UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Hécate et les Amants de Mory | Page d'accueil | Pardonner »

03/06/2012

Je suis un monde

écriture,poésie,philosophie,spiritualité,religion,photo

Flottant sur l'océan de tout ce qui est

Milliards de cellules

Réseau de neurones

Veineux fleuves de sang

Lieu d'invasions et de destructions

Frémissante de la mémoire de l'univers

Interprète des partitions de la Nature

Animée par le Souffle Divin

Je suis un monde en transition ...

Ariaga

Commentaires

superbe...j'aime beaucoup ton écrit
besos
tilk

Écrit par : tilk | 03/06/2012

la photo m'a saisie, puis les mots,
que du bonheur !
Merci Ariaga !

Écrit par : ambreneige | 03/06/2012

Je suis tes mots au fil du courant et des notes... Dans le fond aucune certitude si ce n'est que nous sommes poussières d'étoiles, et probablement, avant de mourir, notre Soleil nous attirera à lui avant de nous rejeter loin dans l'espace. Qui sait, serons-nous de nouveau un jour poussière d'une autre étoile à naître ? Mes bises pour toi, ici et maintenant.

Écrit par : lechantdupain | 03/06/2012

Il ressemble plutôt à la lune, fatiguée, en fin de nuit...... Belle journée avec bises

Écrit par : patriarch | 04/06/2012

un monde posé sur le monde :),
J'aime beaucoup cette photo, et aussi celle qui est sur ton blog photo avec les pâquerettes, il y a un beau mouvement, un bel élan.
amicalement

Écrit par : virginie | 04/06/2012

Le monde de la réverie émerge de nos neurones et part à la dérive, poussé par le courant du monde et les vents de nos peurs et de nos désirs, univers clos qui nous est propre, niché dans le ballon rouge des souvenirs mystérieux. Bon vent, petit ballon, puisses-tu toucher un jour les rivages de la paix intérieure.

EPHÊME

Écrit par : EPHÊME | 04/06/2012

Comme toujours ce que tu nous fait partager c'est beau !

Quoi dire ! ce matin je ne suis pas inspirée, cependant une "sensation" qui m'a interpellé : le ballon rouge, autant sur ton blog photo le reflet me "semble" parfait, autant ici il ne l'est pas, j'avoue que ça me semble important dans la symbolique mais je ne sais pas encore quoi ou pourquoi je le ressens ainsi !

je t'embrasse amie

Écrit par : mariedumonde | 04/06/2012

Coucou Ariaga, je croyais la terre la planète bleue et chez toi elle est rouge ! C'est pour faire plus gai ? Des bisous de ton amie coquine !

Écrit par : danae | 04/06/2012

Bonjour mon amie,
oui, nous sommes tous dans un monde de transitions
Très bon début de semaine
Bises
Daniel

Écrit par : bichon39 | 04/06/2012

@ Tilk, j'aime que tu aimes ...

Écrit par : ariaga | 04/06/2012

@ Ambreneige, cela me fait plaisir que tu parles de la photo car c'est souvent de l'imqge que me viennent les mots.

Écrit par : ariaga | 04/06/2012

@ Lechantdupain, poussière d'étoiles, oui, mais une poussière sur laquelle souffle l'Esprit.

Écrit par : ariaga | 04/06/2012

@ Patriarch, mais la lune aussi est un monde, tout est un monde.

Écrit par : ariaga | 04/06/2012

Chère Ariaga ,comme une lune rouge à la surface de l'eau du temps qui est vie ,tout astre est reflet et la lumière renvoie ses fragments dont nous sommes les humbles éléments .
"Toute chose est éventail.
Frère ,ouvre les bras.
Dieu est le point ."( Rayons .F.G.Lorca )

Merci d'être là ,sur le chemin...Amitiés d'H.

Écrit par : Hécate | 04/06/2012

Un Monde qui me fascine ...

Écrit par : Bruno | 05/06/2012

@ Virginie, un reflet déformé, le petit monde et le Grand Monde ?

Écrit par : ariaga | 05/06/2012

@ ÉPHÊME, le petit ballon va sortir de l'estuaire, aller à la grande mer, se dissoudre et devenir poussière du Cosmos.

Écrit par : ariaga | 05/06/2012

@ Mariedumonde je suggère : peut-être la différence entre l'oeuvre d'art et la réalité, la photo du blog étant plus artistique.

Écrit par : ariaga | 05/06/2012

@ Danae, elle est rouge parce que à l'imagination tout est permis ...

Écrit par : ariaga | 05/06/2012

Ou bien : Je-Suis un Monde hors du monde... Bises, douce âmie

Écrit par : Phène | 06/06/2012

... cette petite ride sous la balle... si légère, chanson des mots...

Écrit par : Miche | 06/06/2012

heu, moi c'est le contraire, les mots me viennent en premier et ensuite je cherche une image ;-)
Cette petite boule rouge sur l'eau est magnifique !

Écrit par : ambreneige | 06/06/2012

@ Bichon 39, de transitions de transitions nous finirons bien par arriver !

Écrit par : ariaga | 06/06/2012

@ Hécate, merci pour la citation de Lorca. J'ai encore passé un moment de grand plaisir en lisant ton dernier sur ce grand poète.

Écrit par : ariaga | 06/06/2012

@ Bruno, oui, fascination mais aussi parfois un sentiment de dépassement.

Écrit par : ariaga | 06/06/2012

@ Phène, comme je suis souvent sur l'autre versant de ta pensée je dirais je suis un monde dans le monde. Je te taquine.

Écrit par : ariaga | 06/06/2012

Suis-je ce papillon aux deux ailes rondes dont l’une est toujours le reflet de l’autre ?
Mon sillage est-il ce frémissement apparaissant à la surface de l’onde qui unit et sépare les deux mondes ?

Écrit par : Amezeg | 06/06/2012

Pour moi le monde est toujours en transition. Je suis moi même en transition, un passager de la vie avec sa petite valise. Rien n'est jamais acquis surtout pas la sécurité. Avec ma petite valise je suis toujours prêt à partir, la valise dans une main , le ballon dans l'autre.

Écrit par : Daniel | 06/06/2012

@ Miche, je ne l'avais pas remarquée cette ride. Les commentaires sont vraiment un apport.

Écrit par : ariaga | 06/06/2012

@ Amezeg, tout est tout cela et bien d'autres choses encore.

Écrit par : ariaga | 06/06/2012

@ Daniel, ta valise est petite mais elle soit être bien remplie.

Écrit par : ariaga | 06/06/2012

Encore une nouvelle route qui s'ouvre devant toi. C'est dans l'ordre des choses je pense. On doit passer par là sinon on recule.

Écrit par : elisabeth | 09/06/2012