UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Cartes postales | Page d'accueil | Regarder un arbre »

07/10/2012

Séparations ...

Les fleuves du Laboratoire.jpg

Le habitués du Laboratoire du Rêve et de l'Alchimie Spirituelle doivent se rendre compte que je suis irrégulière et un peu perturbée depuis mon retour de la Rochelle. Ariaga ne tourne pas rond ! C'est vrai, mais je crois que, avec de la patience, ces perturbations seront positives.

J'ai décidé de tourner une page douloureuse de ma vie et cela commence par un déménagement. Les déménagements, je connais, mais ici il s'agit d'aller s'installer, à la Rochelle,  pour les petits curieux qui auraient probablement trouvé la réponse tout seuls, dans un logement beaucoup plus petit. Je dois donc me séparer d'une grande partie de mes possessions pour ne garder que l'essentiel. Et tout ceci très vite, avant la fin de l'année.

La démarche m'apparait comme alchimique. Ne doit on pas opérer de nombreuses distillations pour transformer le matériau de l'Oeuvre en espérant que l'expérience de la perte sera transmutée en expérience du don et de la joie de se sentir plus léger ...

Il m'est difficile d'assumer, comme j'aime le faire, la vie des blogs. Pas d'inspiration pour un esprit occupé à trier, jeter, mesurer. J'ai songé à fermer le Laboratoire pendant quelques mois et puis cela m'ai fait mal, rien que d'y penser. J'ai alors pensé au projet initial de ce blog, qui devait être assumé par plusieurs personnes qui ne m'ont pas suivie dans ma démarche. Depuis, j'ai fait de belles rencontres avec des auteurs de blogs, ou des lecteurs sans blog, qui contribuent régulièrement à la vie de ce lieu de recherche.

Alors ? Alors, tout en me gardant la liberté d'écrire des commentaires sur les textes publiés, ou de vous faire rire avec quelques moment cocasses de mon " émigration " ou même, peut-être, de poétiser, je vais laisser la place à d'autres chercheurs qui publieront dans le cadre du Laboratoire des notes en accord avec le titre et l'esprit du blog. Ceci pour quelques mois et je vous promets, ensuite, de redevenir plus active. J'ai encore beaucoup à dire ... Et puis, il y aura toujours des photos.

Comment cela va t-il s'organiser ? On verra, laissons nous emporter par les petits ruisseaux et les grandes rivières de l'amitié.

A bientôt

Ariaga

 

 

Commentaires

a bientôt Ariaga ! Bises pour t'encourager dans ton tri !

Écrit par : lechantdupain | 07/10/2012

C'est beau tout ce que tu dis Ariaga ...
Parfois il est nécessaire oui de se séparer, de choses ou d'êtres pour être en corps plus en essence avec nous-mêmes ... Je suis sûre que tu trouves le bon sens à prendre, pour toi le mieux aujourd'hui, sur le chemin de ta vie ...
Cela n'empêche pas les blogs de tourner, l'âme d'un lieu de rester et les passages animés des uns et des autres ...
ça va, ça vient comme une Evasion sur les flots de la vie ...

Des ménages aimants pour une belle alchimie ...

Tous mes encouragements et beaucoup d'espérance ...
Avec âme, t'y es.

Écrit par : Veronica | 07/10/2012

Toute fin est forcément un commencement. La vie est ainsi faite, on passe de cycles en cycles. Déménager, c'est aussi l'occasion de s'alléger, de se débarrasser du superflus. Les vrais trésors se cachent derrière le superflus.On amasse, on amasse. C'est le moment où on cesse d'entasser pour choisir ce que l'on garde.
Bonne route Ariaga. La Rochelle est une belle ville.

Écrit par : Daniel | 07/10/2012

Toute fin est forcément un commencement. La vie est ainsi faite, on passe de cycles en cycles. Déménager, c'est aussi l'occasion de s'alléger, de se débarrasser du superflus. Les vrais trésors se cachent derrière le superflus.On amasse, on amasse. C'est le moment où on cesse d'entasser pour choisir ce que l'on garde.
Bonne route Ariaga. La Rochelle est une belle ville.

Écrit par : Daniel | 07/10/2012

très chère Ariaga,

Tu as dû beaucoup lire et ainsi t'enrichir tout au long de ta vie, tu as aussi beaucoup utiliser l'Athanor, le moment est peut être venu sur un plan personnel et intérieur d'écouter ce que te dit ton Esprit fusionnant avec ton âme !!!! Là se trouve probablement TA Vérité et tu pourras ainsi comparer ce que tu "entendra" avec ce que tu as lu ou appris, on a quelquefois des surprises.

