UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vieillesse et liberté d'expression | Page d'accueil | Chaos métallique »

06/04/2013

Panne d'inspiration

 

saut cycliste 2.jpg

Il y a des moments où on se sent comme ce cycliste acrobate que j'avais photographié devant le viaduc de Morlaix. Il n'est ni en haut ni en bas ; instant de nulle part.

Il ne me reste, si je veux écrire une note , que mon titre : Panne d'inspiration. Je vais laisser le mot (riche) panne à d'autres pour conserver inspiration et quand je vois, prononce, tourne dans tous les sens, ces quatre syllabes je crois que l'on peut jouer un peu. Utilisons le principe d'amplification de Jung ou la Langue des Oiseaux des alchimistes.

INSPIRATION, je commence par un vieux souvenir de latin

RATIO(onis) : Calcul, organisation.

SPIRA : Noeud des serpents, des arbres, des cheveux.

Il faudrait donc déméler les noeuds des pensées inspirantes qui arrivent en vrac et les mettre en ordre.

SPI(diminutif de spinnaker) je vois l'inspiration qui fend les flots de l'inconscient aidée de cette grande voile.

RÂ : Le Dieu égyptien du soleil apporte la chaleur et l'énergie  et c'est l'

INSPIR, la respiration profonde, qui va capter cette source dans le cosmique mais j'entends aussi  SOUPIRS car la captation de l'inspiration est parfois une tâche longue et épuisante.

ION : Cela sonne grec, mais je ressens plutôt ce tout petit Ion, qui traîne à la fin du mot,  comme celui qui se demande si il va perdre ou gagner au grand jeu des électrons. Celui-là est aussi en l'air !

Je me suis juste amusée et je pense que certains auront des ajouts à faire ...

Ariaga

 

Commentaires

a ce que je vois c'est que ton manque d'inspiration ne manque pas de ressort !
Alors qu'est que je vois dans cette inspiration,
l' Un et le PI :)entre les deux le est-ce ? (s) suivi du rat ( a non je ne vois pas le soleil juste la bête :) ) et puis la fin SI on ? un peu comme des point de suspens si-on ?
:)

Écrit par : plume bleue | 06/04/2013

@ Plume bleue, tu en as vu des choses que je n'avais pas vues. Bonjour le rat !

Écrit par : ariaga | 06/04/2013

Purée ....mais c'est fractalement-votre !

Ton dingue à " vélo" Lui sait où il va ...!

Écrit par : *MeL* | 06/04/2013

et pirat sans e ce n'est pas l'abordage ni le déballage mais on reste en dedans sans pouvoir se projeter il faut aller chercher ailleurs, à l'extérieur en l’occurrence un air neuf avant que de pouvoir le chanter.

Écrit par : Thierry | 06/04/2013

Il est jeune et plein de vie et s'explose dans un sport qui t'étonne....il est ce que j'aime .... il est con car il peut se faire une belle gamelle ....mais il tente ....il va autrement que de s'affaller sur le sofa d'un psy...je déteste les psys.
Il assume

Écrit par : *MeL* | 06/04/2013

Aucun ajout à faire... J'ai l'impression que cela s'aggrave chez moi cette "panne d'inspiration"! Mais je pense avoir trouvé une solution pour en sortir...("chut" pour le moment).
Amitiés.

Écrit par : Louis-Paul | 06/04/2013

Une panne d'inspiration ?
A-t-on des pannes "d'expiration" ? :-))

En fait, inspirer et expirer sont les deux actes qu'on fait le plus naturellement du monde, à chaque seconde et sans y penser...
...ça devrait donc être la même chose pour "créer"...

Inspirer, c'est accueillir, expirer, c'est donner...
Inspirer, c'est le propre du féminin...
Expirer, c'est le propre du masculin...

Mais quand on dit qu'on a une panne d'inspiration, c'est "impropre" , car c'est souvent pour dire ...qu'on n'a rien à dire...donc, rien à "expirer"... tu suis ? :-))

L'important, c'est de "respirer" un bon coup...et tout se remet en place, l'inspir et l'expir...recevoir, donner, recevoir, donner...mouvement de la vie...d'abord prendre le temps de recevoir pour ensuite donner...

Respirer, re-"spirer"...retendre la spirale...quoi !
Et le ressort fera le reste...

Bonne soirée et bon week-end...Ariaga.

Écrit par : La Licorne | 06/04/2013

Sourire.. elle ne t'a pas empêché de faire un bel article... Bon dimanche avec bises

Écrit par : patriarch | 07/04/2013

Je préfère l'inspiration à l'expiration, car je ne suis pas pressée d'expirer !!! J'adore ta photo du cycliste suspendu en l'air ! Bises Ariaga

Écrit par : danae | 07/04/2013

Pour faire du vélo il faut aussi de l'expiration car il faut commencer par gonfler les roues

Écrit par : Thierry | 07/04/2013

@ *Mel*, mon dingue à vélo sait, en effet, qu'il va retomber au sol. Dans quel état ? C'est le beau risque très symbolique dont tu parles dans ton second commentaire.

Écrit par : ariaga | 07/04/2013

@ Thierry, je crois qu'il ne s'agit pas l'aspiration,inspiration,(j'entends aussi espérance) mais de la sortie de la spirale.

