UA-2100979-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« l'Hermione à La Rochelle | Page d'accueil | Célébration de l'esprit de la Nature »

23/03/2015

Jouer avec harmonie

 

écriture,art,jeu,jung,alchimie,oiseaux,culture,société

Cela fait un moment, amis lecteurs, que je ne me suis pas livrée à l'exercice qui consiste à "jouer" avec un mot mais il en est un qui s'impose à moi ces derniers temps comme une nécessité un peu lancinante. J'ai pour habitude de mêler la langue des oiseaux des anciens alchimistes et l'amplification au sens jungien. Je l'écris, le regarde, le chante, le prolonge ou le raccourcit, le tout dans un temps très court pour que l'intellectualisation ne prenne pas le dessus. Il arrive que des lecteurs à l'imagination fertile (suivez mon regard ...) continuent le travail par de nouvelles découvertes ou des enchaînements.

HARMONIE

J'entends ARMe une arme que l'on NIE donc pas d'arme pour l'harmonie.

J'entends ARt ce qui va bien avec l'harmonie mais aussi ARrhes. Devrait on verser des arrhes à la vie pour trouver l’harmonie dans l'art ? Curieux.

J'entends aussi MOnt ce chemin escarpé de la vie qu'il faut peut-être gravir pour trouver enfin l'harmonie.

J'entends des MOts en relation avec NIE. Nier les armes et les mots ?

Et enfin je lis un MON encastré dans le NIE que je ressens comme une invitation à mettre de côté le mon possessif pour atteindre l'harmonie.

Le temps que je m'étais fixé pour ce "jeu" est terminé mais je crois qu 'il y a encore à dire ...

Ariaga

 

Commentaires

Mais le dire aussi bien risque d'être plus difficile!

Écrit par : Alezandro | 23/03/2015

Alors là, tu m'en "bouches un coin" ! Je connais bien des gens qui font des jeux de mots (parfois vraiment excessifs) et j'ai bien eu plaisir parfois à faire quelques rapprochements riches de sens ; mais produire tant de variations autour d'un seul terme, quel art ! (c'est le cas de le dire)... Or tu sembles sous-entendre que l'on pourrait en rajouter : ainsi le langage deviendrait comme la pâte qu'avec le rouleau j'écrase et étale à l'infini, allongeant la galette dans toutes les directions ! C'est joli, certes, mais tu sais qu'à force d'allongement elle va devenir ultra fine, et si fine qu'elle disparaîtra. Or quelle destinée pour un "mot" - un pauvre mot qui n'est que prononcé par des lèvres et qui sera dix mille fois différent pour le même sens dans les milliers de langues que Babel a produites - autre que la disparition pure et simple ? La Pensée formule-t-elle des mots ?...
Allez, je prendrai la Hache du H et sectionnerai net le "bras" qu'en allemand signifie le mot "Arm" ... qui signifie également "pauvre" si on lui ôte sa majuscule ! Le I(e) fera l'immense sourire final !
Amicalement (ne m'en veux pas... j'aime la transparence)

Écrit par : Aloysia | 23/03/2015

de l'Hermione à l'Harmonie... :) Bises Ariaga

Écrit par : Hortense | 23/03/2015

Art, mon nid ! ... l’art comme refuge où l’on pondra les œufs délicats d’une créativité qui ne demande qu’à éclore... ?

Écrit par : Amezeg | 23/03/2015

Arme-honnie ? L'art-maux-nie ? Larme-on-nie ? Lares-mon-nid ?
Arrhes-mot-nique ? Art-Monique ? Harmonie-homme ?

On peut jouer un moment...sur la musique du mot... :-)

Écrit par : La Licorne | 23/03/2015

Ah, j'ai oublié un dernier cas de figure...

l'harmonie-cas... :-)))

Écrit par : La Licorne | 23/03/2015

Bonjour Ariaga, je ne m'attarderai pas sur les syllabes, mais sur le mot en entier. J'aime voir l'harmonie entre les gens, dans le partage d'un chant d'oiseau, d'une belle musique ou de la vision d'une oeuvre d'art. J'ajouterai dans la couleur des fleurs, dans l'or d'un coucher de soleil/ L'harmonie avec la nature ... Je t'embrasse

Écrit par : danae | 24/03/2015

Je reviens sur mon discours, songeant subitement qu'après la hache qui tranche le bras du Pauvre, et juste avant le sourire radieux à l'infini (...) du "I-e" se cache le monos, l'Unique !
Merci, Ariaga, pour ces découvertes qui je le rappelle ne concernent que le mental, un mental qu'il convient de discipliner et non de laisser divaguer à l'infini... précisément.