Nous attendrons ton retour actif
je t'embrasse chère Amie

Écrit par : mariedumonde | 07/10/2012

Le changement a du bon.

Paix et Amour

Écrit par : eipho | 07/10/2012

Bonjour chère et douce âmie,
Très symbolique cette trans-mutation pour moins de matière !... ;-) Courage: tout est pour le mieux !!! Reviens-nous vite, vite, vite !!! De tout Coeur avec Toi

Écrit par : Phène | 07/10/2012

S'alléger...pour repartir plus léger !!!
Et laisser certaines choses s'effacer doucement...plonger dans la passé...

Bon tri et à bientôt , Ariaga !

Écrit par : La Licorne | 07/10/2012

Chère Ariaga, la nature nous enseigne à travers l' automne à laisser partir, retourner à la terre, ce qui n'est plus alimenté par son influx vital. Dominique Loreau dans son livre -l'art de l'essentiel- transmet
une réflexion sur cette inter-relation avec le monde des objets qui nous entourent, amenant à un désencombrement progressif, une redéfinition de l'esthétique... mais chut !!! point ne faut trop dévoiler :). Je te souhaite beaucoup de joie dans ce changement qui s'annonce pour toi.

Écrit par : Elleno | 08/10/2012

Bonne journée. Amicalement

Écrit par : patriarch | 08/10/2012

Les egyptiens de l'antiquité parlaient des sept scarabées de l'être accompli. Sept vies/morts/renaissances qu'il nous faut traverser. Si le mot mort nous fait frémir, il est pourtant suivi du mot renaissance. Toujours.
Sois souple, autant que tu le peux, à ce scarabée...
je t'embrasse, ainsi que tous ici, à la volée !!
ce voyage de l'Evasion nous a rapprochés, il semble déjà loin...

Écrit par : la gaillarde conteuse | 08/10/2012

Je pense aussi aux chats et à leurs vies, tu retombera sur tes pattes ;)
tu vois pour une fois je fais court, je ne suis pas à cours de combustible mais un peu déboussolé par la nouvelle que je comprend d'ailleurs fort bien
l'émotivité ça se gère et ça se digère.
Il se peut que je me rapproche de La Rochelle un de ces jours, je n'en suis déjà pas si éloigné par moment entre Angoulême et Ré.
bises suaves

Écrit par : Thierry | 08/10/2012

les rendez vous ...orbitaux , sont avec sas, les séparations ne sont pas toujours sensass...
pourtant une séparation peut signifier divergence de trajectoire sans pour autant aller vers le bas, sauf à privilégier la rentrée atmosphérique
il faut dire que je me sentais si bien en apesanteur presque dans nos pérégrinations.

Écrit par : Thierry | 08/10/2012

Douces pensées vers toi...

Écrit par : Miche | 09/10/2012

ARIAGA À TOUS, merci pour ceux qui mettent des commentaires. Je les lis avec plaisir, et je vais chaque jour faire une visite sur quelques blogs. Vous voyez, ce n'est pas une disparition ! Je vous embrasse tous.

Écrit par : ariaga | 09/10/2012

Je sais que me réduire en taille de valeurs matérielles, c'est ce que j'aimerais, mais j'y avance aussi, c'est aussi l'un des cadeaux de vieillir... et je me sens prête pour ça.

Je t'embrasse très fort future Belle Rochelloise,

ta princesse Aslé

Écrit par : Aslé | 09/10/2012

Toute alchimiste authentique n’est-elle pas en quête de la Pierre et ne souhaite-t-elle pas aller vers « la roche-elle » afin d’y demeurer dans la paix des solides épousailles de « sa terre » et de « son eau »? Cette démarche aurait ainsi, selon la langue des oiseaux, une consonance bien alchimique.
Bon courage, Ariaga !

Écrit par : Amezeg | 10/10/2012

Ariaga, tu as fait le bon choix. Tu vas aller dans une région très accueillante, beaucoup plus douce pour le temps, une région où tu seras encore auprès de la mer. Tu vas t'alléger de tas de choses inutiles, tu verras comme tu vas être heureuse une fois dépassés tous ces soucis matériels. Je t'embrasse.

Écrit par : danae | 10/10/2012

Bon tri, ma chère Ariaga, et bon voyage dans ton espace…

Je te présente aussi mes excuses pour avoir déserté le bateau des vacanciers aventureux… je suis lancée dans une nouvelle aventure qui va me prendre quelque temps et donc, j'ai mis un peu en repos mon blog comme mes visites chez les blogs amis  

Écrit par : venezia | 10/10/2012

Chère Ariaga, j'espère que tu reviendras ne serait-ce que le temps d'un éclair, car j'avoue tu vas ma manquer. Même si ce n'est pas très philosophique cette pensée, c'est ainsi !
Je connais La Rochelle, une belle ville ouverte sur l'océan.
Bon courage pour ton déménagement. Amitiés.