Écrit par : ariaga | 07/04/2013

@ Louis-Paul, j'espère que tu me tiendras au courant ...

Écrit par : ariaga | 07/04/2013

@ La Licorne, je te remercie pour cet excellent commentaire qui ... m'inspire !

Écrit par : ariaga | 07/04/2013

Ariaga , en vélo l'aspiration c'est quand on se colle derrière un autre vélo pour bénéficier de sa protection et avoir moins d'effort à faire , c'est une histoire d'aérodynamisme et d'écoulement d'où il découle que les suiveurs en embuscade regardent passer muscade mais peuvent y aller d'un geste salvateur, pas de coup de pédale à la noix et pousser le braquet mais comme on pousse la chansonnette, à chacun sa danseuse !

Écrit par : Thierry | 07/04/2013

...et bien j'aime cette photo, elle m'inspire plein de choses, le problème c'est que pour les écrire, j'aurais besoin aussi de cet arrêt entre pneu et terre, mais très très long tu vois...

Je t'embrasse.

Écrit par : Aslé | 07/04/2013

Bonne soirée, j'espère que tout va bien pour vous. Au plaisir de se recroiser sur mon blog ou le vôtre ! Pascal.

Écrit par : Djemaa | 07/04/2013

Coucou Ariaga, petit passage rapide car bien occupé ce jour, comme tu comprendras en voyant ma note ce matin, trop content je suis...des bisous et bonne journée...

Écrit par : le Pierrot | 08/04/2013

Ton insolite et subtile inspiration autour de ce mot, aurait permis à Dali de réaliser un nouveau chef-d'oeuvre !... Bises du Coeur, chère âmie Ariaga

Écrit par : Phène | 08/04/2013

@ Aslé, l'essentiel est que tu les penses. Elles vont partir dans la Totalité de ce qui Est, et me parviendront même si je ne m'en rends pas compte ...

Écrit par : ariaga | 08/04/2013

@ Patriarch, d'accord, mais toi, pratiquement chaque jour tu trouves quelque chose à "poster".

Écrit par : ariaga | 08/04/2013

@ Danae, cette photo n'est pas une réussite sur le plan technique car il est difficile de prendre ces sportifs sur le vif, surtout quand on est dans une foule qui vous bouscule, mais j'aime le symbole.

Écrit par : ariaga | 08/04/2013

"Il n'est ni en haut ni en bas ; instant de nulle part."
m'inspire qu'il n'est ni dans le futur, ni dans le passé donc dans l'instant présent.

Belle image pour moi !

en fin de compte l'instant présent le seul qui a une "existence",
on peut le voir comme une fragile portion infiniment minuscule presque"insaisissable" à l'échelle de l'espace , et donc en "suspension" entre deux mondes......
comme notre sportif !!!!

bisous chère Ariaga

Écrit par : mariedumonde | 08/04/2013

Mais c'est une CONSPIRATION !!
En tout cas tu as eu une belle inspiration en prenant cette photo. Moi aussi je prends des photos comme ça, sans savoir si cela va servir, mais c'est une bonne idée. Tu vois que tu es en panne mais il y a toujours quelque chose à dire, à montrer, à publier. Je connaissais un blog où la personne ne publiait que des photos. Les commentateurs n'avaient plus qu'à dire ce qui leur passait par la tête en voyant les photos.
Cela te permet une bonne RESPIRATION en attendant de retrouver l'INSPIRATION que tu aimes. Bonne semaine.

Écrit par : ELISABETH | 08/04/2013

@ Djemaa, c'est gentil de me faire signe de temps en temps. Je me suis aperçue en recherchant des textes pour mon autre blog que ces petits coucous avaient commencé en 2007, si c'est bien le même Djémaa.

Écrit par : ariaga | 08/04/2013

@ le Pierrot, je comprends que tu sois heureux et je souhaite une belle vie au petit Gaspard.

Écrit par : ariaga | 08/04/2013

@ Phène, inspiratrice de Dali, tu parles d'un rêve ! Merci Ami pour te fidélité au Laboratoire.

Écrit par : ariaga | 08/04/2013

Quand on manque d'inspiration, il faut l'invoquer et la laisser faire.
C'est la suprême grâce. C'est ce que tu as fait Ariaga et de plus, vois l'humour qu'elle a, puisqu'elle occupe le rôle principal de ton inspiration !
Très fort ma chère, très fort...

Écrit par : la gaillarde conteuse | 09/04/2013

@ Mariedumonde, Tu exprimes très bien ce que je ressens.

Écrit par : ariaga | 10/04/2013

@ ÉLISABETH, exactement comme toi. j'ai une "banque" et c'est parfois en me promenant au milieu des photo que l'inspiration vient sur l'image.

Écrit par : ariaga | 10/04/2013

@ La gaillarde conteuse, en effet, c'est parfois quand le vase est vide que des gouttes tombent dedans. Il y en a qui se gondolent !

Écrit par : ariaga | 10/04/2013

Bonjour amie,
de beaux jeux de mots ....
Très bonne semaine en attendant le soleil !!!
Bises
Daniel

Écrit par : bichon39 | 10/04/2013

@ Bichon39, j'avais amorcé la pompe ...

Écrit par : ariaga | 10/04/2013