Écrit par : Aloysia | 24/03/2015

L'harmonie....Un mot qui est serein...du moins qui chante comme un harmonium...L'harmonie, celle qu'on ne pas saisir ,comme l'air, un idéal ...Un rêve d'harmonie...
Il pleut...Mes amitiés chère Ariaga.

Écrit par : Hécate | 24/03/2015

@ Alezandro, flatteur !!!!!

Écrit par : Ariaga | 24/03/2015

@ Aloysia, tu coupes dans le vif, j'aime çà.

Écrit par : Ariaga | 24/03/2015

@Hortense, tu es une émanation que j'ai grand plaisir à respirer ...

Écrit par : Ariaga | 24/03/2015

@ Amezeg, tu es le barde du Laboratoire. Indispensable le nid.

Écrit par : Ariaga | 24/03/2015

@ La Licorne, j'aime beaucoup tes amplifications qui me font penser à l'harmonie de l'orchestre. Ce que j'aime dans ce "jeu" c'est qu'il n'est pas innocent car chacun part dans des directions dont je pense que la pulsion dépasse le conscient.

Écrit par : Ariaga | 24/03/2015

Co...co...comment dis-tu A..a..riaga ?
Le - hips !- bar du Laboratoire ?
S’il est ouvert à cette heure j’espère qu’on y sert les bons spiritueux qui mettent EN HARMONIE le ciel et la terre chez les heureux dégustateurs.

Écrit par : Amezeg | 24/03/2015

@ Amezeg, je vois que notre barde est joyeux et bien imbibé. Tu crois que si je n'écris pas "avec modération" je vais avoir des sanctions de la part des censeurs !

Écrit par : Ariaga | 24/03/2015

Avec les mots des rations tout est contingenté mais pas contingent
quel contingent d'ailleurs oserait s'y frotter sans armes
les mots désarment et désamarrent

ach Monique disait d'une voix gutturale un vieux souabe !

on ne va pas faire un cas de l'harmonie, même inca, municipale
car le principal c'est de ne pas confondre la flute de pan avec l'harmonica
pas compliqué à vrai dire, même pas besoin de tendre l'oreille

harmony is harmless , mais il y a des plaisirs inoffensifs

harmonia mundi , sic transit c'est une façon détournée de dire les choses

hari hring réunion de l'armée en francique , comme quoi les francisques ne sont pas loin

hârr, de l'ancien normand, qui a le poil gris, pas grisant

harion vieux germain , coupé en morceau, de la à tailler en pièce ou à battre en retraite

Écrit par : Thierry | 24/03/2015

Ariaga,

Les ‘sans sœurs’ me suggèrent qu’ils sont peut-être sans soror mystica, cette carence de relation essentielle avec le féminin ne favorise sans doute pas leur capacité à réaliser l’harmonie en eux, ni leur capacité de clémence ou de souplesse.
Certains sont peut-être membres, cependant, d’une harmonie municipale. Sans doute y a-t-il aussi des femmes censeurs, mais je doute qu’elles restent en poste bien longtemps car je sais que l’on parle souvent de renvoyer la censeur...

Écrit par : Amezeg | 24/03/2015

on peut même la jeter aux Otis

Écrit par : THierry | 25/03/2015

Oui, si elle vit trop dans sa bulle.., et se bouche les oreilles avec les poings dès qu’elle ouit la moindre entorse au politiquement et moralement correct...

Écrit par : Amezeg | 25/03/2015

Ouah.. tu me surprends par cet exercice superbement réussi. Les mots sont matière que l'on peut modeler, mélanger et ainsi, on leur prouve qu'on les aime.

Écrit par : Sedna | 25/03/2015

@ Danae, c'est vrai qu'il est beau le mot dans son ensemble. On peut le dire encore et encore, comme un mantra.

Écrit par : Ariaga | 25/03/2015

@ Aloysia, oui, il est là, l'Unique, au centre.