Écrit par : Hécate | 11/10/2012

chère Ariaga, je t'envoie mes plus chaleureuses pensées. J'imagine bien comme ta démarche pleine d'élan doit être néanmoins difficile. Peut être peut on y voir une opportunité de te recentrer sur l'essentiel et de "repartir" de zéro pour une "deuxième ou troisième vie" ? ;-)
Bon courage en tout cas, très gros bisous.

Écrit par : ambreneige | 11/10/2012

Du moment qu'il s'agit de suivre des ruisseaux, je suis partante ! Bon déménagement à la Rochelle, belle et intéressante ville.

Écrit par : la Mère Castor | 12/10/2012

Bizarre, je songe aussi à partir un peu plus Sud.
Dommage, je ne mettrai jamais un visage sur ce pseudo … alors que nous nous croisons peut-être / sûrement.

Écrit par : Sar@h | 12/10/2012

Pense dans ton tri à prendre des notes au fil des jours des pensées qui peuvent marquer cette période ;-)
Bon courage, bises amicales Ariaga !
Nelly

Écrit par : pseud | 12/10/2012

On ne se sépare que pour mieux se relier, d'ailleurs nous sommes tous relié...
tous les ruisseaux, toutes les rivières rejoignent l'océan .
Amicales pensées

Écrit par : plume bleue | 13/10/2012

Dans déménagement il y a "ménagement": Prends soin de toi

Tu ne "tournes" pas "rond" et tant mieux... c'est formidable, un grand virage à 90° est parfois nécessaire pour ne plus se "'retourner".
Je t'embrasse

Écrit par : Lmvie | 13/10/2012

On peut toujours aménager des espaces à sa convenance et changer les règles du jeu, cela demande des réglages fins de circonstances ou d'opportunité, surtout quand on va vers un port.
Un havre de paix mais pas une cale sèche où l'on se dessèche.

Écrit par : Thierry | 13/10/2012

ARIAGA À TOUS, vos commentaires si encourageants sont un véritable carburant pour moi, en cette période où les problèmes matériels sont nombreux. Je n'en cite qu'un : organiser un déménagement au moment des fêtes de fin d'année .....
Je vais commencer la publication de textes de "collaborateurs" du Laboratoire. J'espère avoir le temps et la force de publier moi même un peu, ne serais-ce que pour vous faire sourire.
Je vous embrasse tous.

Écrit par : ariaga | 13/10/2012

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu'il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !

Risque-toi aujourd'hui !

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement !

Ne te prive pas d'être heureux !


Pablo Neruda

Écrit par : Fanchon | 14/10/2012

Hou la la, je vois cartons en vue, déménagement je connais, et je ne bouge plus désormais...bon courage dans tout ce bazar ma p'tite dame, faut faire les choses calmement, avec méthodes, sans s'énerver...bisou et bon après midi...

Écrit par : le Pierrot | 14/10/2012

Coucou Ariaga,

Bon courage pour tous ces déménagements!
Faire le vide des choses plus ou moins matérielles laisse toute la place à l'essence des choses, à ce qui nous dépasse...c'est en effet une oeuvre alchimique! :)

Écrit par : Nout | 14/10/2012

"Alors"...
Cet alORs est tout un programme et au milieu du mot, j'y vois comme une alchimie!
Je te souhaite de vivre pleinement mais au quotidien et sans peur du lendemain ce changement. Amitiés à toi.

Écrit par : Louis-Paul | 15/10/2012

C'est ton 2ème déménagement depuis que je te connais. Mais puisque c'est ton choix, je le vois nécessaire. Comme je te comprends, pas le temps, c'est normal et tu es excusée grandement.

Écrit par : elisabeth | 20/10/2012

Ariaga,

Très curieusement, j'avais loupé ce billet en commentant les autres...je me demande ce que je ne voulais lire ?

Que ce voyage qui s'annonce te soit profitable sur tous les plans...la Rochelle, quelle belle ville, le vieux port, les deux tours, les rues pavés, tu y seras surement heureuse !

Au plaisir de lire tes pérégrinations à venir ma chère amie,
Jean

Écrit par : Jean | 20/10/2012

Ce billet me touche beaucoup car il correspond à mon état d'esprit actuel... Pas de déménagement en vue mais le sentiment d'une urgence à se dépouiller, à trier... Même tiraillement par rapport aux blogues : quand je suis dehors, j'oublie ! Quand je passe un peu de temps dans la blogosphère, je me dis " comment ai-je pu la quitter" !!!

Écrit par : Rosa | 21/10/2012