
besos
tilk

Écrit par : tilk | 17/06/2011

la joie a la couleur du moment présent vécu ce sont souvent des couleurs chaudes parfois froides ou acides

Écrit par : lecracleur | 23/06/2011

La couleur de la joie et du bonheur est un mélange éblouissant que je souhaite à tout être sur terre. Superbe texte ! bonne journée

Écrit par : kayané | 24/06/2011

@Merci kayané, je suis allée lire tes textes qui m'ont émue car ils m'ont rappelé ce que j'écrivais quand j'étais jeune ...

Écrit par : ariaga | 24/06/2011

j'aime bcp ton poème et l'illustration aussi je la verais bien en tableau
besos
tilk

Écrit par : tilk | 20/08/2011

@ Tilk, tu n'a plus qu'à t'y mettre. Si tu veux utiliser ma photo, je serais flattée !

Écrit par : ariaga | 20/08/2011

Écrire un commentaire