Écrit par : Ariaga | 25/03/2015

Puisque tu nous y invites…et modestement :


Ha l’ARt, c’est Ma survie, l’Onde bienfaisante de ma Nouvelle vIE.

Écrit par : Louis-Paul | 26/03/2015

@ Louis-Paul, modestement ! tu es trop modeste c'est très réussi et plein de sens pour ceux qui te connaissent un peu.

Écrit par : Ariaga | 26/03/2015

@ Hécate, je suis en harmonie avec ton formidable dernier article sur l'auto portrait de Elmut Berger.http://lefildarchal.over-blog.fr/

Écrit par : Ariaga | 26/03/2015

@ Amezeg et @ Thierry vous me réjouissez ce qui est bon pour mon harmonie ... Je garde vos perles.

Écrit par : Ariaga | 26/03/2015

@ Sedna, ils ont besoin qu'on les aime car ils sont nos ambassadeurs et même si parfois ils sont trompeurs il est difficile (pas impossible) de s'en passer.

Écrit par : Ariaga | 26/03/2015

Chère Ariaga je suis très heureuse que mon article sur L'Autoportrait d'Helmut Berger te plaise. Je t'en remercie et te souhaite une harmonieuse soirée.
Amitiés.

Écrit par : Hécate | 26/03/2015

@ Hécate, tous tes articles me plaisent. Ils sont rares mais, en particulier ce dernier, ils doivent te demander beaucoup de travail. Ce que j’aime aussi beaucoup ce sont tes textes poétiques.

Écrit par : Ariaga | 26/03/2015

Bonsoir amie,
merci pour ton petit mot, le temps fait son oeuvre, même un Grand Oeuvre, je renais avec le printemps, je vis le présent et la vie continue ... pour d'autres "aventures"
Bonne soirée
Bises
Daniel

Écrit par : dany2121 | 26/03/2015

Belle réflexion à méditer.

Écrit par : Fanchon | 27/03/2015

Vous avez l'HAR de jouer avec les MOts, on ne peut le NIEr.

Écrit par : Francine | 27/03/2015

@ Dany2121, tu as du courage et je te souhaite un vrai renouveau.

Écrit par : Ariaga | 28/03/2015

@ Fanchon on ne médite jamais trop si il s'agit d'une méditation sans effort.

Écrit par : Ariaga | 28/03/2015

@ Francine, je suis admirative devant tout ce que ceux qui mettent des commentaires ont trouvé à ajouter à ma note.

Écrit par : Ariaga | 28/03/2015

Suis pas étonnée que ce mot t'ait donnée envie de jouer, en musique l'harmonie représente l'aspect verticale, on pense aussitôt à ce qui s'élève... Cinq notes jouées simultanées par toi :
arme
art
mont
nie
mon
Amitié et bon dimanche à tous

Écrit par : Miche | 29/03/2015

@ Miche, ce qui m'ennuie c'est que , en haut il y a arme mais j'écoute au au lieu d'arme j'entends âme et, pour moi cela est une belle conclusion.

Écrit par : Ariaga | 29/03/2015

En haut, ou en bas... dans l'harmonie musicale les notes sont jouées simultanément, elles ne sont donc pas classées, c'est l'harmonie (ici le mot) qui représente l'aspect verticale dans la musique.
Arme, tout outil peut devenir une arme, une voiture, un raisonnement... question d'intention.
Dans celle qui te motive, arme, rame, âme...
Oui, belle conclusion !

Écrit par : Miche | 30/03/2015

J'aime bien la photo que tu as mise pour illustrer l'harmonie. Je vois que Miche parle d'harmonie musicale. Mon grand père faisait partie de l'harmonie municipale du village de son enfance. Sinon j'ai pris des cours d'harmonie musicale mais je dois avouer que j'ai eu du mal à suivre. Pour moi, je retiens dans harmonie, le mot AME.

Écrit par : elisabeth | 30/03/2015

Je souris l'article précédent HERMIONE, peut s'en faut pour devenir HARMONIE...pas de hasard !

Vogue sur les mots, navigue ta vie, tiens la barre ou pas, chavire...et j'en passe !

Que de liens entre ces deux articles !!!!!!!!!!!!!

Bisous

Écrit par : Lmvie | 03/04/2015

@ Lmvie, bravo pour le lien entre les deux articles !

Écrit par : Ariaga | 04/04/2015